Publication 2020 : un des ouvrages


Dumas amoureux. Formes et imaginaires de l'Éros dumasien

DUMAS AMOUREUX

FORMES ET IMAGINAIRES DE L'ÉROS DUMASIEN


Julie ANSELMINI, Claude SCHOPP (dir.)


L'Éros proprement amoureux de Dumas, qui le poussa à accumuler sa vie durant conquêtes et maîtresses, est la figure emblématique d'une énergie vitale et d'un désir de littérature et d'action qui n'avaient pas, en tant que tels, fait l'objet d'assez d'attention. Proposant une "éro-poétique" de l'œuvre dumasienne, l'ouvrage y aborde le désir selon plusieurs directions privilégiées. Il explore le désir amoureux et érotique, sa représentation, sa productivité et sa portée dans les différents genres illustrés par Dumas (théâtre, romans, contes, récits de voyage, autobiographie et écrits intimes, causeries…). Il envisage plus largement le désir comme une origine et un foyer de la création dumasienne, permettant d'en comprendre la fécondité, la variété, mais aussi les modes d'énonciation et de réception. Il s'intéresse enfin aux empreintes du désir chez les descendants biologiques et littéraires de Dumas, et à la façon dont les motifs sentimentaux et l'érotisme façonnent l'imaginaire qui se déploie dans les réécritures, les adaptations ou les suites de ses œuvres, telles que le D'Artagnan amoureux de Nimier.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2019) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°640]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses universitaires de Caen

Collection : Symposia

ISBN : 978-2-84133-994-5

Nombre de pages : 432 p.

Prix public : 25,00 €

Année d'édition : 2020

Amour familial, Désir amoureux, Énergie vitale, Enthousiasme romantique, Éro-poétique, Éros, Imaginaire dumasien, Subversion du désir, Roman, Théâtre

Introduction, par Julie ANSELMINI


"J'AIME QUI M'AIME". DUMAS ET LES SIENS

L'amour d'une mère, l'amour d'un fils, par Claude SCHOPP

L'amour paternel chez Dumas : "tu es […] le seul être que j'aime passionnément au monde", par Marianne SCHOPP

Dumas et l'amour fraternel : "L'amitié d'un grand homme est un bienfait des dieux !", par Maria Lúcia DIAS MENDÈS

Dumas biographe de Delacroix : fantasmes et tensions d'une relation sous le signe de l'Éros, par Dominique de FONT-RÉAULX

Nimier chez Dumas : Amours de lectures, erreurs de l'amour et des sens, par Marc DAMBRE


DÉTERMINATIONS, MÉDIATIONS, SUBVERSIONS DU DÉSIR

De l'enthousiasme romantique chez Dumas, par Samantha CARETTI

La fabrique médiatique du désir d'auteur : le cas d'Alexandre Dumas, par Sandrine CARVALHOSA

Five Shades of Dumas, par Karl AKIKI

L'érotisme dumasien, entre conformisme et révolution(s), par Estelle BÉDÉE

Aimer la mort, aimer Méduse : l'Éros dans les récits fantastiques, par Valery RION


AMOURS DE THÉÂTRE

Viol et subornation dans les drames de Dumas : entre ressort mélodramatique et métaphore du pouvoir, par Christine PRÉVOST

Amours ardentes et sombres : l'amour sous toutes ses formes dans Lorenzino, par Barbara T. COOPER

Les "wedding comedies" de Dumas, par Anne-Marie CALLET-BIANCO

Olympe de Clèves, roman des comédiens et de l'amour fou, par Julie ANSELMINI

Dumas, Nerval et Jenny Colon, par Michel BRIX


ÉROS ET HISTOIRE

Le désir séculaire : les XVIe et XVIIe siècles contrastés d'Alexandre Dumas, par Maxime PRÉVOST

La Reine Margot, l'amour à outrance : d'Alexandre Dumas à Patrice Chéreau, par Édith PERRY

Le sentiment amoureux dans Mémoires d'un médecin : l'exemple de la comtesse de Charny, par Àngels SANTA

L'amour, la mort et le destin au prisme du roman historique dumasien, par Lise DUMASY

Éros et Clio : la représentation dumasienne de la Révolution au prisme de Michelet, par Isabelle SAFA

Amour, utopie et politique chez Alexandre Dumas, par Philippe CHANIAL


DÉSIR DE L'AUTRE ET D'AILLEURS

"Voir sans être vu" : amour et curiosité dans La Dame de Monsoreau, Le Vicomte de Bragelonne et Olympe de Clèves, par Steffie VAN NESTE

Impressions de voyage et sentiment amoureux : "J'en ferai un volume", par Nathalie SOLOMON

Le Corricolo : Naples et Dumas, un cheminement amoureux, par Héléna DEMIRDJIAN

Le brigand amoureux, une figure de l'imaginaire dumasien, par Giulio TATASCIORE

L'amour nègre chez Alexandre Dumas, par Daniel DESORMEAUX

Postface. Mil e tre, par Claude SCHOPP


Bibliographie

Résumés

Notes sur les auteurs

Anne-Marie CALLET-BIANCO : Le mariage et l'amour dans les comédies de Dumas [enregistrement audio en ligne sur La forge numérique de la MRSH de l'université de Caen Normandie et sur le site France Culture]

Publication 2020 : un des ouvrages


SPECTRES DE POE DANS LA LITTÉRATURE ET DANS LES ARTS


Jocelyn DUPONT, Gilles MENEGALDO (dir.)


Monument permanent de notre horizon culturel, premier poète national américain selon Nabokov, Edgar Allan Poe (1809-1849), de son vivant souvent méprisé, est devenu en près de deux siècles une figure tutélaire pérenne du monde des arts et des lettres. Comme l'attestent les innombrables rééditions de son œuvre, ainsi que les reprises, réécritures ou hommages discrets, littéraires, cinématographiques ou autres (musique, bande dessinée, culture numérique), l'influence de Poe est considérable. Le phénomène n'est pas nouveau : on sait quel fut en France son ascendant sur les poètes symbolistes et modernistes, les surréalistes ainsi que le cinéma d'avant-garde. Et comment ne pas songer aux célèbres relectures de "La Lettre volée" par Lacan et Derrida ? Si l'on ajoute à cette liste ceux qui aiment à voir en Poe l'inventeur de la science-fiction, du récit policier et du gothique intériorisé, alors force est de constater que nul n'est à l'abri de l'influence poesque.
De nos jours, le fantôme d'Edgar Poe semble incarner toutes nos hantises et nos obsessions. Il constitue surtout un formidable réservoir de potentialités créatrices. C'est la raison pour laquelle les auteurs de cet ouvrage ont choisi de s'intéresser aux modalités de sa persistance au XXIe siècle, par-delà les frontières artistiques, nationales et linguistiques.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2017) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°638]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Le Visage Vert

ISBN : 978-2-918061-45-8

Nombre de pages : 504 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

Prix public : 30,00 €

Année d'édition : 2020

Adaptation filmique, Art contemporain, Cinéma, Contes, Fantastique, Fiction populaire, Films d'horreur, Image filmique, Laboratoire esthétique, Littérature américaine, Nouvelles, Verne (Jules)

Introduction, par Jocelyn DUPONT & Gilles MENEGALDO


SPHÈRES D'INFLUENCE

Edgar Allan Poe, personnage de fiction populaire, ou une vie d'outre-tombe, par Lauric GUILLAUD

La "Chute de la maison Usher" en quelques images ? Aubrey Beardsley, Richard Corben, Jan Švankmajer, par Jérôme DUTEL

Po(e)pulaire : le "phénomène Poe" dans la culture 2.0, par Élodie CHAZALON

"Infidélité" ou "Post-Adaptation" ? Le cycle actuel d'adaptations filmiques et télévisuelles des œuvres d'Edgar Poe, par Dennis TREDY


POE À L'ÉCRAN

La Chute de la maison Usher de Jean Epstein comme laboratoire esthétique : de la mise au tombeau pictural au trouble de l'image filmique, par Isabelle LABROUILLÈRE

Poe au prisme hollywoodien : de D. W. Griffith à Roger Corman, par Gilles MENEGALDO

Autour du Chat noir : Poe, Ulmer, Ruric, par Benoît TADIÉ

Le business de l'horreur (Le Chat noir, Dario Argento, 1990), par Pierre JAILLOUX

"Hop-Frog" (1849), fiction matricielle du film d'horreur américain des années 1970-1980 ?, par Florent CHRISTOL

Usher 2000, ou comment adapter "The Fall of the House of Usher" au XXIe siècle, par Christophe CHAMBOST

Variations odontologiques de "Bérénice" à Twixt, par Jocelyn DUPONT


LETTRES DE POE

Poe dans ses contes : personnage clandestin, présence cryptée, par Henri JUSTIN

La verve et le verbe : les contes comiques de Poe et leurs traducteurs, par Camille FORT

Poe lu par Jules Verne. À propos de l'article du Musée des familles (avril 1864), par Nathalie SOLOMON

Crises intertextuelles et transpo(e) sitions : Poe et la littérature américaine contemporaine, par Françoise SAMMARCELLI

Envahissante Ligeia : "Nor Unto Death Utterly by Edmund Bertrand" (Mark Samuels, 2009), par Sophie MANTRANT

"Drôles de crimes en Amérique latine", par Pénélope LAURENT [enregistrement audio en ligne sur La forge numérique de la MRSH de l'université de Caen Normandie et sur le site France Culture]


DISSÉMINATIONS ET RÉSONANCES

Edgar Allan Poe, l'art contemporain et son exposition, par Isabelle LIMOUSIN

Entrer dans l'esprit : profils de Poe, par Maryse PETIT

Batman : Nevermore. De l'évhémérisme fonctionnel au retournement d'inspiration, par Guillaume LABRUDE

Le chat et la souris. Tim Burton ou Edgar Poe dans le disneyverse, par Christian CHELEBOURG

"Le Masque de la Mort rouge" comme matrice compositionnelle: de la nouvelle d'Edgar A. Poe (1842) au Conte fantastique d'André Caplet (1923), par Chloé HUVET

C'est triste à faire pleurer les pierres… Debussy et La Chute de la maison Usher, par Éric LYSØE


Bibliographie sélective

Index

Notices sur les auteurs

Publication 2020 : un des ouvrages


VALÈRE NOVARINA

LES TOURBILLONS DE L'ÉCRITURE


Marion CHÉNETIER-ALEV, Sandrine LE PORS, Fabrice THUMEREL (dir.)


Avec Valère NOVARINA


Organisé à Cerisy, le colloque international dont est issu ce volume présente deux intérêts majeurs : d'une part, il réintroduit avec force le théâtre dans l'histoire des manifestations cerysiennes puisque consacré à l'œuvre du plus important dramaturge contemporain, qui est également écrivain, peintre et metteur en scène ; d'autre part, ce colloque marqué par un rare enthousiasme a mis en évidence la puissance théorique et pratique, éthique et esthétique, d'une œuvre déjà reconnue mais dont il convenait de récapituler les aspects les plus divers. Ainsi, cet espace novarinien (Novarimonde) qui nous arrache à notre tranquille humanité, à notre commode immobilité, pour nous entraîner dans un tourbillon de signes et de formes, les intervenants l'ont parcouru en tous sens, empruntant les pistes théologiques, philosophiques, dramaturgiques, poétiques, ou encore scéniques et topologiques, pour montrer comment le créateur organise le chaos grâce à la quadressence de son art.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2018) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°631]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Hermann Éditeurs

Collection : Colloque de Cerisy

ISBN : 979-1-0370-0362-1

Nombre de pages : 454 p.

Illustrations : Couleurs

Prix public : 26,00 €

Année d'édition : 2020

Acteur, Animal, Comique, Dispositifs, Écriture, Langues, Mise en scène, Mouvement, Novarina (Valère), Passage, Renversement, Rituel, Théâtre, Toucher, Tourbillon, Traduction, Vide, Voix

Avant-propos, par Marion CHÉNETIER-ALEV, Sandrine LE PORS & Fabrice THUMEREL

Pour ouvrir, par Fabrice THUMEREL


PREMIÈRE PARTIE
TOURBILLONS SCÉNIQUES ET COMIQUES

I. Entrée dans l'impossible avec l'acteur comme objet du désir, par Annie GAY

II. L'Opérette imaginaire en scène, par Claude BUCHVALD

III. "Faire l'animal". Quelques sorties de route dans le jeu de l'acteur novarinien, par Louis DIEUZAYDE

IV. Voix et dispositifs marionnettiques dans l'écriture de Novarina, par Marie GARRÉ NICOARA

V. Le "sentiment inconnu", porte ouverte sur les catharsis, par Inhye HONG

VI. De la cour d'honneur à la cour d'école : la poétique novarinienne à l'épreuve du bac Théâtre, par Rafaëlle JOLIVET PIGNON

VII. Les bouffonneries macabres sur la scène novarinienne : un comique rédempteur, par Christine RAMAT [enregistrement audio en ligne sur La forge numérique de la MRSH de l'université de Caen Normandie et sur le site France Culture]


DEUXIÈME PARTIE
TOURBILLONS DES SENS

I. Valère Novarina, hypothèses pour une écriture synesthésique, expériences d'une culture lointaine, par Constantin BOBAS

II. Le rituel kénotique dans les travaux (écrits et spectacles) de Valère Novarina, par Enikö SEPSI

III. L'antédiluvien, par Jean-Luc STEINMETZ

IV. Les quatre temps du respir. Poétique et thanatologie selon Valère Novarina, par Éric EIGENMANN


TROISIÈME PARTIE
TOURBILLONS DES LANGUES ET DES CULTURES

I. Ethnographie du stade d'action et anthropopodulologie de l'acteur dans le théâtre novarinien, par Francis COHEN

II. Valère Novarina, avec ou sans Japon, par Thierry MARÉ

III. Traduire les mots polysémiques et le pronom je dans le théâtre de Valère Novarina : autour de deux aspects spécifiques au japonais, par Yuriko INOUE

IV. Valère Novarina et son vivier des langues, par Angela LEITE LOPES

V. Traduire les listes ou essai sur les quatre outils de la traduction, par Leopold von VERSCHUER


QUATRIÈME PARTIE
UNE ÉCRITURE DU MOUVEMENT

I. Novarina, l'intranquillité, par Laure NÉE

II. Variations autour de L'Homme hors de lui, par Marie José MONDZAIN

III. Apologie du renard, par Philippe BARTHELET

IV. Valère Novarina : l'"entendement par le toucher", par Isabelle BABIN

V. "Nous n'avons pas de figure du tout" : les correspondances de Dubuffet à Novarina, par Marion CHÉNETIER-ALEV


CINQUIÈME PARTIE
UNE ÉCRITURE DU PASSAGE ET DU RENVERSEMENT

I. Une écriture frontalière, par Patrick SUTER

II. "Espace, es-tu là ?" : cartographie des territoires novariniens, par Céline HERSANT

III. "Suite à la suite de quoi, une mère me nomma" : Valère Novarina, portrait d'un théâtre en enfant, par Sandrine LE PORS

IV. La rhapsodie du langage, par Marco BASCHERA

V. "Un vide est au milieu du langage". Prière et silence dans Devant la parole de Valère Novarina, par Olivier DUBOUCLEZ


Onze pages du carnet rouge, par Valère NOVARINA


Postface : Agora Novarina, par Marion CHÉNETIER-ALEV & Fabrice THUMEREL


Index

Remerciements

Les auteurs

Publication 2019 : un des ouvrages


FRANCIS PONGE, ATELIERS CONTEMPORAINS


Lionel CUILLÉ, Jean-Marie GLEIZE, Bénédicte GORRILLOT (dir.)

Avec la collaboration de Marie FRISSON


Quarante ans après un premier colloque de Cerisy, en présence du poète, témoignant du rôle éminent joué par Francis Ponge dans les pratiques poétiques au XXe siècle, cet ouvrage fait le point sur les recherches le concernant. Si, en 1975, la lecture critique de ses textes semblait surtout partagée entre les pôles "formaliste" et "réaliste", ce champ s'est élargi et décalé. Les contributions réunies ici témoignent des liens variés du poète avec la vie littéraire et artistique de son temps, de la diversité des contextes dans lesquels son œuvre a été reçue et interprétée — notamment à l'étranger — et des questions nouvelles qui lui sont aujourd'hui posées. Ainsi le texte de Ponge constitue-t-il toujours une réserve de "ressources naïves", une leçon de vie autant qu'une incitation à l'écriture.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2015) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°621]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Classiques Garnier

Collection : Colloques de Cerisy - Littérature, n°9

ISBN : 978-2-406-08795-3

Nombre de pages : 659 p.

Illustrations : N & B

Prix public : 56,00 €

Année d'édition : 2019

Atelier, Correspondances, Éco-critique, Émotion, Objectivité, Poésie, Ponge (Francis), Réception, Rhétorique, Traduction

Avertissement

[C'est un plaisir tout mêlé d'émotion], par Armande PONGE

PROLOGUES

Pour introduire, par Jean-Marie GLEIZE

Le colloque de Cerisy en 1975, actes. Textualismes face au phénomène Ponge, par Stéphane BAQUEY

Francis Ponge travaille, par Jean-Charles DEPAULE

PREMIÈRE PARTIE
QUESTIONS DE POÉTIQUE

L'heure végétale, par François BIZET [enregistrement audio en ligne sur La forge numérique de la MRSH de l'université de Caen Normandie et sur le site France Culture]

Le parti pris des lieux, par Michel COLLOT

Francis Ponge en personnes, par Jean-Luc STEINMETZ

Émotions de Ponge, par Élisabeth CARDONNE-ARLYCK

Du premier Ponge au Parti pris des choses. Jeux et enjeux de la satire, par Aziz JENDARI

De vers et de prose(s). Prosimètre et rage de l'expression chez Francis Ponge, par Marie FRISSON

Des proêmes antiques aux proêmes pongiens, par Bénédicte GORRILLOT

Poète pas très, par Jean-Marie GLEIZE

"Par le mot par commence donc ce texte". Une matrice à l'œuvre ?, par Sophie COSTE

Araignées, par Nathalie BARBERGER

Fastigiée — au cœur du Soleil de Francis Ponge, par Thomas SCHESTAG

DEUXIÈME PARTIE
FRANCIS PONGE AVEC…

Francis Ponge, Claude Simon. "Comme un salut, de loin", par Joëlle GLEIZE

Philippe Jaccottet, la réserve Ponge, par Olivier GALLET

Ponge et Bresson, ou comment (ne pas) faire l'âne, par Philippe MET

Le chantier des correspondances, par Benoît AUCLERC

"Les chemins différents" d'une amitié. La correspondance Ponge-Audisio, par Didier ALEXANDRE

Francis Ponge — Jean Paulhan. L'échange épistolaire comme "jeu d'abus réciproque", par Pauline FLEPP

Rue Sylvabelle et Jardins Neufs. Une amitié qui s'interrompit : Francis Ponge et Jean Tortel, par Alain PAIRE

"Voir apparaître des gens comme vous". Sur la correspondance avec Christian Prigent, par Benoît AUCLERC

L'amitié d’abord. La correspondance avec Jacques Dupin, par Jean-Marie GLEIZE

TROISIÈME PARTIE
D'AILLEURS

Un "cri, sobrement articulé". Sur Ponge et Ungaretti, par Luigi MAGNO

La "vérité verte" de Francis Ponge. Écocritique made in USA, par Lionel CUILLÉ

"Enfermé dans [sa] propre langue" ? Situations, traductions et appropriations de Ponge dans la poésie anglophone, par Vincent BROQUA

Mange-t-on une figue de paroles ? Question (anthropophagique) posée à/avec Francis Ponge, par Marcelo Jacques de MORAES

Une perspective du Brésil, par Adalberto MÜLLER

Ce que la réception japonaise révèle de l'œuvre de Francis Ponge, par Yu KAJITA

Les traductions de Ponge au Japon, par Asako YOKOMICHI

Embrouillamini ou poésie de l'extrême-occidental, par Shinsuke OTA

Des Crevettes (1989) aux Soleils (2015). Ponge en abîme. Entretien, par Christine CHAMSON & Bénédicte GORRILLOT

Bibliographie générale

Index nominum

Résumés

Table des illustrations

Publication 2019 : un des ouvrages


JACQUES PRÉVERT, DÉTONATIONS POÉTIQUES


Carole AUROUET, Marianne SIMON-OIKAWA (dir.)


Prévert est en tête des classements des poètes préférés des Français. Il est en tête des traductions et des ventes avec son recueil de poèmes Paroles. Il est en tête des scénaristes qui ont marqué le cinéma français. Mais malgré son immense popularité, il reste méconnu. Son œuvre n'est pas seulement douce ou rêveuse : elle est aussi rebelle et virulente, anticléricale et antimilitariste, crue et corrosive, vivante et roborative. Elle résonne fortement dans le monde qui est à présent le nôtre, et contribue à l'éclairer. À l'occasion des quarante ans de la disparition de Prévert, cette part subversive de son œuvre devait être réhabilité. Le présent ouvrage s'y emploie, et aborde les multiples facettes de son œuvre dans une perspective interdisciplinaire : le cinéma, la chanson, la poésie, les collages, la photographie, le livre d'art, ou encore les collaborations artistiques.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2017) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°614]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Classiques Garnier

Collection : Colloques de Cerisy - Littérature, n°7

ISBN : 978-2-406-08376-4

Nombre de pages : 356 p.

Illustrations : N & B

Prix public : 35,00 €

Année d'édition : 2019

Chanson, Cinéma, Cinéma d'animation, Cinéma documentaire, Collage, Littérature, Littérature jeunesse, Photographie, Poésie, Prévert (Jacques)

Jacques Prévert, "comme une grenade dans le réel", par Carole AUROUET & Marianne SIMON-OIKAWA

Penser Prévert à partir des œuvres de Lou Tchimoukow et de Fabien Loris, par Patrice ALLAIN & Laurence PERRIGAULT

Les textes engagés de Jacques Prévert. Appels, articles, pamphlet, protestations et tracts, par Carole AUROUET

La réception de Jacques Prévert au pays du Soleil Levant. Du théâtre au film d'animation japonais, par Akira ISE

Prévert et le cinéma d'animation. Inspirations, poétiques et prolongements, par Roland CARRÉE

Y a-t-il un style documentaire Prévert ?, par Laurent VÉRAY

Ce que la pomme de terre veut dire. Pour un manuel illustré d'économie politique, par Béatrice de PASTRE

Prévert dialoguiste, ou la voix des autres, par Noël HERPE

Le cinéma invisible de Jacques Prévert se dévoile. Nouvelles découvertes de scénarios détournés, par Carole AUROUET

Engagement organique du racontage des "paroles" de Jacques Prévert, par Serge MARTIN

À la fête Prévert, par Fabrice THUMEREL

Prévert, crosse en l'air, crossover, par Francis MARCOIN [enregistrement audio en ligne sur La forge numérique de la MRSH de l'université de Caen Normandie et sur le site France Culture]

Une histoire de feuilles mortes, par Alain KEIT

Jacques Prévert collagiste, ou l'image dans tous ses états, par Marianne SIMON-OIKAWA

Jacques Prévert et le livre d'art, par Christian LEBRAT

Prévert, les photographes et la photographie. Histoire d'un paradoxe, par Dominique VERSAVEL

Conclusion, par Carole AUROUET & Marianne SIMON-OIKAWA

Jacques Prévert par Jean Queval. Notes inédites

Repères bio-bibliographiques

Filmographie

Sélection bibliographique

Index

Résumés

Publication 2019 : un des ouvrages


VICTOR SEGALEN

« ATTENTIF À CE QUI N'A PAS ÉTÉ DIT »


Colette CAMELIN (dir.)

Avec la collaboration de Muriel DÉTRIE


Disparu prématurément, Victor Segalen (1878-1919), médecin, voyageur, sinologue, archéologue, éditeur et poète, a laissé une œuvre abondante, en grande partie inédite à sa mort, publiée et commentée seulement à partir des années soixante. Fondée sur une riche expérience humaine, située au carrefour de plusieurs cultures et de plusieurs disciplines, novatrice en matière de formes et d'idées, elle n'a cessé depuis lors de susciter de l'intérêt dans le monde entier. L'année du centenaire de sa mort, Segalen n'est-il pas toujours à découvrir ?
Être "attentif à ce qui n'a pas été dit" et le dire c'est, selon Segalen, "la raison d'être" de l'artiste. Ce premier colloque de Cerisy consacré à Segalen a réuni des chercheurs d'Europe, d'Asie et d'Amérique. Après une situation précise des œuvres dans les contextes historiques de son temps, il aborde l'évolution de la réception de Segalen par des philosophes et des écrivains. Il interroge ensuite la complexité du "je" et de l'écriture romanesque révélant ainsi des aspects de la modernité littéraire de Segalen. La dernière partie confronte des œuvres de Segalen et sa théorie de l'exotisme avec les études culturelles et avec le concept contemporain d'"appropriation culturelle" : la vitalité de l'écriture de Segalen ne cesse d'éclairer des enjeux actuels. Attentifs au "grand fleuve Diversité" segalenien, écoutons ce qu'il peut nous dire de notre propre diversité.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2018) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°610]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Hermann Éditeurs

Collection : Colloque de Cerisy

ISBN : 979-1-0370-0134-4

Nombre de pages : 478 p.

Illustrations : N & B

Prix public : 32,00 €

Année d'édition : 2019

Appropriation culturelle, Archéologie, Arts, Chine, Écriture, Exotisme, Géopoétique, Médecine, Segalen (Victor), Traduction

Introduction. Segalen vivant, par Colette CAMELIN

PARTIE I
PERSPECTIVES HISTORIQUES

I. Les Cliniciens ès-lettres, naissance d'un écrivain, par Dominique MABIN

II. Peintures et les arts populaires du spectacle, par Muriel DÉTRIE

III. Photographie et archéologie : la contre-épreuve chinoise de Victor Segalen, par Philippe DESPOIX

IV. La Grande Guerre de Victor Segalen, par Corentin SEGALEN

V. Segalen médecin, archéologue et poète "en temps de détresse", par Colette CAMELIN [enregistrement audio en ligne sur La forge numérique de la MRSH de l'université de Caen Normandie et sur le site France Culture]

VI. Thibet d'un siècle à l'autre : résonances géopolitiques et géopoétiques d'un titre, par Dominique GOURNAY

PARTIE II
RÉCEPTION DE SEGALEN

I. Victor Segalen et Jules de Gaultier, par Olivier SALAZAR-FERRER

II. "La Chine intérieure" de Segalen à Jouve et Bauchau, par Béatrice BONHOMME

III. Voyage au pays du visage, par Dominique FAJNZANG

IV. Portraits imaginaires de Victor Segalen, par Philippe POSTEL

V. Barthes, lecteur de Segalen ?, par Mathilde POIZAT-AMAR

VI. Ouvrir un monde : aux frontières de l'intelligence poétique, par Kenneth WHITE

PARTIE III
NOUVEAUX QUESTIONNEMENTS SUR LE "JE"

I. L'invention du "je" dans l'écriture exotique de Segalen, par Huang BEI

II. Réversibilité ou réciprocité dans René Leys : tout se peut-il retourner bout pour bout ?, par Sophie LABATUT

III. Segalen mis à nu dans Le Siège de l'âme, par Gabriel HOURCADE

IV. Traduire, réécrire et écrire : stratégie de textes segaleniens, par Makoto KINOSHITA

PARTIE IV
LA QUESTION DU "DIVERS" REVISITÉE

I. Bovarysme et exotisme, par Haun SAUSSY

II. Segelen entre "universalisme facile" et "relativisme paresseux", ou les deux pôles antithétiques d'une réception critique, par Valérie BUCHELI

III. Segalen postcolonial, par Charles FORSDICK

IV. Jean Baudrillard et Édouard Glissant : lecture croisée et contradictoire de Victor Segalen, par Jean-Xavier RIDON

V. L'œuvre et la réception de Segalen au prisme de l'"appropriation culturelle", par Noël CORDONIER

Bibliographie

Index

Liste des auteurs

Remerciements

Interview de Colette CAMELIN, réalisé le jeudi 20 juin 2019, dans l'émission "La Compagnie des œuvres" sur France Culture.

Publication 2019 : un des ouvrages


MARGUERITE DURAS

PASSAGES, CROISEMENTS, RENCONTRES


Olivier AMMOUR-MAYEUR, Florence de CHALONGE, Yann MÉVEL, Catherine RODGERS (dir.)


Ce volume a pour origine le colloque de Cerisy organisé à l'occasion du centenaire de la naissance de l'écrivain et de la publication de ses Œuvres complètes dans la Pléiade en 2014. C'est ainsi que l'œuvre a pu être étudiée dans son ensemble afin de mettre en lumière les ruptures et les continuités, les recompositions et les infléchissements qui l'animent. De nouveaux parcours critiques ont dès lors été ouverts autour de ces passages, croisements et rencontres. C'est dans son rayonnement toujours actuel sur la langue, la littérature et les arts, en France comme à l'étranger, que l'œuvre de Marguerite Duras, regardée désormais comme l'une des plus grandes du XXe siècle, est ici mise en lumière d'une manière originale.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2014) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°609]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Classiques Garnier

Collection : Colloques de Cerisy - Littérature, n°6

ISBN : 978-2-406-08278-1

Nombre de pages : 482 p.

Prix public : 35,00 €

Année d'édition : 2019

Duras (Marguerite), Littérature et arts, Littérature française, Nouveau roman, Œuvres complètes, XXe siècle

Introduction

PREMIÈRE PARTIE
PASSAGES

L'écriture et le passage

L'écrit en passage, par Bernard ALAZET [enregistrement audio en ligne sur La forge numérique de la MRSH de l'université de Caen Normandie et sur le site France Culture]

Écrire à l'infinitif. Des territorialités durassiennes, par Carol MURPHY

Ce qui de la tombe du livre fait œuvre, par Mireille CALLE-GRUBER

L'écrivain au dehors

"Aujourd'hui j'écrirais encore sur ses yeux, sur sa peau, sur sa marche, sur sa voix". Portraits et autoportraits chez Marguerite Duras, par Danielle BAJOMÉE

"M. D., l'Insupportable", par Lauren UPADHYAY

Duras par la bibliographie, par Hélène VOLAT

Passages sensoriels

"Dans ses propres ténèbres abandonnée". Le sommeil comme spectacle du vide, par Chloé CHOUEN-OLLIER

Marguerite Duras, par tous les temps, par Yann MÉVEL

De la balade à la bagnole dans l'œuvre durassienne, par Catherine RODGERS

L'Amant dans la "langue de l'autre"

Écriture durassienne dans le transport d'une langue à l'autre, par Catherine RODGERS & Raynalle UDRIS

Faire trembler la langue. Traduire L'Amant du français en anglais, par Neil MALLOY

Traduction et images interculturelles. Analyse comparative de L'Amant en espagnol et en portugais du Brésil, par Laurent CAMERINI

Le passage de L'Amant en suédois, par Mattias ARONSSON

L'Amant et "la circulation du désir", du français au japonais, par Akiko UEDA

DEUXIÈME PARTIE
CROISEMENTS

Croisements de pensée

La malédiction comme posture de vérité. Là où ça passe, ça traverse, ça respire, par Caroline PROULX

La Maladie de la mort de Marguerite Duras au cœur de la pensée contemporaine (Bataille, Nancy, Blanchot), par Mirei SEKI

Esthétique lazaréenne, écriture césaréenne. Coïncidences, par Maud FOURTON

Marguerite Duras passeuse de Jacques Lacan, par Michel DAVID

L'expérience spectatorielle à l'aune des neurosciences. Les films de Marguerite Duras, par Michelle ROYER

Hybridités génériques

"Il m'a fallu vingt ans pour écrire ce que je viens de dire là". L'entretien comme "déplacement de la littérature" (1974-1996), par Christophe MEURÉE

Poétique de la lecture dans les entretiens de Marguerite Duras, par Lou MERCIECCA

Le Livre dit. De la voix qui s'exhibe à la voix qui fait voir, par Joëlle PAGÈS-PINDON

Croisées : l'intertexte ou le monde extérieur

La traversée d'Ernesto, par Anne COUSSEAU

D'Emily Brontë à Emily Dickinson à Emily L.. Croisements entre "des femmes qui ne se ressemblent pas", par Françoise BARBÉ-PETIT

Pour une lecture kabbalistique de l'inceste dans La Pluie d'été de Marguerite Duras, par Elahe AGHAZAMANI

La vraie "géographie fausse" du cycle indien, par Julia WATERS

TROISIÈME PARTIE
RENCONTRES

L'appel des arts

"Comme une vague qui se recouvre d'elle-même". Le discours sur l'art de Marguerite Duras, par Sylvie LOIGNON

Marguerite Duras rencontre Joe Downing, par Cécile HANANIA

Partage du passage. Texte et image dans La Mer écrite de Marguerite Duras, par Robert HARVEY

Du théâtre au cinéma

Face à Face. La frontalité au théâtre chez Marguerite Duras, par Sabine QUIRICONI

Le dialogue hors-champ entre Duras et Antonioni, par Annalisa BERTONI

Rencontre autour de L'Amant. Éléments pour une cinémato-graphie, par Jean CLÉDER

Les Navire Night et l'espace liminal chez Duras, par Liz GROFF

Duras à l'étranger

Wang Xiaobo (王小波), écrire à la durassienne, par Huang HONG

Atiq Rahimi et Salwa El Neimi. Une réception multiculturelle et interculturelle de Duras, par Najet LIMAM-TNANI

Conclusion

Index des auteurs cités

Index des titres de Marguerite Duras

Résumés

Publication 2018 : un des ouvrages


LIRE ZOLA AU XXIe SIÈCLE


Aurélie BARJONET, Jean-Sébastien MACKE (dir.)


Dans cet ouvrage collectif, chercheurs, écrivains et descendants reviennent sur leur lecture du romancier d'une "étrange époque de folie et de honte". Ils retracent également la mémoire universitaire, intellectuelle, commémorative et familiale d'Émile Zola. Ils décrivent son actualité dans l'édition et les institutions scolaires ou universitaires, dans la presse et sur les réseaux sociaux, en France comme à l'étranger. Place est donc faite à la modernité de son regard, sa force d'évocation et aux nouvelles approches critiques en mesure d'en rendre compte.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2065) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°602]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Classiques Garnier

Collection : Colloques de Cerisy - Littérature, n°5

ISBN : 978-2-406-07959-0

Nombre de pages : 470 p.

Prix public : 48,00 €

Année d'édition : 2018

Études culturelles, Histoire culturelle, Humanités numériques, Littérature comparée, Littérature contemporaine, Littérature française, Littérature du XIXe siècle, Zola (Émile)

Introduction, par Aurélie BARJONET & Jean-Sébastien MACKE

MÉMOIRE

Cerisy, juillet 1976, par Alain PAGÈS

La mémoire pérégrine, par Marion GLAUMAUD-CARBONNIER

De mémoire de descendants, par Charles DREYFUS, Brigitte ÉMILE-ZOLA & Martine LE BLOND-ZOLA

PRÉSENCES I

Zola dans l'édition, par Jean-Yves MOLLIER

Zola dans la presse. Circulation médiatique et patrimonialisation, par Adeline WRONA [enregistrement audio en ligne sur La forge numérique de la MRSH de l'université de Caen Normandie]

Textes et prétextes. La place de Zola dans les manuels scolaires, par Jean-Michel POTTIER

La présence de Zola à l'étranger au début XXIe siècle. L'exemple de l'Allemagne et de l'Autriche, par Karl ZIEGER

Zola et les réseaux sociaux, par Elizabeth EMERY

Quatre ans d'ArchiZ. Le numérique, la pensée et la vie, par Olivier LUMBROSO

PRÉSENCES II

Le spectre de la régénération et les ambiguïtés de l'utopie. Michel Houellebecq, lecteur du dernier Zola, par Stephan LEOPOLD

Entretien, par Thierry BEINSTINGEL & Aurélie BARJONET

L'héritage zolien dans le cinéma de Bruno Dumont : La Débâcle et Flandres, par Anna GURAL-MIGDAL

Entretien croisé, par Fabrice HUMBERT & Dominique MANOTTI

VISION / COMPOSITION / REPRÉSENTATION / CORPS / ÉMOTIONS

La parabole des aveugles dans Les Rougon-Macquart. Les personnages étendards du naturalisme dans l'impasse, par Émilie PITON-FOUCAULT

"L'excès de la réalité". Ce que Flaubert nous apprend de Zola quand il le lit, par Jeanne BEM

La longueur des chapitres, par Thomas CONRAD

Destin des personnages secondaires du roman au théâtre. L'exemple de la reine Pomaré dans Nana, par Midori NAKAMURA

Pour une sociobiographie de Zola, par Frédérique GIRAUD

La pensée sauvage du récit. Pour une ethnocritique de Zola, par Marie SCARPA

Parmi les tombes. Un nouveau régime de la mort chez Zola, par Éléonore REVERZY

Quelques notes sur la Seine chez Zola, par Sébastien ROLDAN

Scénographie et esthétique de la sexualité dans l'œuvre de Zola, par Michael ROSENFELD

Zola et les humanités médicales. Le(s) cas de Lourdes, par Larry DUFFY

La chorégraphie clinique. Le ballet hystérique zolien, par Céline GRENAUD-TOSTAIN

Lire La Joie de vivre à l'aune de l'épistémo-stylistique, par Lola KHEYAR-STIBLER

Les vertus romanesques de l'émotion, par Béatrice LAVILLE

Zola, auteur empathique ?, par Chantal PIERRE

Index

Résumés et présentations des auteurs

Publication 2018 : un des ouvrages


JEAN-PAUL MICHEL

"LA SURPRISE DE CE QUI EST"


Michaël BISHOP, Matthieu GOSZTOLA (dir.)


L'œuvre de Jean-Paul Michel, richement diversifiée, constante au cœur de ses puissantes interrogations et son désir de "répondre à la hauteur voulue à la musique de ce qui est", a été souvent accueillie avec enthousiasme par Breton et Barthes, Foucault et Bonnefoy, Roche et Stéfan, Lacoue-Labarthe et Nancy. Voici une œuvre qui puise au profond dans le "statut fondateur de cérémonie et de sacrifice" du poétique compris comme devant faire la preuve de toute la force de sa "valeur d'acte", d'un acte qui cherche à "placer l'être en face de lui-même", s'ouvrant ainsi "à la fraîche vigueur d'une relation audacieuse au poème" et aux innombrables "surprises" — violence et vérité, sacré et devoir, brûlure et éclat, stupeur et amour — de ce qui est, qui s'y réfléchissent. Les contributeurs à ce volume s'essaient à répondre.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2016) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°601]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Classiques Garnier

Collection : Colloques de Cerisy - Littérature, n°4

ISBN : 978-2-406-08001-5

Nombre de pages : 483 p.

Prix public : 48,00 €

Année d'édition : 2018

Esthétique, Éthique, Littérature et beaux-arts, Littérature française contemporaine, Michel (Jean-Paul), Philosophie, Poésie, Sacré, Théorie littéraire, Traduction, édition

Préface, par Michaël BISHOP & Matthieu GOSZTOLA

Défense et illustration de la beauté sur terre et dans les textes, par Michel COLLOT [enregistrement audio en ligne sur La forge numérique de la MRSH de l'université de Caen Normandie et sur le site France Culture]

Dans l'éclat et la lumière de la rupture, par Béatrice BONHOMME

Hymne et sobriété, par Jean-Claude PINSON

Jean-Paul Michel. L'être et ses surprises, par Michaël BISHOP

Poïesis et justice chez Jean-Paul Michel, par Michael BROPHY

"[…] des éclats qui captent et retiennent les regards […]", par Marie JOQUEVIEL-BOURJEA

Figure de choses, par Guillaume PIGEARD DE GURBERT

L'exigence d'une métaphysique dans l'œuvre de Jean-Paul Michel, par Arnaud VILLANI

Voyage, valeur, vie. Pour une approche éthique du regard michelien, par Susan HARROW

La consécration de la parole, par Serge CANADAS

Répondre en poète à la commotion du réel adolescent, par Antoine MASSON

Réinventer le chant pour repenser les arts et la vie, par Marianne FROYE

Jean-Paul Michel et le pari du journal intime de l'être, par Aaron PREVOTS

"Il n'est pas interdit à la poésie", par Emma WAGSTAFF

Le salut et la promesse dans l'œuvre de Jean-Paul Michel, par Éric DAZZAN

Jean-Paul Michel, la poésie et l'édition, par Tristan HORDÉ

La surprise de traduire en espagnol l'œuvre de Jean-Paul Michel, par Edmundo GARRIDO

Le poétique ou "la faculté de cette proposition de figures". La poésie à l'épreuve de la peinture, par Françoise NICOL

"L'acharné devoir de ne pas renoncer", par Éric des GARETS

Jean-Paul Michel et l'art du fragment, par Glenn FETZER

Jean-Paul Michel, Jean-Marie Pontévia. "…la pure expérience de la surprise de voir…", par Matthieu GOSZTOLA

Le salut d'ici, par Scott SHINABARGAR

"Le nom vrai d'être est / Chance". De l'assentiment créateur chez Jean-Paul Michel, par Michaël G. KELLY

Le nom serait aussi un geste, par François RANNOU

La violence, son éclat, par Benoît CONORT

Der veste Buchstab. Traduire et retraduire Hölderlin, par Clément LAYET

Bibliographie

Index

Résumés

Table des figures

Publication 2018 : un des ouvrages


Peter Handke. Analyse du temps

LIRE UN EXTRAIT
( prochainement )


PETER HANDKE. ANALYSE DU TEMPS


Mireille CALLE-GRUBER, Ingrid GILCHER-HOLTEY, Patricia OSTER-STIERLE (dir.)


Pour le colloque de Cerisy, Peter Handke a fait la démonstration de "l'analyse du temps" en exposant aux climats de juillet, dans son jardin, l'affiche qui reproduisait son portrait, couvert désormais des graffitis aléatoires du temps cosmique. Manuscrits, commentaires des conservateurs, entretiens, études d'universitaires, lectures de comédiens, approchent à leur tour l'énigmatique plasticité du temps qui façonne son œuvre.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2017) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°594]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses Sorbonne Nouvelle

Collection : Archives

ISBN : 978-2-87854-997-3

Nombre de pages : 368 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

Prix public : 35,00 €

Année d'édition : 2018

Dramaturge, Engagement politique, Groupe 47, Handke (Peter), Littérature, Littérature germanophone, Prix Nobel, Scénariste, Temporalités, Temps, Théâtre, Wenders (Wim)

Chanson, manuscrit avec 2 photographies, par Peter HANDKE

INTRODUCTION

Peter Handke : Analyse du temps, par Mireille CALLE-GRUBER

Ouvrir le champ d'étude, par Ingrid GILCHER-HOLTEY & Patricia OSTER-STIERLE

L'AMONT DES ŒUVRES : CARNETS, MANUSCRITS, CORRESPONDANCES

Contre-analyse du temps 1 (Peter Handke)

Les Carnets de Peter Handke, avec 21 reproductions de manuscrits, par Ulrich VON BÜLOW

Notes sur les temps du lieu dans les écrits, avec 6 reproductions de manuscrits, par Bernhard FETZ

Les Correspondances de Peter Handke, par Raimund FELLINGER

DANS L'ARCHE DE L'ÉCRITURE : AVEC PETER HANDKE

Contre-analyse du temps 2 (Peter Handke)

Recueil de proverbes arabes et notes de traduction de Peter Handke

Habiter écrire traduire raconter. Entretien de Mireille CALLE-GRUBER avec Peter HANDKE et Pierre DESHUSSES

Les chemins du livre. Entretien de Mireille CALLE-GRUBER avec Peter HANDKE, Jonathan LANDGREBE, Katharina LOIX et Antoine JACCOTTET

N'importe où n'importe quand : au théâtre. Entretien de Mireille CALLE-GRUBER avec Peter HANDKE et Alain FRANÇON

Manuscrit de Peter Handke, Storm still. Eine Tragödie et Toujours la tempête, traduction d'Olivier le Lay, avec 5 dessins de Jacques Gable, scénographie Théâtre de l’Odéon 2015

LE TEMPS DES ENGAGEMENTS D'ÉCRIVAIN

Temporalités. Peter Handke et le champ littéraire germanophone des années 1960, par Heribert TOMMEK

Peter Handke, un auteur avant-gardiste ? Les débuts littéraires, le Groupe Viennois et le Forum Stadtpark de Graz, par Wolfgang ASHOLT

Pop, Ästhetik und Politik : Handke und die Debatten der 1960er Jahre, par Norbet Christian WOLF

"J’écris pour ouvrir le regard" : Peter Handke, "écrivain intervenant" (1996-1999), par Ingrid GILCHER-HOLTEY

De l'"anti-Brecht" à l'"affaire Bozonnet" : Peter Handke dans le champ théâtral en France, par Nicole COLIN

Repenser l'engagement : Peter Handke et la "nouvelle subjectivité", par Chloé CHAUDET

Veränderung um 68. Enzensberger, die anderen und Peter Handke, par Henning MARMULLA

Handke et le football : autour du texte L'Angoisse du gardien de but au moment du penalty. Entretien de Patricia OSTER-STIERLE avec Jean-Philippe TOUSSAINT

TEMPORALITÉS ESTHÉTIQUES OU LE DEVENIR-FORMES

Contre-analyse du temps 3 (Peter Handke)

Peter Handke et Walter Benjamin : Écriture et analyse du temps, par Ralf ZSCHACHLITZ

La temporalité du détail apaisant, par Christian LUCKSCHEITER [enregistrement audio en ligne sur La forge numérique de la MRSH de l'université de Caen Normandie et sur le site France Culture]

"Looking at the overlooked". Lieu, non-lieu et contre-lieu dans Mon année dans la baie de Personne, par Karlheinz STIERLE

"Penche-toi sur les choses accessoires" : Eugenio Montale, Yves Bonnefoy et Peter Handke, par Patricia OSTER-STIERLE

Le Chinois de la douleur : Écrire le refoulé historique, par Clélie MILLNER

Une poétique de la métamorphose : l'écriture démiurgique de Peter Handke, par Judith SARFATI LANTER

Nommer la beauté. Leçon de La leçon de la Sainte-Victoire, par Mireille CALLE-GRUBER

EMPREINTES

Autres-analyses du temps 1-6 (Peter Handke)

Corinna Belz : Peter Handke - Bin im Wald. Kann sein, dass ich mich verspäte (Peter Handke - Suis dans la forêt. Possible que je sois en retard). Film documentaire sur Peter Handke, 2016, avec 2 photographies du film. Présentation du film par Raimund FELLINGER

Peter Handke / Jean-Marie Straub et Danièle Huillet, dialogues d'ombres. Variations sur une double partition, par Pascale CASSAGNAU

Empreintes sonores : enregistrements des lectures de comédiens. Bruno GANZ, Sophie SEMIN et André MARCON lisent Peter Handke [enregistrements audio en ligne sur le site de l'Association ARCS]

Bibliographie générale