Publication 2022 : un des ouvrages


SCIENCES, TECHNIQUES ET AGRICULTURES

GOUVERNER POUR TRANSFORMER


Frédéric GOULET, Patrick CARON, Bernard HUBERT, Pierre-Benoît JOLY (dir.)

Ouvrage publié avec le soutien de l'Institut Carnot M.I.N.E.S., de la Chaire Futurs de l'industrie et du travail et de la Fondation Mines ParisTech


Les sciences et techniques jouent un rôle essentiel dans les transformations de l'agriculture et des mondes agricoles. Elles sont louées par certains pour les avancées qu'elles génèrent, et critiquées par d'autres pour leurs effets néfastes sur les équilibres sanitaires, sociaux ou environnementaux. Elles font l'objet d'investissements massifs de la part du secteur privé, mais aussi des États en quête d'influence sur la scène globale.
Cet ouvrage, issu d'un colloque de Cerisy tenu en septembre 2019, propose un ensemble d'analyses pour penser la place des sciences et techniques dans les agricultures contemporaines, et la façon dont elles peuvent être gouvernées pour assurer les transitions vers des agricultures durables. Il regroupe les contributions de nombreux spécialistes des sciences et des techniques agricoles. Chercheurs en sciences humaines et sociales, en sciences de l'ingénieur, de la vie et de l'environnement, ou encore dirigeants d'organisations françaises ou internationales de recherche, livrent des analyses riches et variées, à des échelles locales et globales.
Ce livre aidera à décrypter les réalités contemporaines des relations entre sciences, techniques et agricultures, mais également et surtout à envisager leurs futurs.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2019) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°655]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses des Mines

Collection : Sciences sociales

ISBN : 978-2-35671-845-7

Nombre de pages : 324 p.

Prix public : 29,00 €

Année d'édition : 2022

Publication 2022 : un des ouvrages


TAL COAT

REGARDS SANS FRONTIÈRES


Jean-Pascal LÉGER (dir.)


Ami de Giacometti, Staël, Calder, Miró, Chillida…, Pierre Tal Coat (1905-1985) n'ignore pas l'art de son temps et, quoiqu'il s'en défende, il écrit des pages de l'histoire de l'art : par exemple avec les séries des Massacres ou des Profils sous l'eau. Ses tableaux des Failles et des Rochers (période d'Aix) puis ses tableaux que l'on a dits abstraits et monochromes (période de Dormont) ouvrent des voies aux peintres des générations suivantes. En réalité, Tal Coat dialogue autant avec Rembrandt, Vélasquez ou Cézanne. Mais il puise aux sources de son enfance au pays des pierres levées, la Bretagne. Par une intuition singulière de l'espace, il se sent plus proche des peintres de Lascaux que de ses contemporains. Son expérience de marcheur à l'affût des "phénomènes du monde" s'exerce aussi bien sur les chemins des Pyrénées, des Alpes ou du Jura que dans les collines d'Aix-en-Provence, autant sur les plateaux du Vexin que sur les sentiers entre terre et mer. Ainsi le nom qu'il s'est choisi sonne comme un hommage aux énergies de la nature : Pierre et Front de bois. Cette alliance de l'homme et de la nature, de l'art de son temps et de l'art d’avant l'histoire, fait l'alchimie unique de sa peinture.
Dernier volet, avec Présence d'André du Bouchet (2011) et À l'épreuve d'exister avec Henri Maldiney (2014), le colloque Tal Coat, regard sans frontières, tenu en 2017 à Cerisy clôt cette Triade qui met en lumière l'amitié entre un poète, un philosophe et un peintre. Il est l'occasion de se plonger, à travers les écrits d'auteurs d'horizons variés (historien, chorégraphe, galériste, collectionneur, artiste…), dans l'univers d'un peintre qui propose de regarder le monde et la peinture sans point de vue privilégié, sans cadres, sans fenêtres, sans frontières.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2017) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°654]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Hermann Éditeurs

Collection : Colloque de Cerisy

ISBN : 979-1-0370-0718-6

Nombre de pages : 210 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

Prix public : 27,00 €

Année d'édition : 2022

Publication 2022 : un des ouvrages


RÉÉDITION


L'AUTO-ORGANISATION

DE LA PHYSIQUE AU POLITIQUE


Paul DUMOUCHEL, Jean-Pierre DUPUY (dir.)


Préface de Paul DUMOUCHEL et Jean-Pierre DUPUY


Ce colloque mémorable a réuni à Cerisy, en juin 1981, des anthropologues, biologistes, physiciens, philosophes, qui ont construit ensemble une pensée neuve au carrefour des sciences et des "humanités". Le titre, L'auto-organisation : de la physique au politique, indique le projet de mettre en évidence les "résonances" entre les théories alors en gestation en biologie, en physique ou dans les sciences de l'artificiel, et les modèles de l'auto-organisation du social.
Les théories de l'auto-organisation s'articulent autour de trois concepts : le chaos déterministe et la complémentarité paradoxale de l'ordre et du désordre ; l'autonomie et la capacité d'une organisation de s'instituer elle-même ; la question du sens, qui reprend toute sa place au sein des sciences. Ces questions en induisent une quatrième : celle de l'unité retrouvée du savoir.
D'avoir été en 1981 d'une forte actualité politique et sociale et d'une relative marginalité scientifique, la situation quarante ans plus tard s'est en quelque sorte inversée. Alors que l'auto-organisation est partout dans les sciences, mais a disparu de la réflexion sociale et idéologique (terrorisme, migrants, laïcité, intelligence artificielle, climat, pandémie…), cet ouvrage donne à penser et à repenser, dans un contexte radicalement différent, les questions essentielles du monde contemporain.


Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°79bis]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Hermann Éditeurs

Collection : Cerisy / Archives

ISBN : 979-1-0370-1935-6

Nombre de pages : 576 p.

Illustrations : N & B

Prix public : 32 €

Année d'édition : 2022

ÉDITION D'ORIGINE

L'auto-organisation. De la physique au politiqueÉditeur : Éditions du Seuil

Collection : Empreintes

ISBN : 2-02-006457-X

Nombre de pages : 562 p.

Illustrations : N & B

Année d'édition : 1983

Non disponible auprès du CCIC [n°79]

Publication 2022 : un des ouvrages


Les discours meurtriers aujourd'hui

LES DISCOURS MEURTRIERS AUJOURD'HUI


Laurence AUBRY, Gabriela PATIÑO-LAKATOS, Béatrice TURPIN (dir.)


Suivant la voie ouverte par le philologue allemand Victor Klemperer, à partir d'une perspective interdisciplinaire, ce livre a pour objet la description et l'analyse des discours extrémistes actuels les plus violents. Il s'intéresse plus particulièrement aux appels au meurtre et à leurs légitimations politiques ou religieuses, du djihadisme contemporain au suprématisme blanc. Les différents auteurs tentent de décrire et d'analyser ces discours, dits "meurtriers", dans leurs formes, leurs soubassements et leurs effets. En mettant au cœur même de la désignation la question du rapport entre discours et actes, la dénomination "discours meurtriers" peut permettre le repérage de traits caractéristiques, ainsi que le relevé de modes opératoires et d'enjeux sociaux ou subjectifs propres à ces énoncés ou à ces langages. Ils interrogent cette performativité propre aux propagandes idéologiques actuelles, où le discours tend à se précipiter dans l'action, au lieu de la suspendre ou de l'élaborer. Les discours meurtriers peuvent recouvrir les discours de haine par les passions destructrices qu'ils véhiculent ou qu'ils suscitent, mais ils se distinguent par l'incitation ou l'appel au meurtre et sa justification, ainsi que par des effets d'anéantissement clairement repérables. L'actualité montre jusqu'à la caricature, au-delà de la propagande et de la terreur déployée par l'autoproclamé "État islamique", combien il est urgent d'interroger ce qui est peut-être en train d'arriver aujourd'hui, dont les langages pourraient être à nouveau l'instrument et le symptôme. Il est en effet crucial de chercher à comprendre pour tenter de prévenir ces forces du discours au service du négatif et de l'anéantissement de toute altérité.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2018) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°653]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Peter Lang

Collection : Comparatisme et Société, Volume 44

ISBN : 978-2-8076-1633-2

Nombre de pages : 380 p.

Prix public : 54,57 €

Année d'édition : 2022


Publication associée


Publication 2022 : un des ouvrages


LA DÉMOCRATIE ÉCOLOGIQUE

UNE PENSÉE INDISCIPLINÉE


Jean-Michel FOURNIAU, Loïc BLONDIAUX, Dominique BOURG, Marie-Anne COHENDET (dir.)

Ouvrage publié avec le soutien de la Commission nationale du débat public et la contribution du groupement d'intérêt scientifique Démocratie et participation


Avant-propos de Chantal JOUANNO


Face à l'urgence climatique et écologique, à ses conséquences sociales dont témoignaient les Gilets jaunes ou les citoyens de la Convention pour le climat, peut-on envisager l'avenir de la démocratie autre qu'écologique ? Alors que différentes pathologies de la démocratie, montée des populismes, tentations d'un retour à la décision autoritaire, rejettent la participation et la délibération, le colloque de Cerisy de mai 2019 s'est attaché à établir la chance que l'écologie offre à la liberté et la démocratie de se réinventer.
À l'initiative de la Commission nationale du débat public, cette réflexion ne pouvait qu'être indisciplinée : la démocratie écologique se définit à partir de conflits, de ruptures, d'expérimentations et de débats. La constitution de publics démocratiques, les institutions délibératives, les expériences locales, les nouvelles formes de vie plus respectueuses de l'écologie et de la justice environnementale sont explorées dans cet ouvrage croisant éclairages philosophiques, approches juridiques, travaux de sciences sociales et études d'acteurs engagés.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2019) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°652]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Hermann Éditeurs

Collection : Colloque de Cerisy

ISBN : 979-1-0370-1536-5

Nombre de pages : 436 p.

Prix public : 24,00 €

Année d'édition : 2022

Publicación 2022 : una de las obras


ANTE LA MISERIA, REPENSAR LO HUMANO A PARTIR DE JOSEPH WRESINSKI


Bruno TARDIEU, Jean TONGLET (dir.)

Con la colaboración de David JOUSSET & Béatrice NOYER


Prólogo de Federico MAYOR ZARAGOZA


La persistencia de la miseria, incluso en los países ricos, nos hace cuestionar la historia, las relaciones, la concepción del ser humano, la responsabilidad, la cultura y el conocimiento.
Joseph Wresinski, fundador del Movimiento ATD Cuarto Mundo, abrió un campo de acción y reflexión que permite a las grandes disciplinas pensar sobre la miseria junto a quienes la viven y desarrollar un conocimiento integrador con vistas a actuar contra la miseria.
Este libro es el resultado de un coloquio celebrado en Cerisy (Francia) en junio de 2017, con motivo del centenario de Joseph Wresinski, en el que se aceptó el desafío de reflexionar juntos sobre lo que la pobreza nos lleva a repensar. Académicos, profesionales, militantes en situaciones de extrema pobreza y artistas de los cinco continentes comparten las pistas que estos desafíos abren hacia el futuro con miras a cambiar nuestras concepciones, nuestras investigaciones y nuestras acciones.


Trabajo resultante de un coloquio de Cerisy (2017) [más información]
Disponible en Cerisy para los amigos de Pontigny-Cerisy [n°593ter]

CARACTERÍSTICAS

Editor : Hermann Éditeurs

Colección : Colloque de Cerisy

ISBN : 979-1-0370-1446-7

Número de páginas : 300 p.

Ilustración : Colores

Precio público : 25 €

Año de edición : 2022


Publicaciones relacionadas


Publication 2022 : un des ouvrages


GOETHE, LE SECOND AUTEUR

ACTUALITÉ D'UN INACTUEL


Christoph KÖNIG, Denis THOUARD (dir.)

Ouvrage publié avec le soutien de la Fondation Fritz Thyssen


L'objet de ce livre, issu d'un colloque tenu à Cerisy en 2018, est d'interroger les conditions de la création sous la contrainte de célébrité. Dans le cas de Goethe, cette célébrité fut rapidement un mythe européen. Comment continuer à écrire dans ces conditions ?
Le nom de Goethe est célèbre et on mesure son importance, mais sans le lire vraiment. L'œuvre se présente au lecteur comme un cosmos inaccessible. L'observateur perspicace de son temps fut aussi résolument étranger à son époque et fut constamment perçu comme parfaitement inactuel. Il faut d'abord pénétrer, au moyen d'une lecture insistante, dans le monde de ses œuvres et dans leur idiosyncrasie pour découvrir leur actualité. L'œuvre de l'âge mûr — le Divan occidental-oriental, les Années de voyage de Wilhelm Meister et le Second Faust — occupe ici une place centrale : Goethe retourne cette créativité contre ses propres œuvres et leur confère une dimension réflexive. Comment Goethe a-t-il pu échapper à son propre classicisme? Comment, ayant édifié sa propre statue, parvient-il à y échapper, à se réinventer, devenant peut-être un "second auteur" à l'ombre du premier ?


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2018) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°651]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Hermann Éditeurs

Collection : Colloque de Cerisy

ISBN : 979-1-0370-0712-4

Nombre de pages : 500 p.

Prix public : 41,00 €

Année d'édition : 2022

Publication 2021 : un des ouvrages


SECRETS, COMPLOTS, CONSPIRATIONS


Christian CHELEBOURG, Antoine FAIVRE (dir.)

Avec le soutien du Laboratoire "Littérature, imaginaire, sociétés" de l'université de Lorraine


Le complot appartient à l'histoire des faits autant qu'à celle des idées. C'est une réalité politique et un puissant ressort romanesque, d'où la fascination qu'il exerce sur les esprits. Pour une conspiration avérée, combien d'obscures machinations rêvées ? Le frisson que procurent les théories du complot tient pour une large part à ce qu'elles rétablissent de l'aventure et du mystère dans les aléas de l'actualité, à ce qu'elles donnent du sens à la marche chaotique des siècles. Le complot est aussi une formidable machine à inventer des super-vilains qui manipulent en secret les rouages de nos vies. Dénoncer une vaste conjuration, c'est souvent s'offrir le luxe de se poser en victime de puissances occultes : on comprend que notre époque en soit friande.
Le colloque qui s'est tenu au Centre culturel international de Cerisy du 22 au 29 juillet 2016 réunissait historiens, sociologues et spécialistes de l'imaginaire pour réfléchir sur le complotisme à travers une série d'études de cas qui nous mènent du Siècle des lumières à la pop culture contemporaine.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2016) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°650]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Le Visage Vert

ISBN : 978-2-918061-50-2

Nombre de pages : 390 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

Prix public : 28,00 €

Année d'édition : 2021

Programme 2022 : un des colloques

Programme complet


LA MANCHE : DES TERRITOIRES POUR RECONSTRUIRE LES RURALITÉS


DU MERCREDI 5 OCTOBRE (19 H) AU DIMANCHE 9 OCTOBRE (14 H) 2022

[ colloque de 4 jours ]



DIRECTION :

Viviane de LAFOND, Nicole MATHIEU


ARGUMENT :

Qu'est-ce qui se trame aujourd'hui qui conduise à une "régénération rurale" et/ou à un "renouveau générationnel" ? Telle est la question centrale du projet Ruralization qui met à l'épreuve les concepts-actions, anciens et nouveaux, qui marqueront les relations villes/campagnes du XXIe siècle, au regard de leur pertinence pour (re)construire les ruralités, autrement dit des "milieux ruraux soutenables" : "adaptation", "transition", voire "résilience", ainsi que bien sûr "ruralisation" et "régénération rurale". Le choix méthodologique a été celui de l'observation de "terrains", continue, construite et effectuée conjointement par des chercheurs et des professionnels/praticiens. Les travaux conduits dans la Manche, plus particulièrement dans les communautés de communes Granville Terre et mer et Coutances Mer et Bocage, ont donné corps aux trois questions solidaires autour desquelles s'organise le colloque: les jeunes sont-ils les artisans de la régénération ? Comment passer du "développement local" à un nouvel esprit public d'interconnaissance territoriale ? L'éducation aux métiers de nature est-elle un levier de la réconciliation entre les mondes ruraux, agricoles et urbains ? La confrontation des réponses obtenues dans les terrains manchois à d'autres "études de cas" européennes en garantira la portée générale.


MOTS-CLÉS :

Agriculture, Campagne, Éducation, Générations, Jeunes, Métiers, Milieu, Nature, Régénération, Résilience, Ruralisation, Ruralités, Territoires, Transition, Prospective, Relations villes/campagnes


CALENDRIER PROVISOIRE :

Mercredi 5 octobre
Après-midi
ACCUEIL DES PARTICIPANTS

Soirée
Présentation du Centre, des colloques et des participants


Jeudi 6 octobre
Matin & Après-midi
INTRODUCTION
Nicole MATHIEU : Problématique et enjeux du projet européen Ruralization
Viviane de LAFOND : La Manche : un "observatoire" pertinent pour y répondre

LES JEUNES ARTISANS DE LE RÉGÉNÉRATION ?
Camille ROBERT-BOEUF : Les jeunes de la Manche et leur territoire : représentations, pratiques et aspirations
Philippe MANCEL : Mettre les jeunes en action : retour sur expérience
Jean-Pierre DARDAUD : Enquête en Bretagne : Cap sur Faro

Table ronde, animée par Mélanie GAMBINO, avec Cécile AUVRAY (Directrice de l'école de Gavray-sur-Sienne), Benoît COQUARD (Sociologue, INRAE) [visioconférence],  Michael HOUSTIN (Professeur au lycée agricole Coutances Métiers Nature) et Jean-Marc JULIENNE (Conseiller communautaire Granville Terre et Mer)

Soirée
Ulysse MATHIEU & Grégoire TRIAU : Présentation de leur vidéo "Le Ravitaillement, Arts et pratiques rurales en partage", en présence de Marie PLEINTEL (Créatrice de ce lieu culturel à Gavray-sur-Sienne)


Vendredi 7 octobre
VERS UN NOUVEL ESPRIT PUBLIC D'INTERCONNAISSANCE TERRITORIALE
Matin & Après-midi
Viviane de LAFOND : Renouveau de la politique de développement local : réseau et interconnaissance
Fanny DELFORGE-MARCHAND : La place du territoire dans l'action de la Mission locale
Josiane STOESSEL-RITZ : Le principe de la réciprocité pour renforcer et redynamiser les pratiques de l'ESS

Table ronde, animée par Sylvain ALLEMAND, avec Pierre-Marie GEORGES & Cédric SZABO (Association Maires Ruraux de France), Loic LELAIDIER (Artisan, Coutances), Alain NAVARRET (Conseil départemental de la Manche), Marie-Vic OZOUF-MARIGNIER (Historienne, EHESS) et Guillaume PERRODIN (Fondateur de Syment)

Visites

Soirée
Avec un groupe de jeunes du Pôle Media Local Mission Locale du Bassin granvillais, présentation de documentaires sur "territoires manchois"


Samedi 8 octobre
RETROUVER ENSEMBLE LE CHEMIN DU TERRITOIRE PAR LE LIEN HABITANTS/NATURE
Matin
Nicole MATHIEU : L'éducation aux métiers de nature est-elle un levier de la réconciliation entre les mondes ruraux, agricoles et urbains ?
Edgar LEBLANC : Pourquoi comment un établissement d'enseignement agricole contribue-t-il à reconstruire les ruralités ?
Bruno MONDIN : Travailler en collectif, expérimenter des pratiques pour créer les ruralités futures soutenables
Nicole CHAMBRON : Passer par l'alimentation pour relier agriculteurs et politiques des collectivités territoriales

Table ronde, animée par Jacques BRULHET, avec Ségolène DARLY (Universitaire), Stéphane TRAVERT (Député de la Manche), François DUFOUR et la participation d'agriculteurs : Franck LETOUSEY, Hadrien MARQUET, Christophe OSMONT et le GAEC Ennée

Après-midi
Présentations de partenaires d'autres pays européens associés au projet :
- Les concepts (ruralité, régénération rurale, accès à la terre…), avec Imre KOVACH et Aisling MURTAGH
- Le rôle des case studies pour le renouvellement des politiques agricoles et rurales, avec Imre KOVACH et Silvia SILVINI
- Les politiques agricoles et rurales face à la diversité des contextes de l'UE, avec Titus BAHNER et Willem KORTHALS

Soirée
Autour de Mohican d'Éric FOTTORINO : Qui parle mieux du rural et des paysans : les écrivains/artistes ou les scientifiques ?


Dimanche 9 octobre
CONCLUSIONS
Matin
Quel intérêt, quelles leçons du colloque pour les jeunes observateurs ?

Bilan local et Discussion générale, animée par Hervé BRÉDIF

Après-midi
DÉPARTS


RÉSUMÉS & BIO-BIBLIOGRAPHIES :

Nicole CHAMBRON : Passer par l'alimentation pour relier agriculteurs et politiques des collectivités territoriales
Les collectivités territoriales n'ont pas de compétence particulière en matière de politique agricole. De son côté le milieu agricole est organisé de manière relativement autonome autour d'institutions qui lui sont propres. Cet écart a été renforcé par les évolutions des dernières décennies contribuant à déconnecter les marchés agricoles des marchés d'approvisionnement alimentaires locaux. Pourtant, bien des politiques territoriales influencent les facteurs agricoles (ex. l'urbanisme) tandis que la montée des préoccupations sanitaires, environnementales ainsi que les craintes pour l'autonomie alimentaire suscitées par la pandémie de la COVID ainsi que la guerre en Ukraine sont en train de modifier les perceptions et les orientations. La question des interdépendances entre les politiques territoriales et les agriculteurs du territoire est apparue clairement par le biais de l'alimentation qui tend à prendre rang de politique au niveau local (cf. les Projets Alimentaires Territoriaux), bousculant les prises de conscience, les choix d'aménagement, les circuits d'approvisionnement, les modalités de relation entre les projets urbains et le monde rural environnant. Assiste-t-on à la constitution de systèmes alimentaires territoriaux ?

Nicole Chambron est économiste et sociologue, ruraliste. Elle a notamment travaillé à l'élaboration de projets de territoires, à la place des femmes en agriculture et à l'insertion des étrangers en milieu rural de Basse Normandie.
Publications
Octobre 1998, Casser l'exclusion : ouvrir de nouvelles voies, avec J.-C. Bergeret, D. Lancrenon, B. Rigaldies & P. Chauffour, Éditions du Papyrus, Paris.
Septembre 2000, Guide méthodologique de gestion de projets appliqué aux projets de management et aux projets de développement local, Éditions du Papyrus, Paris, Coll. "Actelus".
Juillet 2009, Diagnostic des discriminations à l'égard des femmes d'origine étrangère en milieu rural en Basse Normandie pour l'ACSE.

Jean-Pierre DARDAUD : Enquête en Bretagne : Cap sur Faro
Dans le cadre d'une recherche-action associant le réseau intergénérationnel d'éducation populaire JINOV international et l'université des Sciences et Pratiques Gastronomiques, et s'inscrivant dans le prolongement de la mission du Conseil de l'Europe autour de la Convention Faro qui s'intéresse aux jeunesses pionnières déjà en activité ou susceptibles de s'installer dans le territoire du Cap Sizun, recueil et restitution sur la période 2020-2022 de témoignages de jeunes professionnels de la filière alimentaire concernant la valorisation de leurs cultures-métiers en tant que patrimoine vivant et leurs rapports au territoire en tant que producteurs et habitants. Exposé de la démarche. Quels enseignements ? Quels éclairages ?

Jean-Pierre Dardaud est ingénieur hydraulicien de formation. Engagé de longue date dans l'accompagnement d'organisations paysannes, d'associations d'éducation populaire et de solidarité internationale, ainsi que d'initiatives de jeunes situées au carrefour entre développement rural-rurbain et démocratie alimentaire. Contribution à l'ouvrage collectif Seule la biodiversité cultivée peut nourrir le monde, Éditions du Linteau.

Fanny DELFORGE-MARCHAND : La place du territoire dans l'action de la Mission locale
Actrice du Service Public de l'Emploi, la Mission Locale du bassin d'emploi granvillais participe aux politiques d'insertion sociale et professionnelle des jeunes de 16 à 25 ans résidant sur son territoire. Sous l'impulsion directe des politiques nationales de l'État en faveur de l'emploi des jeunes, l'association agit localement en lien avec la réalité de son territoire d'intervention. D'une vision administrative d'un périmètre d'intervention à celle d'un espace de socialisation, le territoire ne présente pas les mêmes opportunités pour la structure et ses bénéficiaires. Sans même parler de développement dans le sens d'un travail de développement local, la Mission Locale de Granville se positionne comme "révélateur" de richesses d'un "tout" qui constitue le territoire. L'association participe de cette ambition, pour les jeunes mais aussi pour tous les acteurs (habitants, entreprises, associations, réseaux de partenaires, etc.) de ce double rapport : révéler le territoire pour qu'il les fasse exister.

Animatrice socioculturelle puis coordinatrice de politiques enfance et jeunesse intercommunales, Fanny Delforge-Marchand a travaillé en structure d'insertion par l'activité économique, en chantier d'insertion puis en entreprise adaptée. Directrice de Mission Locale depuis 3 ans, elle a auparavant obtenu une maîtrise en intervention et développement social et un Master en Aménagement du territoire, puis un Master en ingénierie de projets en ESS de l'UHA à Mulhouse (chaire de Josiane Stoessel). Ses sujets de mémoires ont tourné autour des thèmes suivant : les outils d’accompagnement des jeunes en Mission Locale, la place des politiques jeunesse sur un territoire intercommunal rural, la construction d'un territoire de projet intercommunal rural, et l'entrepreneuriat solidaire au service de l'insertion des publics éloignés de l'emploi.

Edgar LEBLANC : Pourquoi comment un établissement d'enseignement agricole contribue-t-il à reconstruire les ruralités ?
Qu'ils soient publics ou privés, issus d'une longue histoire ou plus récents, les établissements d'enseignement agricole présentent une expérience historique ancrée dans des territoires où ils inscrivent leur action. Cette expérience s'exprime par leur place dans le tissu socio-économique local, par les missions qu'ils exercent, par les expérimentations techniques et les pratiques agraires qu'ils mettent en œuvre, par leur insertion dans les instances et activités locales, par l'ouverture sur le monde qu'ils donnent à leurs élèves. Ces activités, ces fonctions sociales, cet enracinement reposent sur un socle juridique solide et stable qui assure la pérennité du dispositif : le statut d'établissement public local d'enseignement et de formation professionnelle agricoles (EPLEFPA) et le contrat qui lie l'établissement et l'État au sein du service public d'enseignement et de formation professionnelle agricoles.

Edgar Leblanc a consacré toute sa carrière à l'enseignement agricole. Professeur certifié de lettres modernes au lycée agricole du Robillard (1964-1972). Animateur et sous-directeur de l'INRAP à Dijon (1972-1984). Chef de service à la DRAF de Rouen (1985-1986). Sous-directeur de la politique des formations de l'enseignement technique à la DGER (1987-2000). Inspecteur général de l'agriculture (2000-2003). Depuis 2015, il préside le Comité d'histoire de l'enseignement agricole.
Bibliographie
Campus Coutances métiers nature, 1968-2018. 50 ans de savoir-faire. Parcours d'un Lycée devenu Campus, Avranches, Les éditions Le studio de com, 2018.
Edgar Leblanc (sous la direction), Pour une histoire de l'enseignement agricole, la loi du 2 août 1918 et ses évolutions, Dijon, educagri éditions, 2020.
Philippe Maubant & Edgar Leblanc (dir.), L'invention des idées. Le défi réussi de l'enseignement agricole français, Nîmes, Champ social, Collection "Phronesis", 2022.

Marie-Vic OZOUF-MARIGNIER
Marie-Vic Ozouf-Marignier, géographe et historienne, est directrice d'études à l'EHESS, membre de l'UMR Géographie-cités. Ses recherches portent sur le territoire français, son aménagement et ses représentations dans la longue durée.
Publications récentes
Ozouf-Marignier M.-V., Sanders L., Bretagnolle A., Brun P. & Verdier N. (sous la dir. de), Les mots-clefs des systèmes de peuplement dans le temps long, Tours, Presses universitaires François Rabelais de Tours, 2020.
"Permanences, récurrences, apories", dans S. Cordobes, X. Desjardins & M. Vanier (sous la dir. de), Repenser l'aménagement du territoire, Colloque de Cerisy, Boulogne-Billancourt, Éditions Berger-Levrault, Collection "Au fil du débat-Études", 2020.

Marie PLEINTEL
Marie Pleintel est à l'origine du ravitaillement, lieu d'art et de pratiques rurales, fondé à Gavray-sur-Sienne en 2021. Après avoir travaillé 10 ans pour des lieux d'art contemporain dans des grandes métropoles (artconnexion à Lille et Bétonsalon à Paris), elle a souhaité revenir en Normandie et s'interroger en pratique sur notre rapport sensible au vivant. Elle est par ailleurs également coordinatrice générale de RN13BIS — art contemporain en Normandie.

Josiane STOESSEL-RITZ : Le principe de la réciprocité pour renforcer et redynamiser les pratiques de l'ESS
Dans la course effrénée des rythmes de nos échanges soumis à l'injonction de l'urgence et de l'efficacité, les territoires ruraux pourraient apparaître comme figés et accrochés à une image du passé comme si les relations à ces territoires ruraux étaient devenues froides et muettes. Comme des lieux laissés à discrétion, ces territoires offrent pourtant des cadres propices à un processus créatif d'interactions réciproques qui forgent des liens sociaux et une relation au monde (soi vs autrui, émotions, attachements) en résonance avec un mode de coexistence. La motricité des échanges réciproques qui se manifeste par le don et la reconnaissance des personnes est une source d'apprentissage d'accords tacites (communs, vie bonne). Nous questionnerons les pratiques de l'économie sociale et solidaire pour comprendre comment les dynamiques de réciprocité contribuent à redynamiser la socialité par une capacité de résonance en milieu rural.
Bibliographie
Caillé A. (2019), Extensions du domaine du don. Demander-donner-recevoir-rendre, Arles, Actes Sud.
Laurent E. (2017), À l'horizon d'ici. Les territoires au cœur de la transition social-écologique, Lormont, Le Bord de l'eau.
Rosa H. (2021), Résonance. Une sociologie de la relation au monde, Paris, La Découverte.

Josiane Stoessel-Ritz est sociologue ruraliste, ses recherches portent sur le lien social, la réciprocité dans la coopération et les communs sociétaux. Elle est professeure de sociologie à l'université de Haute-Alsace, membre de l'UMR Sociétés, Acteurs et Gouvernement en Europe (SAGE, Strasbourg). Ses recherches portent sur le territoire français et les territoires ruraux algériens et marocains. Elle anime la Chaire ESS de l'université de Mulhouse et le Réseau Développement durable et lien social (2DLiS).
Publications récentes
Blanc M., Stoessel-Ritz J. (2021), "L'économie sociale et solidaire comme pilier du développement durable. Une perspective transactionnelle", Actes de la Recherche sur le Développement durable, n°1/2021, Abidjan.
Stoessel-Ritz J., Blanc M. (2020), "Transactions sociales, actions collectives et émancipation", La transaction sociale. Un outil pour penser et dénouer la complexité de la vie en société, Remy J., avec la collaboration de M. Blanc, J. Foucart, J. Stoessel-Ritz et L. Van Campenhoudt, Toulouse, Erès, p. 435-470.
Stoessel-Ritz J., Blanc M. et Amarouche A. (dir.) (2018), Penser les innovations sociales dans le développement durable. De la guerre à la paix, "Sociologies et Environnement", Paris, L'Harmattan.


BIBLIOGRAPHIE :

• Allemand S., 2020, "La prospective territoriale en Normandie. Synthèse d'une table ronde avec des acteurs normands", in Prospective et co-construction des territoires au XXIe siècle, Colloque de Cerisy, Hermann, pp. 301-342.
• Coquard B., 2019, Ceux qui restent. Faire sa vie dans les campagnes en déclin, Paris, La Découverte.
Études Normandes, novembre 2020, "Le département de la Manche : des lieux et des gens", n°15.
• Fottorino E., 2021, Mohican, Gallimard.
Présences Paysannes et Rurales, mars 2021, Dossier : "La recherche rurale, histoires et devenirs", n°1, pp. 14-37.
• Heurgon E., 2020, "Préface. Prospective & co-construction de stratégies territoriales face aux mutations des sociétés", in Prospective et co-construction des territoires au XXIe siècle, Colloque de Cerisy, Hermann, pp. 5-17.
• Jollivet M. & Eizner N. (dir.), 1996, L'Europe et ses campagnes, Paris, Presses de Sciences Po.
• Kayser B., 1990, La renaissance rurale. Sociologie des campagnes occidentales, Paris, Armand Colin.
• Mathieu N. (dir), 1995, L'emploi rural, une vitalité cachée, Paris, L'Harmattan.
• Mathieu N., 2017, Les relations villes/campagnes. Histoire d'une question politique et scientifique, Paris, L'Harmattan.
• Mathieu N., De Lafond V., & Gana A., 2006, Towards New Responsible Rural/Urban relationships. A sustainable Territories-oriented Comparative Analysis.
Mouvements, 2015, Dossier : "Vitalité politique en rase campagne", 2015/4, n°84.
• Poulle F., Gorgeu Y., Grenier P., Moquay P. & Sahuc P., 1999, Urbanité rurale, Éditions du développement territorial.


BULLETIN D'INSCRIPTION


Les inscriptions à ce colloque sont maintenant ouvertes. Les participations à toute sa durée sont acceptées en priorité. Les auditeurs demandant un séjour fractionné pourront être mis sur une liste d'attente.


Avant de remplir ce bulletin, consulter la page Inscription de notre site.

Tous les champs marqués d'un (*) doivent être renseignés.


Présentation personnelle

[ Formats autorisés : jpg, jpeg, png ]


Adresse personnelle ou professionnelle
Ces renseignements figureront sur la liste des participants qui sera remise lors du colloque.


Sélectionner la mention adéquate (le statut de contributeur est défini au préalable, en accord avec le CCIC, par la direction du colloque).


Versement à effectuer

Frais de séjour : *

Total à verser :

Si différente, merci d'indiquer une adresse de facturation


[ Formats autorisés : jpg, jpeg, png, pdf, doc, docx, txt ]
Vous pouvez ajouter ici, si besoin, les documents nécessaires pour compléter votre inscription : copie de carte d'étudiant(e), justificatifs de revenus, ...


Précisions à nous communiquer pour l'agrément de votre séjour :
[par exemple : grande taille (plus de 1,80 m), problèmes de mobilité, partage d'une chambre ou voisinage de chambres, inscription groupée, régime médicalement surveillé, ...]
Ces renseignements sont utiles à la répartition des chambres. Le logement est assuré au château de Cerisy et ses dépendances, en chambres doubles ou individuelles. En cas de grande affluence, les inscrits tardifs se logeront aux alentours.

Programme 2022 : un des colloques

Programme complet


CONQUÉRIR, SOUMETTRE, GOUVERNER :
THÉORIES ET PRATIQUES DE LA "PACIFICATION" DANS LES MONDES NORMANDS

(MONDE VIKING, NORMANDIE, ROYAUME D'ANGLETERRE, ITALIE MÉRIDIONALE ET SICILE, IXe-XIIe SIÈCLE)


DU MERCREDI 5 OCTOBRE (19 H) AU DIMANCHE 9 OCTOBRE (14 H) 2022

[ colloque de 4 jours ]


Tours, Bibliothèque mun., Ms. 568,
Recueil de droit canonique (XIIIe siècle), f. 249v
© Bibliothèque municipale de Tours


DIRECTION :

Pierre BAUDUIN, Simon LEBOUTEILLER, Annick PETERS-CUSTOT


ARGUMENT :

Ce colloque propose d'orienter une réflexion portant sur la transition entre l'état de guerre inhérent à une conquête territoriale, et l'état de paix censé inaugurer l'émergence d'une nouvelle construction politique. Cet "entre-deux" pose un ensemble de questions (sur l'exercice de la violence et les différentes logiques à l'œuvre, militaires, socio-politiques, économiques, territoriales, juridiques) que cette rencontre voudrait contribuer à résoudre dans une approche comparatiste entre des situations très différentes dans le monde viking, les îles Britanniques et en Méditerranée. Ces questionnements amèneront à s'interroger sur la pertinence de parler de stratégies de "pacification" et de discuter l'usage — dans un contexte médiéval — de la notion de pacification par un croisement historiographique avec d'autres périodes, en prenant soin de s'extraire de tout anachronisme, ou en assumant cet anachronisme méthodologique. Ce colloque est ouvert aux chercheurs, aux étudiants et à toute personne intéressée par l'histoire des mondes normands.


MOTS-CLÉS :

Conquête, Consensus, Construction politique, Coopération, Gouverner, Guerre, Mondes normands, "Pacification", Paix, Violence


CALENDRIER PROVISOIRE :

Mercredi 5 octobre
Après-midi
ACCUEIL DES PARTICIPANTS

Soirée
Présentation du Centre, des colloques et des participants


Jeudi 6 octobre
Matin
Pierre BAUDUIN, Simon LEBOUTEILLER & Annick PETERS-CUSTOT : Introduction

LES EXPÉRIENCES VIKINGS
Pierre BAUDUIN : Qui pacifie l'autre ? La pacification comme outil heuristique pour analyser les fondations vikings
Benjamin RAFFIELD : Conflit, colonisation et intégration culturelle dans l'Angleterre de l'ère viking [Conflict, Colonisation, and Cultural Integration in Viking-Age England]

Après-midi
JUGER ET RÉFRÉNER LA VIOLENCE
Jenny BENHAM : La justice transitionnelle dans les mondes normands [Transitional Justice in the Norman Worlds]
Hugo FRESNEL : Réfréner la violence de la conquête : le Pénitentiel d'Ermenfroi de Sion
Ben MORRIS : Négocier l'exil : l'exil dans le cadre des traités de Byzance et d'Angleterre, 900-1200 [Negotiating Exile : Exile Within the Treaties of Byzantium and England, 900-1200]


Vendredi 7 octobre
"HORS LES MURS" — AU CHÂTEAU DE CAEN
Matin
HOMMES ET RÉSEAUX
Ryan LAVELLE : Coopération et collaboration : l'autorité royale et les nouveaux réseaux de la seigneurie dans les mondes anglo-danois et anglo-normands pendant le XIe siècle
Bastien MICHEL : Les hommes d'Odon de Bayeux. Conquête, "pacification" et réseaux en Angleterre après 1066

Après-midi
SÉANCE PUBLIQUE
Bénédicte GUILLOT & Alban GOTTFROIS : Le château de Caen : entre administration et démonstration de puissance, un lieu de pouvoir au cœur de la Normandie (XIe-XIIe siècles)
Jean-Marie LESVEQUE : Présentation du projet d'aménagement du Château de Caen

Visite du château


Samedi 8 octobre
Matin
SOUMISSION ET COHABITATION
Annliese NEF : Les Hauteville et la pacification de la Sicile et de l'Ifrîqiya
Graham A. LOUD : Les Lombards de l'Italie méridionale sous la domination normande [The Lombards of Southern Italy under Norman Rule]
Daniel POWER : Pacification dans le monde normand : l'annexion capétienne du duché de Normandie [Pacification in the Norman World : the Capetian Annexation of the Duchy of Normandy]

Après-midi
INSTITUTIONS ET TERRITOIRES
Stephen BAXTER : L'organisation de la Grande Confiscation dans l'Angleterre conquise [The Organisation of the Great Confiscation in Conquered England]
Riccardo BERARDI : L'infiltration "normande" dans l'Italie méridionale : une nouvelle construction sociopolitique ?
Rosanna ALAGGIO : Le "feudum" dans le Catalogus Baronum. Instrument de contrôle patrimonial et cellule "élémentaire" du système politico-administratif dans le Regnum Siciliae


Dimanche 9 octobre
Matin
REPRÉSENTER LA CONQUÊTE
Michael LEWIS : Pacifier les Anglais : comprendre la conquête normande de l'Angleterre à travers la Tapisserie de Bayeux [Pacifying the English : Understanding the Norman Conquest of England through the Bayeux Tapestry]
Guilhem DORANDEU-BUREU : Pratiques et discours de l'implantation du pouvoir normand dans la principauté de Capoue (1058-1135)

CONCLUSIONS
Table ronde, avec Jean-François KLEIN, Aliénor RUFIN SOLAS et Laurier TURGEON

Discussion générale

Après-midi
DÉPARTS


RÉSUMÉS & BIO-BIBLIOGRAPHIES :

Pierre BAUDUIN : Qui pacifie l'autre ? La pacification comme outil heuristique pour analyser les fondations vikings
Le diplôme de Charles le Simple du 14 mars 918 en faveur de Saint-Germain-des-Prés est le plus ancien document attestant l'établissement de Rollon, dans ce qui devient la Normandie. L'acte rappelle que le chef normand et ses compagnons ont reçu une partie des possessions de l'abbaye de la Croix-Saint-Ouen, en contrepartie de la tutela regni, la protection du royaume. D'autres sources suggèrent que Rollon dut également se convertir au christianisme. Ces aspects bien connus que l'on rattache au traité de Saint-Clair-sur-Epte (911) amènent à penser la pacification comme un rapport qui, loin d'être unilatéral et dissymétrique, engage des relations complexes où le pacificateur n'est pas nécessairement ou pas uniquement le conquérant mais un "autre" dont la soumission n'est pas évidente. Une des particularités des fondations vikings est la diversité de leurs situations, selon les relations entretenues avec les sociétés et les élites autochtones (parfois antérieurement à la conquête) et selon les conditions dans laquelle se fit l'implantation des nouveaux-venus. L'objet de cette communication est d'interroger la validité du concept de pacification appliqué aux différents établissements vikings à l'est et à l'ouest de l'Europe, notamment dans la perspective d'une comparaison de la Normandie avec d'autres établissements scandinaves.

Pierre Bauduin est professeur d'histoire médiévale à l'université de Caen Normandie et membre du CRAHAM. Ses recherches portent plus particulièrement sur les mondes normands, l'établissement des vikings, la principauté normande, les transferts culturels.
Publications
La première Normandie (Xe-XIe siècles). Sur les frontières de la haute Normandie : identité et construction d’une principauté, Caen, 2004.
Les fondations scandinaves en Occident et les débuts du duché de Normandie (dir.), Colloque de Cerisy, Publications du CRAHM, 2005.
Le monde franc et les Vikings, VIIIe-Xe siècle, Paris, 2009.
L’historiographie médiévale normande et ses sources antiques (Xe-XIIe siècle), avec Marie-Agnès Lucas-Avenel (dir.), Colloque de Cerisy, Presses universitaires de Caen, 2014.
911-2011. Penser les mondes normands médiévaux, avec David Bates (dir.), Colloque de Cerisy, Presses universitaires de Caen, 2016.
Histoire des vikings, des invasions à la diaspora, Paris, 2019.


Rosanna ALAGGIO : Le "feudum" dans le Catalogus Baronum. Instrument de contrôle patrimonial et cellule "élémentaire" du système politico-administratif dans le Regnum Siciliae
Sa fonction de "rapport d'enquête" fait du Catalogus Baronum un exemple intéressant "d'écriture gouvernementale" du royaume normand de Sicile. Sa finalité militaire ne limite pas sa capacité à nous renseigner sur un aspect qui n'a pas encore été investigué, celui de la consistance économique des fiefs. Si, en effet, la répartition des comtés et des pouvoirs délégués à leurs titulaires démontrent comment l'imposition de l'obligation militaire à tous les détenteurs de richesses participait au projet de centralisation monarchique, le fief, avec son modèle économique et juridique, illustre de quelle manière un régime fortement hiérarchisé contrôle les ressources naturelles et les habitants en constituant la cellule principale de la géographie administrative du Regnum Siciliae. Il s'agit de réfléchir à nouveau sur la nature du fief comme élément de base de la structure de contrôle des territoires créés par les Normands en Italie.

Rosanna Alaggio est Professeur agrégé d'histoire médiévale à l'université du Molise (Italie). Ses principaux intérêts de recherche concernent la dynamique de formation des structures territoriales de l'âge normand ainsi que les caractéristiques sociales et institutionnelles des grandes villes dans le Royaume de Sicile. Une importance particulière est accordée à l'étude de la structure féodale, de ses relations avec le pouvoir central et des ses conditionnements exercés sur les économies des territoires comme des centres urbains.
Publications
"La fondazione dell'Abbazia di Santa Maria di Cadossa. Strategie politico-istituzionali nel Vallo di Diano tra Longobardi e Normanni", in Apollo (1995) (Bollettino dei Musei Provinciali del Salernitano), XI, pp. 70-101.
"Una prospettiva verosimile : la fondazione di Santo Stefano nelle strategie politiche dei primi conti normanni di Marsico", in La Chiesa di Santo Stefano di Sala Consilina. Dalle carte d'archivio all'archivio dell'arte, a cura di E. Spinelli, Salerno 1997, pp. 15-24.
"La Reparatio Castrorum nel Vallo di Diano. Organizzazione territoriale di un'area campione in età normanno-sveva. Nota preliminare", in Monasteri e Castelli nella formazione del paesaggio italiano. La Viabilità, Atti del Seminario di Studi (Benevento 20/11/98), "Archivio Storico del Sannio", V/2 (2000), pp. 101-118.
"Finis est Europae contra meridiem. Immagini da una frontiera dell'Occidente medievale", in Fedi a confronto. Ebrei Cristiani e Musulmani fra Xe XIII sec., Atti del Convegno di Studio (Montaione 22-24 settembre 2004), a cura di S. Gensini, Centro Internazionale di Studi "La Gerusalemme di San Vivaldo", 2006, pp. 193-222.
"Modelli di gestione del potere signorile nel Salento Medievale", in MEFRM (Mélange École Française de Rome, Moyen-Âge), 2006/II, pp. 24-48.
"I contesti urbani della Puglia dopo la conquista normanna", in Alle origini del Dualismo italiano, Atti del Convegno Internazionale (Ariano, settembre 2011), a cura di G. Galasso, Soveria Mannelli, 2014, pp. 11-26.
Brindisi, Spoleto, 2015 (CISAM - Il Medioevo nelle città Italiane, 8).
"Costruire la Memoria. La consapevolezza identitaria nelle comunità cittadine del Mezzogiorno medievale", in Antropologia e Società, a cura di R. Alaggio, A. Mancini, L. Scillitani, Soveria Mannelli, 2017, pp. 311-327.
"Il Molise nella geografia feudale del XII sec.", in Medioevo e Mediterraneo : incontri, scambi e confronti, Palermo, 2020, vol. I, pp. 147-163.

Riccardo BERARDI : L'infiltration "normande" dans l'Italie méridionale : une nouvelle construction sociopolitique ?
Cette communication vise à éclairer, sous l'angle de la notion de "pacification" envisagée comme un outil de description des suites d'une conquête territoriale, une modalité essentielle du passage de la conquête à la construction politique chez les "Normands" d'Italie du Sud, par le biais de l'importation de la féodalité et de la seigneurie en Italie méridionale, en relation avec les structures sociopolitiques et les élites préexistantes. Le Mezzogiorno comprenait des régions de traditions très différentes avant l'arrivée des Normands, en fait l'"infiltration" (tant le processus fut lent) s'est produite de manière différente dans chaque zone que nous allons examiner. Le changement le plus évident sont les structures "féodales" et seigneuriales utilisées par les nouveaux conquérants, en fait, s'il existait des formes de pouvoir privatisé, cette réalité socio-politique était inexistante dans l'Italie méridionale. Il est très intéressant de comprendre à travers l'étude de sources historiographiques, hagiographiques et diplomatiques si les "Normands" ont utilisé, consciemment ou non, des stratégies de "pacification" en imposant le système féodal seigneurial dans la double acception d'imposition d'un ordre, et de création d'un consensus des élites.
Bibliographie essentielle
Berardi, Riccardo, Feudalità laica e signoria ecclesiastica nel Mezzogiorno medievale : la Calabria dai normanni alla Guerra del Vespro (1040-1282) / Féodalité laïque et seigneurie ecclésiastique en Italie du Sud au Moyen Âge : la Calabre des Normands à la guerre des Vêpres (1040-1282), Thèse de doctorat d'Histoire médiévale, Saint-Marino - Angers - Nantes, Università degli stuidi - École doctorale SCE - Université Bretagne Loire / CRHIA, 2017a, 1 vol. (dactyl.).
Carocci, Sandro, Signorie di Mezzogiorno. Società rurali, poteri aristocratici e monarchia (XII-XIII secolo), Rome, Viella (La Storia. Saggi, 6).
Loud, Graham, "Migration, Infiltration, Conquest and Identity : the Normans of Southern Italy c. 1000-1130", dans Le migrazioni nell’Alto Medioevo (Spolète, 5-11 avril 2018), Spolète, Fondazione Centro italiano di studi sull'alto medioevo (Settimane di studio della Fondazione Centro italiano di studi sull'alto Medioevo, 66), 2019, pp. 339-358.
Martin, Jean-Marie, "Aristocraties et seigneuries en Italie méridionale aux XIe et XIIe siècles : essai de typologie", Journal des savants, 1999, p. 227-259.
Nef, Annliese, Conquérir et gouverner la Sicile islamique aux XIe et XIIe siècles, Rome, École française de Rome (Bibliothèque des Écoles françaises d'Athènes et de Rome, 346), 2011.
Peters-Custot, Annick, Les Grecs de l’Italie méridionale post-byzantine (IXe-XIVe siècle) : une acculturation en douceur, Rome, École française de Rome (Collection de l'École française de Rome, 420), 2009.
Peters-Custot, Annick, "Comportement social et comportement culturel des élites rurales calabro-grecques d'après les actes de la pratique (XIe-XIIIe siècles)", dans L. Feller, M. Kaplan, C. Picard (éd.), Mélanges de l'École française de Rome - Moyen Âge, 124-2, Numéro thématique "Élites rurales méditerranéennes (Ve-XVe siècles)", 2012, pp. 359-374.

Riccardo Berardi est Professeur agrégé (Histoire et Philosophie dans les lycées, Italie). Membre associé au CRAHAM (UMRS 6273 - CNRS / Université de Caen Normandie). Docteur de recherche en Histoire du Moyen Âge à l'École supérieure d'études historiques de l'université de la République de San Marino (directeur: J.-M. Martin, CNRS Paris) en co-tutèle avec l'université de Nantes (directrice: A. Peters-Custot).
Publications
La contea di Corigliano. Profilo storico, economico e sociale della Sibaritide (secoli XI-XVI), Ferrari editore, Rossano 2015, pp. 559.
"La féodalité et la seigneurie dans la Calabre comtale normand : une institution politique pour bâtir la paix ?", dans Tabularia, Mémoires normandes d'Italie et d'Orient (CRAHAM).
"Il cartulario del monastero di S. Maria di Altilia in Calabria", dans Miscellanea in memoria di Filippo Burgarella, éd. G. Strano, Associazione Italiana di Studi Bizantini, Rome 2020, pp. 19-32.
"Le platee o reintegre dei Sanseverino di Bisignano : diritti e prelievo signorile nella Calabria settentrionale (secc. XV-XVI)", dans Gli archivi feudali nel Regno di Napoli (XIV-XVI sec.). Prime indagini, éd. F. Senatore, Firenze University Press, Firenze 2021, pp. 71-151.

Guilhem DORANDEU-BUREU : Pratiques et discours de l'implantation du pouvoir normand dans la principauté de Capoue (1058-1135)
La conquête normande de la principauté lombarde de Capoue, achevée au début des années 1070, est marquée par l'implantation d'une aristocratie militaire transalpine dans un système institutionnel solide et ancien. Dans ce cadre, les conquérants adoptent plusieurs solutions pour asseoir, légitimer et perpétuer leur domination, avec pour conséquence finale l'instauration d'institutions de type féodal, alors inconnues de la Langobardia minor. La présente communication propose d'analyser ce processus de transition, qui apparaît certes marqué par l'emploi de la violence et de la contrainte, mais surtout basé sur l'intégration des anciennes élites au nouvel ordre social. Ce phénomène est mis en mots de façon singulière, essentiellement à partir de modèles antérieurs légèrement modifiés, afin de permettre la légitimation de l'établissement des nouveaux pouvoirs.

Guilhem Dorandeu-Bureu est ATER en histoire médiévale à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Sa thèse, intitulée "Sceller la domination de l'Italie normande (XIe-XIIe s.)", analyse les constructions institutionnelles et les discours de légitimation des pouvoirs normands du Mezzogiorno à l'aune des sources diplomatiques et sigillaires.
Publications
Avec Annliese Nef, "Le passage à la royauté de Roger II de Hauteville en 1130 : propositions pour l'analyse d'une révolution symbolique", Tabularia, 2022.
"Une bulle de Bohémond Ier de Hauteville découverte à Juaye-Mondaye", Annales de Normandie, 71e année, 2021/1, p. 91-101.
"Le double scellement d'une charte de fondation par le comte Henri de Monte Sant'Angelo (1098) : discours sigillaires et concurrence politique", dans Laurent Macé (dir.), Jeux de miroir. Le sceau princier au Moyen Âge (XIe-XIVe siècle), Toulouse, Presses universitaires du Midi, 2021, p. 17-63 [Tempus, n°65].

Hugo FRESNEL : Réfréner la violence de la conquête : le Pénitentiel d'Ermenfroi de Sion
Depuis l'article de 1969 d'Herbert Cowdrey, aucune étude approfondie n'a été menée sur ce document exceptionnel qui liste les pénitences auxquelles les différents combattants de la bataille d'Hastings devront se soumettre. L'objectif de cette communication est de revenir sur ce texte en élargissant la réflexion afin de voir dans le Pénitentiel une source à part entière sur les conceptions que les contemporains pouvaient se faire des violences, légitimes ou non, qui accompagnaient des processus de conquête et la pacification du territoire conquis une fois la victoire obtenue. Demander aux combattants d'Hastings de faire pénitence n'était pas forcément une évidence : c'était un choix voulu de la part des évêques qui ont opté pour une forme de sévérité vis-à-vis de ces actes de guerre. Cette sévérité pose la question de la réelle application du texte et interroge les intentions à l'origine de sa production.

Hugo Fresnel est doctorant en histoire médiévale à l'université de Caen Normandie depuis 2020 sous la direction de Pierre Bauduin. Sa thèse porte sur les conceptions et usages de la violence du prince dans les mondes normands médiévaux entre 911 et 1154.

Ryan LAVELLE : Coopération et collaboration : l'autorité royale et les nouveaux réseaux de la seigneurie dans les mondes anglo-danois et anglo-normands pendant le XIe siècle
Cette communication examine les motivations d'un groupe restreint de seigneurs "indigènes" et d'autres aristocrates, tels que Wigod de Wallingford et le comte Waltheof de Northumbrie, dont les intérêts se croisaient avec ceux des élites conquérantes. En examinant le rôle des Anglais dans la suppression de la rébellion — et parfois leur propre participation à la rébellion — nous nous demanderons dans cette communication comment et dans quelles circonstances la coopération de ces personnages avec leurs conquérants a créé de nouveaux réseaux et de nouvelles opportunités pour eux. Ces réseaux et ces opportunités transcendaient une délimitation stricte entre "conquis" et "conquérants", tandis que la participation des élites anglaises aux actions impliquant la répression de la rébellion (ou la "pacification") renforçait la légitimité des dirigeants anglo-danois et anglo-normands au XIe siècle.

Ryan Lavelle est Professeur en Histoire médiévale à l'université de Winchester (Grande-Bretagne). Il est spécialiste de l'histoire politique en Angleterre pendant le Haut Moyen Âge.
Publications
Co-direction avec Simon Roffey et Katherine Weikert, Early Medieval Winchester : Communities, Authority and Power in an Urban Space, Oxford, Oxbow, 2021.
Monographie récente, Places of Contested Power : Conflict and Rebellion in England and France, 830-1150, Woodbridge, Boydell, 2020.

Michael LEWIS : Pacifier les Anglais : comprendre la conquête normande de l'Angleterre à travers la Tapisserie de Bayeux
La Tapisserie de Bayeux est un document unique pour comprendre la conquête normande de l'Angleterre, non seulement parce qu'elle constitue un récit illustré dépeignant les évènements tel un texte, mais aussi parce qu'elle résultait d'une entreprise commune entre Anglais et Normands. Dans cette communication, nous nous demanderons comment sa version des évènements ayant mené à la Conquête nous éclaire sur la manière dont les Anglais ont été soumis. En particulier, le récit de la Tapisserie diffère dans une certaine mesure des témoignages des "apologistes normands", ainsi que de ceux des auteurs "anglais" contemporains et plus récents qui cherchaient à expliquer (et à composer avec) ce qu'il s’était passé. De manière surprenante, la Tapisserie paraît se placer à la jonction entre ces deux traditions en fusionnant les divergences de vues. Elle était ainsi la manifestation d'une tentative de conciliation — et entérinait finalement un "changement de régime" par la pacification des Anglais.

The Bayeux Tapestry is a unique document for understanding the Norman Conquest of England, not least because it is a pictorial narrative that portrays events in a way that written documents cannot, but also since it was a joint endeavour produced by the English and Normans. The main question examined here, is how does its retelling of the events leading to the Conquest shed light on how the English were subdued, and ultimately conquered ? Importantly, the Tapestry’s story is somewhat at odds with the accounts of the so-called "Norman apologists", but also contrasts with contemporary and later "English" accounts of the Conquest that seek to make sense of (and come to terms with) what had happened. Intriguingly, and importantly, the Tapestry's tale appears to sit between these narratives, seemingly trying to merge a divergence of views, in what will be argued was an attempt of reconciliation — ultimately to achieve "regime change" through the pacification of the English.

Michael Lewis dirige le Portable Antiquities Scheme (PAS) du British Museum et est professeur invité en archéologie à l'université de Reading. Ses recherches portent sur la Tapisserie de Bayeux et il est à ce titre membre du comité scientifique du Musée de Bayeux et associé aux projets d'étude sur sa broderie. Il collabore également au prêt éventuel de la Tapisserie à l'Angleterre pour 2023-2024.
Publications
Musgrove, David & Lewis, Michael (2021), The Story of the Bayeux Tapestry ; unravelling the Norman Conquest (Thames & Hudson).
Lewis, Michael, Owen-Crocker, Gale & Terkla, Dan (2011), New Research on the Bayeux Tapestry : proceedings of a conference at the British Museum (Oxbow).
Lewis, Michael (2018), "La Tapisserie de Bayeux et l'art anglo-saxon", in Sylvette Lemagnen, Shirley Ann Brown & Gale Owen-Crocker (eds.), L'Invention de la Tapisserie de Bayeux : naissance, composition et style d’un chef-d’œuvre medieval (Point de Vues), 229-45.
Lewis, Michael (2018), "Myths and Mysteries of the Bayeux Tapestry", in David Bates (ed.), 1066 in Perspective (Royal Armouries), 79-95.
Lewis, Michael (2017), "The Bayeux Tapestry : window to a world of continuity and change", in Dawn Hadley & Christopher Dyer (eds.), The Archaeology of the 11th Century : continuities and transformations, Society for Medieval Archaeology Monographs (Manley), 228-43.

Graham A. LOUD : Les Lombards de l'Italie méridionale sous la domination normande
Malgré la conquête normande de l'Italie méridionale et les allusions occasionnelles des chroniqueurs selon lesquelles les tensions entre conquérants et vaincus auraient pu persister pendant une période considérable après la conquête, la population lombarde s'est rapidement assimilée aux côtés des nouveaux venus dans la nouvelle société de l'Italie "normande". Cette présentation examinera trois aspects principaux du rôle des Lombards à la fin du XIe et au début du XIIe siècle dans le sud de l'Italie : leur importance au sein de la structure sociale aristocratique, le rôle des administrateurs lombards au service du gouvernement "normand", et de même leur importance au sein de l'Église de la région. Graham A. Loud travaille actuellement sur l'élaboration d'une biographie courte de l'empereur Fréderic Barberousse.

Graham A. Loud est professeur émérite d'histoire médiévale à l'université de Leeds, où il a enseigné de 1978 à 2019, et où il était le directeur de l'École d'histoire de 2012 à 2015. Son principal sujet de recherche est l'Italie méridionale sous les Normands (XIe et XIIe siècles), bien qu'il ait également écrit sur les croisades et l'Allemagne sous les empereurs Staufen aux XIIe et XIIIe siècles.
Publications
The Age of Robert Guiscard. Southern Italy and the Norman Conquest (2000).
The Latin Church in Norman Italy (2007).
Roger II and the Creation of the Kingdom of Sicily (2012).
The Social World of the Abbey of Cava, c. 1020-1300 (2021).

Despite the Norman conquest of southern Italy, and the occasional hints by the chroniclers that tensions between conquerors and conquered may have remained for some considerable period after the conquest, the Lombard population rapidly assimilated alongside the newcomers into the new society of "Norman" Italy. This presentation will investigate three principal aspects of the role of the Lombards in late eleventh- and early twelfth-century southern Italy : their significance within the aristocratic social structure, the role of Lombard administrators in the maintenance of "Norman" government, and similarly their importance within the Church of the region.

Graham A. Loud is Professor Emeritus of Medieval History at the University of Leeds, where he taught from 1978 until 2019, and where he was Head of the School of History 2012-15. His principal field of research is southern Italy under the Normans (eleventh and twelfth centuries), although he has also written on the Crusades and Germany under the Staufen emperors in the twelfth and thirteenth centuries. He is now working on a short biography of Emperor Frederick Barbarossa.
Publications
The Age of Robert Guiscard. Southern Italy and the Norman Conquest (2000).
The Latin Church in Norman Italy (2007).
Roger II and the Creation of the Kingdom of Sicily (2012).
The Social World of the Abbey of Cava, c. 1020-1300 (2021).

Bastien MICHEL : Les hommes d'Odon de Bayeux. Conquête, "pacification" et réseaux en Angleterre après 1066
Quelle est la contribution des hommes d'Odon de Bayeux à la conquête et à la "pacification" de l'Angleterre après 1066 ? À partir de la documentation conservée de part et d'autre de la Manche, nous tâcherons de dessiner les contours de ce groupe à travers les relations qui unissent ses membres. Privilégiant une approche par les réseaux (social network analysis) et les mobilités, il s'agit de comprendre comment un ou plusieurs réseaux préexistants — la plupart des hommes de l'évêque de Bayeux sont originaires de la Normandie centrale — ont pu être projetés en Angleterre. À l'échelle de la première génération de la conquête, jusqu'à la rébellion d'Odon en 1088, cette communication examinera de quelles façons ces hommes se lient à des institutions pré-normandes, soumettent les populations locales et dominent l'espace, par un croisement des logiques territoriales, sociopolitiques et militaires de la "pacification".

Bastien Michel est doctorant en histoire médiévale à l'université de Caen Normandie, rattaché au Centre Michel de Boüard-Craham (UMR 6273). Dans le cadre de sa thèse, il étudie les réseaux et mobilités aristocratiques de la Normandie centrale (début XIe-fin XIIIe siècle), dans la continuité de ses travaux de master.
Michel (B.), "Usque ad Sabrinam" : l'implantation des élites normandes dans le Gloucestershire (1066-1154), Mémoire de master, Université de Caen Normandie, 2016, 1 vol.

Ben MORRIS : Négocier l'exil : l'exil dans le cadre des traités de Byzance et d'Angleterre, 900-1200
À travers les traités du Moyen Âge, que ce soit avec le roi d'Écosse ou que ce soit avec le prince d'Antioche, les dirigeants refusent souvent d'accepter les exilés de l'autre. S'il existe des études sur les exilés dans le monde normand, il y a peu d'études concernant l'exil dans les traités. C'est étrange, car les traités soulignent fondamentalement comment les dirigeants considéraient les exilés comme un problème commun, qui nécessitait une solution commune. Dans cette présentation, je montrerai comment et pourquoi les dirigeants étaient diplomatiquement actifs dans le traitement de la question des exilés. Pour ce faire, j'ai analysé les traités de deux des puissances les plus bureaucratiques du monde médiéval : Byzance et l'Angleterre. Cela garantit que de nombreux documents sont disponibles pour une étude comparative. Cela mettra en évidence que dans toute la diaspora normande l'exil était un problème qui exigeait une solution proactive.

Ben Morris étudie actuellement pour un doctorat à l'université de Cardiff. Sa thèse s'intitule "Shared Soloutions to Common Problems : A Comparative Study of Byzantine and English Treaties, 900-100". Il est très intéressé par la paix et la diplomatie à l'époque médiévale, et il a organisé plusieurs conférences interdisciplinaires sur ce sujet. Actuellement, il se concentre sur la réalisation de sa thèse, ainsi que sur plusieurs publications futures.


BIBLIOGRAPHIE :

Généralités

911-2011. Penser les mondes normands médiévaux, Actes du colloque de Cerisy (29 septembre-2 octobre 2011), D. BATES et P. BAUDUIN (dir.), Caen, Presses universitaires de Caen, 2016.
Les Normands, peuple d'Europe, 1030-1200, M. D'ONOFRIO (dir.), Paris, Flammarion, 1994.
• F. NEVEUX, L'Aventure des Normands, VIIIe-XIIIe siècle, Paris, Perrin, 2006.

Les vikings

• P. BAUDUIN, Histoire des vikings. Des invasions à la diaspora, Paris, Tallandier, 2019.
Les fondations scandinaves en Occident et les débuts du duché de Normandie, Actes du colloque de Cerisy (25-29 septembre 2002), P. BAUDUIN (dir.), Caen, Publications du CRAHM, 2005.
The Viking World, S. BRINK et N. PRICE (dir.), Londres et New York, Routledge, 2008.
• D. HADLEY, The Vikings in England, Settlement, Society and Culture, Manchester, Manchester University Press, 2006.
• K. HOLMAN, The Northern Conquest. Vikings in Britain and Ireland, Oxford, Signal Books, 2007.
• A. WINROTH, Au temps des Vikings, P. PIGNARRE (trad.), Paris, La Découverte, 2018.

La Normandie

• BATES (D.), Normandy before 1066, Londres et New York, Longman, 1982.
• D. BATES, Guillaume le Conquérant, Paris, Flammarion, 2019.
• P. BAUDUIN, La première Normandie (Xe-XIe siècles). Sur les frontières de la haute Normandie : identité et construction d'une principauté, Caen, Presses universitaires de Caen (Bibliothèque du pôle universitaire normand), 2004 (2e éd. 2006).
• M. HAGGER, Norman Rule in Normandy, 911-1144, Woodbridge, The Boydell Press, 2017.
• F. NEVEUX, La Normandie des ducs aux rois, Rennes, Ouest-France Université, 1998.

Les îles Britanniques et le monde anglo-normand

1066 in Perspective, D. BATES (dir.), Leeds, Royal Armouries Museum, 2018.
Conquests in Eleventh-Century England : 1016 1066, L. ASHE, E. J. WARD (dir.), Woodbridge, Boydell & Brewer, 2020.
• D. BATES, The Normans and Empire, Oxford, Oxford University Press, 2013.
• M. CHIBNALL, The Debate on the Norman Conquest, Manchester, Manchester University Press, 1999.
From the Vikings to the Normans, W. DAVIES (dir.), Oxford, Oxford University Press, 2003.
• R. R. DAVIES, Domination and conquest the experience of Ireland, Scotland and Wales, 1100-1300, Cambridge, Cambridge University Press, 2006.
• H. M. THOMAS, The English and the Normans. Ethnic Hostility, Assimilation, and Identity, 1066-c. 1220, Oxford, Oxford University Press, 2003.

Les Normands en Méditerranée

• G. LOUD, The Age of Robert Guiscard. Southern Italy and the Norman conquest, Harlow, Longman (The medieval world), 2000.
• J.-M. MARTIN, Italies normandes, XIe-XIIe siècles, Paris, Hachette (La vie quotidienne), 1994.
Melfi normanna. Dalla conquista alla monarchia. Convegno internazionale di studio promosso per il millenario di fondazione della città fortificata di Melfi (1018-2018), Mefli, Dicembre 2020-Febbraio 2021, Mario Adda Editore, Bari, 2021.
• A. NEF, Conquérir et gouverner la Sicile islamique aux XIe et XIIe siècles, Rome, École française de Rome (Bibliothèque des Écoles françaises d'Athènes et de Rome, 346), 2011.
Les Normands en Méditerranée dans le sillage des Tancrède, Actes du colloque de Cerisy (24-27 septembre 1992), P. BOUET et F. NEVEUX (dir.), 2e éd., Caen, Presses universitaires de Caen, 2001.
• A. PETERS-CUSTOT, Les Grecs de l'Italie méridionale post-byzantine (IXe-XIVe siècle). Une acculturation en douceur, Rome, École française de Rome (Collection de École française de Rome, 420), 2009.


SOUTIENS :

• Direction régionale des affaires culturelles Normandie (DRAC)
Centre Michel de Boüard · CRAHAM (UMR 6273) | Université de Caen Normandie
• Office universitaire d'études normandes (OUEN) | Université de Caen Normandie
Caen la Mer
• Centre de recherches en histoire internationale et atlantique (CRHIA, UR 1163) | Nantes Université / La Rochelle Université
École française de Rome


BULLETIN D'INSCRIPTION


Les inscriptions à ce colloque sont maintenant ouvertes. Les participations à toute sa durée sont acceptées en priorité. Les auditeurs demandant un séjour fractionné pourront être mis sur une liste d'attente.


Avant de remplir ce bulletin, consulter la page Inscription de notre site.

Tous les champs marqués d'un (*) doivent être renseignés.


Présentation personnelle

[ Formats autorisés : jpg, jpeg, png ]


Adresse personnelle ou professionnelle
Ces renseignements figureront sur la liste des participants qui sera remise lors du colloque.


Sélectionner la mention adéquate (le statut de contributeur est défini au préalable, en accord avec le CCIC, par la direction du colloque).


Versement à effectuer

Frais de séjour : *

Total à verser :

Si différente, merci d'indiquer une adresse de facturation


[ Formats autorisés : jpg, jpeg, png, pdf, doc, docx, txt ]
Vous pouvez ajouter ici, si besoin, les documents nécessaires pour compléter votre inscription : copie de carte d'étudiant(e), justificatifs de revenus, ...


Précisions à nous communiquer pour l'agrément de votre séjour :
[par exemple : grande taille (plus de 1,80 m), problèmes de mobilité, partage d'une chambre ou voisinage de chambres, inscription groupée, régime médicalement surveillé, ...]
Ces renseignements sont utiles à la répartition des chambres. Le logement est assuré au château de Cerisy et ses dépendances, en chambres doubles ou individuelles. En cas de grande affluence, les inscrits tardifs se logeront aux alentours.