CENTRE CULTUREL INTERNATIONAL DE CERISY (CCIC)



Le Centre culturel international de Cerisy (CCIC) est le principal moyen d’action de l'Association des Amis de Pontigny-Cerisy (AAPC).

Dans le cadre accueillant d'un château du XVIIe siècle (monument historique), il assure l'organisation et la publication des Colloques de Cerisy. Ceux-ci se caractérisent par la qualité de l'accueil, leur durée (une semaine), l'ampleur des discussions et la convivialité du séjour.

Château de Cerisy-la-Salle


Une longue aventure familiale

Si les entretiens ont été conçus avec un sens net de ce qui manque à la société contemporaine et de ce qu'elle cherche, s'ils sont soutenus par un dévouement suffisant ils vivront.
Paul Desjardins, Pontigny, 1910

Le CCIC poursuit une tradition culturelle initiée en 1910 par Paul Desjardins avec les décades de Pontigny et poursuivie jusqu'en 1939.

Après une période intermédiaire à Royaumont, Anne Heurgon-Desjardins remet en état le château de Cerisy-la-Salle, propriété de sa famille, et, encouragée par tous ses amis de Pontigny, crée en 1952 le Centre culturel international. Elle en assure la direction jusqu'à son décès en 1977, avec pendant la dernière période le concours de ses deux filles.

Entre 1977 et 2006, ses filles, Edith Heurgon et Catherine Peyrou donnent une nouvelle ampleur aux activités du Centre. Les sujets se diversifient, les formules de travail se perfectionnent et les installations se modernisent.

Cerisy, pour moi, c'est d'abord une famille. Il y a dans les lieux, le château gris et solide, les salles où l'on se réunit pour les discussions, les exposés, le déjeuner, les chambres. Comme un air de famille.
Michel Crozier, Témoignages, 2002

Aujourd'hui, après la disparition de Catherine (2006) puis de Jacques Peyrou (2015), ainsi que celle de Jean Ricardou, conseiller à la programmation et à l'édition (de 1978 à 2016), le CCIC est co-dirigé par Edith Heurgon et Dominique Peyrou.

Avec le concours d'autres membres de la famille Peyrou-Bas, regroupés avec Edith Heurgon, dans la Société civile familiale du château de Cerisy-la-Salle (dont Dominique Peyrou assure la gérance) et de leurs enfants.

Ce qu'a réussi l'équipe de Cerisy, c'est d’unir les qualités propres d'une maison, l'hospitalité d'une famille d'accueil et celles d'un espace public de débat.
Isaac Joseph

Avec l'assistance de deux directeurs-adjoints : Anne Peyrou-Bas (chargée de l'aménagement du Centre) et Philippe Kister (chargé de la gestion et de l'animation d’une équipe attentive, efficace et dévouée).

L'équipe permanente de Cerisy est composée de Michaël Morel (chargé de la gestion technique et du site internet), de Jean-Christophe Tournière (chargé de l'animation culturelle et des inscriptions), de Ghislaine Paysant, Patricia Doyère & Chantal Gosselin (chargées de la cuisine et de l’entretien), de Pascal Augrain (chargé des jardins et du parc du château) et de Pascal Hédouin (chargé de l'entretien des bâtiments), ainsi que d’un groupe de "saisonnières", certaines revenant chaque été, dont notamment Isabelle Germain (chargée des "bouquets").


Le même projet original

* accueillir dans un cadre prestigieux, éloigné des agitations urbaines, pendant une période assez longue, des personnes qu'anime un même attrait pour les échanges, afin, en toute indépendance, de "penser avec ensemble";

* offrir, outre l'intérêt du thème choisi, une grande qualité de l'accueil et une heureuse convivialité des rencontres, qui font le "génie du lieu", où tout est fait pour favoriser l'intelligence collective et pour l'agrément de chacun.


Des réalisations régulières

* Plus de 700 colloques ont été organisés depuis 1952. Ils abordent, en croisant les disciplines et les savoirs, les œuvres et la pensée d'autrefois, les mouvements intellectuels et les pratiques artistiques d'aujourd'hui, les questions prospectives.

* Ces colloques ont donné lieu à la publication de plus de 600 ouvrages chez un nombre varié d'éditeurs, accessibles au public. Les plus importants des livres épuisés ont fait l'objet d'une réédition dans la collection "Cerisy / Archives", aux Éditions Hermann.


Des publics diversifiés

* Les Colloques de Cerisy peuvent accueillir entre 40 et 80 personnes : artistes, chercheurs, écrivains, enseignants, étudiants, intellectuels, animateurs sociaux, responsables économiques, ainsi que tout public intéressé par les échanges culturels et scientifiques. Ils comportent une part importante d'étrangers venus de tous les pays.

* Ne se limitant pas à cette audience internationale, ils accueillent en outre un public local nombreux, notamment pour des rencontres touchant particulièrement la Normandie. Des coopérations sont organisées (dans le cadre de la COCOR) avec les universités, principalement celle de Caen, et les acteurs culturels de la Région, qui, avec le soutien des collectivités territoriales, organisent et publient chaque année plusieurs colloques.

* Un Cercle des partenaires, formé d'entreprises, de collectivités locales et d'organismes publics, prend l'initiative de rencontres sur les principaux enjeux des sociétés contemporaines et soutient l'œuvre cerisyenne.