Publication 2020 : un des ouvrages


VALÈRE NOVARINA

LES TOURBILLONS DE L'ÉCRITURE


Marion CHÉNETIER-ALEV, Sandrine LE PORS, Fabrice THUMEREL (dir.)


Avec Valère NOVARINA


Organisé à Cerisy, le colloque international dont est issu ce volume présente deux intérêts majeurs : d'une part, il réintroduit avec force le théâtre dans l'histoire des manifestations cerysiennes puisque consacré à l'œuvre du plus important dramaturge contemporain, qui est également écrivain, peintre et metteur en scène ; d'autre part, ce colloque marqué par un rare enthousiasme a mis en évidence la puissance théorique et pratique, éthique et esthétique, d'une œuvre déjà reconnue mais dont il convenait de récapituler les aspects les plus divers. Ainsi, cet espace novarinien (Novarimonde) qui nous arrache à notre tranquille humanité, à notre commode immobilité, pour nous entraîner dans un tourbillon de signes et de formes, les intervenants l'ont parcouru en tous sens, empruntant les pistes théologiques, philosophiques, dramaturgiques, poétiques, ou encore scéniques et topologiques, pour montrer comment le créateur organise le chaos grâce à la quadressence de son art.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2018) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°631]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Hermann Éditeurs

Collection : Colloque de Cerisy

ISBN : 979-1-0370-0362-1

Nombre de pages : 454 p.

Illustrations : Couleurs

Prix public : 26,00 €

Année d'édition : 2020

Acteur, Animal, Comique, Dispositifs, Écriture, Langues, Mise en scène, Mouvement, Novarina (Valère), Passage, Renversement, Rituel, Théâtre, Toucher, Tourbillon, Traduction, Vide, Voix

Avant-propos, par Marion CHÉNETIER-ALEV, Sandrine LE PORS & Fabrice THUMEREL

Pour ouvrir, par Fabrice THUMEREL


PREMIÈRE PARTIE
TOURBILLONS SCÉNIQUES ET COMIQUES

I. Entrée dans l'impossible avec l'acteur comme objet du désir, par Annie GAY

II. L'Opérette imaginaire en scène, par Claude BUCHVALD

III. "Faire l'animal". Quelques sorties de route dans le jeu de l'acteur novarinien, par Louis DIEUZAYDE

IV. Voix et dispositifs marionnettiques dans l'écriture de Novarina, par Marie GARRÉ NICOARA

V. Le "sentiment inconnu", porte ouverte sur les catharsis, par Inhye HONG

VI. De la cour d'honneur à la cour d'école : la poétique novarinienne à l'épreuve du bac Théâtre, par Rafaëlle JOLIVET PIGNON

VII. Les bouffonneries macabres sur la scène novarinienne : un comique rédempteur, par Christine RAMAT [enregistrement audio en ligne sur La forge numérique de la MRSH de l'université de Caen Normandie et sur le site France Culture]


DEUXIÈME PARTIE
TOURBILLONS DES SENS

I. Valère Novarina, hypothèses pour une écriture synesthésique, expériences d'une culture lointaine, par Constantin BOBAS

II. Le rituel kénotique dans les travaux (écrits et spectacles) de Valère Novarina, par Enikö SEPSI

III. L'antédiluvien, par Jean-Luc STEINMETZ

IV. Les quatre temps du respir. Poétique et thanatologie selon Valère Novarina, par Éric EIGENMANN


TROISIÈME PARTIE
TOURBILLONS DES LANGUES ET DES CULTURES

I. Ethnographie du stade d'action et anthropopodulologie de l'acteur dans le théâtre novarinien, par Francis COHEN

II. Valère Novarina, avec ou sans Japon, par Thierry MARÉ

III. Traduire les mots polysémiques et le pronom je dans le théâtre de Valère Novarina : autour de deux aspects spécifiques au japonais, par Yuriko INOUE

IV. Valère Novarina et son vivier des langues, par Angela LEITE LOPES

V. Traduire les listes ou essai sur les quatre outils de la traduction, par Leopold von VERSCHUER


QUATRIÈME PARTIE
UNE ÉCRITURE DU MOUVEMENT

I. Novarina, l'intranquillité, par Laure NÉE

II. Variations autour de L'Homme hors de lui, par Marie José MONDZAIN

III. Apologie du renard, par Philippe BARTHELET

IV. Valère Novarina : l'"entendement par le toucher", par Isabelle BABIN

V. "Nous n'avons pas de figure du tout" : les correspondances de Dubuffet à Novarina, par Marion CHÉNETIER-ALEV


CINQUIÈME PARTIE
UNE ÉCRITURE DU PASSAGE ET DU RENVERSEMENT

I. Une écriture frontalière, par Patrick SUTER

II. "Espace, es-tu là ?" : cartographie des territoires novariniens, par Céline HERSANT

III. "Suite à la suite de quoi, une mère me nomma" : Valère Novarina, portrait d'un théâtre en enfant, par Sandrine LE PORS

IV. La rhapsodie du langage, par Marco BASCHERA

V. "Un vide est au milieu du langage". Prière et silence dans Devant la parole de Valère Novarina, par Olivier DUBOUCLEZ


Onze pages du carnet rouge, par Valère NOVARINA


Postface : Agora Novarina, par Marion CHÉNETIER-ALEV & Fabrice THUMEREL


Index

Remerciements

Les auteurs