Publication 2005 : un des ouvrages


Le grand tournant : De l'émigration à l'immigration

LE GRAND TOURNANT : DE L'ÉMIGRATION À L'IMMIGRATION


Catherine WIHTOL de WENDEN (dir.)


Au tournant du XXe siècle, le continent européen a connu de profondes mutations en matière de migrations, au point de devenir aujourd'hui l'une des premières régions d'immigration du monde. La mondialisation des flux, l'existence de réseaux transnationaux de passage, de travail et de relations familiales, la mise en mouvement de migrations est-ouest, l'explosion de la demande d'asile à partir des années 1980, l'européanisation des politiques d'immigration et d'asile, le développement de phénomènes d'exclusion dans les grands centres urbains, les nouvelles formes de mobilisation politique des migrants et de ceux qui en sont issus autour de la citoyenneté, l'apparition de nouvelles frontières, sur la rive sud de la Méditerranée et au-delà de l'Europe des vingt-cinq, constituent une nouvelle donne. Ce colloque retrace, à partir de travaux de recherche et de terrain, l'ampleur des transformations survenues.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2005) [en savoir plus]
Non disponible auprès du CCIC [n°352]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Centre d'information et d'études sur les migrations internationales (CIEMI)

Collection : Revue Migrations Société, Vol. XVII, n°102 (novembre-décembre 2005)

ISSN : 0996-7367

Nombre de pages : 352 p.

Prix public : 16 €

Année d'édition : 2005

Démocratie, Démographie, Droits sociaux, Émigration, Europe, Flux migratoires, Humanisme sécuritaire, Immigration, Migrants, Migrations, Mobilités, Sociologie

Éditorial : Des "banlieues de l'Europe" aux banlieues de l'Hexagone : le triomphe de la doctrine de "l'humanisme sécuritaire", par Vincent GEISSER


DOSSIER : DE L'ÉMIGRATION À L'IMMIGRATION EN EUROPE ET AILLEURS

Introduction, par Catherine WIHTOL de WENDEN

La migration du XXIe siècle comme défi à la sociologie, par Stephen CASTLES

La liberté de circulation des devises et des personnes : les débats avant et après le 11 septembre 2001, par Robin COHEN

L'immigration en Italie : le cas de l'aide à domicile en Lombardie, par Maurizio AMBROSINI

Va-et-vient : mobilité internationale des femmes polonaises dans l'Europe élargie. Étude de cas en Italie, par Germana D'OTTAVIO

Intérêt et sentiment : migration de brésiliennes en Italie dans le contexte du tourisme sexuel international, par Adriana PISCITELLI

Une absence remarquée : pourquoi si peu de travailleurs étrangers en Finlande ?, par David BARTRAM

Les migrations du Mexique vers les États-Unis dans un nouveau contexte de relations bilatérales, par Gustavo VERDUZCO IGARTÚA

Gérer les flux migratoires mexicains vers les États-Unis, par Francisco ALBA

Le Mexique : un territoire d'immigration et de transmigration, par Manuel Ángel CASTILLO

Les conséquences sociales de la migration mexicaine aux États-Unis sur les populations du pays d'origine, par Silvia E. GIORGULI SAUCEDO

Les acteurs locaux et l'inclusion sociale des ouvriers agricoles marocains dans la province espagnole d'Almería, par Martin GEIGER

La démocratie et la situation postnationale de la sphère politique dans l'intégration des résidents non nationaux : le cas portugais, par Isabel ESTRADA CARVALHAIS

Les droits sociaux à l'ère des migrants et la "débrouille" des Latino-Américains en France, par Olga L. GONZÁLEZ

Le migrant connecté : pour un manifeste épistémologique, par Dana DIMINESCU

L'apport des étrangers à l'accroissement de la population en Espagne, par Graciela SARRIBLE

Un nouveau modèle de politique d'immigration et de citoyenneté ? Approche comparative à partir de l'expérience japonaise, par Hideki TARUMOTO

Bibliographie sélective, par Christine PELLOQUIN


DOCUMENTATION

Publication 2005 : un des ouvrages


Autour de l'œuvre d'André Green. Enjeux pour une psychanalyse contemporaine

AUTOUR DE L'ŒUVRE D'ANDRÉ GREEN

ENJEUX POUR UNE PSYCHANALYSE CONTEMPORAINE


François RICHARD, Fernando URRIBARRI (dir.)


Si André Green est devenu une référence dans le mouvement psychanalytique international, c'est que, au-delà de son débat historique avec Lacan et de son rapport à Winnicott, son œuvre vise à surmonter certaines impasses du post-freudisme.
Issu d'un colloque de Cerisy (septembre 2004), cet ouvrage tente de dégager un paradigme susceptible de dépasser la crise de la psychanalyse contemporaine. La présence active d'André Green au cœur des débats, celle d'importants acteurs du mouvement psychanalytique ainsi que celle de spécialistes éminents de disciplines en dialogue avec la psychanalyse (anthropologie, biologie, linguistique, philosophie) en font un événement qui fera date.
À partir d'exposés généraux sur la pensée de Green (C. Botella, F. Urribarri, C. Delourmel) et de la théorie et de la clinique des pathologies non névrotiques (B. Brusset, C. Smadja, G. Haag, C. Balier, R. Perelberg, G. Lavallée), nous nous sommes interrogés sur les modalités variables et les déficits de la représentation (R. Roussillon, M. Aisenstein, A. Denis, F. Duparc). Cet axe recoupe une discussion sur la notion de subjectivation (R. Cahn, F. Richard) et le rapport du sujet au langage et à l'éthique tant dans la cure que dans la culture (G. Diatkine, P. Guyomard, P. Miller, N. Zaltzman), ce qui débouche sur une approche renouvelée de la tiercéité (S. Botella). Les échanges remarquables d'André Green avec R.-P. Droit, M. Godelier, J. Kristeva et J.-D. Vincent restituent les débats dans l'actualité des savoirs et permettent d'avancer dans l'analyse du "malaise dans la culture" contemporain.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2004) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°351]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses universitaires de France

Collection : Hors collection

ISBN : 978-2-13-054642-9

Nombre de pages : 416 p.

Prix public : 39 €

Année d'édition : 2005

Addictions, Altérité, Dostoievski (Fédor), Droit (Roger-Pol), Freud (Sigmund), Godelier (Maurice), Green (André), Guyomard (Patrick), Hypochondrie, Kristeva (Julia), Lacan (Jacques), Lévi-Strauss (Claude), Métapsychologie du Moi, Psychanalyse, Zaltzman (Nathalie)

Notice sur l'établissement du texte, par François RICHARD

Introduction, par François RICHARD & Fernando URRIBARRI

Enjeux pour une psychanalyse de demain, par César BOTELLA

Le modèle limite et la théorie de l'hypocondrie et de l'addiction, par Bernard BRUSSET

Aménagements du cadre analytique, par René ROUSSILLON

Transformations contemporaines de la méthode et du cadre analytiques, par Claude SMADJA

La pensée psychanalytique confrontée à la violence dans la société contemporaine, par Claude BALIER

Jeux d'identification dans la violence, par Rosine Jozef PERELBERG

Entre Freud et Dostoïevski : la question du mal, par Nathalie ZALTZMAN

La langue "barbare" et la question de l'altérité, par Roger-Pol DROIT

En deçà du figuratif, par Anne DENIS

La ressaisie de l'infantile dans la pensée clinique, par François DUPARC

Temporalités rythmiques et circulaires dans la formation des représentations corporelles et spatiales au sein de la sexualité orale, par Geneviève HAAG

Échec ou destruction du processus de pensée, par Marilia AISENSTEIN

Le cadre de la représentation dans la psychanalyse contemporaine, par Fernando URRIBARRI

Subjectivité et métapsychologie du moi, par Raymond CAHN

Qui, moi ? La question du sujet et la métapsychologie du Moi, par François RICHARD

Freud et Lévi-Strauss désarçonnés : à propos de l'inceste, par Maurice GODELIER

Freud, Lacan, Green et le langage, par Gilbert DIATKINE

Place du langage dans la psychanalyse, par Patrick GUYOMARD

L'arène du transfert, par Patrick MILLER

L'enveloppe du rêve et l'hallucinatoire de transfert. Hypothèses sur le dégagement d'un trauma nocturne, par Guy LAVALLÉE

Quelques figures de la tiercéité dans l'œuvre d'André Green, par Christian DELOURMEL

Racines traumatiques du complexe d'Œdipe, par Sára BOTELLA

Biologie du désir et anthropologie de la psyché, par Jean-Didier VINCENT

Le langage, la sublimation, les femmes, par Julia KRISTEVA

Conclusion, par André GREEN

Bibliographie générale

Publication 2005 : un des ouvrages


Dialogisme et polyphonie. Approches linguistiques

DIALOGISME ET POLYPHONIE

APPROCHES LINGUISTIQUES


Jacques BRES, Patrick Pierre HAILLET, Sylvie MELLET, Henning NØLKE, Laurence ROSIER (dir.)


Du 2 au 9 septembre 2004 s'est tenu, dans le Centre culturel international de Cerisy, un colloque rassemblant des linguistes d'une dizaine de pays sur le thème : "Dialogisme, polyphonie : approches linguistiques". Le présent ouvrage constitue les actes de cette semaine de débats intenses et d'échanges fructueux, dans le plaisir partagé du dialogue.
Depuis une vingtaine d'années, les notions de dialogisme et de polyphonie, issues des écrits du cercle de Bakhtine, sont fortement sollicitées par diverses théories en sciences du langage, au point que, pour certains, elles apparaissent comme aussi incontournables que celles d'énonciation ou de genre du discours. Il est pourtant difficile d'utiliser ces outils conceptuels, et ceci pour au moins deux raisons : la dualité terminologique qu'ils manifestent et le bourgeonnement de sens dont ils font l'objet.
Ce colloque a permis d'approfondir les deux notions, de confronter leurs diverses acceptions, d'en préciser les définitions, d'ordonner les différentes positions théoriques et terminologiques.
Trois parties structurent cet ouvrage : la première confronte les modélisations en présence et permet de clarifier les cadres et outils d'analyse ; la deuxième décrit diverses manifestations textuelles du dialogisme et de la polyphonie, notamment en contexte interactionnel ; la troisième s'attache à étudier avec précision le fonctionnement de certains marqueurs d'hétérogénéité énonciative.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2004) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°350]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions De Boeck - Duculot

Collection : Champs linguistiques

ISBN : 978-2-8011-1364-6

Nombre de pages : 344 p.

Prix public : 45 €

Année d'édition : 2005

Bakhtine (Mikhaïl), Dialogisme, Dialogue, Écriture, Énonciation, Linguistique, Polyphonie

Le colloque "Dialogisme, polyphonie : approches linguistiques"


PREMIÈRE PARTIE
NOTIONS ET THÉORISATIONS

Dialogisme, polyphonie : des textes russes de M. Bakhtine à la linguistique contemporaine, par Aleksandra NOWAKOWSKA

Méandres de la circulation du terme polyphonie, par Laurence ROSIER

Savoir de quoi on parle : dialogue, dialogal, dialogique ; dialogisme, polyphonie…, par Jacques BRES

De l'apport d'une distinction : dialogisme vs polyphonie dans l'analyse argumentative, par Ruth AMOSSY

Le ON-locuteur : une entité aux multiples visages, par Jean-Claude ANSCOMBRE

Les postures énonciatives dans la co-construction dialogique des points de vue : coénonciation, surénonciation, sousénonciation, par Alain RABATEL

Le locuteur comme constructeur du sens, par Henning NØLKE

La notion de prise en charge ou de responsabilité dans la théorie scandinave de la polyphonie linguistique, par Patrick DENDALE & Danielle COLTIER


DEUXIÈME PARTIE
DIALOGISME ET POLYPHONIE DANS DIVERSES FORMES D'INTERACTION

Modalités, modalisations, interaction et dialogisme, par Robert VION

Le processus dialogique dans les phénomènes de reprise en écho, par Jeanne-Marie BARBÉRIS

Polyphonie et séquence écho, par Laurent PERRIN

Dialogisme interdiscursif et interlocutif du discours rapporté : jeux sur les frontières à l'oral, par Bertrand VERINE

Le détournement dans les titres de presse : un marquage dialogique ?, par Sarah LEROY

Dialogisme et interaction épistolaire, par Anna JAUBERT

Associations et dissociations énonciatives entre geste et parole : polyphonie et dialogisme dans une interview de Jean-Claude Van Damme, par Hugues CONSTANTIN DE CHANAY


TROISIÈME PARTIE
DE QUELQUES MARQUEURS DE DIALOGISME

Néanmoins et toutefois : polyphonie ou dialogisme ?, par Sylvie MELLET & Michèle MONTE

Dites-vous ou le dialogique à l'épreuve du dialogal (et vice versa), par Geneviève SALVAN

Deux marqueurs de polyphonie dans les textes littéraires : le pronom ON et le déterminant démonstratif CE, par Kerstin JONASSON

Polyphonie, médiation et modalisation : le cas du conditionnel épistémique, par Hans KRONNING

Les voix de la polyphonie négative, par Pierre LARRIVÉE

MOI et AUTRUI dans le discours scientifique : l'exemple de la négation NE … PAS, par Kjersti FLØTTUM

Publication 2005 : un des ouvrages


L'histoire culturelle du contemporain

L'HISTOIRE CULTURELLE DU CONTEMPORAIN


Laurent MARTIN, Sylvain VENAYRE (dir.)


Les vingt dernières années de la discipline historique ont été celles du "tournant culturel" de l'histoire, marqué en particulier par le déploiement de la notion de représentation. À l'issue de ce qui peut apparaître comme un cycle dans la vie de la recherche, un bilan s'imposait.
Comment s'est opéré, pendant ces vingt ans, le renouvellement des questionnaires ? De quels objets nouveaux les historiens se sont-ils emparés ? Avec quelles méthodes et quels résultats ? Quels rapports l'histoire culturelle nouvellement définie a-t-elle entretenu avec les autres sciences sociales qui, au même moment, connaissaient des bouleversements du même ordre ?
C'est avec en tête toutes ces interrogations que quelques dizaines de chercheurs, la plupart spécialistes de la période contemporaine, mais venant d'horizons divers, se sont réunis au Centre culturel international de Cerisy. Ce livre constitue la trace la plus visible de cette rencontre vivante. On y trouvera l'exposé de démarches très variées — dans leurs objets comme dans leurs méthodes —, de prises de position plus ou moins tranchées, de contradictions parfois. On y verra surtout le résultat de discussions serrées, érudites et ouvertes — aux fortes ambitions : dans le débat actuel autour de la définition de l'histoire culturelle, en effet, c'est la matière même de recherches à venir qui est en jeu.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2004) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°349]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Nouveau Monde Éditions

ISBN : 978-2-84736-105-6

Nombre de pages : 441 p.

Prix public : 34 €

Année d'édition : 2005

Culture, Échanges culturels, Histoire culturelle, Histoire des techniques, Histoire littéraire, Histoire sociale, Livres, Médias, Objets culturels, Politique culturelle, Pontigny-Cerisy, Trebitsch (Michel)

Avant-propos — Vingt ans de "tournant culturel", par Laurent MARTIN & Sylvain VENAYRE

Histoire et culture à Pontigny-Cerisy, par François CHAUBET


I - AUTOUR DE LA NOTION DE REPRÉSENTATION

L'invention de l'invention. L'histoire des représentations en France depuis 1980, par Sylvain VENAYRE

L'histoire culturelle a une histoire, par Pascal ORY

L'histoire culturelle contre l'histoire sociale ?, par Dominique KALIFA

L'histoire culturelle du Moyen Âge à la recherche d'un concept fédérateur, par Hervé MARTIN

Quelle histoire culturelle pour les historiens modernistes ?, par Annie DUPRAT

L'histoire culturelle est-elle une histoire nationale ?, par Anne-Marie THIESSE


II - HISTOIRE CULTURELLE ET OBJETS CULTURELS

L'histoire du livre, de l'édition et de la lecture : bilan de 50 ans de travaux, par Jean-Yves MOLLIER

L'histoire des médias en France : mise en perspective, par Christian DELPORTE

Quinze ans d'histoire des politiques culturelles : État, institutions, collectivités locales, par Loïc VADELORGE

Les échanges culturels franco-américains au XIXe siècle : pour une histoire des circulations transnationales, par Emmanuelle LOYER & Ludovic TOURNÈS

L'Histoire du spectacle vivant : un nouveau champ pour l'histoire culturelle ?, par Pascale GOETSCHEL & Jean-Claude YON

Michel Trebitsch historien, par Nicole RACINE


III - AUX FRONTIÈRES DE L'HISTOIRE CULTURELLE

La géographie culturelle, émergence et enjeux, par Myriam HOUSSAY-HOLZSCHUCH

Sociologues de la culture et cultures de sociologues. Réflexions d'apprenti à l'usage des historiens, par Laurent JEANPIERRE

Histoire littéraire et histoire culturelle, par Marie-Ève THÉRENTY & Alain VAILLANT

L'œuvre d'art et l'histoire culturelle, par Gérard MONNIER

Qu'enseignent les théories de la psyché sur l'histoire de la culture ?, par Laurent MARTIN

L'histoire intellectuelle après le linguistic turn, par François DOSSE


IV - CHAMPS D'INVESTIGATION

La fabrique de la science : un objet pour l'histoire culturelle, par Anne RASMUSSEN

Histoire culturelle / histoire des techniques : trois points de vue, par Catherine BERTHO LAVENIR

L'histoire culturelle du colonialisme français vue d'Amérique, par Edward BERENSON

Histoire culturelle et histoire politique, forcément reliées, par Jean-François SIRINELLI

Histoire culturelle du phénomène guerrier au XXe siècle et questionnement anthropologique, par Stéphane ANDOUIN-ROUZEAU

Jalons pour une histoire de la culture sensible, par Alain CORBIN


Liste des auteurs

Publication 2005 : un des ouvrages


Expériences de la perte

EXPÉRIENCES DE LA PERTE


Michel JUFFÉ (dir.)


Nous passons une bonne partie de notre existence à supporter des pertes : d'êtres chers, de souvenirs, de croyances, de repères, de situations, de lieux, de l'intégrité physique et/ou psychique, d'objets précieux… Ces pertes nous affectent diversement, et de manière plus ou moins irrémédiable, selon une assez grande diversité de facteurs "internes", tels que la force de nos appartenances, l'assurance de notre identité, la force nos projets, et "externes", tels que l'état de paix et de guerre des lieux que nous habitons, le degré de solidarité sociale et culturelle, l'assimilation du passé, la confiance en l'avenir. Dans tous les cas, elles grèvent plus moins fortement notre puissance d'agir.
Nous sommes ainsi amenés à nous demander comment assumer les pertes, selon qu'elles sont ou non irréversibles, irréparables, quelles nous touchent plus ou moins profondément, qu'elles sont individuelles ou collectives, et qu'elles entraînent des effets à plus ou moins long terme. Il n'existe pas de réponse unique à cette question, aucune voie de salut garanti.
C'est pourquoi, à travers différents champs et pratiques (médicales, psychanalytiques, sociologiques, juridiques, littéraires, cinématographiques, philosophiques…), les auteurs de cet ouvrage ont témoigné et dialogué à propos d'une grande variété de pertes et des efforts accomplis pour y remédier. Comment survit-on à un génocide ? À l'effondrement d'une idéologie ? À la fermeture d'une entreprise ? À l'absence d'un abri ? Comment accepter la perte d'un enfant avant ou au moment de sa naissance ? Comment surmonter de graves violences subies ou commises ? Comment exister après avoir été abandonné ? Comment faire face à une maladie dégénérative, telle la maladie d'Alzheimer ? Autant d'expériences de la perte sur lesquelles les participants à ce colloque de Cerisy apportent un éclairage pénétrant.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2004) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°348]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses universitaires de France

Collection : Hors collection

ISBN : 978-2-13-055368-7

Nombre de pages : 402 p.

Prix public : 21 €

Année d'édition : 2005

Claudel (Camille), Deuil, Maladie d'Alzheimer, Mort, Oubli, Perte, Philosophie, Proust (Marcel), Psychanalyse, Questions de société, Reverzy (Jean), Travail du deuil

Avant-propos

Pertes, deuils, créations, par Michel JUFFÉ


PREMIÈRE PARTIE
OBSERVATIONS PSYCHANALYTIQUES

Que perdons-nous quand nous perdons des objets familiers ?, par Michel JUFFÉ

Idéal du moi ou pensée idéalisante ? Entre désillusion et effondrement, par Edwige ENCAOUA

Peut-on refaire son corps ?, par Fernando de AMORIN

Si je "perds" mon fantasme, qu'est-ce que je deviens ?, par Berta ROTH

Mort prénatale : le deuil de ce qui n'a pas eu lieu, par Marie-José SOUBIEUX


DEUXIÈME PARTIE
QUESTIONS DE SOCIÉTÉS

Les SDF : vivre sans habiter, par Marc HATZFELD

Perte de la foi communiste après Tchernobyl, par Michèle DESCOLONGES

Entre perte d'avenir et déni du passé : fermeture d'entreprise, par Danièle LINHART


TROISIÈME PARTIE
APPROCHES DE LA MALADIE D'ALZHEIMER

Lors de la maladie d'Alzheimer, le patient perd-il ses caractéristiques humaines ?, par Jean-Marie LÉGER

La maladie d'Alzheimer : une absence perçue et traitée comme une perte, par Olivier DOUVILLE

Quel projet propre pour celui qui a perdu sa capacité juridique ?, par Luc-Henry CHOQUET


QUATRIÈME PARTIE
EXPRESSIONS LITTÉRAIRES ET ARTISTIQUES

Perdre l'Autre en soi, par Nurith AVIV

Camille Claudel : de la perte à la création, par Silke SCHAUDER

Vocation médicale, illusions perdues et accomplissement dans l'œuvre de Jean Reverzy, par Gérard DANOU

Perte, perdition et réparation : l'expérience de Proust, par Gérard COGEZ


CINQUIÈME PARTIE
INTERROGATIONS PHILOSOPHIQUES

La perte : de l'oubli au souvenir, quel travail ?, par Yves DORION

Le rôle du travail sur soi et de la spiritualité dans le travail du deuil, par Bernard-Marie GEFFROY

La perte de l'espoir. Une approche phénoménologique, par James E. FAULCONER

Publication 2005 : un des ouvrages


Jules Verne, cent ans après

JULES VERNE, CENT ANS APRÈS


Jean-Pierre PICOT, Christian ROBIN (dir.)


Il faut se méfier des commémorations. 2005, l'année du centenaire de sa mort, va-t-elle valoir à l'auteur de Vingt Mille Lieues sous les mers le cortège habituel de médiatisations intéressées, de tentatives de récupération idéologique tous azimuts, de cavalcades et de spectacles de cirque analphabètes ? Ou bien permettra-t-on d'inviter le public à lire les textes de celui qui est, fondamentalement, un écrivain véritable ? Va-t-on se servir de Jules Verne, ou va-t-on essayer de le servir ?
Le présent ouvrage rassemble les communications présentées du 2 au 12 août 2004 au Centre culturel international de Cerisy, et dont les auteurs, d'horizons divers, ont en commun d'aimer Jules Verne et de vouloir le débarrasser de nombre de ces mythes tenaces qui continuent de s'attacher à son image. Verne au théâtre, Verne et la presse, Verne et la science-fiction, mais aussi les visages de la Chine, de l'Afrique, de l'Amérique — son pays d'adoption post-mortem — tels qu'ils sont donnés à voir dans ses Voyages extraordinaires, voilà quelques-uns des aspects de cette œuvre multiforme et chamarrée qui sont ici étudiés. Mais un écrivain est aussi un homme qui ré-écrit, et qui est lui-même ré-écrit par ses successeurs : on ne peut parler de Verne sans envisager sa relation à Poe ou à Baudelaire ; de même, la filiation vernienne décelable chez un Lovecraft ou chez un Perec permet à rebours de mieux saisir l'originalité de cet écrivain.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2004) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°347]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Terre de Brume

Collection : Terres Fantastiques

ISBN : 2-84362-277-8

Nombre de pages : 496 p.

Illustrations : N & B

Prix public : 23 €

Année d'édition : 2005

Baudelaire (Charles), Darwinisme, Géographie, Littérature, Lovecraft (H.-P.), Perec (Georges), Poe (Edgar Allan), Roman, Science, Science-fiction, Théâtre, Verne (Jules), Verne (Michel), Voyages extraordinaires

Avant-propos. Jules Verne, cent ans après, par Jean-Pierre PICOT & Christian ROBIN


PREMIÈRE PARTIE
L'ŒUVRE ROMANESQUE, DU MANUSCRIT À L'ILLUSTRATION

Les titres des romans verniens : variantes, résonances et occurrences, par Jean CHESNEAUX

Verne en version originale : les véridiques aventures du Capitaine Hatteras, par William BUTCHER

La subversion du "sans", ou Sens dessus dessous, par Roger BOZZETTO

Kip optogramme, le roman du crime et de la vue, par Charles GRIVEL

Jules Verne et la presse, par Christian ROBIN

Les Voyages Extraordinaires : une invitation aux images ?, par Laurie VIALA


DEUXIÈME PARTIE
JULES VERNE ET LE THÉÂTRE

Jules Verne dramaturge, par Patrick BERTHIER

Le Tour du Monde en quatre-vingts jours, une féérie scientifique, par Anne-Simone DUFIEF


TROISIÈME PARTIE
APPROCHES THÉMATIQUES NOUVELLES

La coquille sénestre, ou le voyage extraordinaire de Jules Verne dans la littérature, par Daniel COMPÈRE

Une création humaine adaptée à la nature, par Laurence SUDRET

Jules Verne et l'homme-hygiène, par Samuel SADAUNE

Les personnages dédoublés dans les Voyages extraordinaires, par Pascal GENDREAU

Sauvageries, par Maryse PETIT

Verne fin-de-siècle, par Jérôme SOLAL


QUATRIÈME PARTIE
LA GÉOGRAPHIE À L'ŒUVRE

Les romans africains de Jules Verne, par Robert BAUDRY

L'Extrême-Orient dans les romans de Jules Verne, par Gérard SIARY

Jules Verne en Flandre : le déni de l'absolu, par Arnaud HUFTIER


CINQUIÈME PARTIE
DIALOGUES : JULES VERNE ET LES AUTRES

Les deux Verne : à propos de la correspondance entre Jules et Michel, par Piero GONDOLO DELLA RIVA

Verne et la science, par Olivier DUMAS

Jules Verne, ou un darwinisme en suspens, par Philippe CLERMONT

La filiation Poe, Verne, Lovecraft : l'imaginaire du pôle Sud, par Gilles MENEGALDO

Baudelaire et Jules Verne, deux conceptions de la modernité, par Thierry ORFILA

Perec, lecteur de Jules Verne, par Cécile DE BARY

Jules Verne est-il un auteur de science-fiction ?, par Jean-Pierre PICOT

Jules Verne et les mythes américains, par Lauric GUILLAUD

Publication 2005 : un des ouvrages


La nuit en question(s)

LA NUIT EN QUESTION(S)

PROSPECTIVE D'UN SIÈCLE À L'AUTRE (VI)


Catherine ESPINASSE, Luc GWIAZDZINSKI, Edith HEURGON (dir.)


Longtemps ignorée, la nuit fait aujourd'hui l'objet d'attentions multiples : à des fins économiques, on cherche à la conquérir dans des villes mobiles, démontables, qui vivent en continu et multiplient les événements festifs ; à des fins politiques, on veut protéger ce qui mérite de l'être et que l'on risque de perdre — le ciel étoilé, les animaux, la nature, les rythmes et les saveurs — si la colonisation de la nuit, voire sa "diurnisation", se poursuit…
Pour mettre la nuit en question(s) et s'interroger sur jusqu'où… ne pas ? laisser se poursuivre l'expansion marchande du monde, ce colloque a croisé regards et expériences : ceux du philosophe et du psychanalyste, ceux des artistes (cinéaste, musicien, peintre, photographe, poète…), ceux des acteurs économiques (tourisme, transports urbains…), ceux de chercheurs. On s'est demandé, par exemple, s'il existait un régime nocturne de la pensée (fait de mouvement, de seuils, de passages, d'apprentissages…) et si l'on pouvait éprouver la nuit une qualité propre de la sensibilité humaine.
D'où la question prospective. Et si, dans la mesure où elle révèle des expériences qui font appel à tous les sens, la nuit pouvait éclairer d'autres manières d'être au monde ? Et si la nuit, comme bien commun inappropriable, pouvait enrichir le développement durable de nouvelles dimensions, éthique et poétique ?


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2004) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°346]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions de l'Aube

Collection : Société et Territoire

Série : Prospective du présent

ISBN : 2-7526-0156-5

Nombre de pages : 320 p.

Prix public : 27 €

Année d'édition : 2005

Âges de la vie, Cinéma, Enjeux politiques et économiques, Expériences artistiques, Homère, Marcheschi (Jean-Paul), Musique, Nuit, Nyctalogie, Photographie, Prospective, Urbanisme

Ouverture, par Edith HEURGON


1 - PENSER LA NUIT

Penser la nuit, par Robert LÉVY

La lumière secrète et la nuit, par Alain DIDIER-WEILL

Les nuits d'ailleurs, par Jean-Luc NAHEL

La nuit chez Homère, par Kelly BASILIO

Préserver la nuit pour réinventer le jour, essai de prospective nyctalogique, par Edith HEURGON


2 - PRATIQUES INDIVIDUELLES ET COLLECTIVES

L'homme, animal diurne ?, par Bernard MILLET

Temps de la nuit et âges de la vie, par Catherine ESPINASSE

Le phénomène techno, par Étienne RACINE

(intermède) La précision aveugle, par Didier DEMORCY


3 - EXPÉRIENCES ARTISTIQUES

L'art à travers la nuit, la nuit à travers l'art (synthèse de l'atelier), par Catherine ESPINASSE

Marcheschi nyctographe, par Bruno CHAOUAT

La nuit, un défi pour la peinture, par Ithzak GOLDBERG

Au cœur de la photographie, la nuit, par Carlo WERNER

La nuit du cinéma, par Sylvain ALLEMAND

Victoire de la nuit, par Gilles COSTAZ

Quelles nuits pour la musique ?, par Michel BENHAÏEM

La nuit superlative et ses constellations, par Armelle CHITRIT

Méditations sur la nuit, par Geneviève CLANCY

(intermède) "Attention Rêves !" : texte de l'adaptation théâtrale de "Rêve je te dis" d'Hélène Cixous, par Catherine ESPINASSE, interprété par Sonia MASSON

(intermède) L'invention de la nuit, par Jean-Pierre TEXIER


4 - ENJEUX ÉCONOMIQUES ET POLITIQUES

Extension du domaine du jour, par Luc GWIAZDZINSKI

La nuit à l'hôpital : une inversion des valeurs, par Anne PERRAUT-SOLIVERÈS

La nuit dérobée, par Éric SANDLARZ

Les nuits américaines, par Sophie BODY-GENDROT

Les rapports entre la nuit et l'attractivité touristique des villes, par Laurent QUEIGE

L'urbanisme de la nuit, par Sandra BONFIGLIOLI

L'économie de la nuit (synthèse de l'atelier), par Luc GWIAZDZINSKI

Mobilités nocturnes (synthèse de l'atelier), par Edith HEURGON


5 - REPRISE ET PROLONGEMENT

Hommage à la nuit, par Josée LANDRIEU

RÉÉDITION

La nuit en question(s) - RééditionÉditeur : Hermann Éditeurs

Collection : Cerisy / Archives

ISBN : 978-2-7056-9464-7

Nombre de pages : 336 p.

Prix public : 27,00 €

Année d'édition : 2017

Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°346bis]


Publications associées


Publication 2005 : un des ouvrages


Pascal Quignard, figures d'un lettré

PASCAL QUIGNARD, FIGURES D'UN LETTRÉ


Philippe BONNEFIS, Dolorès LYOTARD (dir.)


Frontispice de Valerio ADAMI


Sous le titre "Pascal Quignard, figures d'un lettré" s'est tenu du 10 au 17 juillet 2004, au Centre culturel international de Cerisy, un colloque consacré à l'œuvre de Pascal Quignard, en présence de l'écrivain et avec sa participation. Ce livre rassemble la presque totalité des conférences qui y furent prononcées et les textes que ce rendez-vous sollicita.
"Actes de colloque" donc, comme on le dit d'un tour commode, lequel fait entendre que les textes qu'on va lire ici furent d'abord le fruit d'un événement de rencontre, et que la singularité du travail de chacun fut appuyée par cette chance d'un partage, enrichie par l'échange collectif et l'écoute de tous, conférenciers ou auditeurs qui firent de cette rencontre une aventure réussie.
S'il archive les lectures qui furent proposées en cette occasion et l'écho de méditation qui s'en est poursuivi dans l'écriture, ce recueil ne témoigne qu'imparfaitement de ce qui eut lieu en ce rendez-vous. Sur ces terres de Cerisy qui lèvent en plein été des froids d'hiver crissant sous la langue, comment oublier la jouvence de ces jours où, parfois timides, toujours ardentes, les voix se mêlèrent aux regards, aux silences, aux musiques et aux chants, nourrirent les interrogations les plus sourcilleuses, s'égayèrent souvent de rires clairs ou s'émurent d'un conte lu, s'interrompirent sur de purs éclats d'admiration ? La mémoire du cœur a gravé pour chacun cette part vitale et intime que ces textes taisent forcément mais dont ils passent aussi, de façon plus secrète, le souvenir et le frémissement.
Cette jouvence doit tout à Pascal Quignard, à son œuvre d'abord dont la promesse nous assemblait là, et à sa présence si intense, fiévreuse et grave, mystérieusement farouche et mystérieusement complice. Elle doit à l'homme dont l'aura nous frappa tous à égalité, nous enveloppant de sa lumineuse évidence sans jamais nous contraindre, elle doit à l'ami qui donna sans mesure son temps, son travail, la joyeuse simplicité de son écoute et l'intelligence abrupte et poétique de ses commentaires…


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2004) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°345]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Galilée

Collection : Lignes fictives

ISBN : 978-2-7186-0673-6

Nombre de pages : 472 p.

Prix public : 40 €

Année d'édition : 2005

Écriture, Japon, La Bruyère (Jean de), Lettrés, Littérature, Nancy (Jean-Luc), Philosophie, Quignard (Pascal)

Frontispice de Valerio ADAMI

Préface, par Philippe BONNEFIS & Dolorès LYOTARD

Le roi au pied mouillé, par Pascal QUIGNARD


LA MUTATION DUE À CONSTANTIN EST SIMPLE : IL DÉCIDA QU'IL N'Y AURAIT PLUS D'IMAGES SUR LES BOUCLIERS ET LES DRAPEAUX

Pascal, par Philippe BONNEFIS


CE QUE JE SUIS EN TRAIN D'ÉCRIRE COMPTE PARMI LES DERNIÈRES PATTES DE MOUCHE…

Coque bleue, par Patrick WALD LASOWSKI

Les écritures apocryphes de Pascal Quignard, par Mireille CALLE-GRUBER

À vide, par François BERQUIN

Fiat lux, par Aymeric GLACET


MELLIFÈRES OU LETTRÉS, PÉNÉLOPES OU ÉPEIRES…

"J'obéis les yeux fermés à ma propre nuit", par Bruno BLANCKEMAN

"Terrassa Rom…an", par Benoît REYNAUD

La haine de l'Amérique, par Frank LESTRINGANT

Les Escaliers de Chambord, roman d'apprentissage de la lecture et de l'écriture, par Claudette ORIOL-BOYER


QUEL EST VOTRE NOM ?

Il était une fois, par Pierre LEPAPE

Le Japon, dernier royaume de Pascal Quignard, par Philippe FOREST

Les icônes de la voix, par Danielle COHEN-LEVINAS

Le latin de Pascal Quignard, par Bénédicte GORRILLOT

La Bruyère selon Pascal Quignard : le biographe et ses liens, par Jean-Michel DELACOMPTÉE


LES LETTRÉS AIMENT LES RITES QUI ONT ÉTÉ OUBLIÉS, LES BARRES DE MESURE ET LES RÈGLES DE GRAMMAIRE

Énigmes de la langue-mère, par Chantal BRUNOT

Hypothèses de la voix : voix, littérature, traces de la résonance, par Midori OGAWA

Nuit fossile, par Dolorès LYOTARD

Real Archives, par Isabelle MANGOU


… LES DIEUX PEUVENT DISSOUDRE DANS L'AVANT-NAISSANCE LES ÊTRES QUI SONT NÉS

"Lumière du monde voisin qui passe", par Michel DEGUY

Genèses de l'écriture, par Chantal LAPEYRE-DESMAISON

L'intrigue, par Bruno CLÉMENT

L'hic et nunc de l'écriture immémorial, par Irène FENOGLIO


LE LETTRÉ RELIT SIÈCLE APRÈS SIÈCLE LES ANCIENS

Jadis, jamais, bientôt (l'amour), par Jean-Luc NANCY

La philosophie de Pascal Quignard, par Geoffrey BENNINGTON

La précréation, par Jean-Michel REY

La proie pour l'ombre, par Gérald SFEZ


"EST REBELLE QUICONQUE SE TAIT ALORS QU'ON LUI ORDONNE DE PARLER"

17 juillet, par Gérard FARASSE


Table des références aux ouvrages de Pascal Quignard


Publication associée


Publication 2005 : un des ouvrages


Littérature de jeunesse, incertaines frontières

LITTÉRATURE DE JEUNESSE, INCERTAINES FRONTIÈRES


Isabelle NIÈRES-CHEVREL (dir.)


La littérature de jeunesse a aujourd'hui trouvé sa place aux côtés de la littérature pour adultes et n'est plus en quête de légitimité. Si l'on observe la production actuelle d'un secteur aussi créatif que florissant, les frontières se révèlent parfois incertaines… Quelle place occupe-t-elle dans la création contemporaine ? Quels sont ses champs d'innovation et d'investigation ? Comment se situe-t-elle dans le marché du livre ?
Telles sont les principales questions soulevées par ce premier colloque de Cerisy consacré à la littérature de jeunesse.
Chercheurs, bibliothécaires, enseignants, écrivains, artistes, éditeurs, libraires croisent ici leurs regards pour comprendre de quelle manière cette littérature est devenue partie intégrante de notre culture.
Une réflexion passionnante et un véritable outil pédagogique.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2004) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°344]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Gallimard Jeunesse

Collection : Hors Série Prescription

ISBN : 2-07-057022-3

Nombre de pages : 336 p.

Prix public : 18,50 €

Année d'édition : 2005

Albums, Bibliothécaires, Censure, Création, Développement durable, Enfance, Enseignants, illustration, Lectorat, Lemoine (Georges), Littérature, Poncelet (Béatrice), Problématique des genres, Romans d'aventures

Avant-propos : Lisières et chemins de traverse, par Isabelle NIÈRES-CHEVREL

Écrire pour tous les âges, par Boris MOISSARD

Le roman d'aventures, un récit de frontières, par Matthieu LETOURNEUX

Le brouillage des frontières d'âge, par Régine SIROTA

Typographies pour l'enfance dans l'édition occidentale, par Annie LALLEMENT-RENONCIAT

L'album en liberté, par Sophie VAN DER LINDEN

Le beau et le moche dans l'album pour enfants, par Cécile BOULAIRE

Instruire et distraire : l'image documentaire, par Michel DEFOURNY

Plasticiens, illustrateurs… quelles démarches de création d'images pour la jeunesse ?, par Lise CHAPUIS

La transmission des valeurs et les ruses de la fiction : petite mise en perspective historique, par Isabelle NIÈRES-CHEVREL

Dialogue avec Nadège, par Marie-Aude MURAIL

Des livres pour les garçons et pour les filles : quelles politiques éditoriales ?, par Marie LALLOUET

Féministe ou féminin : approches sociologique et artistique de la problématique des genres, par Denise von STOCKAR-BRIDEL

Rencontre avec Béatrice Poncelet

"Patapoufs et Filifers" : une aubaine pour la théorie, par Jean PERROT

L'analyse prescriptive, par Françoise BALLANGER

Les bibliothécaires pour la jeunesse : de nécessaires médiateurs, par Viviane EZRATTY

Des enseignants de plus en plus engagés aux côtés de leurs partenaires, par Annick LORANT-JOLLY

Du discours non écrit à la censure ou plutôt de la censure au discours non écrit, par Véronique SOULÉ

La littérature de jeunesse en Angleterre : de la tradition à la production, par Laurence KIÉFÉ

Le développement durable mérite une leçon d'économie, par Jean-Marie OZANNE

Où les souris ne sont pas vertes pour tout le monde, par Léa SOUCCAR-LECOURVOISIER


JEUNES CHERCHEURS / PRÉSENTATION DE THÈSES

Carnavalesque et double lectorat, par Catherine BUSCALL

Jeux d'écho, influences, emprunts, par Éléonore HAMAIDE

Le renouveau de la littérature de jeunesse, par Mathilde LÉVÊQUE

Les abécédaires de l'enfance, par Marie-Pierre LITAUDON

Georges Lemoine : illustrer la littérature, par Christine PLU

Lecture de la littérature pour la jeunesse, par Anne-Claire RAIMOND

Publication 2005 : un des ouvrages


Entre connaissance et organisation : l'activité collective

ENTRE CONNAISSANCE ET ORGANISATION : L'ACTIVITÉ COLLECTIVE

L'ENTREPRISE FACE AU DÉFI DE LA CONNAISSANCE


Philippe LORINO, Régine TEULIER (dir.)


Aujourd'hui, les praticiens comme les chercheurs savent que la compréhension du fonctionnement des organisations contemporaines, et en particulier des entreprises, passe nécessairement par celle des phénomènes d'apprentissage et de circulation des connaissances qui s'y jouent. Pourtant, l'étude de ces phénomènes tombe dans un "angle mort" de la recherche, du fait des cloisonnements disciplinaires hérités de l'histoire des sciences humaines et sociales. Cet angle mort, les auteurs de cet ouvrage pluridisciplinaire — issu d'un colloque de Cerisy réuni en septembre 2003 — l'attribuent pour partie à l'impasse faite historiquement sur l'objet de recherche situé à la charnière de la connaissance et de l'organisation : l'activité humaine, et plus particulièrement l'activité collective organisée.
Les chercheurs en gestion, psychologie, économie, philosophie, sociologie, ingénierie des connaissances, ergonomie, réunis ici confrontent leurs points de vue et leurs analyses pour proposer la co-construction d'approches nouvelles de l'activité collective, particulièrement originales. D'où la structuration de cet ouvrage autour de débats thématiques (la communauté, l'instrument, le discours de l'expertise…), qui esquissent une recherche conjointe transcendant les frontières scientifiques traditionnelles.
Cet ouvrage ouvre de fructueuses pistes de réflexion pour tous ceux qui, chercheurs ou praticiens, s'interrogent sur les relations entre "connaissance", "activité" et "organisation", et cherchent à mieux comprendre le fonctionnement des entreprises.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2003) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°343]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions La Découverte

Collection : Recherches

ISBN : 2-7071-4589-0

Nombre de pages : 336 p.

Prix public : 26 €

Année d'édition : 2005

Communautés d'action, Connaissance, Épistémologie de l'action, Individuel/Collectif, Ingénierie des connaissances, Interdisciplinarité, Organisation, Organisation du travail, Outils de gestion, Paradigme économique, Pouvoir d'agir, Sciences de la nature, Sciences sociales

Introduction. Des connaissances à l'organisation par l'agir collectif, par Philippe LORINO & Régine TEULIER


I. EXPLORATION THÉORIQUE DE L'AGIR COLLECTIF

1. Le paradigme actionnel en philosophie du langage, par Denis VERNANT

2. Théories des organisations, sens et action : le cheminement historique, du rationalisme à la genèse instrumentale des organisations, par Philippe LORINO

3. Pour une épistémologie de l'action. L'expérience des sciences de gestion, par Armand HATCHUEL

4. Ingénierie des connaissances, ingénierie de la contingence : la technique entre le nécessaire et le singulier, par Bruno BACHIMONT

5. Le programme de recherche "cours d'action" et l'étude de l'activité, des connaissances et de l'organisation, par Jacques THEUREAU

6. L'interdisciplinarité sciences sociales/sciences de la nature dans les recherches sur problème, par Bernard HUBERT


II. ENTRE L'INDIVIDU ET L'ORGANISATION, LE COLLECTIF

7. La notion d'activité face au paradigme économique de l'organisation : une perspective d'interprétation en termes de communautés, par Patrick COHENDET & Morad DIANI

8. Le développement du collectif : entre l'individu et l'organisation du travail, par Yves CLOT

9. Apprentissage interindividuel et compétence organisationnelle, par Thomas DURAND

10. Démarche pragmatiste et mise en processus dans les situations de gestion, par Philippe LORINO & Jean-Claude PEYROLLE

11. Un débat sur l'improvisation collective en jazz animé par André Villéger, par Philippe LORINO


III. L'INSTRUMENT AU CŒUR DE L'AGIR ET DU CONNAÎTRE OPÉRATIONNELS

12. Comment apprend-on par les outils de gestion ? Retour sur une doctrine d'usage, par Jean-Claude MOISDON

13. Instrument, activité et développement du pouvoir d'agir, par Pierre RABARDEL

14. Assister l'activité et l'organisation à travers des systèmes à base de connaissances, par Régine TEULIER

15. Innovation et création de valeur dans les communautés d'action : les transactions communicationnelles symboliques, par Manuel ZACKLAD

16. Ingénierie des connaissances et sciences de gestion, par Jean CHARLET