Publication 2020 : un des ouvrages


HUMAINS, ANIMAUX, NATURE

QUELLE ÉTHIQUE DES VERTUS POUR LE MONDE QUI VIENT ?


Gérald HESS, Corine PELLUCHON, Jean-Philippe PIERRON (dir.)


Préface de Catherine LARRÈRE


L'éthique des vertus met l'accent sur les représentations et les affects qui poussent les personnes à agir, au lieu de se focaliser sur les normes et de se borner à énoncer des interdictions et des obligations. Elle aide ainsi à combler l'écart entre la théorie et la pratique qui est particulièrement dramatique à un moment où les individus comme les États reconnaissent la réalité du changement climatique mais ne parviennent pas à réorienter les modes de production ni à reconvertir l'économie. Quel processus de transformation de soi permet d'avoir du plaisir à consommer autrement et d'acquérir les traits moraux indispensables à la transition écologique ? Celle-ci reposant autant sur le volontarisme politique que sur la capacité des citoyens à modifier leurs styles de vie, il importe aussi de se demander comment articuler le plan individuel et le plan collectif. Enfin, faut-il penser que l'éthique a une dimension universaliste ou souscrire à une approche plus particulariste et contextualisée de la morale ? Telles sont les questions qui réunissent dans ce volume des chercheurs issus de disciplines différentes.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2019) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°630]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Hermann Éditeurs

Collection : Colloque de Cerisy

ISBN : 979-1-0370-0373-7

Nombre de pages : 395 p.

Prix public : 24,00 €

Année d'édition : 2020

Animal, Art, Comportement, Écologie, Éducation morale, Justice, Psychologie, Spiritualité, Transition, Vertus, Violence

Préface, par Catherine LARRÈRE

Introduction, par Gérald HESS, Corine PELLUCHON & Jean-Philippe PIERRON


PARTIE I
COMMENT PENSER L'ÉTHIQUE DES VERTUS AUJOURD'HUI ?

I. L'éthique des vertus : ancrage antique et enjeux contemporains, par Olivier RENAUT

II. Quelle éthique des vertus ? Transdescendance et considération, par Corine PELLUCHON

III. À propos de la magnificence planétaire et de la magnanimité planétaire : devrions-nous adopter les "nouvelles" vertus (expansionnistes) de l'Anthropocène ?, par Stephen M. GARDINER. Traduction par Gérald HESS


PARTIE II
ÉTHIQUE DES VERTUS ET TRANSITION ÉCOLOGIQUE ET SOLIDAIRE

I. Philosophie et enjeux du revenu de transition écologique, par Sophie SWATON

II. La relation à la violence dans les théories de la transition. Éthique de l'esquive, par Bruno VILLALBA

III. L'autonomie relationnelle de la permaculture : clef de voûte dans l'organisation d'espaces interactionnels, par Anahid ROUX-ROSIER


PARTIE III
ÉTHIQUE RELATIONNELLE, COMMUNAUTÉ BIOTIQUE ET ENGAGEMENT POLITIQUE

I. L'écologie relationnelle et la critique de l'égologie. Vertus environnementales, petits gestes et soi écologique, par Rémi BEAU

II. Conscience écologique, vertus et communauté écouménale, par Gérald HESS

III. La justice — entre détruire et réparer : l'épuisement d'un concept, par Caroline LEJEUNE

IV. Du pouvoir à l'influence. Réflexions sur la théorie des minorités actives de Serge Moscovici, par Floran AUGAGNEUR


PARTIE IV
ÉTHIQUE DES VERTUS ET PSYCHOLOGIE

I. Addictologie et comportements écolocides : un même paradigme ?, par Jacques BESSON

II. Retrouver notre unité avec la Terre : les voies de l'écopsychologie, par Michel Maxime EGGER (*)

III. Val Plumwood et les lieux particuliers : perspective écoféministe sur les lieux de vie, par Layla RAÏD (*)

(*) L'enregistrement audio de ces deux interventions est en ligne sur La forge numérique de la MRSH de l'université de Caen Normandie et sur le site France Culture


PARTIE V
ÉTHIQUE DES VERTUS, ART ET ÉDUCATION MORALE

I. Attention, écologie et spiritualité, par Jean-Philippe PIERRON

II. La question d'un lieu : éthique des vertus et poétique de la présence, par Yvon INIZAN

III. Quel paradigme pour éduquer en Anthropocène ?, par Nathanaël WALLENHORST

IV. Échapper, lutter, jouer : vers une éthique brute ?, par Quentin BAZIN

V. Tentatives pour une transition en urbanisme : une approche éthique de l'espace habité ?, par Pascal FERREN


PARTIE VI
ÉTHIQUE DES VERTUS ET SPIRITUALITÉ

I. Le bouddhisme, les vertus et l'éthique environnementale, par Simon P. JAMES. Traduit par Gérald HESS

II. Humains, animaux, nature : une approche catholique, par François EUVÉ

III. Vertus vertes : une approche protestante, par Otto SCHAEFER

IV. L'Animal dans la Création. Le point de vue du judaïsme, par Bruno FISZON

V. Une approche musulmane de la personnalité animale, par Omero MARONGIU-PERRIA


SYNTHÈSE DU COLLOQUE PAR LES DOCTORANTS

I. Les usages et la pratique des vertus, par Gaël BERTHIER

II. De l'éthique environnementale à l'écologie politique : le cheminement des vertus, par Christophe GILLIAND

III. De l'intérêt des éthiques des vertus pour un libéral, par Samuel GAUDINEAU

IV. Réflexions sur un colloque riche en émotions, par Iris DERZELLE

V. Un dialogue à plusieurs voix pour l'avenir, par María Grace SALAMANCA GONZÁLEZ


Les auteurs

Remerciements

Publication 2019 : un des ouvrages


Morale et cognition. À l'épreuve du terrain

LIRE UN EXTRAIT
( prochainement )


MORALE ET COGNITION

À L'ÉPREUVE DU TERRAIN


Monica HEINTZ, Isabelle RIVOAL (dir.)


Depuis le XVIIIe siècle, on pense que les humains sont dotés d'un sens moral ou d'un sentiment instinctif de ce qui est bien ou mal. Avec cette conception, les valeurs morales ne relèvent plus de la seule métaphysique, mais sont intrinsèquement liées à l'action humaine. De quoi parlons nous quand nous parlons de sens moral : d'un module sélectionné par l'évolution ou des dispositions qui organisent les relations entre humains ? Comment les humains évaluent-ils les situations ? Comment décident-ils de leurs actions et comment jugent-ils les actions d'autrui ? Pourquoi les actions immorales sont-elles parfois socialement vertueuses ? En réunissant des contributions d'anthropologues, de sociologues, de psychologues et de philosophes qui revisitent les débats ayant façonné l'étude du "sens moral" et les méthodologies empiriques dans une visée interdisciplinaire, ce volume pose les bases d'une anthropologie cognitive de la morale.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2013) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°611]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses universitaires de Paris Nanterre

Collection : Humanités - Hominités

ISBN : 978-2-84016-291-9

Nombre de pages : 270 p.

Prix public : 13,00 €

Année d'édition : 2019

Alliance, Cognition, Compétence morale, Dilemmes moraux, Don, Échanges, Intention, Limites sociales, Réciprocité, Sens moral

Préface

Introduction. Quelles conceptions de la morale… ou comment poser les bases d'un dialogue interdisciplinaire ?, par Monica HEINTZ & Isabelle RIVOAL

"Mais il fallait qu'il meure"… Controverses morales et validations "empiriques" dans l'Himalaya de culture hindoue, par Denis VIDAL

"Aime ton prochain comme toi-même…" : les limites sociales de la morale, par Fabrice CLÉMENT

La Norme du "semblable" : entre moralité, socialité et politique, par Laurence KAUFMANN [enregistrement audio en ligne sur La forge numérique de la MRSH de l'université de Caen Normandie]

L'incertitude morale et l'immédiateté éthique, par Thomas WIDLOK

Le Tournant intentionnel : qu'apprennent les enfants quand ils commencent à tenir compte des intentions des autres ?, par Florian COVA

Le don et l'alliance dans l'évolution sociale, par Olivier MORIN

Échange et tromperie : réflexions sur un échange rituel entre humains et non humains (Kham-Magar, Népal), par Anne de SALES

Comment la musique devient (im)morale : Étude de cas avec les musiciens professionnels tsiganes de Roumanie, par Victor A. STOICHITA

Comment le commérage et la réputation peuvent promouvoir des comportements moraux chez l'être humain, par Francesca GIARDINI & Rosaria CONTE

Le choix de partenaire et l'évolution d'une morale contractualiste, par Nicolas BAUMARD & Mark SHESKIN

Avec ou sans honte : la morale à l'épreuve de la bouffonnerie, par Laure CARBONNEL

Cadavre exquis. L'histoire morale d'un fruit et d'une distance affective, par Léo MARIANI

Publication 2018 : un des ouvrages


Sur la philosophie scientifique et l'unité de la science

LIRE UN EXTRAIT
( prochainement )


SUR LA PHILOSOPHIE SCIENTIFIQUE ET L'UNITÉ DE LA SCIENCE

LE CONGRÈS DE PARIS 1935 ET SON HÉRITAGE


Michel BOURDEAU, Gerhard HEINZMANN, Pierre WAGNER (dir.)


PRÉSENTATION :

À l'origine de cet ouvrage, faisant l'objet du volume 22 Cahier 3 de la revue Philosophia scientiae, se trouve un colloque tenu à Cerisy du 13 au 20 juillet 2015 pour commémorer le quatre-vingtième anniversaire du Congrès international de 1935 et s'interroger sur le sens de l'idée de philosophie scientifique. Il a réuni une trentaine d'intervenants venus de pays et d'horizons différents.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2015) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°600]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Kimé

Collection : Revue Philosophia scientiæ. Archives Henri Poincaré, Vol. 22, Cahier 3

ISBN : 978-2-84174-908-9

Nombre de pages : 312 p.

Prix public : 24,00 €

Année d'édition : 2018

Congrès de Paris 1935, Controverse sémantique, Épistémologie, Histoire, Philosophie scientifique, Recherche collaborative

Introduction, par Michel BOURDEAU, Gerhard HEINZMANN & Pierre WAGNER

La préparation du congrès de 1935 dans la correspondance d'Otto Neurath et de Louis Rougier, par Michel BOURDEAU

Philosophie scientifique : origines et interprétations. Hans Reichenbach et le groupe de Berlin, par Hourya BENIS SINACEUR

From Scientific Philosophy to Absolute Positivism : Abel Rey and the Vienna Circle, par Anastasios BRENNER

Between Semantics and Logistics. The Polish Delegation at the Congress for Scientific Philosophy in Paris 1935, par Wioletta A. MIŚKIEWICZ

Federigo Enriques at the 1935 International Congress for Scientific Philosophy in Paris, par Gabriele LOLLI

Que représentait Robert Gibrat (1904-1980) au Congrès international de philosophie scientifique de 1935 ?, par Michel ARMATTE [enregistrement audio en ligne sur La forge numérique de la MRSH de l'université de Caen Normandie et sur le site France Culture]

Un dilemme pour la philosophie scientifique en général et pour celle de Carnap en particulier, par Philippe de ROUILHAN

Carnap's Turn to the Thing Language, par Ansten KLEV

The Semantics Controversy at the 1935 Paris Congress, par Jan WOLEŃSKI

The Sessions on Induction and Probability at the 1935 Paris Congress : An Overview, par Maria Carla GALAVOTTI

"Wrongful Life" Reloaded. Logical Empiricism's Philosophy of Biology 1934/36 (Prague/Paris/Copenhagen) : With Historical and Political Intermezzos, par Gereon WOLTERS

A Political Meaning of "Scientific Philosophy" ? The Case of Edgar Zilsel, par Oliver SCHLAUDT

Mission Accomplished ? Unified Science and Logical Empiricism at the 1935 Paris Congress and Afterwards, par Hans-Joachim DAHMS

Publication 2017 : An Edited Books


Comparative Metaphysics

COMPARATIVE METAPHYSICS

ONTOLOGY AFTER ANTHROPOLOGY


Pierre CHARBONNIER, Gildas SALMON, Peter SKAFISH (dir.)


How does the ontological turn in anthropology redefine what modern, Western ontology is in practice, and offer the beginnings of a new ontological pluralism ?
On a planet that is increasingly becoming a single, metaphysically homogeneous world, anthropology remains one of the few disciplines that recognizes that being has been thought with very different concepts and can still be rendered in terms quite different than those placed on it today. Yet despite its critical acuity, even the most philosophically oriented anthropology often remains segregated from philosophical discussions aimed at rethinking such terms. What would come of an anthropology more fully committed to being a source of (post-) philosophical concepts ? What would happen to philosophy if it began to think with and through these concepts ? How, finally, does comparison condition these two projects ? This book addresses these questions from a variety of perspectives, all of which nonetheless hold in common the view that "philosophy" has been displaced and altered by the modes of thought of other collectives. An international group of authors, including Eduardo Viveiros de Castro, Marilyn Strathern, Philippe Descola, and Bruno Latour, explore how the new anthropology/philosophy conjuncture opens new horizons of critique.


Publication of Cerisy Symposiums (2013) [For more information]
Not available from the CCIC [n°563]

CHARACTERISTICS

Publisher : Rowman & Littlefield International

Collection : Reinventing Critical Theory

ISBN : 978-1-7834-8857-5 (Hardback) // 978-1-7834-8858-2 (Paperback)

Length : 364 p.

Price : £ 100,00 (Hardback) // £ 32,95 (Paperback)

Publication Date : 2017

Anthropology, Metaphysics, Nature, Nomadism, Ontological Pluralism, Ontology, Philosophy

Introduction

PART I
COMPARISON, SYMMETRY, PLURALISM

Varieties of Ontological Pluralism, Philippe DESCOLA [enregistrement audio (en français) en ligne sur La forge numérique de la MRSH de l'université de Caen Normandie]

On Ontological Delegation : The Birth of Neoclassical Anthropology, Gildas SALMON [Translated by Nicolas CARTER]

Connections, Friends, and Their Relations : An Issue in Knowledge-Making, Marilyn STRATHERN

We Have Never Been Pluralist : On Lateral and Frontal Comparisons in the Ontological Turn, Matei CANDEA

PART II
CONCEPTUAL ALTERATION : THEORY AND METHOD

Anthropological Meditations : Discourse on Comparative Method, Patrice MANIGLIER

The Contingency of Concepts : Transcendental Deduction and Ethnographic Expression in Anthropological Thinking, Martin HOLBRAAD

Breaking the Modern Epistemic Circle : The Ontological Engagement of Critical Anthropology, Pierre CHARBONNIER [Translated by Nicolas CARTER]

PART III
LIFE AND AGENCY OUTSIDE NATURE

Thinking with Thinking Forests, Eduardo KOHN

Nature among the Greeks : Empirical Philology and the Ontological Turn in Historical Anthropology, Arnaud MACÉ [Translated by Nicolas CARTER]

Moving to Remain the Same : An Anthropological Theory of Nomadism, Morten Axel PEDERSEN

PART IV
COSMOPOLITICS AND ALTERITY

Metaphysics as Mythophysics : Or, Why I Have Always Been an Anthropologist, Eduardo VIVEIROS DE CASTRO

Metamorphosis of Consciousness : Concept, System, and Anthropology in American Channels, Peter SKAFISH

Ordering What Is : The Political Implications of Ontological Knowledge, Baptiste GILLE [Translated by Nicolas CARTER]

A Dialog About a New Meaning of Symmetric Anthropology, Bruno LATOUR [Interviewed by Carolina MIRANDA]

Index

Notes on Contributors

Acknowledgments : Cerisy

Publication 2017 : un des ouvrages


LIEUX ET FIGURES DE L'IMAGINAIRE


Wanda BANNOUR, Maurice de GANDILLAC (dir.)

Avec le concours de Michèle GUICHARD


Préface de Jean-Jacques WUNENBURGER


À une époque où la thématique de l'imaginaire est (re)devenue omniprésente dans beaucoup de disciplines, au prix peut-être d'une banalisation et d'une usure sémantique et épistémologique, cette décade inédite, tenue à Cerisy en 1978, se révèle, trente-six ans après, dotée d'une pertinence et d'une acuité exceptionnelles. Loin d'être anachroniques ou d'être une simple archive, les actes de ce colloque se présentent comme profondément ancrés dans de solides problématiques, plus que jamais actuelles, abordant avec précision des questions majeures de l'imaginaire, confirmant ainsi le bien-fondé du sujet et la clairvoyance des organisateurs, Maurice de Gandillac et Wanda Bannour, auxquels ce volume rend par là hommage.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (1978) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°562]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Hermann Éditeurs

Collection : Colloque de Cerisy

ISBN : 978-2-7056-9320-6

Nombre de pages : 224 p.

Prix public : 22,00 €

Année d'édition : 2017

Eliade (Mircéa), Gogol (Nicolas), Image, Imaginaire, Imagination, Kassner (Rudolf), Lyotard (Jean-François), Raison, Ricardou (Jean), Stevens (Wallace), Weil (Simone)

Préface, par Jean-Jacques WUNENBURGER

PREMIÈRE PARTIE
ÉLÉMENTS D'HISTOIRE

I. L'image créatrice, par Antoine FAIVRE

II. La vision révélatrice et l'imaginaire chez Jacob Boehme, par Jean-Maurice LE GAL

III. L'imagination chez Rudolf Kassner et Wallace Stevens, par Friedhelm KEMP

IV. Imagination et raison dans l'idéalisme allemand, par Jean-Louis VIEILLARD-BARON

V. L'imagination, temps de l'histoire, par Gérard RAULET

DEUXIÈME PARTIE
FIGURES ET MÉTHODES DE CRÉATION

I. De l'îlot à l'ilote, par Jean RICARDOU

II. L'espace imaginaire comme espace habitable, par Gérard LEGRAND

III. L'imaginaire dans la création poétique, par Anne CLANCIER

IV. Naître athénien, par Nicole LORAUX

V. L'or du Rhône, par Hélène TUZET

VI. La Réponse à Job dans l'imaginaire de C. G. Jung, par Élie G. HUMBERT

VII. Création littéraire et scénarios initiatiques, par Mircea ELIADE

VIII. L'imaginaire de Gogol, par Wanda BANNOUR

IX. L'image entrevue ou sur quelques anamorphoses, par Annie CAZENAVE

TROISIÈME PARTIE
HÉTÉRODOXIES

I. L'imaginaire et le mal selon Simone Weil, par Gilbert KAHN

II. Petit voyage au pays de Monsieur Descartes ou la valeur heuristique de l'imaginaire chez un "rationaliste", par Pierre-Alain CAHNÉ

III. Les processus sériels de l'imaginaire logico-mathématique, par Jean-Michel SALANSKIS

IV. Imagination et paradoxe, par Jean-François LYOTARD

Les auteurs

Publication 2016 : un des ouvrages


Le moment du vivant

LIRE UN EXTRAIT
( prochainement )


LE MOMENT DU VIVANT


Arnaud FRANÇOIS, Frédéric WORMS (dir.)


Le problème du vivant n'est plus un problème "local", il traverse et bouscule tous les domaines, depuis les fondements de l'esprit (dans le cerveau) jusqu'à la préservation de la vie (dans l'univers) en passant par le rapport de l'homme et de l'animal, le soin et le pouvoir, la littérature et l'art. Mais rien ne serait plus trompeur que d'y voir une évidence réductrice : de la pensée aux neurones, de l'histoire à la survie, de l'éthique à la bioéthique, de la littérature à la biographie, etc. C'est comme problème, à travers une diversité d'approches nouvelles, que se constitue le moment philosophique (scientifique et historique) du vivant.
Le but de ce livre est d'explorer ce domaine, c'est-à-dire non seulement d'en donner une carte, mais de le parcourir en acte, de la métaphysique à l'esthétique en passant par la biologie, l'anthropologie, l'éthique et la politique. Ce ne sont pas des études "sur" le vivant comme objet extérieur, mais des interventions engagées et constituant ce moment par leurs relations elles-mêmes.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2012) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°537]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses universitaires de France

Collection : Philosophie française contemporaine

ISBN : 978-2-13-059263-1

Nombre de pages : 480 p.

Prix public : 32,00 €

Année d'édition : 2016

Anthropologie, Bioéthique, Biologie, Biopolitique, Écologie, Esthétique, Éthique, Le vivant, Métaphysique, Nature, Phénoménologie, Philosophie, Politique

Présentation, par Arnaud FRANÇOIS & Frédéric WORMS

I. MÉTAPHYSIQUE

Un moment du vivant ?, par Frédéric WORMS [enregistrement audio en ligne sur La forge numérique de la MRSH de l'université de Caen Normandie]

L'acte du vivant. La vie dans le miroir de la philosophie spéculative (Aristote, Bergson, Gentile), par Rocco RONCHI

Vie lacunaire et Vie approfondie. La phénoménologie du mouvement vivant selon Michel Henry et Renaud Barbaras, par Anne DEVARIEUX

Vie de douleur : Contradiction et effort chez Georges Canguilhem, par Giuseppe BIANCO

II. BIOLOGIE

La différence entre santé et maladie. Modèles, par Arnaud FRANÇOIS

Revenir au concept de Nature, par Paul-Antoine MIQUEL

Les bases d'une éthique transphylétique. Incidences des stratégies de recherche sur les représentations du vivant et de la santé, par Eduardo DEI-CAS

Le moment écologique, par André MICOUD

III. ANTHROPOLOGIE

L'homme, exception dans la nature ? La responsabilité de la philosophie, par Pierre MONTEBELLO

Le sophisme de l'animalité humaine, par Étienne BIMBENET

La catastrophe entre vie et justice, par Paul DUMOUCHEL

IV. POLITIQUE

Le nazisme ou la "vie" comme "norme", par Johann CHAPOUTOT

Pour une autre approche de la biopolitique. Une refonte phénoménologique de l'analogie du corps politique, par Anne GLÉONEC

Politiques du vivant, politiques de la nature. Foucault, Latour et les biopolitiques, par Florence CAEYMAEX & Julien PIERON

Biopolitique des sentinelles, par Frédéric KECK

V. ÉTHIQUE

Répondre du vivant, par Roland SCHAER

Vie, médecine, responsabilité, par Lazare BENAROYO

Le soin maternel à la lumière de l'ontologie de la relation, par Frédérique BISIAUX

La vie à tout prix ? Logique thérapeutique et invisibilisation de la mort au grand âge, par Jean-Christophe MINO

VI. ESTHÉTIQUE

La vie de l'image comme médiation, par Nathalie ZACCAÏ-REYNERS

Se sentir vivant, par Claire MARIN

Hommes et bêtes à vif. Trouble dans la domestication et littérature contemporaine, par Anne SIMON

Corps.EXT. Expérimentation artistique du vivant, par Olivier GOULET

Présentation des auteurs

Remerciements

Publication 2015 : un des ouvrages


Gestes spéculatifs

GESTES SPÉCULATIFS


Didier DEBAISE, Isabelle STENGERS (dir.)


La pensée spéculative trouve aujourd'hui une nouvelle actualité. Ce renouveau est indissociable de la mise en crise généralisée des modes de pensée qui, d'une manière ou d'une autre, devaient leur autorité à une référence au progrès, à la rationalité, à l'universalité. Mise en crise redoutable car on ne s'écarte pas sans danger de ce qui a servi de boussole à la pensée euro-américaine depuis qu'il est question de modernité. Mise en crise nécessaire, car ces modes de pensée sont sourds à la nouveauté effective de notre époque, à la manière dont la mission de modernisation à laquelle ils adhéraient vire au cauchemar d'un enchevêtrement de ravages et d'impuissances.
La pensée spéculative est trop souvent définie comme purement théorique, abusivement abstraite, ou relevant tout simplement d'un imaginaire déconnecté de toute prise sur le réel. Parler de "gestes spéculatifs", c'est, au contraire, mettre la pensée sous le signe d'un engagement par et pour des possibles qu'il s'agit d'activer, de rendre perceptibles dans le présent.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2013) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°530]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Les presses du réel

Collection : Drama

ISBN : 978-2-84066-645-5

Nombre de pages : 352 p.

Prix public : 28,00 €

Année d'édition : 2015

Modernité, Modes de pensée, Pensée spéculative

Avant-propos, par Didier DEBAISE & Isabelle STENGERS

L'insistance du possible, par Isabelle STENGERS

TERRE

Différencier amis et ennemis à l'époque de l'Anthropocène, par Bruno LATOUR

Sympoièse, sf, embrouilles multispécifiques, par Donna J. HARAWAY

Malgré Fukushima : Récits de cultures improbables, par Nicolas PRIGNOT

Métaphysique et geste spéculatif, par Pierre MONTEBELLO

MONDES POSSIBLES

L'intensification de l'expérience, par Didier DEBAISE

The Futures Men Don't See, par Émilie HACHE

Spéculer avec consistance, par Graziella VELLA

Les Enfants du compost, par Lucienne STRIVAY, Fabrizio TERRANOVA & Benedikte ZITOUNI

AGENCEMENTS

Les morts font de nous des fabricateurs de récits, par Vinciane DESPRET

Vers ceux que l'on cherche à ne pas aider, par Claude de JONCKHEERE

Aux prises avec cette machine-là, par David JAMAR

Introduire du possible dans les métiers impossibles ?, par Maryam KOLLY

Avec les personnages de fiction, par Thierry DRUMM

Le point de vue dansant, par Fleur COURTOIS-L'HEUREUX

MÉTAMORPHOSES

Ni vivre ni mourir, changer !, par Tobie NATHAN

L'Oracle et le médecin, par Katrin SOLHDJU

Les Huntingtoniens à l'écoute des Entendeurs de voix, par Alice RIVIÈRES

Transduction : l'apprentissage comme métamorphose, par Marcelle STROOBANTS

Le monde moderne peut-il être sauvé ?, par Camille RIQUIER

Critique d'art, Sophie CRAS, 2017 (PDF)

La Quinzaine littéraire, "Un renouvellement de la manière de philosopher" – Entretien avec Didier DEBAISE et Pierre MONTEBELLO par Véronique BERGEN, 2016 (PDF)

Publication 2015 : un des ouvrages


Histoires universelles et philosophies de l'histoire

LIRE UN EXTRAIT
( prochainement )


HISTOIRES UNIVERSELLES ET PHILOSOPHIES DE L'HISTOIRE

DE L'ORIGINE DU MONDE À LA FIN DES TEMPS


Alexandre ESCUDIER, Laurent MARTIN (dir.)


L'histoire globale et ses divers avatars — histoire connectée, comparée, internationale, transnationale, etc. — séduisent le monde académique et le grand public aujourd'hui sensibilisé au thème de la mondialisation. En invitant à la prise en compte des interactions entre individus et groupes humains relevant d'unités géoculturelles distinctes, elle permet un décentrement du regard et le détourne de l'ethnocentrisme scientifique et politique.
Ce paradigme devenu quasi dominant de nos jours est l'héritier d'une longue tradition intellectuelle, qui trouve ses prémices dans l'antiquité gréco-latine : la tradition des histoires universelles et des philosophies de l'histoire que présentent dans cet ouvrage des philosophes, des historiens, des anthropologues, des géographes, ainsi que des spécialistes d'aires culturelles non occidentales, chinoises et arabes notamment.
Par histoire universelle, on entend le projet de considérer l'humanité, à la fois unie et diverse, dans son ensemble et dans son devenir historique commun ; par philosophie de l'histoire, l'ambition de donner un sens à ce devenir, c'est-à-dire autant une orientation qu'une signification. Illustrées, pour la première, par les travaux de penseurs tels que Ibn Khaldûn, Spengler, Toynbee, pour la seconde, par ceux de Hegel, de Marx ou de Comte, ces deux traditions ont fait de l'histoire pensée par la philosophie la clef de compréhension ultime des sociétés humaines.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2008) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°516]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses de Sciences Po

Collection : Académique

ISBN : 978-2-7246-1660-6

Nombre de pages : 406 p.

Prix public : 28,00 €

Année d'édition : 2015

......

Introduction. Philosophies de l'histoire et histoires universelles. Entre discrédit et regain d'intérêt dans la communauté savante, par Laurent MARTIN

I. LA TRADITION ALLEMANDE DE LA PHILOSOPHIE DE L'HISTOIRE

Chapitre 1. Où la philosophie de l'histoire rencontre l'histoire universelle, par Bertrand BINOCHE

Chapitre 2. L'inscription néokantienne de Droysen. De l'histoire universelle à l'historik, par Marc de LAUNAY

Chapitre 3. L'historisme comme nouvelle philosophie de l'histoire. Retour sur le projet diltheyen, par Servanne JOLLIVET

Chapitre 4. Des sciences de l'État à la synthèse culturelle (1760-1922). Histoire universelle, philosophie de l'histoire et philosophie politique en Allemange, par Alexandre ESCUDIER

Chapitre 5. Éthique reconstructive et raison historique, par Jean-Marc FERRY

Chapitre 6. Le pessimisme culturel. Civilisation et barbarie chez Freud, Elias, Adorno et Horkheimer, par Laurent MARTIN

II. LES CATÉGORIES DE LA PENSÉE HISTORIQUE

Chapitre 7. L'histoire de la notion d'époque comme figure qualitative du temps, par Silvia CAIANIELLO

Chapitre 8. Crise des origines et réflexion philosophique sur l'histoire à la fin du XVIIe siècle, par Claudine POULOUIN

Chapitre 9. Peut-on prédire l'avenir à partir de la connaissance du passé ? Sur la rationalité en histoire, par Donald SASSOON

Chapitre 10. Splendeurs et misères du grand homme, par Christophe BOUTON

Chapitre 11. L'écriture de l'histoire en Chine. Des annales dynastiques aux chronologies de l'univers, par Alain ARRAULT

Chapitre 12. Le modèle d'explication socio-historique d'Ibn Khaldûn. Limites et portée générale, par Abdesselam CHEDDADI

III. HISTOIRES UNIVERSELLES, HISTOIRE GLOBALE

Chapitre 13. Les sociétés entre deux distances. Géographie des histoires, par Christian GRATALOUP

Chapitre 14. Entre empires Tang et Musulman, une phase du système-monde afro-eurasien (VIIe-Xe siècle), par Philippe BEAUJARD

Chapitre 15. La théorie du système d'États stables et prospères. Une philosophie de l'histoire réussie ?, par David COSANDEY

Chapitre 16. La nature et l'histoire universelle, par Jean BAECHLER

Chapitre 17. L'unité du monde. De l'espérance cosmopolitique à la réalité de la globalisation, par Catherine COLLIOT-THÉLÈNE

Conclusion, par Laurent MARTIN

Glossaire

Bibliographie

Index

Recension rédigée par Gilles Marmasse, Implications philosophiques, 9 novembre 2015
"[…] Assurément, l'ouvrage est d'une lecture indispensable pour qui veut s'instruire en philosophie de l'histoire et en historiographie. Il dresse le panorama le plus riche des élaborations conceptuelles relatives à l'histoire, en ne sacrifiant ni l'exactitude de l'analyse ni le souci de la problématisation. […]" — Lire la suite

Compte-rendu par Alfio Nazareno Rizzo, Lectures, 4 mai 2015
"[…] L'ouvrage est une contribution à la question de l'histoire à travers une vision d'ensemble qui se focalise notamment sur deux grandes traditions de la pensée historique : celle relative à l'histoire universelle, qui considère, dans le devenir historique, l'humanité dans son ensemble ; et celle de la philosophie de l'histoire qui se charge de trouver le sens, en tant que fin ou que raison, de ce devenir. […]" — Lire la suite

Publication 2013 : un des ouvrages


Contre-cultures !

LIRE UN EXTRAIT
( prochainement )


CONTRE-CULTURES !


Christophe BOURSEILLER, Olivier PENOT-LACASSAGNE (dir.)


Qu'est-ce qu'une contre-culture ? Comment interpréter le sens général des contestations et des ruptures culturelles de la seconde moitié du XXe siècle ? Comment reconstituer ces tendances et ces styles d'expression qui, dès les années 1950, ont bouleversé les mentalités ?
Les discours sur la notion de culture, sur les altérations qu'elle subit, sur la diversité des influences qui la transforment, abondent ; mais ces discours font peu de place à la notion de contre-culture. Il est pourtant impossible d'en ignorer les innombrables expressions : Beat Generation, pop philosophie, rock culture, révolution psychédélique, mouvement punk, new wave, black metal
En insistant sur la richesse et l'éclectisme de ces manifestations, cet ouvrage montre que les contre-cultures entendent porter la révolution dans la vie quotidienne.
Une réflexion novatrice sur un phénomène pluriel, porté par le désir d'une transformation radicale de la société.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2011) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°485]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : CNRS Éditions

Collection : Philosophie et histoire des idées

ISBN : 978-2-271-07507-9

Nombre de pages : 320 p.

Prix public : 25,00 €

Année d'édition : 2013

......

Qu'est-ce qu'une contre-culture ?, par Olivier PENOT-LACASSAGNE

"C'est en secret que tout repousse", par Christophe BOURSEILLER

I. CONTRE-CULTURE ET AVANT-GARDE

Vol au-dessus d'un nid d'ignus : surréalisme et contre-culture, par Jérôme DUWA

Dérives psychogéographiques de la gauche lettriste et situationniste, par Patrick TACUSSEL

Les situationnistes, précurseurs des contre-cultures ?, par Christophe BOURSEILLER

"Les Situs heureux". Alain Montesse et le groupe pro-situationniste de l'IDHEC (1968-1972), par Christian LEBRAT

Note sur Les Situs heureux, par Alain MONTESSE

L'art brut, à l'encontre de la culture, par Barbara SAFAROVA

Gatti dedans/dehors : de l'avant-garde aux contre-cultures, par Catherine BRUN

Avant-garde ou contre-culture, par Christian PRIGENT. Entretien avec Olivier PENOT-LACASSAGNE

Christian Prigent : une Beat gestation ?, par Bénédicte GORRILLOT

II. RÉVOLUTION POLITIQUE, RÉVOLUTION CULTURELLE

Vers une contre-culture américaine des sixties, par Frédéric ROBERT

Beat Generation ou constellation beat ?, par Olivier PENOT-LACASSAGNE

"Social commentators" : le cas Lenny Bruce, par Steve KRIEF

La contre-culture québécoise par la méthode, lieux de distinction, par Simon-Pier LABELLE-HOGUE

Herbert Marcuse : Le Grand Refus, par Olivier PENOT-LACASSAGNE

Timothy Leary : révolution ou délire psychédélique ?, par Olivier PENOT-LACASSAGNE

Deleuze et Foucault, philosophes du contre et de l'anti, par Diogo SARDINHA

L'extrême gauche léniniste face à la contre-culture, par Christophe BOURSEILLER

Universités "libres", à l'avant-garde de la société, par Olivier PENOT-LACASSAGNE

La presse parallèle française des années 1968, entre transferts culturels et spécificités nationales, par Michaël ROLLAND

III. RUPTURES CONTRE-CULTURELLES : BLANK GENERATION ET NEW WAVE

1968-1978 : les métamorphoses de la contre-culture, par Olivier PENOT-LACASSAGNE

Journal de Californie (suite et fin), par Olivier PENOT-LACASSAGNE

La New Wave, une "réaction" culturelle ?, par Christophe BOURSEILLER

Genesis Breyer P-Orridge, par Jean-Pierre TURMEL

Le metal : une culture de l'ubris, par Alexis MOMBELET

Le théâtre black metal de la cruauté, par Christophe BOURSEILLER

IV. LE TEMPS DU PLURIEL

Tribus et contre-cultures, par Olivier PENOT-LACASSAGNE

Vers une contre-culture "brune" ?, par Christophe BOURSEILLER

L'Atlantide. Propos sur le cinéma expérimental, par Nicole BRENEZ

Le mal (re)vient de l'intérieur, ou la portée contre-culturelle du Nouvel Hollywood, par Jonathan DEGENÈVE

Un parcours paradoxal, par Kenneth WHITE. Entretien avec Olivier PENOT-LACASSAGNE

La stratégie de la mutation, par Kenneth WHITE

Les auteurs

PRESSE :

• Christophe Bourseiller a été interviewé par Vincent Jaury dans Tranfuge, avril 2013.

• "Dans Contre-cultures !, Bourseiller et Penot-Lacassagne montrent le caractère pluriel du phénomène à travers des contributions consacrées à tous les mouvements qui peuvent, peu ou prou s'y apparenter. Cela donne à cette somme universitaire une allure plutôt plaisamment baroque."
Jérôme Leroy, Causeur, avril 2013.

• "Les diverses facettes d'un prisme révolutionnaire unique, pris comme allant de soi, avec Mai 68 comme apogée."
Cassandre, printemps 2013.

• "Ces ouvrages sont à l'image de la contre-culture, parfois confuse et partant dans tous les sens, ils sont profondément liés à leur objet d'étude qui justement répond à cette double caractéristique, ressemblant à une balade entre les utopies pirates et les analyses de Debord, le tout avec une bande son, bien sûr, à laisser au choix du lecteur."
Sylvain Boulouque, L'OURS, avril 2013.

• "Le livre interroge les contre-cultures et propose finalement par la diversité des auteurs une lecture non unanime de ce qu'elles sont."
Cédric Le Bodic, lectures.revue, avril 2013.

• Christophe Bourseiller a été interviewé par Olivia Elkaim dans La Vie, mai 2013.

• "En apparence, l'ouvrage collectif coordonné par Christophe Bourseiller et Olivier Penot-Lacassagne est plus ciblé, limitant ses investigations à la période courant de l'après Seconde Guerre mondiale jusqu'à aujourd'hui, faisant de la contre-culture "une notion moderne"."
Jean-Guillaume Lanuque, Frédéric Thomas, Dissidences, 13 octobre 2013.

• "Au total, donc, des ouvrages intéressants, voire passionnants, non seulement par les informations qu'ils contiennent mais en ce qu'ils ouvrent la discussion et, pour certains de leurs aspects, prêtent à contestation ; ce qui doit être, après tout, le but de tout ouvrage d'histoire culturelle, surtout quand il porte sur l'histoire des contre-cultures."
Laurent Martin, Histoire@Politique.fr, le 25 novembre 2013.

RADIO / TÉLÉ :

• Christophe Bourseiller était l'invité de Shlomo Malka sur RCJ, dans l'émission "L'invité du jour" du mardi 5 mars 2013, de 12h50 à 13h.

• Christophe Bourseiller était l'invité de "7 jours BFM" sur BFMTV, samedi 4 mai 2013.

• Christophe Bourseiller était l'invité de Jean-Marie Colombani pour "Jean-Marie Colombani invite" sur Public Sénat, le vendredi 24 mai, à 23h (rediffusée vendredi, samedi, dimanche, lundi et mardi).

• Christophe Bourseiller était l'invité de David Abiker et de Guy Birenbaum sur Europe 1 dans l'émission "Des clics et des claques" du mercredi 4 septembre 2013, de 20h à 20h30.

• Christophe Bourseiller était l'invité de Frédéric Taddeï sur Europe 1 dans "Europe social club" le jeudi 12 septembre 2013 à 21 heures.

Publication 2010 : un des ouvrages


L'individu aujourd'hui. Débats sociologiques et contrepoints philosophiques

L'INDIVIDU AUJOURD'HUI

DÉBATS SOCIOLOGIQUES ET CONTREPOINTS PHILOSOPHIQUES


Philippe CORCUFF, Christian LE BART, François de SINGLY (dir.)


Les sociologies de l'individu, de l'individualisation et de l'individualisme constituent un des secteurs les plus dynamiques des sciences sociales contemporaines. Elles s'efforcent de répondre au moyen d'outils scientifiques à des interrogations émergeant de la société quant au pourquoi, au comment et au sens de certaines de ses mutations fondamentales mettant la notion d'"individu" en son cœur. Les textes rassemblés dans cet ouvrage sont issus du colloque "Individualisme contemporain et individualités : regards des sciences sociales et de la philosophie" qui s'est tenu du 14 au 21 juin 2008 au Centre Culturel International de Cerisy-la-Salle. Il a rassemblé la plupart des spécialistes qui font vivre de manière pluraliste et parfois contradictoire ce domaine de la connaissance. Les contributions d’une série de philosophes à ce débat ont permis de l'enrichir, en déplaçant les regards.
On a là un ensemble synthétique rare quant aux points de vue sociologiques et philosophiques disponibles sur une question marquante.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2008) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°430]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses universitaires de Rennes

Collection : Res Publica

ISBN : 978-2-7535-1083-8

Nombre de pages : 400 p.

Prix public : 20 €

Année d'édition : 2010

......

Les auteurs

Introduction, par Philippe CORCUFF, Christian LE BART & François de SINGLY

PREMIÈRE PARTIE
GENÈSE DE L'INDIVIDU. GENÈSE DE LA SOCIOLOGIE

L'individualisation comme Grand Récit, par Christian LE BART

Individualité et subjectivation pendant la période révolutionnaire, par Sophie WAHNICH

Georges Palante contre Émile Durkheim : individualisme et sociologie, par Dominique DEPENNE

Eugène Fournière ou le socialisme comme individualisme relationnel, par Philippe CHANIAL

Individuation et subjectivité. Le modèle libertaire, par Daniel COLSON

L'artiste, type idéal de l'individu dans la modernité ?, par Nathalie HEINICH

La privatisation des individus : l'approche du social par Castoriadis en question, par Philippe CAUMIÈRES

Raison et émotion dans la formation de l'individu moderne, par Eva ILLOUZ

Individualisation et subjectivation : remarques à partir de Michel Foucault, par Mathieu POTTE-BONNEVILLE

DEUXIÈME PARTIE
INTERROGER L'UNIVERSALITÉ DE L'INDIVIDU

Y a-t-il des individus au Sud ? Expériences et récits en Amérique Latine, par Danilo MARTUCCELLI

La question de l'individu au Japon, par Emmanuel LOZERAND

Entre droits de l'homme et droits sociaux : l'individu abstrait et la personne concrète, par Claude CALAME

Ethnicité et individuation. Nostalgie, ruse et authenticité, par Ahmed BOUBEKER

Une phénoménologie du "nous". Pistes théoriques à propos de la communauté grecque d'Istanbul, par Natalie DEPRAZ

Interrogations sur la conception occidentale de l'individu, par François FLAHAULT

Analyse existentielle et individualisme : critique de l'économie comme science de l'existence, par Christian ARNSPERGER

L'auto-affirmation de l'individu : cinq propositions pour une déconstruction, par Alain DAVID

TROISIÈME PARTIE
DÉBATS CONTEMPORAINS SUR L'INDIVIDU

La place de l'affect dans la vie sociale. Un phénomène sociologique à clarifier, par Alain EHRENBERG

L'individu emboîté et l'individu projeté, par François DUBET

La force structurante d'une illusion : l'individu, par Jean-Claude KAUFMANN

Individualisation et mobilisation subjective dans le monde du travail, par Danièle LINHART

L'exigence d'être sujet, par Vincent DE GAULEJAC

Individualisation et politiques sociales : de l'individualisme positif à l'instrumentalisation de l'individu, par Claude MARTIN

Répertoires d'individuation et gisements identificatoires : une boîte à outils extensible, par Nacira GUÉNIF-SOUILAMAS

Individu par excès, individu par défaut, par Robert CASTEL

Militer pour soi : les techniques de fidélisation au sein de Greenpeace, par Sylvie OLLITRAULT

Individualités entre émancipation, pouvoir et oppression. Deux extensions de la critique, par Laurent THÉVENOT

Vers une théorie générale de l'individualisme contemporain occidental ?, par Philippe CORCUFF

Un individualisme sans la liberté ? Vers une approche pragmatique de la domination, par Luc BOLTANSKI en collaboration avec Philippe CORCUFF

Opérationnaliser l'individu "individualisé", par François de SINGLY

"Quelque chose comme un sujet". La sociologie de la pratique face à l'inscription sensible de la personne, par Gildas RENOU

De la question du genre à celle de la personne : l'enjeu de l'interlocution, par Irène THÉRY

En guise de conclusion : quelques pistes et problèmes pour une sociologie de l'individualisme, par Philippe CORCUFF, Christian LE BART & François de SINGLY