Publication 2016 : un des ouvrages


ÉCRITURES DE SOI, ÉCRITURES DU CORPS


Jean-François CHIANTARETTO, Catherine MATHA (dir.)


On peut relever la place de plus en plus importante occupée par le corps et la sensorialité dans les écritures de soi, comme dans la clinique psychanalytique. Cela renvoie à l'évolution tant des modalités de l'intime que de la psychopathologie contemporaine. Et cette évolution offre à penser autrement les liaisons et les déliaisons du corps somatique et du corps érotique, du corps à aimer et du corps à détruire, c'est-à-dire du corps et de ce qui l'anime.
Différentes questions sont ici débattues, notamment : le corps dans la cure et les conditions de possibilité de son écriture ; la dimension sensorielle de l'intime dans les écritures de soi ; le corps comme lieu et lien d'écritures… Le débat prend la forme d'un dialogue entre écrivains, spécialistes du texte littéraire et psychanalystes, autour des différentes formes d'écriture de soi et de leurs ancrages sensoriels : les écritures de soi, c'est-à-dire, au-delà même des "genres" consacrés (autobiographies, journaux intimes, autofictions, essais, etc.), toute écriture considérée dans sa dimension d'autoprésentation, lorsque l'écrit inclut un certificat d'authenticité produit par l'auteur en personne.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2015) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°548]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Hermann Éditeurs

Collection : Colloque de Cerisy

ISBN : 978-2-7056-9242-1

Nombre de pages : 302 p.

Prix public : 26,00 €

Année d'édition : 2016

Autobiographie, Corporéité, Corps, Écriture, L'intime, Le Soi, Psychanalyse, Sensorialité

Introduction, par Jean-François CHIANTARETTO & Catherine MATHA

ÉCRITURES

I. Présence et absence du corps dans l'écriture de soi : Martin Miller contre Alice Miller, par Jean-François CHIANTARETTO [enregistrement audio en ligne sur La forge numérique de la MRSH de l'université de Caen Normandie et sur le site France Culture]

II. Le pouls de la langue, par Camille LAURENS

III. Pessoa, écriture de soi et rêve d'écriture, par Bernard CHOUVIER

IV. Liaisons et déliaisons du corps de l'écriture : une lecture de Pascal Quignard, par Claire NIOCHE-SIBONY

V. À propos des Lettres à Jean Voilier de Paul Valéry, par Jacqueline ROUSSEAU-DUJARDIN

SENSORIALITÉS

I. Ce que dit le corps dans la bande dessinée autobiographique, par Liliane CHEILAN

II. Le corps voyant dans l'œuvre de Guy de Maupassant, par Jacques DAYAN

III. L'écrit de la voix, entre invisibilité et virtualité, par Ghyslain LÉVY

IV. Le corps exorbité, par Isabelle LASVERGNAS

CURES

I. L'intime dans le transfert : du corps à l'écriture, par Catherine MATHA

II. Écrit originaire de soi : fils sensori-moteurs et émotionnels dans la trame psychique, par Claire DE VRIENDT-GOLDMAN

III. Empreintes, par Mireille FOGNINI

IV. Étranger parmi les siens, de la séance à l'écriture, par Elsa PONCE

V. Vies imaginaires d'É. L., par Françoise NEAU

CULTURES

I. Le mouvement de jeunesse allemand Wandervogel (Oiseaux migrateurs), 1892-1933) : explosion et dévoiement du refoulé, par Georges-Arthur GOLDSCHMIDT

II. Construction vagabonde d'un mythe de l'américanité : Jack Kerouac et Neal Cassidy, par Gilles BIBEAU

III. Traces sensorielles dans un travail de culture en souffrance, par Ellen CORIN

IV. Parole voilée : quelques exemples iraniens, par Anne ROCHE

V. La place du corps dans les récits de survivants du conflit nord-irlandais, par Fabrice MOURLON

Postface, par Janine ALTOUNIAN

Liste des auteurs

Publication 2016 : un des ouvrages


Lisière de l'autofiction

LIRE UN EXTRAIT
( prochainement )


LISIÈRES DE L'AUTOFICTION

ENJEUX GÉOGRAPHIQUES, ARTISTIQUES ET POLITIQUES


Arnaud GENON, Isabelle GRELL (dir.)


Voici plus de trente ans que l'autofiction nourrit les débats critiques et universitaires, et le concept va aujourd'hui bien au-delà d'un phénomène littéraire franco-français. Ce volume en est témoin, à travers ses explorations internationales. L'autofiction déjoue aussi les limites artistiques par son exposition à la photographie, au dessin ou au cinéma. Elle dépasse enfin les frontières sociopolitiques, montrant que l'écriture de soi ne peut être qu'écriture engagée avec l'autre.
Un voyage, donc, aux lisières de l'autofiction (ou plutôt de ses définitions les plus étroites), lors d'un colloque qui réunissait à Cerisy chercheurs, écrivains et artistes d'horizons divers, autour de discussions, de lectures et d'entretiens variés. En sont issus aussi bien des textes théoriques permettant d'actualiser notre réflexion sur l'autofiction, que des textes proprement littéraires.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2012) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°536]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses universitaires de Lyon

Collection : Autofictions, etc.

ISBN : 978-2-7297-0899-3

Nombre de pages : 392 p.

Prix public : 24,00 €

Année d'édition : 2016

......

Introduction, par Isabelle GRELL

SANS FRONTIÈRES

Watakushi shôsetsu et autofiction : quelques notes en marge d'un texte fameux de Kobayashi Hideo, par Philippe FOREST

Double culture et autofiction chez Marguerite Duras, Assia Djebar, Taos Amrouche et Nina Bouraoui, par Najet LIMAN-TNANI

Réflexions sur le statut de l'autofiction dans la littérature arabe, par Mhamed DAHI

L'autofiction africaine : du collectif à l'individuel à travers la construction mémorielle, par Karen FERREIRA-MEYERS

L'autofiction brésilienne : une écriture limite, par Luciana HIDALGO

SE DONNER À VOIR

(Des)saisissements : photographie, autobiographie, fiction, par Véronique MONTÉMONT

Autofiction et expofiction : entre les deux, l'artiste s'expose, par Sandrine MORSILLO

Autoportrait et autofiction, par Annie PIBAROT

L'imaginaire des corps en dé-réalisation dans les films de Monteiro et de Guibert, par Pierre ARBUS

La mise en fiction et l'image : Guibert et Zabat, par Jean-Pierre BOULÉ

DU JE AU NOUS

Politique et autofiction, par Chloé DELAUME

L'autofiction comme en(je)u politique dans l'œuvre d'Abdellah Taïa, par Arnaud GENON

Dire quelque chose de soi : la théorie du genre de Judith Butler comme autofiction philosophique, par Nathanaël WADBLED

Le moment sauvage de l'autobiographie : le tournant des années 1990, par Thomas CLERC

THÉORIE, PRATIQUE

Ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre (les autoportraits dans la valise), par Anne GOROUBEN

Autofiction et jeux collectifs, par Mathieu SIMONET

Une expérience de l'autofiction à Prague : l'écriture transfrontalière (2008-2012), par Claire LEGENDRE

Mon ennemie préférée : l'autofiction jouée, déjouée, rejouée, par Mélikah ABDELMOUMEN

Tout ce que j'écris coule de la même source : moi. Entretien avec Abdellah TAÏA. Propos recueillis par Arnaud GENON

• Pour compléter la lecture, des articles supplémentaires et inédits sont consultables gratuitement en suivant les liens suivants :

* Annie JOUAN-WESTLUND : Serge Doubrovsky : l'écriture d'une aventure transatlantique [lire l'article]
* Catherine PONCHON : S'écrire après Auschwitz : un je entre fiction et histoire dans les œuvres de Serge Doubrovsky, Georges Perec et Jorge Semprun [lire l'article]
* Anne STRASSER : Mise en scène de l'écriture et réception de l'autofiction [lire l'article]

• Le 14 juin 2016, un article à propos de l'ouvrage a été publié sur le site nonfiction.fr.

Publication 2015 : un des ouvrages


Civiliser la jeunesse

LIRE UN EXTRAIT
( prochainement )


CIVILISER LA JEUNESSE


Christian CHELEBOURG, Francis MARCOIN (dir.)


Si les éducateurs ont toujours espéré "civiliser" les jeunes gens par la fiction, ces derniers revendiquent une liberté de choix et de jugement. La question des valeurs ne s'en pose pas moins, mais les nouvelles formes de récit se veulent plus ouvertes, en donnant l'occasion de les découvrir par soi-même et de les choisir.
D'autre part, la prétention de dire avec certitude où est le Mal a été frappée de plein fouet par l'ère du soupçon. La réaction morale n'en veille pas moins sous différents visages, mais elle apparaît en décalage avec l'usage essentiellement récréatif qui est fait de ces productions. Lecteurs et spectateurs en herbe continuent malgré tout de puiser dans leurs loisirs culturels d'instructives leçons de vie.
Les diverses contributions ici rassemblées illustrent les paradoxes liés à ces questions : ces récits forment-ils la jeunesse ou nous informent-ils sur elle ? Et ne nous en disent-ils pas autant sur la société des adultes ?


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2013) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°529]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Artois presses université

Collection : Cahiers Robinson, n°38

ISBN : 978-2-84832-227-8

Nombre de pages : 278 p.

Prix public : 16,00 €

Année d'édition : 2015

......

La rage de civiliser, par Christian CHELEBOURG

I. LA MORALE SENS DESSUS DESSOUS

La réaction morale face à la littérature de jeunesse, par Max BUTLEN

Renversements éthiques dans les romans pour la jeunesse, par Marie-Hélène INGLIN-ROUTISSEAU

L'éducation des parents par la littérature de jeunesse : Erich Kästner dans la lignée de Berquin, par Francis MARCOIN

L'emprise du Bien : discours critiques et présupposés moraux, par Laurent DÉOM

Morpurgo, Petit, Nozière, romanciers engagés, par Annick LORANT-JOLLY

Mais où sont les Blanche-Neige d'antan ? Étude culturelle d'un conte socialisé, par Christian CHELEBOURG

II. BIEN PENSER, MAL PENSER

L'inculcation du sentiment patriotique dans les albums de Guy Arnoux, par Laurence OLIVIER-MESSONNIER

La littérature de jeunesse et la formation des "Italiens nouveaux" sous le fascisme, par Mariella COLIN

Manuela Draeger ou la mélancolie du loser, par Marianne BERISSI

Comment le Petit Peuple féerique subvertit les adolescents, par Noémie BUDIN

III. LES MÉTAMORPHOSES DE LA MORALE

Jonas : de la morale religieuse à l'éthique, par Lydie LAROQUE

Variations esthétiques, transformations morales ? Le théâtre de Bruno Castan, par Pierre-Louis FORT

Le théâtre jeune public : un divertissement didactique ?, par Lauriane PERZO

Journal intime et roman pour adolescentes : du didactisme à la Teen chick lit, par Daniella DI CECCO

Petit séjour en Animalie ou une morale pour des temps difficiles, par Édith PERRY

IV. LEÇONS DE VIE

Roman historique et exemplarité : le cas de la série Les Colombes du Roi-Soleil d'Anne-Marie Desplat-Duc, par Chantal LAPEYRE

"There's no place like home…" : à la redécouverte des valeurs de la famille dans Le Magicien d'Oz, par Caroline KLENSCH

De l'"association" comme moyen de civiliser la jeunesse, par Serge MEITINGER

Adolescence et mythologie : Saint Seiya, manga et anime éducatifs, par Sébastien BERTRAND

Paratopie de l'imaginaire tolkienien : l'influence du Seigneur des Anneaux sur le jeune lectorat, par Goeffroy BRUNSON

Notes de lecture

Publication 2015 : un des ouvrages


1913 : CENT ANS APRÈS

ENCHANTEMENTS ET DÉSENCHANTEMENTS


Marie-Paule BERRANGER, Colette CAMELIN (dir.)


L'année 1913 est le moment où la culture européenne, à son sommet, semble suspendue au bord de l'abîme. Revenir sur le paysage intellectuel et artistique de 1913 nous permettra-t-il de mieux nous orienter aujourd'hui ? C'est le pari qui est le nôtre. Il s'agit de comprendre ce qui a fécondé le XXe siècle, mais aussi ce qui lui a manqué, ce qui a été perdu pendant les apocalypses et les glaciations qui ont suivi. De quels espoirs, de quelles illusions, de quelles révoltes cette génération fut-elle porteuse ?
Les années qui ont précédé la guerre sont un prodigieux laboratoire de formes nouvelles, aussi voit-on souvent 1913 comme l'origine de cette modernité esthétique revendiquée par les avant-gardes. Nous avons cherché, pour notre part, à montrer la richesse et les tensions de cette année-là. L'Homme sans qualités de Musil incarne "un homme du possible" qui traite la réalité comme "une tâche et une invention perpétuelles". C'était en 1913 : quels sont nos possibles aujourd'hui ?


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2013) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°523]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Hermann Éditeurs

Collection : Colloque de Cerisy

ISBN : 978-2-7056-8964-3

Nombre de pages : 594 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

Prix public : 32,00 €

Année d'édition : 2015

......

INTRODUCTION

1913 cent ans après : enchantements et désenchantements, par Marie-Paule BERRANGER & Colette CAMELIN

PERSPECTIVES HISTORIQUES

Tout le XXe siècle était-il dans 1913 ?, par Pascal ORY [enregistrement audio en ligne sur La forge numérique de la MRSH de l'université de Caen Normandie]

Jaurès et Péguy face au "monde moderne" en 1913, par Colette CAMELIN

Les Décades de Pontigny en 1913 : une histoire de la "glocalisation" dans la première mondialisation-globalisation, par François CHAUBET

La littérature francophone d'Afrique noire au prisme d'une poétique de l'autodétermination, par Christine LE QUELLEC-COTTIER

LA PENSÉE DE LA VIE EN QUESTION

À l'épreuve de la guerre et du siècle : d'une philosophie de la vie à une autre, par Frédéric WORMS

Nietzsche, rencontres avec le pragmatisme (1913-2013), par Louis PINTO

Proust, Stravinsky, Freud, avant les horreurs de la guerre, par Christophe PARADAS

AVENTURES DU ROMAN

Ce que ne savaient pas les lecteurs de Du côté de chez Swann, par Pierre-Louis REY

Le romanesque contre la "littérature", par Hélène BATY-DELALANDE

Nouvelles voies romanesques (Alain-Fournier, Larbaud), par Françoise SIMONET-TENANT

Jean Barois et sa postérité : de "l'état de dialogue" au dialogue dans tous ses états, par Marie-Hélène BOBLET

"À QUOI BON DES POÈTES ?"

"À quoi bon des poètes en ces temps de détresse ?", par Marie-Paule BERRANGER

Le mythe du Transsibérien, par Claude LEROY

1913-2013 dans la poésie russe. À la recherche d'une Europe perdue, par Anne FAIVRE-DUPAIGRE

1913 en abyme, par Laurence CAMPA

LES AVANT-GARDES SUR LA BRÈCHE

La critique d'art d'Apollinaire en 1913, par Patrick NÉE

Topie wilhelminienne et utopies expressionnistes ou comment réenchanter le monde ?, par Maurice GODÉ

Un enchantement désenchanté : la poupée d'Oskar Kokoschka (1886-1980), par Silke SCHAUDER

L'art "nouveau" à l'Armory Show (New York, 1913) : quelles conséquences pour la poésie américaine d'aujourd'hui ?, par Hélène AJI

Décloisonner l'affect / repenser l'avant-garde avec Roger Fry et le Groupe de Bloomsbury : le cas des Ateliers Omega, par Catherine BERNARD

1913 EN SPECTACLE

1913 : un mythe musical, par Claude COSTE

Cinéma 1913, par Francis VANOYE

1913 : le théâtre au seuil du XXe siècle ?, par Marco CONSOLINI

Textes publiés en 1913

Index

Liste des auteurs

Remerciements

Publication 2015 : un des ouvrages


ÉCRITURE(S) ET PSYCHANALYSE : QUELS RÉCITS ?


Françoise ABEL, Mireille DELBRACCIO, Maryse PETIT (dir.)


Si l'histoire des relations entre littérature et psychanalyse est longue, en revanche la question des rapports entre écriture et psychanalyse méritait d'être réinterrogée au-delà d'une simple confrontation de champs, dans leur articulation entre autres, au moyen du récit, forme commune aux deux domaines. Partant du constat que les processus d'écriture ont été transformés par la psychanalyse comme elle-même l'est par eux, comment s'écrivent aujourd'hui romans, poèmes, essais, biographies, autobiographies ? Qu'est-ce qui s'écrit dans une analyse entre analysant et analyste, dans les rêves, dans l'après-coup, pour l'analysant comme pour l'analyste? Y a-t-il une écriture de l'analyste ? L'expérience analytique modifie-t-elle une pratique d'écriture ?
C'est la réflexion que nous avons tenté de mener lors du colloque de Cerisy, du 6 au 13 juillet 2011, "Écritures(s) et psychanalyse : quels récits ?", selon la double dimension des processus de l'écriture et de la pluralité de ses régimes. Le présent volume réunit l'ensemble des contributions des intervenants — universitaires, écrivains, analystes — qui ont, selon leur manière, décliné cette proposition.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2011) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°521]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Hermann Éditeurs

Collection : Colloque de Cerisy

ISBN : 978-2-7056-9101-1

Nombre de pages : 306 p.

Prix public : 29,00 €

Année d'édition : 2015

......

Avant-propos, par Françoise ABEL, Mireille DELBRACCIO & Maryse PETIT

I. CORPS, LANGUE, TRAUMA

I. L'écriture au gré de sa langue, par Georges-Arthur GOLDSCHMIDT

II. Bégayer, seulement bégayer, par Ghyslain LÉVY

III. Le corps écrit. Le fantastique entre réalité et réel chez Virgilio Piñera, par Françoise ABEL

IV. L'écriture de l'Hiflosigkeit chez Joyce Carol Oates, par Jocelyn DUPONT

V. La métamorphose de l'écriture dans la vie d'Imre Kertész, par Jeanne BERNARD

VI. Aspects idéographiques de l'écriture enfantine, par Jean-Paul MEYER

VII. De quelle oreille le psychanalyste traite-t-il la lettre, en souffrance, que lui confie son patient ?, par Claude LECOQ

II. NAISSANCES DU RÉCIT

I. Aux limites de la psychanalyse et de la littérature, quels récits ?, par Françoise DAVOINE

II. La chambre d'enfant et la naissance à l'écriture, par Dominique MEYER-BOLZINGER

III. Dans la vie de la psychanalyse, l'écriture, par Claude de la GENARDIÈRE

IV. Marcel Proust : l'invention des Petites Madeleines, par Karine ROUQUET-BRUTIN

V. Parler l'écriture. À propos de D'un autre monde, archiroman métapsychologique, par Claude CROZON

VI. Paradoxes du récit : raconter ou s'écrire ?, par Mireille DELBRACCIO

VII. Reinaldo Arenas : à tort ou à raison, par Liliane HASSON

III. ÉCRIRE : SOI ET L'AUTRE

I. L'homme (ou la femme) et l'œuvre, par Jacqueline ROUSSEAU-DUJARDIN

Une écriture de soi dans le roman, par Francis ZIMMERMANN

Construction de personnages romanesques et analyse de soi : exemples chez Céline, Beckett, Duras, par Véronique TAQUIN

Je et l'Autre : nègres et fantômes, par Maryse PETIT

L'autre du texte : fiction, traduction et psychanalyse, par Camille FORT

Le psychanalyste, un poème ?, par Patrick SALVAIN

Bibliographie

Présentation des auteurs

Publication 2014 : un des ouvrages


ÉCRITURES DE SOI, ÉCRITURES DES LIMITES


Jean-François CHIANTARETTO (dir.)


L'écriture de soi (autobiographie, journaux intimes, autofiction, etc.) met toujours en scène une tension entre deux positions psychiques : attester d'une identité (voilà qui je suis), témoigner d'une altération (voilà qui je suis empêché d'être). L'enjeu semble la délimitation de soi, au sens d'un espace intérieur, d'un lieu singulier d'interlocution interne : entre la sculpture et la marche, la fouille et la déambulation, le récit et son impossibilité.
Une telle délimitation de soi prend une valeur spécifique lorsque l'auteur témoigne dans l'écriture d'une expérience psychique d'effraction, d'implosion ou de falsification de l'être. Il s'agit notamment des expériences traumatiques extrêmes ou des troubles ayant rendu précaire ou incertaine la construction même de l'espace psychique. Dans ces différents registres de la survivance, l'écriture de soi prend alors littéralement fonction d'une écriture des limites : l'effort de (re)construire un lieu pour soi, suffisamment vivable et vivant. Le croisement de l'écriture et de la clinique est ici nécessaire, avec des spécialistes de la littérature, des écrivains, des traducteurs et des psychanalystes.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2013) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°513]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Hermann Éditeurs

Collection : Colloque de Cerisy

ISBN : 978-2-7056-8908-7

Nombre de pages : 446 p.

Prix public : 27,00 €

Année d'édition : 2014

......

Introduction, par Jean-François CHIANTARETTO

OUVERTURES

I. Les limites de l'écriture de soi : à propos de Kertész et Appelfeld, par Jean-François CHIANTARETTO

II. De tracés en traces, l'écriture du sens, par Ellen CORIN

III. Je suis là, la preuve, j'écris, par Jacqueline ROUSSEAU-DUJARDIN

IV. L'autobiographie en bande dessinée, par Liliane CHEILAN

V. Les aventures de David Balfour, de Stevenson, ou le lecteur sur l'île des mots, par Didier GOLDSCHMIDT

CLINIQUES

VI. Histoires de peau à l'adolescence : inscrire pour conjurer la perte, par Catherine MATHA

VII. Décentrement de soi et désir de reconstruction : écriture et traversée de la maladie grave chez les adolescents, par Chantal CLOUARD

VIII. Témoin interne du sujet, témoin interne du groupe : hypothèses issues de l'observation de l'atelier "Le Papotin", par Michael CHOCRON

IX. Écriture de soi, témoignage de l'analyse, par Ana COSTA

EXILS

X. Exil, sidération et établissement du "soi", par Georges-Arthur GOLDSCHMIDT [enregistrement audio en ligne sur La forge numérique de la MRSH de l'université de Caen Normandie]

XI. Exilé dans l'exil de l'autre, par Ghyslain LÉVY

XII. Flânerie, paysage et intériorité, par Arnaud TELLIER

XIII. Écriture de l'effacement et traumatismes fantomatiques dans l'œuvre de Robert Walser, par Simone KORFF-SAUSSE

XIV. Papa Hemingway ou l'Altérité tragique de l'œuvre, par Silke SCHAUDER

IDENTITÉS

XV. "Les Ørphelins ne pleurent pas / Le soir, ils creusent", par Claude BURGELIN

XVI. Changer de personnage ? Des passions nécessaires à l'être, par Louise GRENIER

XVII. Identité et plagiat, par Mireille FOGNINI

XVIII. Peut-on écrire son autoportrait ?, par Marie JEJCIC

XIX. La fiction détective chez Conan Doyle, par Sylvain MISSONNIER

LIMITES

XX. "Affronter l'opacité" : Le paradis entre les jambes de Nicole Caligaris, par Anne ROCHE

XXI. La mélancolisation de l'écriture chez Jean Amery, par Régine WAINTRATER

XXII. L'écriture de l'inceste chez Christine Angot, par Christine DELORY-MOMBERGER

XXIII. Quand le chaos règne au dehors comme au dedans, reste la force du témoignage autofictionnel, par Isabelle SOMÉ

XXIV. "A fragmentary girl", par Françoise NEAU

Après-propos, par Janine ALTOUNIAN

Liste des auteurs

Publication 2014 : un des ouvrages


Disney, l'homme et les studios

LIRE UN EXTRAIT
( prochainement )


DISNEY, L'HOMME ET LES STUDIOS


Christian CHELEBOURG (dir.)


Par ses dessins animés comme par les diverses activités de la firme à laquelle il a donné son nom, Walt Disney occupe une place singulière parmi les créateurs de fictions destinées à la jeunesse. Le colloque qui s'est tenu à Cerisy-la-Salle du 16 au 23 août 2011 se proposait d'étudier son travail en tant que créateur, d'en discerner les lignes de force, les ambitions et les motivations, autant que de se pencher sur l'industrie du divertissement qui exploite son héritage.
Les études réunies dans ce volume mettent en avant la dimension profondément artistique de l'une des œuvres du XXe siècle les plus singulières, les plus inventives et les plus présentes dans la culture actuelle des jeunes.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2011) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°503]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Artois presses université

Collection : Cahiers Robinson, n°35

ISBN : 978-2-9536170-7-8

Nombre de pages : 204 p.

Prix public : 16,00 €

Année d'édition : 2014

......

Avant-propos, par Christian CHELEBOURG

Walt Disney ou la possibilité d'un rêve, par Christian CHELEBOURG

Contact et coordination des corps dans l'animation Disney, par William MOEBIUS

Disney, danse, dessin. Une conception chorégraphique de l'animation, par Dick TOMASOVIC

Regard, pièges et fascination chez Walt Disney, par Arnaud MAILLET

À propos de Fantasia : création et mise en anima, par Maryse PETIT

Mickey au musée d'art moderne, par Isabelle LIMOUSIN

The Lion King ou la tragédie du pouvoir, par Sébastien BERTRAND

La pédagogie de Merlin : indétermination générique et vision du genre, par Samuel MINNE

Walt Disney et le pseudo-émerveillement, par Laurent DÉOM

Le merveilleux quotidien de Mary Poppins, par Nathanaël WADBLED

Disney à l'ombre du polar, par Pierre-Éric JEL

De la féérie de Cocteau aux objets danseurs de Disney, par Adela TALAVERA

Disney Princess : élaboration et destin d'une figure topique, par Barbara CISE

Adaptez, adaptez ! Il en restera toujours quelque chose, par Caroline KLENSCH

Les vies multiples de Scrooge Mc Duck, par Francis MARCOIN

Disney et la géographie de la nostalgie, par Christine PRÉVOST

Note de lecture

Publication 2013 : un des ouvrages


SWANN LE CENTENAIRE


Antoine COMPAGNON, Kazuyoshi YOSHIKAWA (dir.)

Avec la collaboration de Matthieu VERNET


Le premier volume d'À la recherche du temps perdu a été publié à la fin de 1913, "année magique" pour l'art et la littérature modernes. Parurent alors non seulement Du côté de chez Swann, mais aussi Le Grand Meaulnes, Alcools, La Colline inspirée, La Prose du transsibérien et de la petite Jehanne de France, A. O. Barnabooth, Ève et L'Argent, Stèles. Ce fut encore l'année des Ballets russes, du Sacre du printemps au théâtre des Champs Élysées, de la fondation par Copeau du théâtre du Vieux Colombier, ou de la Roue de bicyclette de Duchamp.
Tenu au cours de l'été 2012 au Centre culturel de Cerisy-la-Salle, le colloque "Swann, le centenaire" s'est penché sur la naissance et les débuts du roman de Proust. L'écrivain négociait avec plusieurs éditeurs afin de faire paraître le gros manuscrit auquel il travaillait depuis 1908, et dont une version était au point. Les chercheurs rassemblés à cette occasion et venus du monde entier, à la croisée des générations et des perspectives de recherche, se sont intéressés aussi bien à la vie de l'écrivain durant la genèse de son roman, à l'histoire du texte, aux péripéties de sa publication, aux fortunes de sa première réception critique, qu'à l'interprétation de ce début d'À la recherche du temps perdu.
Après les deux colloques de Cerisy consacrés à Proust en 1962 et 1997, ce troisième colloque a choisi de prendre la Recherche autrement. Soucieux de revenir au texte mis au point par Proust en 1912 et révélé en 1913, les contributeurs se sont limités au seul premier volume, et ont évalué la modernité de l'œuvre et sa portée anticipatrice.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2012) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°493]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Hermann Éditeurs

Collection : Colloque de Cerisy

ISBN : 978-2-7056-8769-4

Nombre de pages : 432 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

Prix public : 32,00 €

Année d'édition : 2013

......

Remerciements

Abréviations

Introduction

PREMIÈRE PARTIE
SWANN TEL QU'EN LUI-MÊME

La lettre et l'esprit

I. Swann numérique, par Antoine COMPAGNON

II. Vertus de l'hypallage, par Isabelle SERÇA

III. L'aventure d'une écriture, par Françoise LERICHE

IV. "Vacances de Pâques", ou la résurrection d'une variante du premier Swann, par Nathalie MAURIAC DYER

Une question de genre

V. "La contrainte interne d'un pli mental" : romans et romanesque dans Du côté de chez Swann, par Adam WATT

VI. Un genre (le roman) qui n'était pas son genre, par Jean ROUAUD

VII. De l'ethnologie de l'échec au collage des arts, par Christie McDONALD

VIII. "Un sujet philosophique pour une grande œuvre littéraire" : projet désavoué ou révolution romanesque ?, par Anne SIMON

DEUXIÈME PARTIE
UNE ŒUVRE À LA CROISÉE DES TEXTES

I. "Couple, adieu; je vais voir l'ombre que tu devins" : la promenade désenchantée au bois de Boulogne, prélude à une réécriture de L'Après-midi d'un faune ?, par Maya LAVAULT

II. Faut-il prendre le narrateur au sérieux ?, par Matthieu VERNET

III. Du côté de Martinville : vitesse et littérature autour de 1913, par Hiroya SAKAMOTO

IV. Allégories domestiques proustiennes : Charité, Envie, Impureté, par Sophie DUVAL

V. Michelet dans Du côté de chez Swann, par Yuji MURAKAMI

VI. "La sensation du Moyen Age" ou le chien errant de Combray, par Vincent FERRÉ

TROISIÈME PARTIE
LE MONDE DE LA FICTION

Vivre à Combray

I. Les samedis de Combray, par Christophe PRADEAU

II. Petite sociologie de Combray, par Jacques DUBOIS

III. Combray en Champagne, par Pierre-Louis REY

IV. Le panorama de Combray : vision panoptique et vision oligoptique dans Du côté de chez Swann, par Wolfram NITSCH

Peupler le roman

V. L'énigme du lieu : enjeux de la représentation d'un dormeur éveillé, par Masafumi OGURO

VI. Du côté de chez Swann : la naissance d'une architecture mélancolique, par Eleonora SPARVOLI

VII. Charlus, Bloch, Legrandin. La Trinité maudite, par Elisabeth LADENSON

VIII. Charles Swann : les avatars d'une ambivalence, par Henri RACZYMOW

IX. Swann, le héros, et leurs doubles, par Kazuyoshi YOSHIKAWA

DOCUMENT

Marcel Proust, "Vacances de Pâques"

Liste des auteurs

Publication 2013 : un des ouvrages


Narrations d'un nouveau siècle. Romans et récits français (2001-2010)

LIRE UN EXTRAIT
( prochainement )


NARRATIONS D'UN NOUVEAU SIÈCLE

ROMANS ET RÉCITS FRANÇAIS (2001-2010)


Bruno BLANCKEMAN, Barbara HAVERCROFT (dir.)


En août 2011 s'est tenue à Cerisy-la-Salle une décade "Narrations d'un nouveau siècle : romans et récits français, 2001-2010" dont ce livre constitue les actes. À quoi ressemble une littérature qui accorde la part belle au roman mais sans exclusive générique, dans la concurrence de récits empruntant à tous les genres et de multiples arts ? Une littérature française parce qu'écrite en langue française, mais travaillée de l'intérieur et renvoyée à sa propre étrangeté par les évolutions de cette langue et les porosités multiculturelles que suscitent aujourd'hui des échanges mondialisés ?
L'ouvrage rassemble les points de vue d'universitaires européens, canadiens et américains. Il se veut un observatoire critique des évolutions en cours de la littérature et un laboratoire théorique ouvert à différentes approches permettant d'en mesurer les enjeux en temps réel.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2011) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°488]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses Sorbonne Nouvelle

Collection : Littérature française et comparée

ISBN : 978-2-87854-576-0

Nombre de pages : 324 p.

Prix public : 24,00 €

Année d'édition : 2013

......

PRÉFACE

Narrations d'un nouveau siècle : romans et récits français (2001-2010), par Bruno BLANCKEMAN & Barbara HAVERCROFT

POUR UN PANORAMA CRITIQUE DE LA PREMIÈRE DÉCENNIE DU XXIe SIÈCLE

Lignes occupées, par Anne ROCHE

AU REGARD DU TEMPS : SÉQUELLES DU PASSÉ ET JEUX DE MÉMOIRE

Roman et histoire : errances, vérités, par Marc DAMBRE

En vitesse : Histoire, mémoire et cinéma dans Les Années d'Annie Ernaux, par Marie-Pascale HUGLO

Quignard et l'archive : "une beauté de découpe", par Michael SHERINGHAM

À L'APPEL DE LA CITÉ : INTRA MUROS / EXTRA MUROS

L'écrivain impliqué : écrire (dans) la Cité, par Bruno BLANCKEMAN

Fictions de la communauté : effraction, reconstitution, altération, par Aurélie ADLER

Quelles communautés ? La fracture algérienne dans les récits choisis, par Sabrinelle BEDRANE

La "légion étrangère" du roman français de la décennie, par Catherine DOUZOU

Littérature et environnement : écrire la nature, par Pierre SCHOENTJES

AU MIROIR DE SOI : L'INTIME EN QUESTION

De Zahir à Pégase : poétique de l'intériorité dans le cycle de Marie de Jean-Philippe Toussaint, par Nicolas XANTHOS

L'autofiction des années 2000 : un changement de régime ?, par Yves BAUDELLE

Splendeurs et misères de la confession au féminin au XXIe siècle, par Barbara HAVERCROFT

Écrire "le cadavre de l'amour" : du désamour dans l'œuvre de Camille Laurens, par Joëlle PAPILLON

Palinodie, par Dolorès LYOTARD

AU MIROIR DES LIVRES : FICTIONS ÉRUDITES ET ÉCRITURES AUTORÉFLEXIVES

Les fictions encyclopédiques de Pierre Senges, par Laurent DEMANCE

Critique-roman, par Warren MOTTE

Les essais des romanciers français (Kundera, Ernaux, Houellebecq), par Pascal RIENDEAU

À L'ENCRE DE LA CRÉATION : PUISSANCE DE L'ÉNONCIATION ET QUESTIONNEMENTS ESTHÉTIQUES

L'autorité narrative pensée et revue par Anne F. Garréta, par Frances FORTIER & Andrée MERCIER

Minimalisme ou écriture blanche ? L'œuvre d'Yves Ravey, par Wolfgang ASHOLT

Le parti de l'expression : le roman maniériste d'Éric Laurrent, par Pascal MICHELUCCI

Du temps de cerveau disponible… Littérature et écran dans l'extrême contemporain, par Simon BROUSSEAU & Bertrand GERVAIS

AU (BON) VOULOIR DES AUTRES : EFFETS DE RÉCEPTION ET CHOIX ÉDITORIAUX

Lectures d'aujourd'hui aux USA : les dessous du marché de la traduction, par Sabine LOUCIF

Les Particules élémentaires : Autoportrait, par Gérald PRINCE

Publication 2013 : un des ouvrages


ATELIERS D'ÉCRITURE LITTÉRAIRE


Daniel BILOUS, Claudette ORIOL-BOYER (dir.)


Ce colloque international réunit écrivains, chercheurs, enseignants, tous animateurs d'ateliers, pour faire le point et témoigner de ce qui se fait en France mais aussi ailleurs en matière d'ateliers d'écriture littéraire. Sont publiés leurs communications (suivies de discussions) et les comptes rendus des ateliers d'écriture qu'ils ont animés tout au long du colloque. L'accent est mis sur les questions théoriques et sur les renouvellements créatifs permis, à tous les niveaux, par ces pratiques d'écriture artistique : approche des textes objets d'art, didactique de la littérature, rapport au langage, à soi et aux autres. On peut voir la diversité des voies empruntées par une démarche de plus en plus reconnue grâce aux luttes obstinées menées par ses défricheurs depuis plus de quarante ans (y prennent part Anne Roche, les représentants d'Elisabeth Bing, le GFEN, l'Oulipo, Claudette Oriol-Boyer pour la France, Cole Swensen pour les États-Unis) puis par leurs successeurs (y participent les co-directrices de deux colloques universitaires récents, sur des sujets apparentés : Carole Bisenius-Penin, colloque 50 ans d'Oulipo, mai 2010, universités de Paris 4/Metz, et Violaine Houdart-Merot, colloque Pratiques d'écriture littéraire à l'université, décembre 2010, université de Cergy-Pontoise). Ce colloque de Cerisy, tenu en juillet 2011, s'inscrit dans la suite de deux autres, organisés également à Cerisy par Claudette Oriol-Boyer : celui de 1983, le premier jamais consacré aux ateliers d'écriture, et celui de 1988, centré sur La Réécriture, enjeu majeur de ces pratiques.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2011) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°486]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Hermann Éditeurs

Collection : Colloque de Cerisy

ISBN : 978-2-7056-8786-1

Nombre de pages : 584 p.

Prix public : 32,00 €

Année d'édition : 2013

......

Préface, par Daniel BILOUS & Claudette ORIOL-BOYER

PREMIÈRE PARTIE
COMMUNICATIONS

Histoires et problématiques des ateliers d'écriture

Défrichages et avancées

I. Ateliers d'écriture, quarante ans d'élaboration, par Claudette ORIOL-BOYER

II. Rumination de l'atelier oulipien, par Jacques JOUET

III. Écrire ou faire écrire : faut-il choisir ?, par Anne ROCHE

Cheminements associatifs et scolaires

IV. 1968-2011. Chemin parcouru aux ateliers "Elisabeth Bing" : ce qui perdure, ce qui a changé, par Isabelle MERCAT-MAHEU (Ateliers d'écriture Elisabeth BING)

V. L'option d'autrui : un défi pour les ateliers d'écriture !, par Odette et Michel NEUMAYER (GFEN)

VI. Accompagner vers la création littéraire, par Alain ANDRÉ (Aleph)

VII. Un peu plus haut que soi, par Pierrette EPSZTEIN

Ateliers d'écriture en français langue étrangère

VIII. Les ateliers d'écriture dans l'enseignement du FLE en Pologne, par Teresa KWASNA (Pologne)

IX. Le texte littéraire dans le projet didactique. Pour une écriture créative, par Mohammed MEKHNACHE (Algérie)

X. Les ateliers d'écriture au Brésil : l'histoire d'une adaptation linguistique et culturelle, par Ana MORAES (Brésil)

XI. Écriture en atelier et expérience professionnelle (dans les métiers de l'éducation et de l'action sociale), par Emanuela COCEVER (Italie)

XII. Kitabat, questions d'écriture et ateliers d'écriture au Liban, par Georgia MAKHLOUF (Liban)

XIII. Discussion autour des ateliers en FLE

Formation des animateurs

XIV. Modéliser l'atelier d'écriture littéraire pour former des animateurs, par Christine DUMINY-SAUZEAU

XV. Insertion d'un atelier d'écriture dans une démarche didactique complexe, par Michèle PRINCE (Québec)

XVI. La métalepse, opérateur privilégié dans la formation d'animateurs d'ateliers d'écriture, par André BELLATORRE

Ateliers d'écriture à l'université

Inventions d'ateliers

XVII. Inventer des écrivains, par Jean-Benoît PUECH

XVIII. Le haptisme en atelier d'écriture, par Gaëtan BRULOTTE (Québec)

XIX. Pour un atelier mimétique (autour des Récréations postales de Mallarmé), par Daniel BILOUS

Écrire en ateliers pour le théâtre, le cinéma, la bande dessinée

XX. L'atelier d'écriture théâtrale entre besoin et refus de la contrainte, par Marie BERNANOCE

XXI. Une écriture à double détente : le scénario en atelier, par Luc DELLISSE

XXII. Les jeux du Je : déblocage et désobéissance, par Guth JOLY

Aujourd'hui et après… quels cursus ?

XXIII. Écriture à contraintes et processus de création à l'université, par Carole BISENIUS-PENIN

XXIV. Du texte désirable à l'exploration des possibles : une autre approche de la littérature à l'université, par Violaine HOUDART-MEROT

XXV. L'atelier d'écriture poétique comme lieu politique de résistance à la fatalité contractuelle de la langue, par Françoise WECK

XXVI. L'atelier d'écriture aux États-Unis, par Cole SWENSEN (États-Unis)

Table ronde / Bilan

Bilan du colloque

DEUXIÈME PARTIE
ATELIERS D'ÉCRITURE, COMPTES RENDUS

I. L'autobiographie, pratique de la vélocité — 19 juillet 2011, par Alain ANDRÉ

II. Écrire avec Christian Oster — 21 juillet 2011, par André BELLATORRE & Sylviane SAUGUES

III. Le cadavre exquis théâtrale — 17 juillet 2011, par Marie BERNANOCE

IV. La fabrique de la proposition — 18 juillet 2011, par Emmanuel BING

V. Atelier d'écriture Oulipo : autoportrait — 16 juillet 2011, par Carole BISENIUS-PENIN

VI. Atelier d'écriture haptiste — 18 juillet 2011, par Gaëtan BRULOTTE

VII. L'implexe des personnages, esquisse d'un atelier de scénario — 17 juillet 2011, par Luc DELLISSE

VIII. Écriture en atelier, de la pratique à la conceptualisation — 19 juillet 2011, par Christine DUMINY-SAUZEAU

IX. Bégaiements à la manière de Ghérasim Luca — 19 juillet 2011, par Violaine HOUDART-MEROT

X. Je consomme donc je suis — 19 juillet 2011, par Marianne JAEGLÉ

XI. Écrire avec les images, dessiner avec les mots — 17 juillet 2011, par Guth JOLY

XII. L'art de la copie. À partir d'Alain Fleischer — 21 juillet 2011, par Anne ROCHE

XIII. Écrire des poèmes incorrects avec Katalin Molnár — 18 juillet 2011, par Françoise WECK

Les auteurs