Publication 2007 : un des ouvrages


Les détectives de l'étrange - Tome II : Domaine francophone et expansions diverses

LES DÉTECTIVES DE L'ÉTRANGE

TOME II : DOMAINE FRANCOPHONE ET EXPANSIONS DIVERSES


Lauric GUILLAUD, Jean-Pierre PICOT (dir.)


Ce colloque, au croisement du fantastique et du policier explore une double transgression: celle du Réel par l'étrange, celle de la Loi par le criminel. Assigner cette origine commune, c'est révéler le lien et en même temps la tension entre le positivisme policier et la quête métaphysique du fantastique. Derrière toute enquête il y a une quête dont l'Homme est l'origine et la fin. Le Colloque de Cerisy "Les Détectives de l'étrange" (tenu du 21 au 31 juillet 1999, sous la direction de Lauric Guillaud et de Jean-Pierre Picot), regroupe des communications aussi érudites que diverses partant de contrées familières (Poe, Conan Doyle, Leblanc…) vers des horizons plus inattendus (Dracula, Dario Argento, X-Files…). Entre littérature, mythe, philosophie, et psychanalyse il rend ses lettres de noblesse à un genre complexe.
Après s'être intéressé au domaine anglo-saxon (Tome I), ce second volet commence par étudier le déploiement du domaine francophone, notamment dans la littérature populaire, à travers les étranges figures de Vidocq, d'Arsène Lupin (Maurice Leblanc) et de Harry Dickson (Jean Ray). Il se poursuit par des expansions diverses qui soulignent l'hybridité foncière du genre des détectives de l'étrange dans plusieurs domaines : la science-fiction (Stanislas Lem), la littérature fantastique (Bram Stoker, Henry James, Richard Matheson), le cinéma d'horreur (Dario Argento) et les séries-cultes à la télévision (X-Files).

Présentation du premier tome : Les détectives de l'étrange - Tome I : Domaine anglo-saxon (Éditions Le Manuscrit, 2007)


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (1999) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°369b]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Le Manuscrit

Collection : Colloque de Cerisy

ISBN : 978-2-7481-9402-9

Nombre de pages : 316 p.

Prix public : 21,90 €

Année d'édition : 2007

Publication 2007 : un des ouvrages


Les détectives de l'étrange - Tome I : Domaine anglo-saxon

LES DÉTECTIVES DE L'ÉTRANGE

TOME I : DOMAINE ANGLO-SAXON


Lauric GUILLAUD, Jean-Pierre PICOT (dir.)


Ce colloque, au croisement du fantastique et du policier explore une double transgression: celle du Réel par l'étrange, celle de la Loi par le criminel. Assigner cette origine commune, c'est révéler le lien et en même temps la tension entre le positivisme policier et la quête métaphysique du fantastique. Derrière toute enquête il y a une quête dont l'Homme est l'origine et la fin. Le Colloque de Cerisy "Les Détectives de l'étrange" (tenu du 21 au 31 juillet 1999, sous la direction de Lauric Guillaud et de Jean-Pierre Picot), regroupe des communications aussi érudites que diverses partant de contrées familières (Poe, Conan Doyle, Leblanc…) vers des horizons plus inattendus (Dracula, Dario Argento, X-Files…). Entre littérature, mythe, philosophie, et psychanalyse il rend ses lettres de noblesse à un genre complexe.
Ce premier tome démontre la vigueur du domaine anglo-saxon en s'intéressant plus particulièrement aux analyses d'œuvres — connues ou méconnues — d'écrivains anglophones : Edgar Allan Poe, Sheridan Le Fanu, M. P. Shiel, Arthur Machen, A. Conan Doyle, G. K. Chesterton, Algernon Blackwood, Seabury Queen, W. H. Hodgson et J. D. Kerruish. Une analyse du thème vampirique dans la littérature du genre vient clore ce premier volet des Détectives de l'étrange.

Présentation du second tome : Les détectives de l'étrange - Tome II : Domaine francophone et expansions diverses (Éditions Le Manuscrit, 2007)


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (1999) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°369a]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Le Manuscrit

Collection : Colloque de Cerisy

ISBN : 978-2-7481-9384-8

Nombre de pages : 326 p.

Prix public : 21,90 €

Année d'édition : 2007

Publication 2006 : un des ouvrages


Les Écrivains francophones interprètes de l'Histoire. Entre filiation et dissidence

LES ÉCRIVAINS FRANCOPHONES INTERPRÈTES DE L'HISTOIRE

ENTRE FILIATION ET DISSIDENCE


Beïda CHIKHI, Marc QUAGHEBEUR (dir.)


Pas de collectivités sans Histoire. Reste que certaines la subissent plus que d'autres ou en sont dépossédées. C'est pourquoi les écrivains francophones n'en finissent pas d'interroger les conflits et les violences qui se déplacent souvent du champ de bataille réel vers celui, plus symbolique, de la langue et de ses usages culturels, politiques et esthétiques.
À la différence, apparente, de la France métropolitaine, toutes les francophonies ne peuvent éluder les phénomènes du plurilinguisme et de pluriculturalisme. Toutes ont à faire avec des historicités qu'elles ne peuvent pas mythifier en Histoire monumentale. Toutes se trouvent enfin dans une position d'autonomie très relative à l'égard du champ littéraire français.
Cela contraint à repenser certaines approches de la littérature, et notamment les simplifications culturelles induites par le schéma dominant des littératures dites nationales. C'est de ce tissage plus subtil que rend compte le sous-titre de ce volume "Entre filiation et dissidence". Cette situation connaît trois grandes variations structurelles : filiation, écart et dissidence.
Les perspectives transversales de ce livre vont des Antilles à la Belgique, du Canada à la Suisse, de l'Algérie à la Guinée, de la Côte-d'Ivoire au Congo ou à Madagascar. Elles concernent aussi bien Bauchau que Poulin ou Djebar, Métellus, Glissant ou Rabearivelo. Elles préservent les historicités propres et les imaginaires de chacun, affirment la nécessité d'une Histoire substitutive dans laquelle auteur et lecteur sont condamnés à devenir des intellectuels responsables, et débouchent sur un autre rapport à la temporalité et à la langue.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2003) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°373]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Peter Lang

Collection : Documents pour l'Histoire des Francophonies / Théorie, n°10

ISBN : 978-90-5201-362-6

Nombre de pages : 561 p.

Prix public : 49,30 €

Année d'édition : 2006

Publication 2006 : un des ouvrages


Die Blicke der Anderen. Paris — Berlin — Moskau

DIE BLICKE DER ANDEREN. PARIS — BERLIN — MOSKAU


Wolfgang ASHOLT, Claude LEROY (dir.)


Die Metropole ist im 20. Jahrhundert zentraler Ort für Fremdwahrnehmung und Selbstreflexion. In dem Sammelband Die Blicke der Anderen. Paris — Berlin — Moskau suchen die 24 Beiträge nach Perspektiven auf das "Andere" und "Fremde" in der Reiseliteratur. Dabei fragen sie nach den Bedingungen für das Entstehen und die Verwendung jener Stereotypen und Sichtweisen, die das Bild der drei Metropolen bestimmt haben und womöglich noch heute mitbestimmen: Paris als die gewesene Hauptstadt des 19. Jahrhunderts (Walter Benjamin), Berlin als die in der kurzen Gegenwart der Zwischenkriegszeit "modernste" Stadt des alten Kontinents, Moskau als Sinnbild einer sich in Verwirklichung befindlichen "roten Utopie", die sich anderen als Terror darstellte.
Die Blicke der Anderen. Paris — Berlin — Moskau ist der zweite Band der von Wolfgang Asholt (Romanistik), Walter Fähnders (Germanistik), Wolfgang Klein (Kulturwissenschaft) herausgegebenen neuen Aisthesis-Reihe Reisen Texte Metropolen.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2004) [en savoir plus]
Non disponible auprès du CCIC [n°361]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Aisthesis Verlag

Collection : Reisen Texte Metropolen, Bd. 2

ISBN : 978-3-89528-585-1

Nombre de pages : 442 p.

Prix public : 36 €

Année d'édition : 2006

Publication 2006 : un des ouvrages


L'épistolaire au féminin. Correspondances de femmes (XVIIIe-XXe siècle)

L'ÉPISTOLAIRE AU FÉMININ

CORRESPONDANCES DE FEMMES (XVIIIe-XXe SIÈCLE)


Brigitte DIAZ, Jürgen SIESS (dir.)


Revisiter les correspondances de femmes, du XVIIIe siècle à nos jours, tel était l'objet du colloque de Cerisy-la-Salle : L'épistolaire au féminin. Correspondances de femmes (XVIIIe-XXe siècle). Laissant de côté une critique consensuelle qui, de La Bruyère à Sainte-Beuve, s'est accordée à féminiser le genre épistolaire, c'est aux femmes et à la réalité de leurs pratiques que les études ici rassemblées se sont attachées pour saisir les liens, tant réels qu'imaginaires, qui se sont tissés entre la lettre et le féminin. De Mme du Deffand à Marguerite Yourcenar, en passant par Mme de Graffigny, Mme Riccoboni, Mme de Charrière, George Sand, Marie d'Agoult, jusqu'aux épistolières d'aujourd'hui, les femmes ont fait volontiers de leur correspondance le lieu où construire leur identité dans le dépassement des modèles imposés. Elles y ont aussi cherché les voies de passage entre l'écriture "ordinaire" de la lettre et le statut littéraire auquel elle aspire confusément, car dans la lettre, l'invention de soi passe par l'invention d'un style.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2003) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°357]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses universitaires de Caen

ISBN : 2-84133-240-3

Nombre de pages : 264 p.

Prix public : 25 €

Année d'édition : 2006

Publication 2006 : un des ouvrages


Les nouvelles formes de la science-fiction

LES NOUVELLES FORMES DE LA SCIENCE-FICTION


Roger BOZZETTO, Gilles MENEGALDO (dir.)


À partir du début des années 1980 se produit un certain renouveau, thématique et esthétique, dans la littérature et le cinéma de science-fiction. Il s'apparente à une nouvelle perception du genre dont les auteurs abordent autrement certaines thématiques mises au goût du jour par l'actualité et/ou la science (la "cyber" littérature, le courant "steampunk", les nanotechnologies, la génomique). Ce faisant, ils en élargissent les frontières. Certains ont recours à différentes formes d'hybridation avec des genres voisins, ou s'en distinguent, ou encore questionnent les marges de la littérature générale. Ce renouveau se manifeste aussi et peut-être surtout par la mise ne œuvre de stratégies d'écriture originales, voire expérimentales. Le cinéma reflète également cette évolution thématique et formelle, mais sa mutation est largement tributaire des nouveaux effets spéciaux et de l'imagerie numérique.
Ce colloque vise à poser un regard amical et distancié sur vingt ans de production littéraire et filmique, en examinant les œuvres selon différentes perspectives et divers angles théoriques tout en prenant en compte l'évolution de la critique. Il s'agit au moins de donner la parole aux auteurs et de les faire dialoguer entre eux et avec des universitaires ou autres spécialistes du genre. Il s'agit enfin d'examiner, en faisant appel à des éditeurs, les modes d'insertion de cette nouvelle SF dans le paysage littéraire et éditorial (et dans la production audiovisuelle) sans oublier la BD et les jeux de rôle, afin d'évaluer son statut et son impact passé et actuel sur différents publics.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2003) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°356]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Bragelonne

Collection : Essais

ISBN : 978-2-915549-46-1

Nombre de pages : 468 p.

Prix public : 40 €

Année d'édition : 2006


Publication associée


Publication 2005 : un des ouvrages


Littérature de jeunesse, incertaines frontières

LITTÉRATURE DE JEUNESSE, INCERTAINES FRONTIÈRES


Isabelle NIÈRES-CHEVREL (dir.)


La littérature de jeunesse a aujourd'hui trouvé sa place aux côtés de la littérature pour adultes et n'est plus en quête de légitimité. Si l'on observe la production actuelle d'un secteur aussi créatif que florissant, les frontières se révèlent parfois incertaines… Quelle place occupe-t-elle dans la création contemporaine ? Quels sont ses champs d'innovation et d'investigation ? Comment se situe-t-elle dans le marché du livre ?
Telles sont les principales questions soulevées par ce premier colloque de Cerisy consacré à la littérature de jeunesse.
Chercheurs, bibliothécaires, enseignants, écrivains, artistes, éditeurs, libraires croisent ici leurs regards pour comprendre de quelle manière cette littérature est devenue partie intégrante de notre culture.
Une réflexion passionnante et un véritable outil pédagogique.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2004) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°344]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Gallimard Jeunesse

Collection : Hors Série Prescription

ISBN : 2-07-057022-3

Nombre de pages : 336 p.

Prix public : 18,50 €

Année d'édition : 2005

Publication 2005 : un des ouvrages


Autobiographie, journal intime et psychanalyse

AUTOBIOGRAPHIE, JOURNAL INTIME ET PSYCHANALYSE


Jean-François CHIANTARETTO, Anne CLANCIER, Anne ROCHE (dir.)


Les auteurs de cet ouvrage collectif ont tous participé à la Décade internationale de Cerisy-La-Salle, "Autobiographie, journal intime et psychanalyse", qui avait marqué l'aboutissement d'un ensemble de recherches menées par le groupe "Littérature personnelle et psychanalyse". Ce groupe, fondé en 1992 par Jean-François Chiantaretto, est né d'un projet qui trouve là son plein déploiement : l'interrogation mutuelle de la psychanalyse et des différentes formes d'écriture de soi. Un nouveau champ apparaît ainsi, qui renouvelle la question des rapports de la psychanalyse et de la littérature, comme celle de la lecture et de l'interprétation de ces formes d'écriture.
Le problème est posé du rôle joué par les écritures de soi dans l'émergence de la psychanalyse et de l'influence en retour de celle-ci sur celles-là. Plus largement, il s'agit de mettre à l'épreuve une approche globale des écritures de soi, au titre des différentes modalités d'expérience de soi dans l'écriture, lorsque celle-ci propose explicitement une autoprésentation de l'auteur en personne. En deçà de l'opposition autobiographie/journal intime, l'ouvrage offre d'aborder chaque texte comme le lieu d'une tension plus ou moins conflictuelle entre deux positions psychiques, dans l'investissement de l'écriture de soi : attester d'une identité, témoigner d'une altération.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2000) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°335]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions ECONOMICA

Collection : Psychanalyse

ISBN : 2-7178-4827-4

Nombre de pages : 338 p.

Prix public : 25 €

Année d'édition : 2005

Publication 2004 : un des ouvrages


Atlantides imaginaires. Réécritures d'un mythe

ATLANTIDES IMAGINAIRES

RÉÉCRITURES D'UN MYTHE


Chantal FOUCRIER, Lauric GUILLAUD (dir.)

Avec le concours du Centre d'études et de recherches éditer-interpréter (CÉRÉDI) de l'université de Rouen


Préface de Pierre VIDAL-NAQUET


Traditionnellement associé à la quête scientifique d'une célèbre civilisation disparue, le mythe de l'Atlantide, génère en réalité un questionnement complexe que ce Colloque de Cerisy se propose de mettre au jour. Depuis le Timée et le Critias de Platon, ce scénario de catastrophe a fait naître une production ininterrompue de discours, de récits et d'images. Le titre de cet ouvrage en est bien le reflet: par la diversité des interprétations dont le texte grec a été l'objet depuis la Renaissance, l'Atlantide se décline au pluriel. Énigme archéologique, espace politique, cadre privilégié du roman d'aventure, l'île engloutie sert toujours de miroir aux préoccupations intellectuelles et morales des peuples. À l'appui des événements de l'histoire, des croyances, des mentalités, et des découvertes de la science, les uns y voient l'utopie des premiers temps, les autres, le symbole du retour à la barbarie. Les vingt-sept spécialistes ayant collaboré à ce volume explorent ces réécritures opposées et dégagent les principales orientations, esthétiques et idéologiques, qui dominent les variations imaginaires de l'histoire "étrange" mais "absolument vraie" que les Grecs disaient avoir recueillie en Égypte.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2002) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°328]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Michel Houdiard Éditeur

ISBN : 2-912673-28-3

Nombre de pages : 375 p.

Prix public : 26 €

Année d'édition : 2004

Publication 2003 : un des ouvrages


Le récit d'enfance et ses modèles

LE RÉCIT D'ENFANCE ET SES MODÈLES


Anne CHEVALIER, Carole DORNIER (dir.)

Avec le concours du Centre "Textes/Histoire/Langages" de l'université de Caen Basse-Normandie


Le récit d'enfance, qui devient le passage obligé dans l'histoire d'une personnalité avec les Confessions de Rousseau, apparaît comme le signe de l'émergence d'une écriture de l'individualisme, qui tente de saisir la singularité d'un destin et le caractère unique de l'existence racontée. Pourtant le souci d'exprimer cette singularité rencontre le travail de modèles antérieurs qui façonnent les manières de raconter l'enfance. Y a-t-il une topique du récit d'enfance ? La présence de stéréotypes et de références qui renvoient aux Vies illustres, aux Confessions augustiniennes, à l'hagiographie, aux anecdotes merveilleuses, au picaresque et aux modèles pédagogiques, amène à distinguer la part du lieu commun du modèle, et la recherche de l'expression d'une expérience unique. Ce volume étudie la présence de ces modèles dans le récit d'enfance, le rôle qu'ils jouent dans la compréhension de soi et dans l'examen d'une vie. Le corpus concerné est narratif et comprend récit factuel et récit fictionnel. La période considérée s'étend du Moyen Âge au XXe siècle. Y sont représentés la littérature institutionnelle et les écrits de ceux qui, sans appartenir au monde des lettres, décident de raconter leur vie.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2001) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°313]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses universitaires de Caen

ISBN : 2-84133-191-1

Nombre de pages : 326 p.

Prix public : 30 €

Année d'édition : 2003