Publication 2013 : un des ouvrages


Contre-cultures !

LIRE UN EXTRAIT
( prochainement )


CONTRE-CULTURES !


Christophe BOURSEILLER, Olivier PENOT-LACASSAGNE (dir.)


Qu'est-ce qu'une contre-culture ? Comment interpréter le sens général des contestations et des ruptures culturelles de la seconde moitié du XXe siècle ? Comment reconstituer ces tendances et ces styles d'expression qui, dès les années 1950, ont bouleversé les mentalités ?
Les discours sur la notion de culture, sur les altérations qu'elle subit, sur la diversité des influences qui la transforment, abondent ; mais ces discours font peu de place à la notion de contre-culture. Il est pourtant impossible d'en ignorer les innombrables expressions : Beat Generation, pop philosophie, rock culture, révolution psychédélique, mouvement punk, new wave, black metal
En insistant sur la richesse et l'éclectisme de ces manifestations, cet ouvrage montre que les contre-cultures entendent porter la révolution dans la vie quotidienne.
Une réflexion novatrice sur un phénomène pluriel, porté par le désir d'une transformation radicale de la société.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2011) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°485]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : CNRS Éditions

Collection : Philosophie et histoire des idées

ISBN : 978-2-271-07507-9

Nombre de pages : 320 p.

Prix public : 25,00 €

Année d'édition : 2013

......

Qu'est-ce qu'une contre-culture ?, par Olivier PENOT-LACASSAGNE

"C'est en secret que tout repousse", par Christophe BOURSEILLER

I. CONTRE-CULTURE ET AVANT-GARDE

Vol au-dessus d'un nid d'ignus : surréalisme et contre-culture, par Jérôme DUWA

Dérives psychogéographiques de la gauche lettriste et situationniste, par Patrick TACUSSEL

Les situationnistes, précurseurs des contre-cultures ?, par Christophe BOURSEILLER

"Les Situs heureux". Alain Montesse et le groupe pro-situationniste de l'IDHEC (1968-1972), par Christian LEBRAT

Note sur Les Situs heureux, par Alain MONTESSE

L'art brut, à l'encontre de la culture, par Barbara SAFAROVA

Gatti dedans/dehors : de l'avant-garde aux contre-cultures, par Catherine BRUN

Avant-garde ou contre-culture, par Christian PRIGENT. Entretien avec Olivier PENOT-LACASSAGNE

Christian Prigent : une Beat gestation ?, par Bénédicte GORRILLOT

II. RÉVOLUTION POLITIQUE, RÉVOLUTION CULTURELLE

Vers une contre-culture américaine des sixties, par Frédéric ROBERT

Beat Generation ou constellation beat ?, par Olivier PENOT-LACASSAGNE

"Social commentators" : le cas Lenny Bruce, par Steve KRIEF

La contre-culture québécoise par la méthode, lieux de distinction, par Simon-Pier LABELLE-HOGUE

Herbert Marcuse : Le Grand Refus, par Olivier PENOT-LACASSAGNE

Timothy Leary : révolution ou délire psychédélique ?, par Olivier PENOT-LACASSAGNE

Deleuze et Foucault, philosophes du contre et de l'anti, par Diogo SARDINHA

L'extrême gauche léniniste face à la contre-culture, par Christophe BOURSEILLER

Universités "libres", à l'avant-garde de la société, par Olivier PENOT-LACASSAGNE

La presse parallèle française des années 1968, entre transferts culturels et spécificités nationales, par Michaël ROLLAND

III. RUPTURES CONTRE-CULTURELLES : BLANK GENERATION ET NEW WAVE

1968-1978 : les métamorphoses de la contre-culture, par Olivier PENOT-LACASSAGNE

Journal de Californie (suite et fin), par Olivier PENOT-LACASSAGNE

La New Wave, une "réaction" culturelle ?, par Christophe BOURSEILLER

Genesis Breyer P-Orridge, par Jean-Pierre TURMEL

Le metal : une culture de l'ubris, par Alexis MOMBELET

Le théâtre black metal de la cruauté, par Christophe BOURSEILLER

IV. LE TEMPS DU PLURIEL

Tribus et contre-cultures, par Olivier PENOT-LACASSAGNE

Vers une contre-culture "brune" ?, par Christophe BOURSEILLER

L'Atlantide. Propos sur le cinéma expérimental, par Nicole BRENEZ

Le mal (re)vient de l'intérieur, ou la portée contre-culturelle du Nouvel Hollywood, par Jonathan DEGENÈVE

Un parcours paradoxal, par Kenneth WHITE. Entretien avec Olivier PENOT-LACASSAGNE

La stratégie de la mutation, par Kenneth WHITE

Les auteurs

PRESSE :

• Christophe Bourseiller a été interviewé par Vincent Jaury dans Tranfuge, avril 2013.

• "Dans Contre-cultures !, Bourseiller et Penot-Lacassagne montrent le caractère pluriel du phénomène à travers des contributions consacrées à tous les mouvements qui peuvent, peu ou prou s'y apparenter. Cela donne à cette somme universitaire une allure plutôt plaisamment baroque."
Jérôme Leroy, Causeur, avril 2013.

• "Les diverses facettes d'un prisme révolutionnaire unique, pris comme allant de soi, avec Mai 68 comme apogée."
Cassandre, printemps 2013.

• "Ces ouvrages sont à l'image de la contre-culture, parfois confuse et partant dans tous les sens, ils sont profondément liés à leur objet d'étude qui justement répond à cette double caractéristique, ressemblant à une balade entre les utopies pirates et les analyses de Debord, le tout avec une bande son, bien sûr, à laisser au choix du lecteur."
Sylvain Boulouque, L'OURS, avril 2013.

• "Le livre interroge les contre-cultures et propose finalement par la diversité des auteurs une lecture non unanime de ce qu'elles sont."
Cédric Le Bodic, lectures.revue, avril 2013.

• Christophe Bourseiller a été interviewé par Olivia Elkaim dans La Vie, mai 2013.

• "En apparence, l'ouvrage collectif coordonné par Christophe Bourseiller et Olivier Penot-Lacassagne est plus ciblé, limitant ses investigations à la période courant de l'après Seconde Guerre mondiale jusqu'à aujourd'hui, faisant de la contre-culture "une notion moderne"."
Jean-Guillaume Lanuque, Frédéric Thomas, Dissidences, 13 octobre 2013.

• "Au total, donc, des ouvrages intéressants, voire passionnants, non seulement par les informations qu'ils contiennent mais en ce qu'ils ouvrent la discussion et, pour certains de leurs aspects, prêtent à contestation ; ce qui doit être, après tout, le but de tout ouvrage d'histoire culturelle, surtout quand il porte sur l'histoire des contre-cultures."
Laurent Martin, Histoire@Politique.fr, le 25 novembre 2013.

RADIO / TÉLÉ :

• Christophe Bourseiller était l'invité de Shlomo Malka sur RCJ, dans l'émission "L'invité du jour" du mardi 5 mars 2013, de 12h50 à 13h.

• Christophe Bourseiller était l'invité de "7 jours BFM" sur BFMTV, samedi 4 mai 2013.

• Christophe Bourseiller était l'invité de Jean-Marie Colombani pour "Jean-Marie Colombani invite" sur Public Sénat, le vendredi 24 mai, à 23h (rediffusée vendredi, samedi, dimanche, lundi et mardi).

• Christophe Bourseiller était l'invité de David Abiker et de Guy Birenbaum sur Europe 1 dans l'émission "Des clics et des claques" du mercredi 4 septembre 2013, de 20h à 20h30.

• Christophe Bourseiller était l'invité de Frédéric Taddeï sur Europe 1 dans "Europe social club" le jeudi 12 septembre 2013 à 21 heures.

Publication 2013 : un des ouvrages


Corps et encyclopédies

LIRE UN EXTRAIT
( prochainement )


CORPS ET ENCYCLOPÉDIES


Bernard BAILLAUD, Jérôme de GRAMONT, Denis HÜE (dir.)


Le corps est ici objet d'étude : en tant que lieu d'un savoir médical, physique, philosophique, il invite à scruter les modalités de sa représentation et l'imaginaire qu'il recouvre. De l'homme astronomique à l'imagerie médicale actuelle, en passant par les planches anatomiques "artistes" en même temps que scientifiques des XVIIe et XVIIIe siècles, il témoigne plus que d'autres objets d'une évolution de l'imaginaire comme de l'épistémé.
Par ailleurs, le corps est lui-même objet métaphorique qui peut constituer et organiser un discours. Le corpus philosophique, le corps de l'Église ou le corps politique en sont des exemples évidents. À partir du moment où le corps est lui-même un élément constituant du savoir, c'est non seulement le discours qu'il structure et véhicule qu'il faut analyser, mais la représentation même du corps qui est implicitement à l'œuvre.
Fruit d'une rencontre pluridisciplinaire de Cerisy, ce volume explore les figures du corps dans le savoir et l'imaginaire du savoir, de l'Antiquité à nos jours.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2008) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°475]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses universitaires de Rennes

Collection : Interférences — Cahiers Diderot, n°14

ISBN : 978-2-7535-2283-1

Nombre de pages : 370 p.

Prix public : 20 €

Année d'édition : 2013

......

Avant-propos, par Denis HÜE

Introduction I, par Denis HÜE

Introduction II, par Jérôme de GRAMONT

LE CORPS PHILOSOPHIQUE

Le sens théologique du toucher chez Tertullien, par Jérôme ALEXANDRE

La plus petite œuvre du corps, par Jérôme de GRAMONT

Annexe. Lectures heideggeriennes de l'incipit de la Métaphysique d'Aristote

Regarder le corps poétique, par Cathy LEBLANC

CORPS ET ÉCRITURES

Roland Barthes, en substances, par Georges KLIEBENSTEIN

Le corps, révélateur incontournable de l'être chez Madame de Ségur, par Bernard DERIVRY

Le corps martyrisé dans la compiliation de vies de saints de Jacques de Voragine, par Camille TAUVERON

LE DISCOURS ENCYCLOPÉDIQUE

Mutation corporelle et matière aérienne : de l'approche météorologique du corps dans les textes français du Moyen Âge, par Joëlle DUCOS

Le corps encyclopédique de Du Bartas, par Violaine GIACOMOTTO-CHARRA

Corpus romanesque et corps encyclopédique : Raymond Queneau, par Bernard BAILLAUD

LE CORPS MÉDICAL

Bien-être du corps et salut de l'âme dans le Livre de Sidrac le philosophe, par Chantal CONNOCHE-BOURGNE

Pathologie, encyclopédisme et lexicographie, dans quelques ouvrages de la seconde moitié du XIXe siècle, par Jacques-Philippe SAINT-GÉRAND

Le corps dans la médecine des moines au Moyen Âge autour de quelques Régimes de santé monastiques, par Geneviève XHAYET

Corps de l'homme, corps de l'État dans le Secret des Secrets, par Denis LORÉE

LE CORPS AU MONDE

Le corps de l'homme, petite histoire du microcosme, par Denis HÜE

Le petit monde de l'anatomiste, divisé et recomposé dans les Œuvres d'Ambroise Paré, par Guylaine PINEAU

CORPS DE L'ÉTAT, CORPS DU POUVOIR

Saint-Simon ou les chroniques du corps royal, par François RAVIEZ

Conclusion I, par Bernard BAILLAUD

Conclusion II, par Denis HÜE

Les auteurs

Publication 2012 : un des ouvrages


Persistances gothiques dans la littérature et les arts de l'image

PERSISTANCES GOTHIQUES DANS LA LITTÉRATURE ET LES ARTS DE L'IMAGE


Lauric GUILLAUD, Gilles MENEGALDO (dir.)


Aujourd'hui triomphe une tendance baptisée "néogothique". Il s'agit d'un mouvement de fond, hérité de la tradition du roman "gothique" ou "romantisme noir" de la fin du XVIIIe et du début du XIXe siècle, privilégiant un type de décor ou de "mise en scène" qu'illustrent, entre autres, le château médiéval, l'abbaye, le cimetière ou la crypte — autant d'espaces clos et nocturnes où l'homme se trouve confronté à la terreur ou à l'horreur (Hoffmann, M.R. James, Wilkie Collins).
Cet ouvrage porte sur l'évolution et la pérennité d'un genre qui continue de s'exprimer à travers d'autres modes de représentation, comme la peinture, le cinéma, la photographie. Il s'agit aussi de cerner les traits spécifiques de cette fiction : paysages, architectures, typologie des personnages, jeux narratifs, onirisme, écriture de l'excès, et de réexaminer le concept de "gothique" à la lumière de différents discours critiques. Ce phénomène spectaculaire ne se limite pas au monde anglosaxon et touche aussi bien le roman (Graham Masterton, Clive Barker, Chuck Palahniuk) que le cinéma (Tobe Hooper, David Lynch, Stanley Kubrick), la photographie (Misrach), la BD, la mode et la musique et contribue à l'hybridation des genres.
Dans la sphère de la modernité culturelle, partout dans le monde se manifeste une peur de l'effondrement ou de l'inhumain. Le "néogothique" serait-il ce revenant qui permet de formuler l'indicible du cauchemar contemporain ?


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2008) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°460]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Bragelonne

Collection : Essais

ISBN : 978-2-35294-530-7

Nombre de pages : 438 p.

Illustrations : N & B

Prix public : 40 €

Année d'édition : 2012

Réédition : 2015 [en savoir plus]

......

Avant-propos, par Lauric GUILLAUD & Gilles MENEGALDO

I. HISTOIRE DU GENRE : AUX SOURCES DU GOTHIQUE

Scott contre Hoffmann : le combat du gothique européen pour la modernité, par Victor SAGE

Peut-on parler d'un protogothique américain ?, par Lauric GUILLAUD

Le monde signifiant du surnaturel gothique : Walpole, Radcliffe, Lewis, Hoffmann, Maturin, par Christian CHELEBOURG

Le point d'horreur. L'inquiétante étrangeté dans les contes romantiques de Ludwig Tieck (Eckbert le Blond) et d'E.T.A. Hoffmann (L'Homme au sable), par Gislinde SEYBERT

II. LA LITTÉRATURE GOTHIQUE ET NÉOGOTHIQUE

Chapitre 1 : domaine britannique

Le détective, le vampire et le savant fou jouent et gagnent, par Hélène MACHINAL

Euphémisation et fonction du gothique dans les ghost stories de Montague Rhodes James, par Antoine FAIVRE

La crypte, le couvent et le cercueil : lecture de Monkton le Fou, de Wilkie Collins (1855), par Jean-Pierre NAUGRETTE

Du villain au criminel-né : les réécritures gothiques de Wilkie Collins, par Laurence TALAIRACH-VIELMAS

Graham Masterton et le renouveau populaire de l'horreur gothique, par Roger BOZZETTO

Résurgences gothiques chez deux auteurs de la transgression : Clive Barker et Francis Berthelot, par Grégory BOUAK

De l'usage littéraire de la science des cadavres : entre néogothique et histoire, par Gaïd GIRARD

Chapitre 2 : domaine américain

Les monstres invisibles de Chuck Palahniuk. Du néogothique au néogrotesque, par Jocelyn DUPONT

Pour une poétique du labyrinthe : le gothique revisité par Mark Danielewski, par Françoise SAMMARCELLI

Le Gothique sudiste dans les arts, la musique et la littérature : sens du lieu et poétique de l'aliénation, par Maxime LACHAUD

III. LE GOTHIQUE ET LES ARTS DE L'IMAGE

Chapitre 1 : le cinéma

Détours gothiques, la "mise en ruine" du monde, par Thierry CORMIER

Motifs, traces et résonances gothiques dans les films Hammer : convention et modernité, par Gilles MENEGALDO

Contre le refoulement de l’histoire : éthique du gothique dans Massacre à la tronçonneuse 2 (Tobe Hooper, 1986), par Florent CHRISTOL

Sur les traces filmiques des chats et des corbeaux d'Edgar Poe, par Taïna TUHKUNEN

Trouble Every Day (Claire Denis, 2001) : passage(s) gothique(s), par Christophe CHAMBOST

Itérabilité et hantise dans le cinéma contemporain : le retour impensable, par Jean-François BAILLON

À l’ombre des petites filles : poupées et imaginaires gothiques dans May (Lucky McKee, 2002), Hide and Seek (John Polson, 2005) et Tideland (Terry Gilliam, 2006), par Nicole CLOAREC

Hostel et Hostel 2 : un cauchemar contemporain et politique, par Philippe ORTOLI

Le génie des lieux au pays du soleil levant, par Daniel TRON

Chapitre 2 : la bande dessinée

Représentations du gothique dans la bande dessinée. Exemples de Frankenstein et de Dracula, par Liliane CHEILAN

Néogothique et neuvième art. Quelques tendances contemporaines, par Nathalie DUFAYET

Chapitre 3 : la photographie et l'art pictural

Terreur au désert : Desert Cantos de Richard Misrach, par Jean ARROUYE

Les Head Images de Louis Le Brocquy : dans la "ténèbre blanche" de l'antiportrait, par Catherine CONAN

Publication 2012 : un des ouvrages


La Littérature latino-américaine au seuil du XXIe siècle

LA LITTÉRATURE LATINO-AMÉRICAINE AU SEUIL DU XXIe SIÈCLE

UN PARNASSE ÉCLATÉ


Françoise MOULIN CIVIL, Florence OLIVIER, Teresa ORECCHIA HAVAS (dir.)


Comme en écho au colloque de Cerisy de 1978. celui de juillet 2008 entendait interroger, trente ans plus tard, la production littéraire et critique latino-américaine, cueillant à chaud, pour ainsi dire, une littérature en train de se faire et de se penser elle-même.
L'ouvrage tente en particulier de discerner comment la littérature latino-américaine aborde et défie le XXIe siècle et de quelle façon elle répond ou s'oppose aux impératifs de la globalisation. Le projet se fonde sur une double participation : tout d'abord celle d'universitaires. spécialistes reconnus de littérature latino-américaine contemporaine, voire toute récente, représentatifs également des trois genres majeurs (roman, poésie. théâtre) et des diverses aires géographiques de l'Amérique Latine ; ensuite, celle d'auteurs latino-américains dont la notoriété est certaine et représentatifs eux aussi de la diversité du continent : le Cubain Abilio Estévez, les Argentins Luisa Futoranskv et Alan Pauls, le Mexicain Jorge Volpi.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2008) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°459]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Aden

ISBN : 978-1-909226-32-6

Nombre de pages : 414 p.

Prix public : 28 €

Année d'édition : 2012

......

I. LE DERNIER LATINO-AMÉRICAIN

Bolaño, épidémie, par Jorge VOLPI

II. NOUVELLES GÉOGRAPHIES

Paroles nomades : Les nouveaux centres de la périphérie. Panorama actuel de la fiction latino-américaine, par Fernando AINSA

La perspective continentale dans la littérature latino-américaine au seuil du XXIe siècle, par Jacques LEENHARDT

Ici, là-bas, Les Suds des Amériques, par Norah GIRALDI DEI CAS

III. TENDANCES CONTEMPORAINES

Le pathétique : Violence et souffrance dans le roman contemporain (1975-2005), par François DELPRAT

Hétérogénéité et totalité contradictoire : Le roman péruvien à la fin du XXe siècle et au début du XXIe siècle, par Françoise AUBÈS

Entre diabolisation et banalisation de la violence : Vingt ans de roman hispano-américain sur le fil du rasoir, par Stéphanie DECANTE

De la rupture au canon : La poésie conversationnelle au Pérou, par Ina SALAZAR

IV. QUATRE ÉCRIVAINS ET LA CRÉATION

Abilio ESTÉVEZ (Cuba)

Luisa FUTORANSKY (Argentine)

Alan PAULS (Argentine)

Jorge VOLPI (Mexique)

V. ÉCRITURES

Écritures d'Abilio Estévez : De l'inventaire à l'invention, par Françoise MOULIN CIVIL

Aspects du roman latino-américain contemporain dans Mil y una muertes de Sergio Ramírez, par Nathalie BESSE

La figure de l'écrivain chez Sergio Pitol, par Karim BENMILOUD

Sorcières, fantômes et rêveurs ou la connaissance de l'imagination dans Terra Nostra de Carlos Fuentes, par Monique PLÂA

VI. LES BELLES ÉTRANGÈRES

La littérature latino-américaine au seuil du XXIe siècle. Aspects de la réception, par Gustavo GUERRERO

La traduction à l'épreuve du théâtre latino-américain, par Christilla VASSEROT

VII. L'ÉCRIVAIN ET LA CRITIQUE

Lire et écrire, par Milagros EZQUERRO

Critique et littérature : Fiction et construction de traditions littéraires dans le contexte argentin, par Teresa ORECCHIA HAVAS

Roberto Bolaño lit ses contemporains, par Florence OLIVIER

VIII. AU-DELÀ DE L'ÉCRITURE

L'art de vivre artistiquement : Quatre exemples et un commentaire, par Alan PAULS

Publication 2012 : un des ouvrages


Romanciers minimalistes

ROMANCIERS MINIMALISTES

1979-2003


Bruno BLANCKEMAN, Marc DAMBRE (dir.)


Dans les deux dernières décennies du XXe siècle, minimalisme désigne une partie de la création littéraire et, pour le roman, une production généralement liée aux Éditions de Minuit. La notion, qui dérive des champs de l'architecture et des arts plastiques, est ici resituée dans la perspective de l'histoire littéraire.
Les années 1980 sont traversées par une tension esthétique féconde, entre réévaluation du romanesque et permanence d'une distanciation critique, héritage du Nouveau roman et sortie de l'ère du soupçon. Issus d'un colloque international organisé à Cerisy, les articles de cet ouvrage mettent en relief l'invention d'un art subtil du roman : marqué par le souci du moindre effet, il est doté d'une capacité de résonance extrême. Ces analyses interrogent aussi les pièges et les impasses de la notion, liés à l’hétérogénéité des pratiques qu'elle désigne autant qu'à sa définition problématique. En contre champ : un texte de Philippe Claudel et un entretien avec Patrick Deville.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2003) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°458]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses Sorbonne Nouvelle

Collection : Littérature française et comparée

ISBN : 978-2-87854-550-0

Nombre de pages : 362 p.

Prix public : 26 €

Année d'édition : 2012

......

Avant-propos, par Bruno BLANCKEMAN & Marc DAMBRE

PREMIÈRE PARTIE
QUESTIONS

De la littérature et autres bagatelles : sur Éric Chevillard, par Jacques POIRIER

Les romans d'Éric Chevillard sont très utiles, par David RUFFEL

Récit contrarié, récit parodique : la figure auctoriale chez Chevillard, par Marie-Odile ANDRÉ

Le minimal et le maximal ou le renouvellement, par Lionel RUFFEL

Hyperréalisme et représentation minimaliste dans La Femme parfaite de Patrick Deville, par Pierre HYPPOLITE

Jean-Philippe Toussaint : une narrativité paradoxale, par Gianfranco RUBINO

La fougère dans le frigo, par Laurent DEMOULIN

Minimalisme et spatialité chez Jean Echenoz, par Sophie DERAMOND

Emmanuèle Bernheim : un minimalisme hors Minuit ?, par Marc DAMBRE

Jean Echenoz en Allemagne : édition et réception, par Mirjam TAUTZ

DEUXIÈME PARTIE
REPÈRES

Faire (ou défaire) l'amour : géographie de l'éros dépité, par Philippe CLAUDEL

Faire l'amour à la Toussaint (sur quelques postures littéraires minimalistes), par Bruno BLANCKEMAN

La relation amoureuse chez les "jeunes auteurs de Minuit", par Olivier BESSARD-BANQUY

Identification d'une femme : les portraits féminins dans l'œuvre de Jean Echenoz, par Christine JÉRUSALEM

Suspension, détachement, apesanteur dans les romans de Jean Echenoz, par Isabelle DANGY

Nous trois : Jean Echenoz et la généalogie d'une dialectique, par Johan FAERBER

La minutie de François Bon. Une tentative d'épuisement de l'espace urbain, par Mathilde BARRABAND

Réalités contemporaines chez Echenoz, Toussaint, Oster : une tentation problématique, par Pascal MOUGIN

Esthétique de la gêne chez Toussaint, Gailly et Oster, par Ullrich LANGER

TROISIÈME PARTIE
ÉTUDES

Lecture, jeu et autobiographie dans Du hérisson d'Éric Chevillard, par Anne COUSSEAU

L'anti-biographe, ou les absences de Chevillard, par Jean-Louis HIPPOLYTE

Hélène Lenoir : un minimaliste orchestré, par Stéphane BIKIALO

Tentation du minimalisme et puissance du bricolage : Jean Echenoz et Agnès Varda, par Van KELLY

"Dense avec légèreté" ou Au piano de la fiction, par Wolfgang ASHOLT

"Retour en grâce" de la fiction : Un soir au club de Christian Gailly et Faire l'amour de Jean-Philippe Toussaint, par Aline MURA-BRUNEL

ENTRETIEN — PATRICK DEVILLE

"Plus formaliste peut-être que minimaliste…"

ANNEXES

Bibliographie critique sélective

Index

Publication 2010 : un des ouvrages


Autofiction(s)

AUTOFICTION(S)


Claude BURGELIN, Isabelle GRELL, Roger-Yves ROCHE (dir.)


Fruit d'une décade de Cerisy-la-Salle (été 2008), ce volume reprend et recompose les contributions et les débats de ce rendez-vous mémorable. Pour défendre et illustrer un genre souvent hâtivement décrié, l'ouvrage donne à entendre des voix contemporaines, avec des textes inédits de Georges-Arthur Goldschmidt, Camille Laurens, Catherine Cusset, Hubert Lucot, Régine Robin, Jacqueline Rousseau-Dujardin, Chloé Delaume, Philippe Forest, Marie Darrieussecq, Philippe Vilain et Serge Doubrovsky.
Suivent des plongées "dans le(s) texte(s)", lectures et analyses des pratiques de l'écriture de soi du Nouveau Roman à l'Oulipo, de Marguerite Duras à Patrick Modiano.
Enfin, c'est un diptyque, "de Doubrovsky en particulier" à "l'autofiction en général", qui permet d'embrasser tous les aspects du genre, des méandres de la terminologie jusqu'aux questions juridiques traitées par Emmanuel Pierrat.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2008) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°433]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses universitaires de Lyon

Collection : Autofictions, etc.

ISBN : 978-2-7297-0834-4

Nombre de pages : 536 p.

Prix public : 25 €

Année d'édition : 2010

......

Pour l'autofiction, par Claude BURGELIN

VOIX DE L'AUTOFICTION AUJOURD'HUI

"Qui dit ça ?", par Camille LAURENS

Je, par Catherine CUSSET

Autofiction et inavouable, par Georges-Arthur GOLDSCHMIDT

Je est un ogre, par Hubert LUCOT

Doubles et clones dans mes œuvres de fiction, par Régine ROBIN

Une alternative : l'autofiction, par Jacqueline ROUSSEAU-DUJARDIN

S'écrire mode d'emploi, par Chloé DELAUME

Post-sciptum : "il faut continuer, je ne peux pas continuer, je vais continuer", par Philippe FOREST

DANS LE(S) TEXTE(S)

Le pacte ambigu ou l'autofiction espagnole, par Manuel ALBERCA

Marguerite Duras ou comment l'écrivain tue la femme, par Sophie BOGAERT

Hervé Guibert : fracture autobiographique et écriture du sida, par Arnaud GENON

Modiano et ses "Je", par Claude BURGELIN

Immobile à grands pas : Portrait de Robbe-Grillet en Gradivus, par Jacques POIRIER

Sarraute et l'autofiction : les yeux largement fermés, par Pascale FAUTRIER

Comment ne pas faire son autobiographie en 12 + 1 leçons : Jacques Roubaud, par Véronique MONTÉMONT

Le lieu de l'amour, par Philippe GASPARINI

DE DOUBROVSKY EN PARTICULIER…

L'autofiction à la Serge Doubrovsky : mise au point, par Patrick SAVEAU

Conjugaisons de l'autofiction : Doubrakeret, par Jean-Pierre BOULÉ

De quelques monstres fantasques (Doubrovsky, Duras, Guibert), par Sylvie LOIGNON

La Dispersion, une première autofiction, par Marie MIGUET-OLLAGNIER

Le dernier moi, par Serge DOUBROVSKY

…À L'AUTOFICTION EN GÉNÉRAL

"C'est l'histoire d'un mot-récit…", par Vincent COLONNA

De l'autonarration à la fiction du réel : les mobilités subjectives, par Arnaud SCHMITT

Identités virtuelles, par Thomas C. SPEAR

Démon de la définition, par Philippe VILAIN

Le péril autofictionnel (droit et autofiction), par Emmanuel PIERRAT

ANNEXE : ENJEUX D'UN CONFLIT

Marie Darrieussecq ou le syndrome du coucou, par Camille LAURENS

La fiction à la première personne ou l'écriture immorale, par Marie DARRIEUSSECQ

En complément de la publication papier du volume les Presses universitaires de Lyon mettent à votre disposition des articles inédits téléchargeables : :

* De l'autobiographie à l'autofiction : vers l'invention de soi, par Anne STRASSER [consulter]

* La mythologisation du sujet en photographie : une pratique autofictionnelle dans les arts plastiques, par Perin Emel YAVUZ [consulter]

* Alain Cavalier : la valeur cinéma, par Jean-Louis LIBOIS [consulter]

* Ingeborg Bachmann : l'inscription de l'histoire de soi dans la fiction, par Herta-Luise OTT [consulter]

* Plagiat psychique, par Annie RICHARD [consulter]

* Martyre de la cause du moi : écriture et inconscient de l'autofiction, par Anne-Marie PICARD-DRILLIEN [consulter]

Publication 2010 : un des ouvrages


Manières de noir. La fiction policière contemporaine

MANIÈRES DE NOIR

LA FICTION POLICIÈRE CONTEMPORAINE


Gilles MENEGALDO, Maryse PETIT (dir.)


Le propos de cet ouvrage issu d'un colloque organisé en 2007 au Centre International de Cerisy-la-Salle est de mener l'enquête sur le roman policier : à quoi sert-il aujourd'hui ? Quelle a été son évolution depuis les années 70 ? Quelle est sa place actuelle dans ce qu'on appelle le "panorama des littératures" ?
"Roman policier/polar/roman noir" : l'hésitation sur sa dénomination, qui a fait préférer ici les termes "fiction policière" rend compte de l'extension du genre. Extension géographique : sortant de sa sphère d'origine, le genre policier est désormais de tous les pays. Extension temporelle : il est des "enquêtes" aussi bien du passé que du futur, et les "histoires policières" ont fréquemment à voir avec l'Histoire, ancienne ou contemporaine. Ceci a pour effet que nombre de "polars" s'enracinent dans des visions de sociétés, et deviennent ainsi porteurs de questions sociales, politiques, existentielles, passant de la traditionnelle question "qui est mort et pourquoi/par qui ?" à une inhabituelle interrogation : "comment vivre là et en ce temps ?". Un tel déplacement narratif entraîne un brouillage des genres, notamment entre cette catégorie "policière" et la littérature générale. C'est cette contamination par le "noir" qui est examinée ici, à travers les œuvres d'auteurs européens et américains contemporains relevant du genre, tels que Fred Vargas, Thierry Joncquet, Didier Daenincks, Ian Rankin, David Peace, Henning Mankel, les frères Vaïner, James Ellroy, Jerome Charyn, Michael Connelly etc., mais également celles d'écrivains mainstream comme Graham Swift, Kasuo Ishiguro ou encore Patrick Modiano, eux aussi séduits par la "manière noire" qui participe à divers degrés de leur imaginaire fictionnel.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2007) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°424]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses universitaires de Rennes

Collection : Interférences

ISBN : 978-2-7535-1110-1

Nombre de pages : 348 p.

Prix public : 20 €

Année d'édition : 2010

......

Introduction à la problématique du Noir, par Gilles MENEGALDO & Maryse PETIT

PREMIÈRE PARTIE
DE QUOI LE NOIR EST FAIT

Chapitre I
Le noir raconte des histoires

Le policier peut-il dire le réel ? À propos de l'œuvre de Eoin Mac Namee, par Gaïd GIRARD

Polar et Histoire, par Dominique MANOTTI

Le roman policier historique : une anomalie ?, par Michèle WITTA

Polars d'"outre-mur" : Thierry Joncquet et les frères Vaïner, par Jean-Pierre MOREL

Chapitre II
Le noir, modes d'emploi et de lectures

Le roman noir, le discontinu et la lecture noire, par Anissa BELHADJIN

Le roman noir contemporain : hybridité et dissolution génériques, par Natacha LEVET

Lectures du corps : de Sherlock Holmes à Kay Scarpetta, par Delphine CINGAL

"Donner-nous notre pékin quotidien" : la polarisation du monde comme produit d'une rencontre, par Léo LAPOINTE

Chapitre III
Modalités de la quête

Une enquête élégiaque : When we are Orphans de Kasuo Ishiguro, par Camille FORT

Quête, mémoire et écriture dans The Light of Day de G. Swift, par Hélène MACHINAL

Phénoménologie du roman policier : l'énigme et la chair du monde chez Pierre Magnan, par Elsa GRASSO

Procédures policières et procédés littéraires : Ian Rankin et Henning Mankell, par Françoise SAMMARCELLI

DEUXIÈME PARTIE
LES COULEURS DU NOIR : DU SOLEIL NOIR À L'OUEST TÉNÉBREUX

Chapitre I
De quelques manières noires

Un certain goût pour le meurtre : la Sicile noire d'A. Camilleri, par Bianca CONCOLINO MANCINI ABRAM

Nostalgie des valeurs, valeur de la nostalgie chez M. V. Montalban, par Françoise ABEL

Du traitement de la marginalité dans les "rompols" de Fred Vargas, par Laurence SUDRET

Chapitre II
La noire langue

La langue étrange de David Peace ou l'exilé du Yorkshire, par Stéphanie BENSON

L'humour dans l'enquête criminelle chez Fred Vargas, par Maria Dolorès VIVERO GARCÍA

L'enquête en suspens dans l'écriture policière de Patrick Modiano, par Dominique MEYER-BOLZINGER

Chapitre III
Un système à l'œuvre : la manière nord-américaine

Tropes de l'entropie et de la néguentropie dans Le quatuor de Los Angeles de James Ellroy, par Isabelle BOOF VERMESSE

Les parcours singuliers de Jerome Charyn, par Gilles MENEGALDO

Harry Bosch ou la stratification du monde (Michael Connelly), par Maryse PETIT

Postface, par Tanguy VIEL


PAROLES D'ÉCRIVAINS
(documents sonores sur CD-ROM)

Tanguy VIEL

Dominique MANOTTI

Fred VARGAS

Freddy MICHALSKI, traducteur

Table ronde, avec la participation de Léo LAPOINTE, Philippe HUET, écrivains et Gilles GUILLON, éditeur

Publication 2010 : un des ouvrages


Dans le dehors du monde. Exils d'écrivains et d'artistes au XXe siècle

DANS LE DEHORS DU MONDE

EXILS D'ÉCRIVAINS ET D'ARTISTES AU XXe SIÈCLE


Wolfgang ASHOLT, Georges-Arthur GOLDSCHMIDT, Jean-Pierre MOREL (dir.)


L'exilé est celui qu'un souverain ou un régime a expulsé de sa patrie sans espoir de retour, ou en le condamnant à l'incertitude du retour. La première émigration russe et l'exil allemand sous Hitler ont porté un coup fatal à l'autorité dont était investie, depuis l'Antiquité, cette figure malheureuse, mais prestigieuse, du conflit entre individu et pouvoir. Quant à la perte de la patrie, elle s'est à la fois élargie jusqu'à devenir une structure de la personnalité — l'"exil intérieur" — et, en sens inverse, affaiblie : de nouvelles formes d'expulsion et d'arrachement sont apparues (persécutions entraînant des demandes d'asile, déportations, génocides), qui rendent la crainte d'une mort inhumaine plus douloureuse que le regret de la patrie.
Ce livre explore ces évolutions en partant de l'exil d'écrivains et d'artistes de nombreux pays, de Nabokov ou Brecht à Gao Xinjiang et Amin Maalouf. Sans que leur sort soit disjoint de celui de millions de gens ordinaires, leurs ouvres esquissent, au-delà des idéologies progressistes ou restauratrices, un autre "paysage du possible".


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2006) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°421]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses Sorbonne Nouvelle

Collection : Littérature française et comparée

ISBN : 978-2-87854-478-7

Nombre de pages : 368 p.

Prix public : 25 €

Année d'édition : 2010

......

Penser l'exil, écrire l'exil, par Jean-Pierre MOREL

PREMIÈRE PARTIE
"SI JE T'OUBLIE, MOSCOU…"
ASPECTS DE LA PREMIÈRE ÉMIGRATION RUSSE

L'exil au "centre du monde" : les Russes à Paris, par Tatiana VICTOROFF

Exil et écriture d'avant-garde : Les Parigots d'Iliazd, par Elena GALTSOVA

La prose française de Vladimir Nabokov et la poétique de l'exil : l'exemple de Mademoiselle O, par Wolfgang Stephan KISSEL

Berlin, Paris, Hollywood : l'exil des cinéastes russes, par Oksana BILGAKOWA

DEUXIÈME PARTIE
BERLIN-PARIS-BRUXELLES 1933-1945 : POLITIQUES DE L'EXIL ALLEMAND

Paris, terre d'asile des exilés allemands (1933-1939) ? Légende et réalités, par Hans Manfred BOCK

Pour une histoire de l'Exilliteratur en Belgique (1933-1945), par Hubert ROLAND

Un "cheminement […] incroyablement pénible" : Walter Benjamin en exil à Paris (1938-1940), par Robert KAHN

Heinrich Mann : exil et crise d'autorité, par Wolfgang KLEIN

Albert Mentzel-Flocon, un artiste allemand exilé en France, par Anne CLANCIER

TROISIÈME PARTIE
L'EXIL, "DESTIN DU SIÈCLE" ?

Freud n'est pas un exilé, par Claudie et André BOLZINGER

Erika et Klaus Mann (1938) : l'exil, "territoire allemand de l'esprit" ?, par Judith SARFATI LANTER

L'exil dans sa durée et sa mémoire : Brecht et Benjamin à Swendborg, par Albrecht BETZ

La déportation des Gitans en Camargue, un exil retourné ?, par Agnès VERLET

De l'oppression à l'opprobre : l'exil des écrivains polonais après 1939, par Brigitte GAUTIER

"La chance de l'exil" : les littératures postcoloniales, par Anne ROCHE

QUATRIÈME PARTIE
L'EXIL ET LA DIMENSION DE L'ŒUVRE LITTÉRAIRE

L'exil intérieur dans Ulysse, par Alexandre SEURAT

Les paris de la langue : "En voyage" et "Douze année" de Paul Celan, par Christoph KÖNIG

Fuite sans fin et exil impossible : Le Livre d'un homme seul de Gao Xingjian, par Sebastian VEG

Aharon Appelfeld : l'écriture, seule voie de retour à un monde assassiné, par Janine ALTOUNIAN

Amin Maalouf, l'exil et les littératures sans résidence fixe, par Ottmar ETTE

À propos d'un actuel exil Sud-Nord — sans écrivains, par Jacqueline ROUSSEAU-DUJARDIN

Notices

Abstracts

Index

Publication 2009 : un des ouvrages


L'Ailleurs depuis le romantisme. Essais sur les littératures en français

L'AILLEURS DEPUIS LE ROMANTISME

ESSAIS SUR LES LITTÉRATURES EN FRANÇAIS


Daniel LANÇON, Patrick NÉE (dir.)


La notion d'"Ailleurs", opposée dans la langue à celle d'"Ici", ne subit-elle pas à partir du romantisme une profonde mutation ? Si du XVe au XVIIIe siècle la découverte des nouvelles "parties du monde" soutient les mythes prospectifs d'un Eldorado à conquérir (et où se régénérer), c'est sur un mode nostalgique que l'élan romantique privilégie la dimension rétrospective d'un retour à l'origine, voué à toutes les déceptions (l'Orient, c'est d'abord là où le soleil se lève, orior) ; renouant, même sans le savoir, avec le grand courant gnostique de la culture occidentale (qui fait de la vie terrestre une chute ontologique d'où s'évader pour rejoindre une origine divine). A contrario, les expériences de dessaisissement, suscitées par la curiosité empathique et le souci du dialogue, sauront convertir les désirs d'Ailleurs en reconnaissances d'altérité.
Le XXe siècle (en Occident) ne fait-il que confirmer ce dispositif — jusqu'au tourisme de masse —, ou parvient-il à en proposer la critique et trouver des aménagements — un Ailleurs-Ici ? Et qu'en est-il (à partir de courants littéraires francophones) d'un Ailleurs inversé, pour lequel c'est l'Ici fui par les uns qui sert d'Ailleurs aux autres ?
Aux points de vue littéraires (d'expressions française et francophone, mais sans limitation de genres: poésie, roman, littérature de voyage, essais) se sont mêlés ceux des sciences humaines (ethnologie, histoire, sociologie littéraire), afin que cette notion d'"Ailleurs" — jusqu'ici atomisée en une pluralité des ailleurs, voire confondue avec celle, polymorphe, d'altérité — commence à trouver une structure et un contenu qui lui soient spécifiques.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2008) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°420]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Hermann Editeurs

Collection : Savoir lettres

ISBN : 978-2-7056-6902-7

Nombre de pages : 522 p.

Prix public : 52 €

Année d'édition : 2009

......

Introduction, par Daniel LANÇON & Patrick NÉE

Y a-t-il eu un moment romantique dans l'histoire de l'anthropologie ?, par Francis AFFERGAN

Une figure de l'"ailleurs" romantique : la patrie aliénée (Les Aventures du dernier Abencérage, Le Colonel Chabert et Sylvie), par Jean-Marie ROULIN

Nerval : l'Orient intérieur, par Jean-Nicolas ILLOUZ

"Le voyageur qui se retourne le soir…" : Baudelaire et l'ailleurs rétrospectif, par Patrick LABARTHE

Gautier en voyage ou l'ailleurs à deux pas d'ici, par Alain GUYOT

Un voyage, deux regards : la construction de l'ailleurs oriental chez Lamartine et Delaroière, par Sarga MOUSSA

L'Ailleurs dans la pensée historique de Jules Michelet, par Sylvain VENAYRE

Alexandrie, capitale de l'ailleurs ? Les paradoxes de l'alexandrinité à travers l'œuvre d'A. J. Sinadino, par Paul-André CLAUDEL

Océanie : Éden, sauvagerie, mélancolie, par Colette CAMELIN

Les Ailleurs de Blaise Cendrars, par Marie-Paule BERRANGER

L'ailleurs de Michel Leiris, par Catherine MAUBON

Julien Gracq, de l'Ailleurs à l'Ici, par Marie-Annick GERVAIS-ZANINGER

Georges Henein ou l'impossible ici de l'ailleurs, par Daniel LANÇON

Christian Dotremont : l'ailleurs comme limite du champ littéraire, par Paul DIRKX

Le voyage en Orient dans l'œuvre de Nicolas Bouvier : quête d'ailleurs et désorientation, par Muriel DÉTRIE

La langue orientale, ou le dernier ailleurs chez Claude Ollier, par Ridha BOULAÂBI

L'assentiment du voyageur (Roland Barthes), par Claude COSTE

De l'Ailleurs enfoui à l'Ailleurs révélé : résurgences postcoloniales, par Xavier GARNIER

L'ici/ailleurs dans la littérature antillaise, par Daniel-Henri PAGEAUX

De la littérature et de l'ailleurs. Regard, image et rencontre, par Michel BENIAMINO & Carmen HUSTI-LABOYE

L'Ici-Ailleurs des "singularités francophones". Sur quelques motifs récurrents dans les écritures migrantes en France, par Véronique PORRA

Yves Bonnefoy déconstructeur de l'Ailleurs, par Patrick NÉE

Le lieu d'herbes, le lac au loin, par Yves BONNEFOY