Publication 2002 : un des ouvrages


Le livre imaginaire

LE LIVRE IMAGINAIRE


Philippe BONNEFIS, Gérard FARASSE, Jean-Luc STEINMETZ (dir.)


Si le "personnage" de l'écrivain est omniprésent dans la littérature, la réalité du livre inventé ne l'est pas moins. Ce colloque de Cerisy a eu pour dessein de réfléchir sur la représentation du livre dans le livre (Les Faux Monnayeurs) ou sur l'ouvrage fictif auquel tel écrivain, sa vie durant, n'a cessé de penser sans jamais le produire (le "Livre" de Mallarmé) et plus encore sur un pseudo-livre de référence posé à l'intérieur de l'œuvre (dans Lovecraft, Cendrars, etc.).
En marge du livre qui s'écrit, un autre sans arrêt se constitue, se rêve, se fantasme. Animant chaque œuvre singulière, l'espoir d'une totalité (qui serait le Livre du Monde) se dessine. Ou bien, à parler d'un supposé livre, fait ou se formant, une communauté s'affaire (Les Fruits d'or de Nathalie Sarraute), à moins que la recherche d'un volume disparu n'embraye sur maintes aventures (Histoire de l'abbé de Bucquoy de Nerval).


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2001) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°298]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses universitaires du Septentrion

Collection : Revue des Sciences Humaines, n°266/267

ISBN : 2-913761-14-3

Nombre de pages : 458 p.

Prix public : 30 €

Année d'édition : 2002

Publication 2002 : un des ouvrages


Éloquence et vérité intérieure

ÉLOQUENCE ET VÉRITÉ INTÉRIEURE


Carole DORNIER, Jürgen SIESS (dir.)


Y a-t-il une éloquence capable de communiquer l'expérience du for intérieur, une parole libérée des codes et des artifices, qui favorise le jaillissement de la vérité ? Cette question traverse les siècles et les genres. Du poème d'amour à la méditation religieuse, du dialogue sur l'éloquence au journal intime, elle se pose dans la réflexion et les pratiques d'écriture qui s'échelonnent de la Renaissance aux Lumières.
Ce livre, qui examine la relation entre éloquence et "vérité intérieure" à travers les acceptions changeantes de ces termes, entend contribuer à une histoire des pratiques discursives. Y sont analysées différentes modalités du rapport entre vérité spirituelle ou émotionnelle et conventions du langage : méditations de Jean de Sponde et poésie de Louise Labé, discours du jansénisme et de l'humanisme dévot, matière et manière chez Gracian, conception fénelonienne de l'éloquence, réflexions de Marivaux et de Rousseau, écriture épistolaire de Julie de Lespinasse et de Madame Roland, énergie et éclat du fragment chez Vauvenargues et chez Joubert.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (1999) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°291]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Honoré Champion

Collection : Colloques, congrès et conférences sur le Dix-huitième siècle, n°3

ISBN : 2-7453-0516-6

Nombre de pages : 232 p.

Prix public : 52 €

Année d'édition : 2002

Publication 2002 : un des ouvrages


Vivre et écrire la mémoire de la Shoah

VIVRE ET ÉCRIRE LA MÉMOIRE DE LA SHOAH

LITTÉRATURE ET PSYCHANALYSE


Charlotte WARDI, Pérel WILGOWICZ (dir.)

Avec le soutien de la Fondation Renée et Léon Baumann sous l'égide de la Fondation du judaïsme français


Plus d'un demi-siècle s'est écoulé depuis la Shoah, la découverte de sa nature et de son ampleur. Cet ouvrage propose une réflexion sur les répercussions de l'extermination chez les descendants des victimes. Il a deux visées.
La première est littéraire. Tenter d'appréhender la Shoah est, pour les écrivains nés après l'ère hitlérienne ou trop jeunes pour comprendre ce qu'ils vivaient, une nécessité vitale : sans mémoire il n'est ni identité ni écriture possible. Mais comment reconstituer ce passé à partir de bribes d'informations, de souvenirs ou d'une connaissance toute extérieure ? Comment trouver une forme susceptible de traduire la présence obsédante de l'absence de mémoire ? À travers l'analyse d'œuvres littéraires, des auteurs ont tenté de mettre en évidence divers procédés afin de la suggérer, la dire et la transmettre.
La seconde concerne la question du traumatisme, qui occupe une place importante dans la clinique psychanalytique contemporaine. Le génocide, dont la dimension traumatique est à la fois individuelle et collective, incite à repenser les abords freudiens du "Malaise dans la civilisation" et ses conséquences sur les générations suivantes. Les cures, les interviews, les groupes de parole, chez des descendants de la première génération (survivants des camps ou anciens "enfants cachés") ou de la génération née après la guerre, en portent témoignage.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (1998) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°289]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions du Nadir

Collection : Voix

ISBN : 2-914209-34-7

Nombre de pages : 546 p.

Prix public : 28,80 €

Année d'édition : 2002

Publication 2001 : un des ouvrages


Les contes et la psychanalyse

LES CONTES ET LA PSYCHANALYSE


Bianca LECHEVALIER, Gérard POULOUIN, Hélène SYBERTZ (dir.)


Production singulière de l'imaginaire collectif, le conte est un premier lieu de rencontres et de passages. Le conte se dit et s'écoute pour le plaisir, mais cet espace de transmission permet aussi de donner des figures à l'irreprésentable.
Ce livre donne toute sa place à l'écoute des contes par des psychanalystes, écoute de l'inconscient comme à travers la narration des rêves. Il réunit des auteurs venus d'horizons intellectuels divers — psychanalyse, philosophie, littérature, anthropologie… — et se référant à des cultures différentes — Europe, Afrique, Inde, domaine judéo-espagnol… Entre leurs textes s'établit une tension dynamique qui part du particularisme des versions contées pour rejoindre l'inconscient universel.
La femme dans les contes, l'étrange et les contes, l'enfant dans les contes, le travail du conteur, les groupes thérapeutiques autour des contes, les contes à l'école… autant de facettes abordées dans cet ouvrage. Il ouvre de nombreuses voies de réflexion : sur les fonctions et la transmission du conte, sur les fantasmes et les traits de la mémoire archaïque que le conte recèle, mais aussi sur le processus de contage. En effet, à l'abri du conte, un travail s'accomplit et le contage est désormais présent dans de nombreuses thérapeutiques.
En réaction à la tendance rationalisante contemporaine, ce livre montre que le conte, aujourd'hui encore, favorise l'accession à l'autonomie et le tissage des liens sociaux.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2000) [en savoir plus]
Non disponible auprès du CCIC

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions In Press

Collection : Explorations psychanalytiques

ISBN : 2-912404-57-6

Nombre de pages : 342 p.

Prix public : 24 €

Année d'édition : 2001

RÉÉDITION

Les contes et la psychanalyse - RééditionÉditeur : Éditions In Press

Collection : Explorations psychanalytiques

ISBN : 978-2-84835-137-7

Nombre de pages : 350 p.

Prix public : 24 €

Année d'édition : 2008

Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°286]

Publication 2001 : un des ouvrages


Le vêtement

LE VÊTEMENT


Frédéric MONNEYRON (dir.)


Le vêtement est l'objet d'un très étonnant paradoxe. Alors qu'il est ce qui différencie le plus évidemment l'homme de l'animal, distingue le plus immédiatement les hommes entre eux ou identifie le mieux une époque, il a été, d'une manière générale, peu étudié en tant que tel. Sans doute parce qu'écrire sur le vêtement implique le renversement de toute une attitude philosophique : s'employer à poser le vêtement non plus comme puissance d'erreur mais comme moule, matrice, non plus comme élément second, accessoire, mais comme élément premier, fondateur, déterminant les comportements individuels comme les structures sociales ; bref, prendre le pari qu'Au commencement était le vêtement. Ce pari était risqué, mais c'est portant celui qu'a pris le colloque qui s'est tenu durant l'été 1998 à Cerisy et qui réunissait, dans la large perspective interdisciplinaire qui, devant les manques constatés, s'imposait, psychanalystes et psychiatres ; philosophes, esthéticiens et sociologues ; critiques littéraires et critiques d'art ; et professionnels du monde de la mode.
L'ouvrage qui est issu de cette entreprise tente de répondre à un certain nombre de questions. Quelle est l'importance du vêtement dans la construction identitaire, individuelle ou collective ? Pourquoi est-il si largement absent du champ de l'interrogation psychanalytique ? Quelle peut être sa fonction dans la création littéraire et artistique ? Comment y apparaît-il ? Quelles sont ses représentations les plus remarquables ? En quoi ses représentations peuvent-elles aider à appréhender l'état d'une société ? Est-il possible de mettre en place une théorie du vêtement et de la mode ?
La réponse à ces questions s'organise autour de trois grands axes de réflexions. Un premier ensemble de textes qui mêle la théorie psychanalytique à la clinique, la pathologie lourde à des traumas plus bénins, s'emploie à souligner l'importance du vêtement, dans la construction, déconstruction, reconstruction des identités sexuelles et sociales. Prenant appui sur cette première approche, un second ensemble de textes est consacré à la littérature et aux arts. Non seulement il étudie les représentations que la création littéraire et artistique donne du vêtement, mais, ce faisant, il vient aider et confronter l'investigation psychologique précédente tout en permettant à une théorisation sociologique de s'esquisser. C'est cette théorisation sociologique du vêtement et, par suite, de la mode qu'un dernier ensemble d'essais, selon des angles d'approche divers mais non exclusifs les uns des autres, se donne enfin pour tâche d'entreprendre.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (1998) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°275]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions L'Harmattan

ISBN : 2-7475-1740-3

Nombre de pages : 270 p.

Prix public : 25,50 €

Année d'édition : 2001

Publication 2001 : un des ouvrages


Afriques imaginées

AFRIQUES IMAGINÉES


Robert BAUDRY, Jean-Pierre PICOT (dir.)


Assurément, l'Afrique a profondément marqué par son souffle les imaginaires colonial et/ou exotique, des littératures francophones ou anglo-saxonnes.
Les actes du colloque de Cerisy ici réunis explorent la dimension magique ou fantastique de cet imaginaire, de Jules Verne à Rider Hagard en passant par Pierre Benoit et Franz Hellens, mais sans oublier des auteurs aussi différents que Daudet ou Soupault. Les univers africains de Michel Leiris, Paul Bowles, J.M. Coetzee ou Conrad sont également au rendez-vous d'un parcours qui n'oublie ni la presse (Je sais tout) ni même Babar et Tarzan !
Font écho à ces rencontres les poèmes inédits de Jacques Tardoux : Traversée noire.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (1997) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°270]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Torii Éditions / Éditions Kailash

Collection : Les Carnets de l'Exotisme, Nouvelle série, n°2

ISSN : 1148-3202 / ISBN : 2-84268-075-8

Nombre de pages : 402 p.

Prix public : 15,24 €

Année d'édition : 2001

Publication 2000 : un des ouvrages


Merveilleux et surréalisme

MERVEILLEUX ET SURRÉALISME


Claude LETELLIER, Nathalie LIMAT-LETELLIER (dir.)


Le premier Manifeste du surréalisme réhabilite le merveilleux dans l'espoir de mettre fin au règne du rationalisme absolu. Pourquoi un mouvement d'avant-garde du XXe siècle, porteur d'un potentiel de rupture, exalte-t-il un vivier de l'imaginaire, héritage des contes et des mythes ? Faut-il interpréter cette quête de la merveille comme la défense et illustration d'un art magique, dont témoignent aussi certaines influences médiumniques ou hermétiques ? Cependant, en quoi le sentiment du "merveilleux moderne", selon l'expression d'Aragon, diffère-t-il du merveilleux traditionnel ? Il appartient en effet aux pratiques expérimentales et aux théories du groupe de faire intervenir le grand ressort nouveau de la surprise, l'esprit de révolte, ou encore le hasard objectif, de sorte que le dépaysement coïncide avec l'invention subversive d'un autre rapport au monde.
Ces questions ont conduit le colloque du CERMEIL, qui s'est tenu au château de Cerisy, du 2 au 12 août 1999, à analyser les sources culturelles, les références majeures et un répertoire varié d'activités créatrices, littéraires ou plastiques, où se manifesterait, dans sa spécificité relative, le merveilleux surréaliste. Les contributions réunies dans le présent volume se proposent ainsi de déterminer les contenus d'un concept, ses liens avec d'autres données, et le devenir d'une valeur fondamentale, dont les divergences entre les surréalistes constituent historiquement plusieurs versions possibles.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (1999) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°280]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions L'Âge d'Homme

Collection : Revue MÉLUSINE, n°XX

ISBN : 2-8251-1475-8

Nombre de pages : 352 p.

Prix public : 25 €

Année d'édition : 2000


Publications associées


Publication 2000 : un des ouvrages


Le roman d'apprentissage. Approches plurielles

LE ROMAN D'APPRENTISSAGE

APPROCHES PLURIELLES


Gérard DANOU (dir.)


On entend, le plus souvent, par "roman d’apprentissage", le récit d'un personnage qui traverse un certain nombre d'épreuves initiatiques pour se former à la vie adulte, pour se construire. Si le genre est spécifique, on ne peut nier une certaine filiation entre le canon, du roman d'apprentissage gœthéen à l’époque des Lumières, et les nombreux romans d'éducation qui lui ont succédé (L'éducation sentimentale de Flaubert par exemple). Les "approches plurielles" mettent en rapport des romans de langues et d'époque différentes. Elles croisent aussi avec profit diverses lectures : thématiques, philosophiques, psychanalytiques… Si la fonction du roman d'apprentissage gœthéen est de former le jugement du lecteur sur lui-même dans le monde, qu'en est-il de nos jours ?


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (1998) [en savoir plus]
Non disponible auprès du CCIC [n°257]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions SenS

Collection : Sens Critique

ISBN : 2-908-965-19-4

Nombre de pages : 218 p.

Année d'édition : 2000

Publication 2000 : un des ouvrages


Droit et littérature dans le contexte suédois

DROIT ET LITTÉRATURE DANS LE CONTEXTE SUÉDOIS


Philippe BOUQUET, Pascale VOILLEY (dir.)


Depuis quelques années, les multiples facettes de l'interaction entre le droit et la littérature font l'objet d'une attention accrue, et qui va bien au-delà de la taxinomie des membres des professions juridiques décrits par la littérature. Le but de cette rencontre interdisciplinaire à Cerisy était de confronter les points de vue d'universitaires, de traducteurs et d'écrivains sur le rapport des idées de droit, de morale et d'acceptation de la responsabilité individuelle d'un côté, de collectivisme éthique et juridique de l'autre. Le droit d'auteur, l'influence des traditions nationales de philosophie du droit, ou encore le roman policier font souvent l'objet de débats hautement spécialisés. À l'inverse, notre démarche a été de chercher à jeter un éclairage nouveau sur la culture suédoise tout entière en suscitant un dialogue sur les nombreuses intersections entre droit et pratiques d'écriture.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (1997) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°254]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Flies France

ISBN : 2-910272-06-0

Nombre de pages : 190 p.

Prix public : 18,30 €

Année d'édition : 2000

Publication 1998 : un des ouvrages


Roman-feuilleton et théâtre. L'adaptation du roman-feuilleton au théâtre

ROMAN-FEUILLETON ET THÉÂTRE

L'ADAPTATION DU ROMAN-FEUILLETON AU THÉÂTRE


Florent MONTACLAIR (dir.)


L'adaptation du roman feuilleton au théâtre est semblable à une toile immense. Le public est le métier sur lequel elle est tendue. Les adaptateurs assemblés en sont les infatigables artisans. Ils n'apparaissent au dix-neuvième siècle que pour saisir aussitôt la navette et la faire courir sur la trame ; ils disparaissent au vingtième siècle en même temps que le roman-feuilleton, mais se trouvent, au cinéma, une nouvelle vigueur.
Ainsi, sous ces plumes affairées, va croissant d'ampleur le large tissu.
L'étoffe n'en revêt pas une seule couleur, elle ne se compose pas d'une unique matière. Bien loin que l'inspiration de la sobre Pallas en ait décidé les dessins, l'aspect en rappelle plutôt la méthode des artistes du Cachemire. Les bigarrures les plus étranges et les enroulements les plus bizarres s'y compliquent sans cesse des caprices les plus inattendus, et ce n'est qu'à force de diversité et de richesse que, contrairement souvent à toutes les lois du goût, cet ouvrage, incomparable en grandeur, devient également incomparable en intérêt.
Le mélodrame et le vaudeville en sont le fond grossier, le coton ou la laine : ils sont le point commun à toutes les adaptations (l'action, le rire, les larmes, les chants et les danses, les décors et les machineries industrieuses). Le drame romantique l'assouplit en y mêlant sa soie, tandis que le naturalisme et d'autres courants encore tentent d'y glisser leurs filets plus minces en appliquant sur cette toile immense leurs arabesques d'argent et d'or.
En étudiant la relation du roman-feuilleton et du théâtre, cet ouvrage, réunissant des chercheurs d'Italie, de Nouvelle-Zélande, des États-Unis, de France, veut décloisonner les genres romanesques et les genres théâtraux. Durant tout le dix-neuvième siècle, l'interaction constante entre la scène et le roman montre la nécessité de porter un regard commun sur les productions feuilletonnées et théâtrales. Le roman-feuilleton est issu de la scène, et les formes théâtrales du dix-neuvième siècle subissent en retour son influence.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (1998) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°232]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses du Centre Unesco de Besançon

Collection : Littérature comparée

ISBN : 2-912295-07-6

Nombre de pages : 354 p.

Prix public : 22,87 €

Année d'édition : 1998