Publication 2003 : un des ouvrages


La réception du positivisme (1843-1928)

COMPLÉMENT D'OUVRAGE

LA RÉCEPTION DU POSITIVISME (1843-1928)


Le renouveau récent des études comtiennes a eu pour premier résultat de montrer l'actualité d'une pensée que l'on croyait d'un autre âge ; et cela, dans les domaines les plus divers : en philosophie des sciences, où l'on commence à s'intéresser au rapport entre science et politique, dans les neurosciences qui, sans le savoir, rejoignent en bien des points les positions de l'auteur du Tableau cérébral, ou encore en ce qui touche à l'enseignement des religions à l'école. Les articles réunis ici montrent que ce renouveau nous donne aussi une image plus précise de la façon dont le positivisme a été reçu.


Les six textes qui suivent ont pour origine des communications présentées à Cerisy lors du colloque Auguste Comte aujourd'hui de 2001 (publié sous le même titre par les Éditions Kimé en 2003)


Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°319bis]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses universitaires du Septentrion

Collection : Revue d'Histoire des Sciences Humaines, n°8

ISBN : 2-85939-800-7

Nombre de pages : 192 p.

Prix public : 21,34 €

Année d'édition : 2003

...........

DOSSIER : LA RÉCEPTION DU POSITIVISME (1843-1928)

Introduction, par Michel BOURDEAU

Comte et Cournot. Une mise en regard biographique et épistémologique, par François VATIN

Auguste Comte et Stuart Mill. Les enjeux de la psychologie, par Laurent CLAUZADE

Positivisme et utilitarisme : regards croisés, Comte, Spencer, Huxley, par Daniel BECQUEMONT

Le prétendu positivisme d'Ernest Renan, par Annie PETIT

Thomas Garrigue Masaryk ou le positivisme détourné, par Jan SEBESTIK

Nation, races et fétichisme : la religion de l'humanité au Brésil, par Lorelai KURY


VARIA

La science vécue. Les potentialités de la biographie en histoire des sciences, par Marc-Antoine KAESER


LIVRES

OUVRAGE ASSOCIÉ

Auguste Comte aujourd'huiÉditeur : Éditions Kimé

Collection : Philosophie, épistémologie

ISBN : 2-84174-315-2

Nombre de pages : 326 p.

Prix public : 23 €

Année d'édition : 2003

Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°319]

Publication 2003 : un des ouvrages


Auguste Comte aujourd'hui

AUGUSTE COMTE AUJOURD'HUI


Michel BOURDEAU, Jean-François BRAUNSTEIN, Annie PETIT (dir.)

Avec le concours du Centre national du Livre (CNL)


Préface de Michel HOUELLEBECQ


Auguste Comte, le fondateur du "positivisme", a construit une des grandes philosophies systématiques du XIXe siècle. Il développe une philosophie des sciences qui réordonne toute l'encyclopédie pour arriver à fonder la "sociologie", mais aussi une philosophie sociale et politique, qui se propose de "réorganiser" la société, après les bouleversements engendrés par la Révolution française. Comte tente également de fonder une religion sans Dieu, la "religion de l'Humanité", qui devrait permettre de renforcer le lien social.
Le positivisme connut en son temps un très grand succès, à la fois auprès des savants et des politiques, en Europe comme en Amérique latine. Depuis quelques années, la recherche s'attache à étudier plus précisément l'œuvre de Comte en elle-même, qu'il convient de distinguer du positivisme au sens large.
Les articles ici réunis portent d'abord sur la pensée scientifique de Comte, en particulier sur son œuvre mathématique et biologique. Ils traitent ensuite de la politique comtienne, à la fois à la lumière des théories politiques et sociales de son temps, mais aussi à travers les échos que cette doctrine rencontre aujourd'hui. Ils s'attachent enfin à éclairer la signification d'une esthétique comtienne très méconnue.
Ces études sont issues du colloque international "Auguste Comte aujourd'hui", organisé au Centre Culturel de Cerisy en 2001 par Michel Bourdeau, Jean-François Braunstein et Annie Petit. Elles sont précédées dans ce volume par une préface de Michel Houellebecq qui manifeste bien la paradoxale modernité de la pensée comtienne.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2001) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°319]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Kimé

Collection : Philosophie, épistémologie

ISBN : 2-84174-315-2

Nombre de pages : 326 p.

Prix public : 23 €

Année d'édition : 2003

...........

Préface. Préliminaires au positivisme, par Michel HOUELLEBECQ

Présentation, par Michel BOURDEAU


I. LA PHILOSOPHIE DES SCIENCES

A. Mathématiques et physique

La postérité mathématique de Comte, par Jean DHOMBRES

Comte, entre les classiques et les conventionnalistes, par Anastasios BRENNER

B. Sociologie et biologie

Le biologique et le social chez Comte, par Angèle KREMER-MARIETTI

L'inaccessible dans les sciences de la vie et le "degré de liberté en philosophie", par Zeineb Ben Saïd CHERNI

L'organicisme de Comte, par Laurent FEDI


II. LA PHILOSOPHIE POLITIQUE

A. Mise en perspective historique

Comte devant son siècle, par Regina POZZI

Dans le gouffre. Entre science et religion, les premiers sociologues français, de Bazard à Littré, par Mike GANE

Une statue de marbre : l'idéal féminin d'Auguste Comte. Convergences et dissonances avec ses contemporains socialistes, par Armelle LE BRAS-CHOPARD

B. Une nouvelle idée de la politique

Comte devant la dictature, par Cristina CASSINA

Entre compétence et liberté d'opinion : le pouvoir spirituel comtien comme modèle de sociologie intellectuelle, par Thierry LETERRE

L'art de la mémoire dans le système positiviste, par Mary PICKERING


III. L'ESTHÉTIQUE POSITIVISTE

L'esthétique positiviste : un Dictionnaire des idées reçues ?, par Jean-Pierre COMETTI

Auguste Comte et le génie esthétique italien, par Maria DONZELLI


CONCLUSION

Comte "In Context" : l'exemple de la sociologie, par Jean-François BRAUNSTEIN


Index des noms

Liste des auteurs

COMPLÉMENT D'OUVRAGE

La réception du positivisme (1843-1928)Éditeur : Presses universitaires du Septentrion

Collection : Revue d'Histoire des Sciences Humaines, n°8

ISBN : 2-85939-800-7

Nombre de pages : 192 p.

Prix public : 21,34 €

Année d'édition : 2003

Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°319bis]

Publication 2003 : un des ouvrages


Alphonse Daudet, pluriel et singulier

ALPHONSE DAUDET, PLURIEL ET SINGULIER

ÉCRITURES XIX 1


Christian CHELEBOURG (dir.)


La diversité de l'œuvre d'Alphonse Daudet et sa richesse tant littéraire que socio-historique imposent de revenir sur l'image d'auteur pour la jeunesse que lui vaut le succès jamais démenti du Petit Chose et des Lettres de mon moulin.
Lors de ce colloque de Cerisy, nous avons abordé son œuvre sous les trois angles de l'esthétique, de la topique et de la poétique. La perspective esthétique s’est attachée à dégager ses options stylistiques, à extraire l'unité de sa voix de la diversité des genres qu'il a illustrés — poésie, roman, nouvelle, théâtre, critique dramatique —, et à définir son approche du réalisme. La topique a dressé la carte de son imaginaire, a spécifié sa place dans la fin de siècle et a tâché de cerner son intertextualité. Enfin, la poétique s'est intéressée à ses procédés d'écriture, comme à la dynamique interne et aux motivations intimes de sa création.
Nous nous sommes efforcés de fixer une image d'Alphonse Daudet à la fois plurielle et singulière, dégageant sa position dans l'histoire du naturalisme. L'accent a été mis principalement sur l'écriture daudétienne : ses fondements, ses mécanismes, ses effets.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2002) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°317]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Lettres modernes Minard

Collection : La Revue des lettres modernes

ISBN : 2-256-91055-5

Nombre de pages : 338 p.

Prix public : 26 €

Année d'édition : 2003

.......

D'Alphonse Daudet à "Écritures XIX", par Christian CHELEBOURG


I. ESTHÉTIQUE

1. Alphonse Daudet : roman, théâtre, par Anne-Simone DUFIEF

2. Alphonse Daudet à l'Opéra, 1 : Daudet sur la scène lyrique, par Henri ROSSI

3. Jeunesse de Daudet : poésie et abandon ?, par Stéphane LE COUËDIC

4. Figures de l'ironie chez Daudet, par Françoise COURT-PÉREZ

5. La Réception et les traductions d'Alphonse Daudet dans les Lettres catalanes, par Àngels RIBES


II. TOPIQUE

6. L'Illusion dans l'univers de Daudet, par Roger RIPOLL

7. L'Heure de la douleur : La Doulou d'Alphonse Daudet, par Jérôme SOLAL

8. La Mort, cette petite chose, par Jean-Paul COLIN

9. Comment écrire le roman du divorce ? À propos de Rose et Ninette, par Nicholas WHITE

10. Alphonse Daudet à l'Opéra, 2 : la scène lyrique chez Daudet, par Henri ROSSI

11. Tartarin sur les Alpes — humour et nihilisme : l'aporie de la conquête, par Myriam KISSEL

12. L'Attitude politique d'Alphonse Daudet : Les Rois en exil, par Hervé GUINERET


III. POÉTIQUE

13. Daudet, le "marchand de bonheur", par Pierre DUFIEF

14. La Vérification des pouvoirs : à propos du "style artiste" chez Alphonse Daudet, par Serge MEITINGER

15. Daudet terre à terre : l'écriture naturaliste, par Maryse PETIT

16. Espace et récit dans Sapho d'Alphonse Daudet, par Bernard URBANI

17. Les Portes du Petit Chose ou du danger des grandes aventures, par André NOT

18. Alphonse Daudet et les images sensibles, par Philippe ORTEL

19. Mensonge naturaliste et vérité myope : poétique et vérité chez Alphonse Daudet, par Christian CHELEBOURG


Index des œuvres d'Alphonse Daudet étudiées, citées ou mentionnées

Publication 2003 : un des ouvrages


L'espace de la relation : le réel et l'imaginaire

L'ESPACE DE LA RELATION : LE RÉEL ET L'IMAGINAIRE


Adèle BUCALO-TRIGLIA, Jacques GOROT (dir.)


Ce colloque de Cerisy a permis un dialogue ouvert entre la biologie et la thérapeutique, entre la littérature, l'histoire et l'éthique, et entre les expériences artistiques et les techniques contemporaines de communication.
Il a éclairé comment l'aptitude à projeter et à distinguer l'espace imaginaire et l'espace réel, la conscience onirique et la conscience vigile, le soi et le non soi, ainsi que leurs interrelations, se trouve à l'origine de la création des identités dans la temporalité de la vie.
Ce qui existe à la naissance, avant même la naissance, c'est la relation à l'autre. En oscillation entre le réel et l'imaginaire, la relation à l'autre mérite une exploration transdisciplinaire.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2002) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°316]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions EDK

ISBN : 2-84254-083-2

Nombre de pages : 280 p.

Prix public : 17 €

Année d'édition : 2003

.......

La Thérapeutique de l'Imagination Matérielle et Dynamique. La main et l'oiseau dans la Thérapeutique de l'Imagination Matérielle et Dynamique, par Susana L. ROTBARD

Le réel et l'imaginaire : une vision de Rouen à la fin du XVIe siècle, par Emmanuel LE ROY LADURIE

L'imaginaire dans la relation du mourant avec lui-même et avec son entourage, par Serge BONFILS

Couleur, affect et relation thérapeutique, par Charifé "Leila" AL-HUSSEINI

"Quand la forme en une autre s'en va"… La mort et la sculpture du vivant, par Jean Claude AMEISEN

La langue allemande et la relation à l'espace, par Georges-Arthur GOLDSCHMIDT

Réflexions à propos de quelques concepts "corps-âme". Leurs conséquences dans l'approche médicale, par Thierry du PUY-MONTBRUN

Maltraitance : vers une éthique des pratiques, par Alain KOSKAS

Un espace relationnel : le pictural, par Henriette BESSIS

Le réel de l'imaginaire comme espace d'ouverture, par Claude COHEN-BOULAKIA

La danse, un espace relationnel, par Marion MOREAU

La relation en clinique psychiatrique : chimiothérapie et psychothérapie, par Maurice BENSOUSSAN

Contribution de l'espace thérapeutique relationnel à la construction d'un espace psychique interne, par Mireille FOGNINI

L'espace de la fête balinaise : possession et danse, par Vito DI BERNARDI

La dimension espace-temps et l'expérience du corps, par Carmelo SAMONÀ

Traumatisme et relation thérapeutique, par Giorgio SERIO

L'espace, l'individu et la territorialisation, par Jean-Marie GAUTHIER

L'imaginaire du thérapeute, par Berthe EIDELMAN-REHAHLA

Sculpture : du réel transformé par un imaginaire, par Marguerite NEVEUX

Réflexion sur le portrait, par Louis MONIER

Pour tout l'amour des écrans du monde. Imaginaires de la civilisation cathodique, par Marc TRAVERSON

Ouvrir l'espace de la relation thérapeutique : du cas clinique jusqu'à l'œuvre d'art, par Adèle BUCALO-TRIGLIA

Troubles du rythme corporel et maladies inflammatoires chroniques intestinales (à propos de deux observations de la maladie de Crohn), par Jacques GOROT

L'espace du poème : un même "la", par Claudine HELFT

Le travail du double dans L'Obscurité de Philippe Jaccottet, par Fabien VASSEUR

Paysages de paysages, par Girolamo CUSIMANO

L'espace en psychothérapie chez l'enfant, par Sylvie CADY

La relation avec les mots, par Anne CLANCIER

La pensée et l'imaginaire, par SAMI-ALI

Publication 2003 : un des ouvrages


S'engager autrement. Lecture d'un colloque de Cerisy

COMPLÉMENT D'OUVRAGE

S'ENGAGER AUTREMENT

LECTURE D'UN COLLOQUE DE CERISY


Sylvain ALLEMAND (auteur)


Attac, Villa El Salvador et son budget participatif, le Théâtre de l'opprimé, le roller citoyen, les démarches participatives de Saint-Denis… sont autant d'initiatives qui renouvellent les modes d'action, et du vivre ensemble, dans la cité. Mais, alors, l'apparente crise du lien social ne manifeste-t-elle pas, plutôt qu'un processus de décomposition, l'affirmation de nouveaux sujets collectifs, constitués de "je" à la fois engagés et autonomes ? En un mot — et pour faire formule — des "je-nous" acteurs à la fois privés et sociaux. Si tel est bien le cas, comment expliquer alors la myopie des médias, comme des politiques, et la difficulté que rencontrent ces "je-nous" à se faire reconnaître ? Ces je-nous seraient-ils "empêchés" par les nous existants, institutionnalisés ? Sont-ils appelés à n'être que des nous "éphémères" ? Comment peuvent-ils être pérennisés, transposés hors du contexte qui les a vus naître ?
Autant de questions que ce livre examine à travers l'écoute attentive des exposés et des débats d'une rencontre qui s'est tenue au Centre culturel international de Cerisy ; en juin 2002, quatrième volet du cycle Prospective d'un siècle à l'autre. Un livre au cœur d'une question centrale de nos sociétés nourrie du in et du off d'un grand colloque. Original et passionnant.


Non disponible à Cerisy

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions de l'Aube

Collection : Essai

ISBN : 2-87678-913-2

Nombre de pages : 155 p.

Prix public : 12 €

Année d'édition : 2003

.........

Avant-propos, par Edith HEURGON & Josée LANDRIEU

Prologue

1. Rappel des épisodes précédents

2. Dans quel monde vivons-nous ?

3. Un monde d'initiatives

4. Comment faire un jeu-nous ?

5. Démarches participatives : mode d'emploi

6. Des je-nous pour agir ensemble

7. Quel territoire d'appartenance ?

Épilogue

Abécédaire

Bibliographie

OUVRAGE ASSOCIÉ

Des « nous » et des « je » qui inventent la citéÉditeur : Éditions de l'Aube

Collection : Société et Territoire

Série : Prospective du présent

ISBN : 2-87678-912-4

Nombre de pages : 318 p.

Prix public : 30 €

Année d'édition : 2003

Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°315]

Publication 2003 : un des ouvrages


Des « nous » et des « je » qui inventent la cité

DES « NOUS » ET DES « JE » QUI INVENTENT LA CITÉ

PROSPECTIVE D'UN SIÈCLE À L'AUTRE (IV)


Edith HEURGON, Josée LANDRIEU (dir.)


Villa El Salvador, ville entièrement construite avec la participation de ses habitants ; Lille-Métropole, territoire qui engage, avec les acteurs concernés, une dynamique de développement ; Ateliers d'initiatives de la RATP qui produisent un espace public avec la participation des usagers ; Théâtre de l'opprimé qui transforme le spectateur en acteur ; Attac, Réseaux d'échanges réciproques de savoirs…, autant d'initiatives qui sont le fait de "je-nous" réunis par une "communauté de devenir" plutôt que par des institutions.
Dans cet ouvrage, les auteurs voient là une recomposition à l'œuvre, à partir de liens vivants et tumultueux, sur la base d'un "individualisme relationnel" ; en même temps, ils doutent de la capacité de la société à permettre la création de "nous" respectueux des "je".
Attentive à ces démarches porteuses d'un "futur souhaitable", la prospective du présent peut aider à favoriser les transmissions et les apprentissages, en reconnaissant les expériences, en soutenant les démarches, en encourageant chacun à se faire passeur. Un ouvrage collectif novateur qui ouvre de nombreuses pistes de réflexion et d'action.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2002) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°315]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions de l'Aube

Collection : Société et Territoire

Série : Prospective du présent

ISBN : 2-87678-912-4

Nombre de pages : 318 p.

Prix public : 30 €

Année d'édition : 2003

.........

Ouverture, par Edith HEURGON & Josée LANDRIEU


INTRODUCTION

Pour une prospective du sujet collectif, par Edith HEURGON

Formes plurielles de l'agir ensemble : les "nous" inventifs, par Josée LANDRIEU


1. CONFÉRENCES

Aimer, s'aimer, nous aimer, par Bernard STIEGLER

Crise de confiance du capitalisme, par Thierry GAUDIN

Vers un "nous" mondial ?, par Armand BRAUN

Le "je", le "moi", les "nous", par Alain TOURAINE

Le lien d'association : un nouvel horizon pour la démocratie, par Roger SUE

Du gouvernement de soi à la gouvernance mondiale, par Gérard DEMUTH

Coproduction continue du "moi-nous", par Guillaume DEMUTH


2. INITIATIVES

Villa El Salvador : l'expérience d'une ville de citoyens, par Miguel AZCUETA

Construire des territoires d'appartenance

Présentation, par Edith HEURGON

Les pays d'appartenance en Normandie et le cas de Lille métropole, par Jean LEVÊQUE

La transfiguration du "nous" par le jeu, par Jean-François STEVENS

La constitution de "nous" à partir d'ancrages différents : le cas de Saint-Denis

• Présentation, par Mounira MÉHIRI

• Le contexte de la ville de Saint-Denis, par David GALLARDO & Mounira MÉHIRI

• Naissance d'une projection collective : "Les Toiles du Nord", par Patrice VUIDEL

• Lien rural urbain, vers une communauté interterritoriale de projets, par Jacques RANOUX & David GALLARDO

• Saint-Denis : expérimentation de refondation d'une identité collective au travers de démarches participatives et délibératives, par Pascal AUBERT

• Des "nous" qui traversent les territoires : la ZEP de Creil, par Dominique MADELIN

Synthèse de l'atelier, par Norbert NOURIAN

Imaginer des espaces publics constructifs de "nous"

Présentation, par Edith HEURGON

Des démarches participatives à la rencontre et à l'écoute des citoyens

• Présentation, par Jean-Marc BERNARDINI

• La participation des citoyens au débat public : des formes variées pour des objectifs différenciés, par François MOUTERDE

• Les ateliers d'initiatives de la RATP, par Jean-Marc BERNARDINI

• Les ateliers d'initiatives du RER A : à la recherche de microsociabilités locales, par Judith FERRANDO

• La démarche Floréal : un partenariat entre la RATP et la mairie de Saint-Denis à l'écoute des habitants, par Anouk LANDRIEU

Des initiatives citoyennes qui s'appuient sur des pratiques artistiques et culturelles

• Présentation, par Philippe MERLANT

• Des artistes médiateurs travaillent avec les habitants de Saint-Dizier sur les traces d'André Breton, par Stéphane GATTI

• Quand l'opprimé redéfinit lui-même son identité et analyse le fonctionnement de nos institutions, par Fabienne BRUGEL

• À Cerisy, Bourdieu n'est pas Dieu…, par Catherine ESPINASSE

Synthèse de l'atelier, par Yves MATHIEU & Judith FERRANDO

S'engager et agir ensemble dans la société civile

Présentation, par Josée LANDRIEU

Expertise citoyenne et mondialisation : l'expérience d'AITEC, une association engagée dans le mouvement Attac, par Gustave MASSIAH

Les entreprises pourraient-elles redevenir des "nous" où des "je" se réalisent ?, par Jean-Michel HERLEM

Des "je" et des "nous" en échanges réciproques de savoirs pour "vivre ensemble", par Claire HÉBER-SUFFRIN

Agir ensemble dans la cité… en rollers : l'expérience du roller citoyen (RSI), par Adeline LE MEN

Une crise d'identité : le cas du PCF, par Alain OBADIA

De nouvelles formes d'engagement : liens forts, liens faibles… et liens innovants (lecture de l'atelier), par Josée LANDRIEU


ÉLÉMENTS DE CONCLUSION

Retour sur la prospective du présent, par Edith HEURGON & Josée LANDRIEU

COMPLÉMENT D'OUVRAGE

S'engager autrement. Lecture d'un colloque de CerisyÉditeur : Éditions de l'Aube

Collection : Essai

ISBN : 2-87678-913-2

Nombre de pages : 155 p.

Prix public : 12 €

Année d'édition : 2003

Non disponible à Cerisy


Publications associées


Publication 2003 : un des ouvrages


La Normandie et l'Angleterre au Moyen Âge

LA NORMANDIE ET L'ANGLETERRE AU MOYEN ÂGE


Pierre BOUET, Véronique GAZEAU (dir.)

Avec le concours du Conseil régional de Basse-Normandie et des Conseils généraux du Calvados et de la Manche


La Manche n'a jamais constitué au Moyen Âge un obstacle aux échanges pour les marchands, les hommes d'Église, les artistes, les hommes politiques, habitués depuis l'Antiquité à en fréquenter les deux rives. La conquête de Guillaume le Conquérant en 1066 renforça les liens qui s'étaient déjà noués au Xe siècle entre la Normandie et l'Angleterre.
Mais la création d'un ensemble politique sur les deux rives de la Manche créa une situation nouvelle qui allait connaître des phases diverses : période d'échanges très intenses, notamment de 1090 à 1125, et période de relâchement progressif durant le XIIe siècle. Après 1204, le rêve d'une continuité des relations "transmanchiales" s'estompe peu à peu, puis définitivement vers 1240. Au XVe siècle, lors de la guerre de Cent ans, le roi d'Angleterre Henri V n'a pas de politique normande : il est plus préoccupé par le trône de France que par l'ancien duché de Normandie.
Dis ans après le colloque de Reading, "England and Normandy in the Middles Ages", les actes du colloque international, qui s'est tenu au Centre culturel de Cerisy en octobre 2001, marquent une étape nouvelle dans l'étude des échanges anglo-normands. Les recherches conjointes des historiens britanniques et français et la publication récente de très nombreuses sources, notamment pour la période ducale, ont permis une relecture de cette histoire complexe qui ne peut être parfaitement éclairée que si on resitue ces deux espaces anglais et normand dans un contexte européen, enjeu des recherches à venir.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2001) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°314]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Publications du CRAHM

ISBN : 2-902685-14-9

Nombre de pages : 367 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

Prix public : 31,80 €

Année d'édition : 2003

......

Avant-propos, par Véronique GAZEAU

Introduction : La Normandie et l'Angleterre de 900 à 1204, par David BATES


1ère PARTIE : 911-1204

La parentèle de Guillaume le Conquérant : l'aperçu des sources diplomatiques, par Pierre BAUDUIN

Le rôle des élites dans la colonisation de l'Angleterre (vers 1066-1135), par Katharine KEATS-ROHAN

Le gouvernement d'Henri Ier Beauclerc en Normandie, par Judith GREEN

Les Normands de l'entourage d'Henri II Plantagenêt, par Nicholas VINCENT [enregistrement audio en ligne sur le site des Archives départementales de la Manche - Maison de l'histoire de la Manche]

Reprise et innovations : les rôles normands et anglais de l'année 1194-1195 et la perte de la Normandie, par Vincent MOSS

Le patrimoine anglais et l'Angleterre vus à travers les actes du cartulaire de Saint-Pierre de Préaux, par Dominique ROUET

L'exil dans l'espace anglo-normand, par Elisabeth VAN HOUTS

La Normandie et l'Angleterre au XIe siècle : le témoignage des manuscrits, par Richard GAMESON


2ème PARTIE : LE XIIIe SIÈCLE

L'aristocratie anglo-normande et 1204, par Kathleen THOMPSON

"Terra regis Anglie et terra Normannorum sibi invicem adversantur" : les héritages anglo-normands entre 1204 et 1244, par Daniel POWER [enregistrement audio en ligne sur le site des Archives départementales de la Manche - Maison de l'histoire de la Manche]

La mémoire des origines normandes des rois d'Angleterre dans les généalogies en rouleau des XIIIe et XIVe siècles, par Olivier de LABORDERIE

La Normandie et l'Angleterre au XIIIe siècle : bibliographie, par Daniel POWER


3ème PARTIE : LES XIVe ET XVe SIÈCLES

Raoul d'Eu, connétable de France et seigneur anglais et irlandais, par Émilie LEBAILLY

Harfleur et les Anglais, 1415-1422, par Anne CURRY

La présence anglaise dans la capitale normande : quelques aspects de relations entre Anglais et Rouennais, par Philippe CAILLEUX

La Normandie vue par les historiens et les politiques anglais au XVe siècle, par Jean-Philippe GENET

À l'abordage ! Pierre de Brézé, grand sénéchal de Normandie, et la guerre de course (1452-1458), par Philippe CONTAMINE [enregistrement audio en ligne sur le site des Archives départementales de la Manche - Maison de l'histoire de la Manche]


Conclusions, par Mathieu ARNOUX

Table des illustrations

Publication 2003 : un des ouvrages


Le récit d'enfance et ses modèles

LE RÉCIT D'ENFANCE ET SES MODÈLES


Anne CHEVALIER, Carole DORNIER (dir.)

Avec le concours du Centre "Textes/Histoire/Langages" de l'université de Caen Basse-Normandie


Le récit d'enfance, qui devient le passage obligé dans l'histoire d'une personnalité avec les Confessions de Rousseau, apparaît comme le signe de l'émergence d'une écriture de l'individualisme, qui tente de saisir la singularité d'un destin et le caractère unique de l'existence racontée. Pourtant le souci d'exprimer cette singularité rencontre le travail de modèles antérieurs qui façonnent les manières de raconter l'enfance. Y a-t-il une topique du récit d'enfance ? La présence de stéréotypes et de références qui renvoient aux Vies illustres, aux Confessions augustiniennes, à l'hagiographie, aux anecdotes merveilleuses, au picaresque et aux modèles pédagogiques, amène à distinguer la part du lieu commun du modèle, et la recherche de l'expression d'une expérience unique. Ce volume étudie la présence de ces modèles dans le récit d'enfance, le rôle qu'ils jouent dans la compréhension de soi et dans l'examen d'une vie. Le corpus concerné est narratif et comprend récit factuel et récit fictionnel. La période considérée s'étend du Moyen Âge au XXe siècle. Y sont représentés la littérature institutionnelle et les écrits de ceux qui, sans appartenir au monde des lettres, décident de raconter leur vie.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2001) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°313]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses universitaires de Caen

ISBN : 2-84133-191-1

Nombre de pages : 326 p.

Prix public : 30 €

Année d'édition : 2003

......

Avant-propos, par Anne CHEVALIER & Carole DORNIER


L'ENFANCE OU LES PROMESSES D'UN AVENIR

Enfance et autobiographie au Moyen Âge : sur quelques récits de vocation de Guibert de Nogent à Christine de Pizan, par Didier LECHAT

Enfances beethovéniennes, par Claude COSTE

L'enfance de l'homme de mérite au XVIIIe siècle : constitution d'un modèle, par Carole DORNIER

Récits d'enfance, récits républicains, par Gérard POULOUIN


"ME TIRER DE L'ENFANCE" OU L'ENFANCE EN CREUX

Topiques de l'enfance dans les romans d'aventures, par Jean-Paul ROGUES

Histoire d'enfances, histoire de l'enfance, par Laure HIMY-PIERI

Le récit d'enfance à la première personne au XVIIe siècle : entre mémoire et fiction, par Emmanuèle LESNE-JAFFRO

Archives des limbes : l'enfant avant l'enfance dans la littérature du XVIIIe siècle, par Jean-François PERRIN


SINGULARITÉS DE L'ENFANCE

Enfance épique, enfance romanesque : deux modèles de jeune protagoniste dans la poésie narrative du XIIe siècle, par Phyllis GAFFNEY

"L'enfance au féminin" : le récit d'enfance et ses modèles dans des autobiographies de femmes au XIXe siècle, par Brigitte DIAZ

Contes de fées, comptes d'enfance. Le récit d'enfance dans les manuscrits déposés à l'APA, par Véronique LEROUX-HUGON

La vogue du récit d'enfance dans la seconde moitié du XXe siècle, par Anne CHEVALIER


RÉCITS D'ENFANCE, RÉCITS SECONDS

Le récit d'enfance chez Anatole France, par Patrizia OPPICI

Le Page disgracié, ou l'essai de soi, par Chantal LIAROUTZOS

L'enfance retrouvée dans Quoi ? L'Éternité de Marguerite Yourcenar, par Françoise BONALI FIQUET

Soi-même comme modèle : la trace du déjà-écrit dans Enfance de Nathalie Sarraute, par Emer O'BEIRNE


LES STRATÉGIES DU RÉCIT

Un récit d'enfance et ses stratégies : Les Lieux d'une fugue de Georges Perec, par David GASCOIGNE

La valeur argumentative de l'enfance, par Nadine KUPERTY-TSUR

La tentation du défaut (sur quelques récits d'enfance), par Bruno BLANCKEMAN

Votre enfance en cinq leçons, par Philippe LEJEUNE


CONCLUSION

Le récit d'enfance et ses modèles : esquisse d'un bilan (Cerisy, septembre 2001), par Francine DUGAST PORTES


Bibliographie

Notes sur les auteurs

Publication 2003 : un des ouvrages


Argumentation et discours politique. Antiquité grecque et latine, Révolution française, Monde contemporain

ARGUMENTATION ET DISCOURS POLITIQUE

ANTIQUITÉ GRECQUE ET LATINE, RÉVOLUTION FRANÇAISE, MONDE CONTEMPORAIN


Simone BONNAFOUS, Pierre CHIRON, Dominique DUCARD, Carlos LÉVY (dir.)

Avec le soutien de l'université Paris XII-Val-de-Marne


Dans le monde grec du Ve siècle avant J.-C., la rhétorique est née du désir de trouver une alternative aux conflits armés. Paradoxe incontestable : plus de deux millénaires après, la rhétorique se porte bien… et la guerre aussi. Cette longue familiarité de l'argumentation et de la violence qu'elle est censée conjurer pose la question du statut et de la finalité du discours politique, tout comme elle conduit à s'interroger sur les raisons d'un échec au moins partiel. Ce discours n'a jamais cessé de faire l'objet d'un débat, sans cesse renouvelé par les conditions historiques, sociales et culturelles.
Voilà pourquoi un spécialiste de rhétorique grecque, un latiniste philosophe, un linguiste et une spécialiste de communication ont souhaité organiser en commun un colloque international d'une semaine, dans la tradition des rencontres de Cerisy, afin de faire le point sur cette notion de discours politique et de jeter un pont entre la tradition rhétorique et les théories actuelles du discours et de la communication.
Le présent volume réunit les contributions des intervenants. Elles sont, comme prévu, très diverses : Cicéron y croise Lionel Jospin, le commentaire d'une affiche publicitaire voisine avec l'étude du culte de la personnalité sous Louis XIV, on y découvre les ruses de la question rhétorique à l'Assemblée nationale aujourd'hui, le rôle de révélateur que jouent les gaffes commises par les hommes politiques ou encore l'importance du corps des acteurs et de l'espace politique lors de la dernière élection municipale à Toulouse, etc. Mais quelques grandes questions fédèrent ces enquêtes et les mettent en résonance par-delà les siècles, les disciplines et les méthodes : à partir de quand, pourquoi, dans quelle mesure peut-on parler du discours politique comme d'un genre spécifique, comment se constituent, se transmettent et se réalisent les normes de ce discours ? Quelle part accorder à la théâtralité dans le dispositif scénique et/ou télévisuel où il s'incarne ? Comment tracer les frontières entre l'argumentation et la manipulation ? Quelles relations véritables s'instaurent entre le discours et la violence qu'il est censé canaliser ? L'idée si récurrente d'une dégénérescence du discours politique correspond-elle à une réalité ou n'est-elle qu'un lieu commun ?
Écho de discussions passionnées, cet ouvrage intéressera tous ceux qui pensent que la connaissance et le partage du discours politique représentent un enjeu majeur pour l'avenir.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2001) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°312]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses universitaires de Rennes

Collection : Res Publica

ISBN : 2-86847-827-1

Nombre de pages : 272 p.

Prix public : 19 €

Année d'édition : 2003

......

Avant-propos, par Pierre CARLIER


PREMIÈRE PARTIE
GENRES ET ADAPTATIONS DES MODÈLES

1. La classification des discours politiques de Platon à Aristote, par Marie-Pierre NOËL

2. Un cas de constitution d'un genre : les discours de retour d'exil de Cicéron à la lumière du De oratore, par François PROST

3. Les constantes rhétoriques du discours nationaliste, de Velléius Paterculus (1er siècle ap. J.-C.) à Joaquin Costa (XIXe siècle), par Antonio RUIZ CASTELLANOS

4. La transmission des idées : considérations sur l'éloquence révolutionnaire chez Germaine de Staël et Benjamin Constant, par Aurélien PRINCIPATO

5. Émile Zola, de l'épopée littéraire à l'épopée politique, autour de Son Excellence Eugène Rougon, par Adeline WRONA

6. Le Discours sur le Colonialisme de Césaire : une rhétorique du combat, par Robert JOUANNY

7. Lois et invariants d'un genre : pour une sociologie des gaffes politiques, par Christian LE BART

8. La fabrique du discours politique : les "écrivants" des prises de parole ministérielles, par Caroline OLLIVIER-YANIV


DEUXIÈME PARTIE
MISE EN SCÈNE ET THÉÂTRALITÉ

9. Propagandes : pouvoir en peinture ou récit du pouvoir, par Pierre ZOBERMAN

10. Rhétorique théâtrale et identité argumentative, par Bernard LAMIZET

11. Rhétorique télévisuelle et esthétisation politique : le corps (en) politique, par Marlène COULOMB-GULLY

12. Citoyens du dimanche. Politique télévisée en fin de siècle, par Brigitte LE GRIGNOU

13. La mise en scène de l'autorité politique dans les assemblées locales, par Pierre MAZET


TROISIÈME PARTIE
ARGUMENTATION ET MANIPULATION

14. Le "plaider en dehors de la cause" d'Aristote : un critère technique pour séparer argumentation et manipulation ?, par Philippe BRETON

15. Les rapports entre persuasion et manipulation dans le discours figuré, par Pierre CHIRON

16. Donner la parole au peuple ? Rhétorique et manipulation des contiones à la fin de la République romaine, par Philippe MOREAU

17. Une discussion biaisée : la question rhétorique dans le débat parlementaire, par Dominique DUCARD


QUATRIÈME PARTIE
RHÉTORIQUE POLITIQUE ET VIOLENCE

18. Un aspect du thème de la monstruosité morale dans la rhétorique cicéronienne : le monstre comme prodige et causeur de prodiges, par Blandine CUNY-LE CALLET

19. L'ennemi du peuple et l'agent de l'histoire (1800-1914), par Marc ANGENOT

20. Les mots de la violence, la violence des mots dans le discours politique français contemporain, par Dominique DESMARCHELIER


CINQUIÈME PARTIE
LE LIEU COMMUN DE LA DÉGÉNÉRESCENCE DU DISCOURS POLITIQUE

21. Le "lieu commun" de la décadence de l'éloquence romaine chez Sénèque le Père et Tacite, par Carlos LÉVY

22. "La dégénérescence du discours politique", un "lieu commun" de l'Antiquité et de la fin du vingtième siècle ?, par Simone BONNAFOUS


POSTFACE

Espaces, par Maurice TOURNIER

• Recension, par Alice KRIEG, in Revue Sciences Humaines, n°142, "L'éducation, un objet de recherches", Octobre 2003 [en ligne]

Publication 2003 : un des ouvrages


Georges-Emmanuel Clancier, passager du siècle

GEORGES-EMMANUEL CLANCIER, PASSAGER DU SIÈCLE


Arlette ALBERT-BIROT, Michel DÉCAUDIN (dir.)


L'époque aime la lame et le bris, déchiquète plus qu'elle ne soude. Atomise. Sépare. Si elle cultive l'amnésie, nous avons plus que jamais besoin que soit passé le témoin. Aux désenchantements postmodernes, aux apories de l'Histoire, Georges-Emmanuel Clancier (né en 1914) confronte ses quêtes émerveillées, ses arches féeriques, l'exploration de ses terres intimes, sa défense et illustration d'une écriture de l'humain. Alors que nous errons encore parmi les décombres d'un XXe siècle incessamment moribond, son œuvre nous rappelle opportunément que la mémoire est la première forme de la résistance, la dénégation apportée à tout ce qui nous aliène au donné. Conséquente et multiple, la production clancienne, qu'il s'agisse de roman, de poésie ou de réflexion critique, est celle d'un "passager du siècle". Le colloque de Cerisy a promené son miroir le long des chemins d'une vie et ces Actes sont les miscellanées que nous offrons à notre tour au passager-passeur. Ils déclinent toutes les formes de la traversée existentielle et du voyage esthétique. Y sont d'abord convoqués les gués de la formation, de la rencontre. Le passager a charrié bien des êtres, des mots, des rêves. Puis nos propres examens amicaux de passage ont sillonné les strates de l'écriture, les référents romanesques, leurs espaces identificatoires et leurs encrages, les dispositifs symboliques du narratif, les motivations et motifs de la poésie. Autant d'escales dans l'imaginaire du poète ami, mais autant d'occasions de ne pas stationner. L'oscillante parole de Georges-Emmanuel Clancier, cette parole conjonctive, nous invite à devenir nous-mêmes des passeurs. Peut-être alors pourrons-nous dire, avec l'Oreste des Mouches de Sartre : "J'ai fait mon acte, Électre, et cet acte était bon. Je le porterai sur mes épaules comme un passeur d'eau porte les voyageurs, je le ferai passer sur l'autre rive et j'en rendrai compte." F.-J. A.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2001) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°311]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses universitaires de Limoges

ISBN : 2-84287-309-2

Nombre de pages : 423 p.

Prix public : 29 €

Année d'édition : 2003

......

PROLOGUE : TOTALISATIONS, RELIEFS, LIGNES

Le "trésor caché" dans l'œuvre poétique et romanesque, par Jeanne-Marie BAUDE


GENÈSES, MOTS DE PASSE, PASSAGES

GEC et l'esprit de résistance, par Gérard POULOUIN

La revue Centres — GEC, Robert Margerit, René Rougerie, par Arlette ALBERT-BIROT

GEC, un poète ami des poètes, par Jacques BIRNBERG

Naissance de la poésie chez GEC. La naissance du poète, par Anne CLANCIER

GEC au plus secret de lui-même, par Sylvestre CLANCIER


ENRACINEMENTS : SÉCULARITÉ ET CARTOGRAPHIE DU TERRESTRE

La notion de Terre de mémoire, par Christine DUPOUY

L'Histoire dans l'œuvre de GEC, par Joël SCHMIDT

Les classes sociales et leur représentation dans l'œuvre romanesque, par Max ALHAU

La faim dans Le Pain noir, par Jacques TORNAY

Les paysages de la République, par Georges-Arthur GOLDSCHMIDT


ORDRE ET SPÉCULARITÉ DE LA FICTION : MYTHOLOGIES DU SOL ET DU SENS

Temps et récit dans Les Incertains, L'Éternité plus un jour, La Halte dans l'été, par Annie PIBAROT

L'anamnèse dans Une ombre sarrasine, par Sandrine MARCILLAUD-AUTHIER

La quête d'un temps immarcescible, par Mireille FOGNINI

Le théâtre dans un roman de formation : L'Éternité plus un jour, par Emmanuelle GILBERT

La raison de la déraison : la folie dans L'Éternité plus un jour, par François-Jean AUTHIER

La poétique du pain, par Fawzia ASSAAD

De Ces ombres qui m'éclairent au Pain noir : le personnage de Pierre Coutil et l'engendrement du texte, par Claudette ORIOL-BOYER


ITINÉRAIRES ET CIRCULATIONS DU POÉTIQUE : PASSEPORTS HERMÉNEUTIQUES

GEC, le poète "enté", par Claude DEBON

Réflexion critique et désir de vivre en poésie dans l'œuvre de GEC, par Daniel BRIOLET

Le poème en prose et ses environs, par Marie-Claire BANCQUART

Avec, par Hughes LABRUSSE

Le pouvoir des mots dans l'œuvre poétique, par Danièle CORRE

Une géographie du langage, par Béatrice MARCHAL-VINCENT

Une poésie de l'entre-deux : la fête et la faute dans les poèmes, par Joëlle JEAN

La poésie et l'intonation, par Anne MORTAL


À TRAVERS CHANTS : ESPACES D'ÉCRITURE, PARCOURS DE LECTURE

Poésie et autobiographie dans Passagers du temps, par Lionel RAY

La résonance de l'art pictural chez GEC, par Henriette BESSIS

"Tigre, pieuvre, pou", le monde à l'épreuve de l'animalité dans les poèmes, par Astrid BOUYGUES

Éclat, fragment, par Aude PRÉTA-DE BEAUFORT

L'enfance et la nuit dans Oscillante Parole, par Colette PRUDI

GEC, le veilleur à hauteur d'homme : "D'une colline", par Peter READ

Contre-Chants ou la contre-discordance, par Jean JORDY


ÉPILOGUE : RELAIS, PASSATION

L'Oiseleur et le Paysan, par Robert MARGERIT

Richard ROGNET lit Clancier, suivi de "Petite lettre à Georges-Emmanuel Clancier pour le remercier de l'envoi de Contre-Chants et du Passant de Vérone"


Abréviations et éditions utilisées

Index