Publication 2019 : un des ouvrages


SIMONE WEIL, RÉCEPTION ET TRANSPOSITION


Robert CHENAVIER, Thomas PAVEL (dir.)


L'importance primordiale de la notion de transposition tient d'abord à son aptitude à composer différents niveaux de la réalité, dans une "lecture" du monde comme "texte à plusieurs significations", sans oublier la dimension spirituelle de l'"art de transposer". Une seconde ligne d'analyse explore en quoi la pensée de Simone Weil est elle même transposable aujourd'hui, dans nos réflexions sur la question du travail, sur une théorie des religions ou dans le domaine politique. Déterminer les significations de la méthode de transposition permet de définir les conditions d'une réception de l'œuvre de Simone Weil de nos jours. Ce volume réunit les articles issus des communications prononcées au colloque de Cerisy (2017).


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2017) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°620]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Classiques Garnier

Collection : Colloques de Cerisy - Philosophie, n°3

ISBN : 978-2-406-08246-0

Nombre de pages : 382 p.

Prix public : 46,00 €

Année d'édition : 2019

Esthétique, Histoire, Littérature contemporaine, Philosophie, Philosophie politique, Philosophie du travail, Théorie des religions, Weil (Simone)

Avant-propos, par Robert CHENAVIER

PREMIÈRE PARTIE
DIFFÉRENTES APPROCHES DE LA TRANSPOSITION

La transposition comme critère de vérité, par Fernando REY PUENTE

À l'écoute de Simone Weil. La transposition de(s) sens, par Adrienne JANUS

"Se mettre dans la troisième dimension". Une théorie du transfert chez Simone Weil, par Robert CHENAVIER

"Elle me gouverne, mais ne me convertit pas". Simone Weil, le malheur et l'amour humain, par Frédéric WORMS

Simone Weil et le problème d'une politique de la culture, par Alejandro DEL RÍO HERRMANN

Une vie philosophique ? Simone Weil, éthique et écriture, par Pascal DAVID

DEUXIÈME PARTIE
LE TEMPOREL ET L'ICI-BAS

Vers une civilisation du travail. Action et contemplation dans la pensée de Simone Weil, par Emilia BEA & Cristina BASILI

Penser l'expérience du temps dans la société postindustrielle à la lumière des écrits weiliens, par Christina VOGEL

La condition humaine comme travail de perception, par Pascale DEVETTE [enregistrement audio en ligne sur La forge numérique de la MRSH de l'université de Caen Normandie et sur le site France Culture]

Corps et âme. La philosophie du travail chez Simone Weil, par Françoise MELTZER

Le déracinement selon Simone Weil et Gabriel Marcel, par Thomas PAVEL

Simone Weil et Günther Anders, par Olivier REY

TROISIÈME PARTIE
LA DIMENSION DE L'ÉTERNEL

Renouveler la notion de vérité religieuse. Le legs de Simone Weil, par Ghislain WATERLOT

Unicité des religions, unité de la religion ? Simone Weil et Mircea Eliade, par Laurent MATTIUSSI

Simone Weil, de l'élargissement de la métaphysique à l'élargissement du christianisme, par Emmanuel GABELLIERI

Palimpseste théologique. Simone Weil, Henry Duméry, Stanislas Breton ou le surnaturel en question, par François MARXER

Convergences spirituelles. Actualité de l'universalisme de Simone Weil, par Maria VILLELA-PETIT

QUATRIÈME PARTIE
PARCOURIR LE CHEMIN QUI VA DU PRINCIPE LE PLUS ÉLEVÉ AU MONDE ICI-BAS

Simone Weil, l'impossible et le nécessaire, par Luigi A. MANFREDA

"Seul ce qui est juste est légitime". Limite du politique et obligation de justice, par Rita FULCO

Simone Weil et la justice d'après-guerre, par Christine Ann EVANS

La vulnérabilité de l'humain et la tension vers l'universel. Simone Weil depuis les éthiques du care, par Martine LEIBOVICI

Simone Weil et Emmanuel Lévinas. L'impersonnel et l'altérité, le même défi ?, par Federica NEGRI

Index

Résumés

Publication 2019 : un des ouvrages


LA PHILOSOPHIE NON-STANDARD DE FRANÇOIS LARUELLE


Maryse DENNES, John Ó MAOILEARCA, Anne-Françoise SCHMID (dir.)


Traduction de Nadia CHTCHETKINA-ROCHER et Audrey PETIT-TRIGG


Cet ouvrage, issu d'un colloque de Cerisy qui a eu lieu en 2014, rassemble des études sur la philosophie non-standard de François Laruelle qui prolonge le concept de "non-philosophie". Il manifeste la multiplicité et la richesse des liens de l'œuvre de François Laruelle avec des courants philosophiques à l'origine indépendants, mais qui font usage de ses thèmes, les adaptent, les transforment ou les continuent. Cette variété est organisée en un triptyque : le parcours de Laruelle parmi les philosophes, les outils et méthodes créés par lui, enfin les œuvres émergentes de ceux qui en font usage : non-théologie, poématique, sémiotique non-philosophique, ainsi que le domaine des arts pour aborder sa pensée.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2014) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°618]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Classiques Garnier

Collection : Colloques de Cerisy - Philosophie, n°2

ISBN : 978-2-406-08075-6

Nombre de pages : 454 p.

Prix public : 49,00 €

Année d'édition : 2019

Épistémologie générique, Éthique, Laruelle (François), Science, Science impliquée, Sémiologie, Théologie

Introduction. François Laruelle et le colloque de Cerisy (3-10 septembre 2014), par John Ó MAOILEARCA & Anne-Françoise SCHMID

La proposition de François Laruelle. Messianité, une conjecture, par François LARUELLE [enregistrement audio en ligne sur La forge numérique de la MRSH de l'université de Caen Normandie et sur le site France Culture]

PREMIÈRE PARTIE
FRANÇOIS LARUELLE ET LA PHILOSOPHIE

Nous les simples d'esprit, par Philippe PETIT

Penser la singularité par-delà la nostalgie philosophique, par Florian FORESTIER

Indivi-dualité et Individu. Søren Kierkegaard et François Laruelle en miroir, par Chantal ANNE

Notes sur le non-marxisme de François Laruelle. L'hypothèse non-marxiste, par Alessandro TREVINI BELLINI

Sur la possibilité d'une révolte immanente comme théorie et comme pratique. Lire Laruelle avec Marx, par Katerina KOLOZOVA

Le changement de direction. La radicalisation laruellienne de l'esthétique kantienne, par Tatiana KARACHENTSEVA

Non-philosophie et visage de la philosophie, par Jean-Michel SALANSKIS

La non-philosophie de François Laruelle entre le Charybde de la transraison et le Scylla du scientisme, par Sergueï KHORUZHIY

DEUXIÈME PARTIE
LE GESTE NON-PHILOSOPHIQUE

La science impliquée. Épistémologie non-standard et éthique générique, par Léo COUTELLEC

L'alliance non-standard de l'épistémologie et de l'esthétique à l'occasion des sciences, par Muriel MAMBRINI-DOUDET & Anne-Françoise SCHMID

La généralisation et la formalisation en non-philosophie, par Rocco GANGLE

Les corrélations linguistiques de la dualité unilatérale (DU), par Liudmila GOGOTISHVILI

Divination et Dualyse, par Joshua RAMEY

Expérience et expérimentation dans la philosophie non-standard, par Ian JAMES

La non-philosophie comme fondement d'historicité, par Maryse DENNES

TROISIÈME PARTIE
INNOVATIONS ET CRÉATIONS AU-DELÀ DE LA NON-PHILOSOPHIE

Contourner le problème de l'initiation. À propos des Introductions à la Non-Philosophie, par John Ó MAOILEARCA

Sémiotique non-philosophique. Quand la création artistique utilise la démarche non-philosophique, par Gilbert KIEFFER

La possibilité d'une poématique, ou l'archéologie imaginaire de l'esthétique non-standard, par Drew S. BURK

De l'uni-latéralité à l'enfance. Trois lectures de l'invention non-philosophique, par Hugues CHOPLIN

Une non-théologie est-elle possible ?, par Anthony Paul SMITH

Le malheur est absolu, mais l'homme est radicalement bon, par Patrick FONTAINE

Table ronde d'anciens doctorants, avec Alessandro BERTOCCHI, Erik DEL BUFALO, Jean-Baptiste DUSSERT, Christelle FOURLON et Sven LÄWEN

Conclusion, par Liudmila GOGOTISHVILI & Maryse DENNES

Annexes

Index nominum

Résumé des contributions

Publication 2019 : un des ouvrages


AGENCER LES MULTIPLICITÉS AVEC DELEUZE


Anne QUERRIEN, Anne SAUVAGNARGUES, Arnaud VILLANI (dir.)


Issu d'un colloque de Cerisy consacré en 2015 à Gilles Deleuze, cet ouvrage expose les efforts joints de la jeune génération de chercheurs et ceux de ses aînés pour tenter, à partir d'une multitude de points de vue, de rendre compte de la fascination qu'exerce cette pensée, et de l'importance qu'y prend aussi, parallèlement aux personnalités de Deleuze et de Guattari, ce personnage créé entre eux comme un tiers, une "fonction" : D&G.
Attaché, dès avant 1953, à restituer des processus, des actes, des mouvements, des transformations, pour remplacer les substances, arrêts sur image, interprétations et représentations, Deleuze n'a cessé de suivre deux lignes qui, échappant au "transcendant" et répondant à une nouvelle théorie du signe, ne cessent de "bifurquer" tout en conservant leur mouvement infini : 1) la ligne de vie et de pensée, qui expérimente les multiplicités, c'est-à-dire manifeste et prend en compte librement l'éclair issu de la rencontre aléatoire entre singularités chargées d'une différence de potentiel ; 2) la ligne de l'art, qui agence les multiplicités, c'est-à-dire produit, "involontairement" et "à côté", des blocs de vie indépendants, à la fois créateurs et propageant un esprit et un acte de résistance. Cette double direction de recherche s'est affirmée dans la rencontre avec Guattari. Elle inspire aujourd'hui cet ouvrage.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2015) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°613]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Hermann Éditeurs

Collection : Colloque de Cerisy

ISBN : 978-2-7056-9577-4

Nombre de pages : 418 p.

Prix public : 32,00 €

Année d'édition : 2019

Agencement, Arts, Deleuze (Gilles), Guattari (Félix), Lignes de fuite, Multiplicités, Philosophie, Politique, Résistance schizoanalyse, Sémiotique

Introduction

I. FAIRE VARIER LES CONCEPTS

I. Un seul ou deux désirs ?, par Cintia VIEIRA DA SILVA

II. Les chemins du corps sans organes, par Kuniishi UNO

III. Subjectivités et lignes de fuite : sur l'amitié philosophique, par Fredrika SPINDLER

IV. Diagrammes : usages multiples, par Daniela VOSS

V. Subjectivations et désubjectivations, par Peter PÁL PELBART

VI. De la clinique à la musique : stéréotypies psychiatriques et ritournelles deleuzo-guattariennes, par Maël GUESDON

II. CRITIQUER LA REPRÉSENTATION

VII. Musique et modulation : vers une poétique du vent, par Silvio FERRAZ & Gustavo RODRIGUES PENHA

VIII. Sorcellerie et machinisme, par José GIL

IX. Entre totémisme aborigène et Umbanda brésilienne : empreintes, lignes de fuite et cristallisation des hétérogénéités, par Barbara GLOWCZEWSKI

X. Agencement-Candomblé et lignes de fuite brésiliennes, par Abrahão de OLIVEIRA SANTOS

XI. Ensembles et multiplicités, par Jean-Clet MARTIN

XII. De la métallurgie au cyborg : le problème de la technologie chez Deleuze et Guattari, par Tatsuya HIGAKI

III. TRACER DES DIAGRAMMES

XIII. Circle Process : subjectivation et processualité musicale, par Pascale CRITON

XIV. En quoi le capitalisme est-il une axiomatique ?, par Tatiana ROQUE

XV. Énoncés des organisations de pouvoir/idéologies : une différence entre la philosophie de Deleuze et Guattari et la pensée de Marx, par Rodrigo GUÉRON

XVI. Perspective, cadre, philosophie : la peinture d'après Deleuze, par Gregory FLAXMAN

XVII. Deleuze, devenir-ingénieur, par Georges AMAR

XVIII. Sémiotiques et micro-esthétique du design, par Vincent BEAUBOIS

IV. PRENDRE SOIN DES LIGNES DE FUITE

XIX. "L'art est ce qui résiste même si ce n'est pas la seule chose qui résiste", par Raymond BELLOUR [enregistrement audio en ligne sur La forge numérique de la MRSH de l'université de Caen Normandie et sur le site France Culture]

XX. Le presque rien qui tourne en ligne d'expérimentation, par Ana GODINHO

XXI. Danser, expérimenter, par Nadia VADORI-GAUTHIER

XXII. La schizoanalyse ou la révolution copernicienne de l'inconscient, par Florent GABARRON-GARCIA

XXIII. Poétiques de l'immanence : Deleuze, Beckett…, par Annita COSTA MALUFE

XXIV. L'effet Guattari, par Andrew GOFFEY

XXV. Deleuze : le vrai-fuyant, la poésie, les Grecs, par Arnaud VILLANI

V. EXPÉRIMENTER MICROPOLITIQUEMENT

XXVI. Deleuze politique avant la rencontre avec Guattari, par Anne QUERRIEN

XXVII. Le cinéma comme "art du contrôle" : stratégies du retournement, par Dork ZABUNYAN

XXVIII. Le devenir d'Olivia au pays de Shonda, par Kpêdétin Mariquian AHOUANSOU

XXIX. Du "mass media act" à la création des médias libres, par Viviana LIPUMA

XXX. La perversion deleuzienne : prise et méprise, par Frédéric RAMBEAU

XXXI. "Machines de guerre" : entre concepts, institutions et expérimentation sociale, par Valentin SCHAEPELYNCK

XXXII. Pour une nomadologie des institutions, par Eugene W. HOLLAND

Bibliographie

Les auteurs

Publication 2017 : un des ouvrages


KIERKEGAARD, L'ŒUVRE DE L'ACCOMPLISSEMENT


Flemming FLEINERT-JENSEN, Jacques MESSAGE (dir.)

Avec la collaboration d'Émeline DURAND


Début 1846 paraît le Post-scriptum définitif et non scientifique aux Miettes philosophiques. Acmé d'une œuvre ? À la fin de 1848 et au début de 1849, Kierkegaard, alors qu'il a publié un an auparavant Les Œuvres de l'amour, esquisse le projet de donner des "œuvres de l'accomplissement". Ce dessein est porteur de questions : les catégories initialement construites sont-elles réélaborées après 1846 ? Quelle est la valeur de l'expérience de la souffrance dans l'horizon chrétien ? Que conclure de la méditation de l'amour ? Qu'est-ce qu'être "devant Dieu" ? Les contributeurs de ce volume s'essaient à répondre.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2013) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°578]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Classiques Garnier

Collection : Colloques de Cerisy - Philosophie, n°1

ISBN : 978-2-406-07454-0

Nombre de pages : 491 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

Prix public : 39,00 €

Année d'édition : 2017

Christianisme, Éthique, Existentialisme, Herméneutique, Histoire de la philosophie, Kierkegaard (Søren), Littérature, Littérature danoise, Littérature moderne, Morale, Philosophie, Poésie, Psychologie, Religion, Science des religions, Théologie

Éditions de référence

Préambule, par Flemming FLEINERT-JENSEN & Jacques MESSAGE

PREMIÈRE PARTIE
DE L'IRONIE AU DÉSESPOIR ET RETOUR

L'ironie, le tragi-comique et l'édification selon Kierkegaard, par Philippe GROSOS

L'ironie en mouvement, par Jacques MESSAGE

La faiblesse d'être soi. Sein zum Tode et vie "éternelle", par Joaquim HERNANDEZ-DISPAUX

Le Socrate de La Maladie à la mort, par Hélène POLITIS

Identité, négativité et fondation du soi selon La Maladie à la mort, par André CLAIR

DEUXIÈME PARTIE
NULLA DIES SINE LACRYMA

Kierkegaard et la quête du sens à "l'âge séculier", par Bernard LEMAIGRE

La conscience du péché, pierre de touche de l'œuvre de l'accomplissement, par Pierre BÜHLER

L'égologie de Kierkegaard et la phénoménologie. La figure kierkegaardienne et la recherche d'une radicalité phénoménologique, par Florian FORESTIER

Se faire une image de la souffrance, par Ettore ROCCA

Le témoin, par Emmanuel CATTIN

TROISIÈME PARTIE
DE L'AMOUR ET DE SES ŒUVRES

De l'amour et de ses œuvres. Parenté et proximité selon Kierkegaard et Levinas, par Alain BELLAICHE-ZACHARIE

Les Œuvres de l'amour. Un "hapax" dans le corpus kierkegaardien ?, par Frédéric ROGNON

Existence et amour. Regards sur Les Œuvres de l'amour, par André CLAIR

L'amour pour le prochain et le recommencement de l'éthique, par Darío GONZÁLEZ

Les Œuvres de l'amour entre prédilection et renonciation, par Peter KEMP

QUATRIÈME PARTIE
DEVANT DIEU

Kierkegaard, poète et martyr, par David BREZIS

Silence — Nature — Dieu. Kierkegaard ou Heidegger, par George PATTISON

Imitation et vérité, par Vincent DELECROIX

Kierkegaard, poète du religieux, mais de quelle religion ?, par Søren GOSVIG OLESEN

Kierkegaard le luthérien, par Flemming FLEINERT-JENSEN

L'idée de Dieu dans le Journal de 1854, par Jacques COLETTE [enregistrement audio en ligne sur La forge numérique de la MRSH de l'université de Caen Normandie]

Index nominum

Résumés et présentations des auteurs

Publication 2016 : un des ouvrages


JEAN GREISCH, LES TROIS ÂGES DE LA RAISON

MÉTAPHYSIQUE, PHÉNOMÉNOLOGIQUE, HERMÉNEUTIQUE


Stefano BANCALARI, Jérôme de GRAMONT, Jean LECLERCQ (dir.)


Après la maxime phénoménologique "Aller aux choses mêmes", il importait sans doute de faire droit à l'impulsion herméneutique : celle qui (nous) commande de comprendre les œuvres qui parlent des choses mêmes. Après ce qui donne à penser (Kant, Ricœur), ce qui force à penser (Deleuze) ou ce qui appelle à penser (Heidegger), un quatrième motif est à interroger : ce qui porte la pensée, au sens de ce qui la conduit jusqu'à nous. Nous pouvons bien rêver d'une immédiate présence aux choses, nous savons aussi, et depuis le commencement grec de la philosophie, que long est le chemin vers le simple, le proche ou le natal. Ce chemin est celui de l'interprétation, celui qui reconduit au-devant des phénomènes.
Comment voir ce qui se donne ou entendre ce qui nous appelle ? Comment retrouver le chemin des plus hautes questions, celles que nous disons "métaphysiques" ? Nous ne le ferons pas seuls, sans une histoire qui nous précède, sans des œuvres qui ouvrent le chemin, sans des propédeutes voire des presbytres pour initier à cette tâche. Jean Greisch fut et demeure l'homme d'un tel programme. Ces actes d'un colloque de Cerisy, tenu en 2015, rendent un hommage appuyé à sa culture, à ses travaux sur la métaphysique, la philosophie de la religion, la phénoménologie et sa greffe herméneutique entendue stricto sensu, à ses engagements, bref à son humanisme de l'homme toujours à naître.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2015) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°551]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Hermann Éditeurs

Collection : Colloque de Cerisy

ISBN : 978-2-7056-9280-3

Nombre de pages : 424 p.

Prix public : 35,00 €

Année d'édition : 2016

......

Présentation, par Jérôme de GRAMONT

I. Métaphysique et philosophie de la religion, par Philippe CAPELLE-DUMONT

II. L'âge herméneutique de la raison et la "fonction méta" : le défi du passage, par Carla CANULLO

III. Éloge de la monotonie, ou comment s'orienter dans la pensée ?, par Jérôme de GRAMONT

IV. Le principe mémoire, par Ugo PERONE

V. L'arbre de vie et la phénoménologie husserlienne, par Maria VILLELA-PETIT

VI. Expérience religieuse et holisme de l'expérience, par Philippe NOUZILLE

VII. Archi-corporéité : les expressions corporelles entre grammatologie et embodied mind, par Francesco Valerio TOMMASI

VIII. L'attitude herméneutique, par Christian BERNER

IX. Paul Ricœur et Jean Greisch lecteurs de la Bible, par Geneviève HÉBERT

X. Sécularisation, traduction, métaphore : un nouveau conflit des interprétations ?, par Jean-Claude MONOD

XI. Le nouvel âge herméneutique d'une compréhension interculturelle de la nature, par Jean-Claude GENS

XII. Traduire l'Europe : l'enjeu herméneutique de la "philosophie japonaise", par Yasuhiko SUGIMURA

XIII. Herméneutique de la technologie, par Peter KEMP

XIV. Problématiques psychosomatiques et fonction méta, par Théo LEYDENBACH

XV. Pascal et l'inquiétude de la foi, par Emmanuel FALQUE

XVI. Raison spéculative et raison critique en philosophie de la religion, par Pierluigi VALENZA

XVII. Les incidences radicales du tournant herméneutique sur la théologie, par Joseph S. O'LEARY

XVIII. La double traduction du sacré, par Stefano BANCALARI

XIX. Voir d'un autre œil, par Jean LECLERCQ

XX. Paul Celan, poète du poète en ces temps de détresse, par Jérôme de GRAMONT

XXI. "Transmission-Engagement-Réception", par Annie KUNNATH

XXII. Le "phénomène vérité" ou quand la vérité nous donne rendez-vous, par Jean GREISCH [enregistrement audio en ligne sur La forge numérique de la MRSH de l'université de Caen Normandie et sur le site France Culture]

Liste des auteurs

Publication 2016 : un des ouvrages


La séduction à l'origine. L'œuvre de Jean Laplanche

LIRE UN EXTRAIT
( prochainement )


LA SÉDUCTION À L'ORIGINE. L'ŒUVRE DE JEAN LAPLANCHE


Christophe DEJOURS, Felipe VOTADORO (dir.)


À partir de 1960 et de sa contribution (avec Serge Leclaire) au colloque de Bonneval sur l'Inconscient, Jean Laplanche va développer une pensée psychanalytique affranchie de toute allégeance, qui ne cède en rien aux effets ni à la fascination de la mode, voire s'affirme à contre-courant. "Aller à contre-courant" signifiait, pour Jean Laplanche, rester au plus près de l'exigence qui anime les praticiens de l'analyse, exigence dont il fallait rendre compte jusque dans la théorie même. Dans son rapport à l'héritage freudien, il s'agissait de "remettre Freud au travail, de faire travailler (grincer éventuellement) son œuvre, en travaillant avec elle".
C'est cette même "méthode" qui est ici appliquée à l'œuvre de Jean Laplanche.
Entre séduction et inspiration, entre étayage et primat de l'autre, entre "sexual" et genre, entre énigme et traduction, les Nouveaux fondements proposés par Jean Laplanche semblent de façon croissante retenir l'attention de penseurs venant des horizons les plus divers.
Cet ouvrage est construit en trois parties : les moments théoriques de l'œuvre, les incidences de la théorie sur la pratique analytique, la psychanalyse "exportée" (ou "hors cure") à partir desquelles est engagée une discussion approfondie entre analystes de diverses traditions théoriques et chercheurs d'autres disciplines.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2014) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°543]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses universitaires de France

Collection : Hors collection

ISBN : 978-2-13-073326-3

Nombre de pages : 492 p.

Prix public : 34,00 €

Année d'édition : 2016

......

Préface, par Christophe DEJOURS & Felipe VOTADORO

The ascription (assignment) of sex / gender as enigmatic message, par Ilka QUINDEAU

La normativité de la psychanalyse revisitée, par Susann HEENEN-WOLFF

Rationalisme et théorie de la séduction généralisée : enjeux et perspectives, par Hélène TESSIER

Seduction and the problem of translation in the context of sexual abuse, par Judy GAMMELGAARD

Sexe, risettes et scientificité, par Francis MARTENS

Contre-transfert à contre-courant : pour une critique de la pratique en psychanalyse, par Alberto LUCHETTI

Précessions, par Jean-Claude ROLLAND

The silence of the drive : a filmic inscription, par Teresa De LAURENTIS

From the message to the image : how to come out of the enigma, par Felice CIMATTI

Jean Laplanche : le traducteur traduit ou Confessions du bilingue solitaire, par Jean-Daniel SAUVANT

La sublimation-à-l'origine : Translation-from-the-beginning as a Metapsychological Category, par John FLETCHER

Normativité en psychanalyse, par Adriana CINELLO

Le sexuel polymorphe contre la normalité monomorphe ?, par Françoise NEAU

Catastrophe et traduction : théorie de la séduction généralisée et psychopathologie de la psychose (La troisième topique : clivage, deux inconscients), par José Carlos CALICH

Inconscient enclavé : quand les messages demeurent "à fleur de conscience", par Marta REZENDE CARDOSO

Interprétation, autrement dit ? Enjeux de la question herméneutique en psychanalyse, par Mi-Kyung YI

Offre d'analyse, l'offre de l'analyste, par Viviane CHETRIT-VATINE

Reading (with) Laplanche : notes toward a memoir, par Jeffrey MEHLMAN

L'inédit freudien, par François ROBERT

À Pommard, les discussions hors-champ sur l'éthologie et la neurophysiologie, par Gilbert DIEBOLD

La situation anthropologique fondamentale de Jean Laplanche et le concept d'intersubjectivité dans le développement néonatal : des points de contact, par Monique BYDLOWSKI

Continuité et ruptures dans l'œuvre de Jean Laplanche, par Vladimir MARINOV

Jean Laplanche : coupure, rupture, après-coup(ure) dans son œuvre, par Udo HOCK

Jean Laplanche et le souffle de la psychanalyse à l'Université, par Gérard BONNET, Malek CHEBEL, Évelyne LARGUÈCHE & François ROBERT

Bibliographie générale

Bibliographie de Jean Laplanche

Publication 2016 : un des ouvrages


GILBERT SIMONDON OU L'INVENTION DU FUTUR


Vincent BONTEMS (dir.)


La décade de Cerisy "Gilbert Simondon et l'invention du futur" a rassemblé des philosophes tels que Jean-Hugues Barthélémy, Andrew Feenberg ou Bernard Stiegler, des chercheurs venus d'autres disciplines, tels qu'Armand Hatchuel, Gilles Cohen-Tannoudji ou Thierry Gaudin, et toute une génération de jeunes chercheurs. Il en résulte un livre foisonnant où l'astrophysique côtoie la psychothérapie, où l'architecture dialogue avec l'informatique, et où tous ces savoirs tendent vers une communication encyclopédique. Il débute avec les "transductions politiques de Simondon" pour penser la relation entre les évolutions technologiques et les normativités sociales. Puis, il aborde "la techno-esthétique" et le design, frayant la voie à une esthétique interne à la réalité technique qui ne repose plus sur la contemplation mais sur la participation à la technicité.
Avec la "culture technologique", il est question des techniques à l'échelle du nanomètre et des instruments astronomiques spatiaux, qui imposent à la Culture d'intégrer les schèmes de la communication entre échelles. Le quatrième volet, consacré au "préindividuel quantique", propose une ré-interprétation de la mécanique quantique fondée sur les notions de préindividualité, de potentialité et de phases. "L'information et les réseaux", leurs enjeux, sont ensuite étudiés en relation avec l'informatique et les TIC. Ces technologies conditionnant aussi l'individuation psychique et collective, l'enquête se prolonge en direction du "sens du transindividuel". Enfin, ce cycle de réflexions s'achève sur "une philosophie en devenir" et les interventions esquissant des lignes d'évolution possibles pour la philosophie de Simondon. Premier jalon dans l'internationalisation des études simondoniennes, cet ouvrage propose une perspective résolument orientée vers l'invention du futur.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2013) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°539]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Klincksieck

Collection : Continents philosophiques

ISBN : 978-2-252-04020-1

Nombre de pages : 376 p.

Illustrations : N & B

Prix public : 27,00 €

Année d'édition : 2016

......

Introduction, par Vincent BONTEMS

Genèse, histoire et "normativité technique", par Jean-Hugues BARTHÉLÉMY [enregistrement audio en ligne sur La forge numérique de la MRSH de l'université de Caen Normandie]

La société, "machine autant que vie". Régulation et invention politique entre Wiener, Canguilhem et Simondon, par Andrea BARDIN

L'énergétique de Simondon : progrès versus puissance, par Vincent BONTEMS

Simondialisation et tra(ns)ductions, par Giovanni CARROZZINI

La traduction de l'opération d'individuation, par Arne DE BOEVER

La simondialisation en Amérique latine, par Pablo Esteban RODRÍGUEZ

Penser l'architecture numérique avec Simondon. Images et technologie, par Sébastien BOURBONNAIS

Simondon et le design du futur, par Giovanni CARROZZINI

Ressources simondoniennes pour une pensée du design, par Vincent BEAUBOIS

Design, conception et couplage, par Giovanni CARROZZINI

Du récit au design, et retour (des modes de résolution du problème de l'unité de la technologie chez Simondon), par Sacha LOEVE

De l'esthétique industrielle à l'écologie industrielle (1950-1980), par Victor PETIT

L'ATP synthase : un moteur moléculaire ? (petit récit technique), par Sacha LOEVE

Simondon et l'innovation dans les machines spatiales de l'astronomie, par Vincent MINIER & Vincent BONTEMS

Objets techniques, objets d'esprit : de Simondon à la théorie de la conception, par Armand HATCHUEL

Un regard d'ingénieur sur Simondon, par Thierry GAUDIN

Simondon, l'hypothèse du préindividuel et la mécanique quantique. Une interprétation réaliste non substantialiste du formalisme quantique, par Vincent BONTEMS & Christian de RONDE

Physique des particules et individuation selon Simondon, par Gilles COHEN-TANNOUDJI

Individuation et transduction dans le vide quantique (Feynman, Hawking et Simondon), par Matteo SMERLAK

L'information entre Foucault, Deleuze et Simondon, par Pablo Esteban RODRÍGUEZ

La réticulation du monde. Simondon penseur des réseaux, par Ludovic DUHEM

Gilbert Simondon et l'informatique I, par Frédéric PASCAL

Simondon et l'informatique II, par Jérémy GROSMAN

Simondon et l'informatique III. L'évolution des langages de programmation à la lumière de l'allagmatique, par Michael KURTOV

Gilbert Simondon et la psychothérapie, par Jacques-Antoine MALAREWICZ

Dans le cycle des images — cercle ou spirale ? Imagination, invention et transindividuation, par Bernard STIEGLER

Objets techniques, institutions, changement social, par Anne QUERRIEN

Les mouvements sociaux et la technique. Les transformations sociales à la lumière de Gilbert Simondon, par Josée LANDRIEU

Le futur dans la philosophie de la technique de Simondon, par Philippe DURANCE

Concrétiser Simondon et le constructivisme. Une contribution récursive à la théorie de la concrétisation, par Andrew FEENBERG

Par-delà les guerres de tranchées, par Frédéric PASCAL

Simondon ou le devenir de la pensée, par Ricardo MENDOZA-CANALES

L'individuation est le Sacré, par Michal PACVON

Vers la Relativité philosophique, par Jean-Hugues BARTHÉLÉMY

La communication et la philosophie du futur, par Giovanni CARROZZINI

Index nominum

Les contributeurs

Publication 2016 : un des ouvrages


À L'ÉPREUVE D'EXISTER AVEC HENRI MALDINEY


Olivier FRÉROT, Chris YOUNÈS (dir.)


Philosophe majeur de notre époque, Henri Maldiney a élaboré une phénoménologie de l'existence centrée sur l'Ouvert. Préconisant un "retour aux choses mêmes", il réfute radicalement la séparation instaurée entre sujet et objet, insistant sur l'expérience de la rencontre comme signifiance insignifiable, transpossibilité et transpassibilité, recueil et déploiement. À partir notamment de Binswanger, Straus, Freud, Szondi, Heidegger et plus largement des textes classiques grecs, allemands, chinois, accordant une importance toute particulière à l'art, il a contribué de manière décisive à une philosophie du sentir, du rythme et de l'avènement.
Lors du colloque de Cerisy, qui a réuni chercheurs, praticiens et artistes, chacun s'est mis à l'épreuve de cette œuvre magistrale. Les contributions rassemblées ici manifestent l'évolution et l'impact de cette pensée fondamentale pour le XXIe siècle.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2014) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°538]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Hermann Éditeurs

Collection : Colloque de Cerisy

ISBN : 978-2-7056-9193-6

Nombre de pages : 562 p.

Prix public : 30,00 €

Année d'édition : 2016

......

Ouverture, par Chris YOUNÈS & Olivier FRÉROT

SÉQUENCE 1
LA TRIADE (TAL COAT, DU BOUCHET, MALDINEY)

I. La Triade, par Jean-Pascal LÉGER

II. La Triade, entretien à Cerisy de Jean-Pascal LÉGER avec Anne de STAËL

III. "Trois expériences éprises avant tout de la Réalité" : Henri Maldiney, Pierre Tal Coat, André du Bouchet, par Thomas AUGAIS

SÉQUENCE 2
MALDINEY DANS L'HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE

I. Introduction, par Jean-Marc GHITTI [enregistrement audio de la présentation en ligne sur La forge numérique de la MRSH de l'université de Caen Normandie]

II. Quel lecteur est Maldiney et qu'est-ce que son style de lecture apporte à la philosophie ?, par Maria da PENHA VILLELA-PETIT

III. Le statut et la signification de l'apeiron, la limite et le sans-limite dans la pensée de Maldiney, par Sarah BRUNEL [enregistrement audio en ligne sur La forge numérique de la MRSH de l'université de Caen Normandie et sur le site France Culture]

IV. Grammaire de la présence : l'apport de Gustave Guillaume à la réflexion d'Henri Maldiney, par Catherine CHAUCHE

V. Du pathique et du rythme : singularité de Maldiney dans l'histoire de la philosophie, par Éliane ESCOUBAS

VI. D'un certain style philosophique : le penser-rythme d'Henri Maldiney, par Serge MEITINGER

SÉQUENCE 3
L'HOMME MALADE À L'ÉPREUVE D'EXISTER

I. Introduction, par Joël CLERGET

II. Henri Maldiney, lecteur de Winnicott, le potentiel et le contact, par Joël CLERGET

III. Maldiney et la psychiatrie : une rencontre éclairante, par Fernando LANDAZURI

IV. Le tragique et la folie, par Samuel THOMA

V. L'originarité du corps propre, par Dominique THOURET

VI. Perdition — abritement du soi, par Michèle GENNART

SÉQUENCE 4
HABITER ET EXISTER

I. Introduction, par Chris YOUNÈS

II. Maldiney, du chaos à l'espace, par Jean-Marc GHITTI

III. Habiter la ruine, par Joseph NASR

IV. La géographie à l'épreuve de l'exister, par Luc GWIAZDZINSKI

V. Événement / avènement architectural, par Chris YOUNÈS

VI. Géochorégraphie : marcher et danser avec Henri Maldiney, par Annick CHARLOT & Luc GWIAZDZINSKI

SÉQUENCE 5
MALDINEY ENSEIGNANT

I. Introduction, par Pierre MATHEY

II. Maldiney, l'obscur, par Jean-Pierre CHARCOSSET

III. Les routes qui ne promettent pas leur destination sont les routes aimées, par Pascal RIOU

IV. Maldiney, penseur d'institutions ouvertes ?, par Jean-Philippe PIERRON

SÉQUENCE 6
MALDINEY HORS DE FRANCE ET TRADUCTION

I. Introduction, par Flora BASTIANI

II. Problèmes et enjeux de la traduction de Maldiney en allemand, par Till GROHMANN

III. La révélation du vide : Henri Maldiney et la pensée chinoise, par Dandan JIANG

IV. Maldiney au Japon et la pratique de l'infirmière psychiatrique, par Yasuhiko MURAKAMI

V. L'art et les limites de la phénoménologie, par Monika MURAWSKA

VI. Maldiney en russe : la découverte de la transpassibilité, par Svetlana SHOLOKHOVA

SÉQUENCE 7
TELIER DES THÈSES : DOCTORANTS ET JEUNES DOCTEURS

I. Introduction, par Jérôme de GRAMONT

II. Penser le vide chorégraphique dans la continuité de Maldiney, par Elsa BALLANFAT

III. L'architecture et l'horizon, de l'habiter à l'ouverture, par Julie CATTANT

IV. Henri Maldiney et l'expérience architecturale : un approfondissement des théories allemandes de l'empathie ?, par Raphaëlle CAZAL

V. L'archéologie selon l'Ouvert ou la refonte maldinéenne de la phénoménologie, par Frédéric JACQUET

VI. L'expression corporelle chez Maldiney et son reflet sur le théâtre, par Jasmina JOVANOVIC

VII. Henri Maldiney, la phénoménologie à l'épreuve de l'œuvre d'art, par Pierre Phan Tan KHANH

VIII. Vers le désert nu de l'exister : de Maldiney à Buzzati, par Anne-Sophie ROCHEGUDE

IX. L'habitation humaine, avec et par-delà Henri Maldiney, par Mathias ROLLOT

(DERNIER) ENTRETIEN AVEC HENRI MALDINEY
"ÉVÉNEMENT ET AVÈNEMENT"

Propos recueillis par Chris YOUNÈS

Liste des auteurs

Publication 2015 : un des ouvrages


La Démocratie à l'œuvre. Autour de Pierre Rosanvallon

LIRE UN EXTRAIT
( prochainement )


LA DÉMOCRATIE À L'ŒUVRE

AUTOUR DE PIERRE ROSANVALLON


Sarah AL-MATARY, Florent GUÉNARD (dir.)


Postface de Pierre ROSANVALLON


Pour comprendre nos sociétés démocratiques toujours en quête d'elles-mêmes, explique Pierre Rosanvallon, il faut articuler l'histoire de l'âge moderne et l'analyse du monde contemporain. Et pour cela inventer une méthode et des outils conceptuels permettant à la fois de tirer parti de l'étude du passé et de saisir ce qui nous en sépare.
De L'Âge de l'autogestion (1976) à La Société des égaux (2011), cet objectif théorique est resté indissociable d'une réflexion sur la difficulté de donner corps à l'idéal démocratique. La démarche est originale, en grande partie inclassable et incontestablement féconde. Elle convoque une pluralité de savoirs, invite les disciplines à dialoguer, appelle la discussion.
C'est à cette intention que répond le présent ouvrage, le premier à proposer une mise en perspective globale de l'œuvre de Pierre Rosanvallon. Réunissant historiens, sociologues, politistes, philosophes, il se veut à la fois une réflexion sur la singularité d'un travail dont les effets sont sensibles dans le monde intellectuel et une discussion des thèses autour desquelles sa pensée se structure.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2014) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°534]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions du Seuil

Collection : Sciences humaines

ISBN : 978-2-02-127973-3

Nombre de pages : 304 p.

Prix public : 22,00 €

Année d'édition : 2015

......

Remerciements

INTRODUCTION

Le système conceptuel de Pierre Rosanvallon, par Florent GUÉNARD [enregistrement audio en ligne sur La forge numérique de la MRSH de l'université de Caen Normandie et sur le site France Culture]

PREMIÈRE PARTIE
MÉTHODES

Pour une histoire conceptuelle du politique. Questions de méthode, par Bruno BERNARDI

Des mots aux choses. Pierre Rosanvallon analyste du discours social, par Sarah AL-MATARY

"De l'eau à la rivière" ? la réception anglo-américaine de P. Rosanvallon, par Samuel MOYN

DEUXIÈME PARTIE
L'HISTOIRE MODERNE ET CONTEMPORAINE DU POLITIQUE

La démocratie française et les apories de la modernité politique, par Françoise MÉLONIO

Pierre Rosanvallon, historien de l'État et de la société civile, par Nicolas DELALANDE

Faire l'histoire des corps intermédiaires en France. Quelques remarques sur le Modèle politique français, par Chloé GABORIAUX

La représentativité des syndicats dans l'œuvre de P. Rosanvallon, par Alain CHATRIOT

TROISIÈME PARTIE
LA SOCIÉTÉ DÉMOCRATIQUE

Luttes de droits et complication démocratique. La démocratie intégrale selon Pierre Rosanvallon, par Justine LACROIX

Pierre Rosanvallon, théoricien de l'égalité démocratique, par Daniel SABBAGH

Les légitimités démocratiques en tension, par Jean-Claude MONOD

Les métamorphoses de la responsabilité, par Nicolas DUVOUX

État-providence, universalisme et citoyenneté sociale : comparaisons franco-scandinaves, par Yohann AUCANTE

POSTFACE

Bref retour sur mon travail, par Pierre ROSANVALLON

Bibliographie

Index

Les auteurs

Publication 2015 : un des ouvrages


DES POSSIBLES DE LA PENSÉE

L'ITINÉRAIRE PHILOSOPHIQUE DE FRANÇOIS JULLIEN


Françoise GAILLARD, Philippe RATTE (dir.)


Textes édités par Nathalie SCHNUR


Une semaine, à l'écart, à Cerisy : il ne fallait pas moins d'un tel retrait, dans ce lieu prestigieux de la réflexion, pour pouvoir, en suivant l'itinéraire de François Jullien, examiner comment rouvrir des possibles de la pensée.
Pour déranger la pensée, en effet, les textes réunis ici croisent les points de vue les plus divers. Repartant de l'investissement initial du travail de François Jullien, ils s'interrogent sur l'écart des langues et des pensées de la Chine et de l'Europe et ce que celui-ci apporte pour envisager à nouveaux frais des questions telles que celles de la morale et de la stratégie. Mais ils font également voyager d'un pôle à l'autre, comme entre les pensées de l'universel et de l'intime ; ou entre la pensée de l'immanence et son expression poétique ; et d'abord entre les ressources premières de la pensée : les langues et leur traduction. Du fait que François Jullien ne prend pas seulement la "Chine" comme un objet d'érudition, mais fait jouer à cette référence le rôle d'un opérateur théorique, le champ balayé est logiquement des plus larges. Il peut aller de la pensée du commencement et du changement en physique à ce qui se redessine des enjeux politiques contemporains.
Autant d'approches de prime abord dispersées mais qui font apparaître que c'est, non du semblable, mais de l'écart et de la tension qu'il organise, que peut se produire du commun.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2013) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°525]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Hermann Éditeurs

Collection : Colloque de Cerisy

ISBN : 978-2-7056-9002-1

Nombre de pages : 430 p.

Prix public : 32,00 €

Année d'édition : 2015

......

Introduction

OUVERTURE

I. De l'urgence de penser autrement, par Françoise GAILLARD

II. À l'écart des bécarres, par Philippe RATTE

I. LOGOS ET DAO

Logos et Dao, par Léon VANDERMEERSCH

II. ÉCART, ALTÉRITÉ

I. Glissements progressifs de l'altérité, par Daniel BOUGNOUX

II. Franchir les limites pour redéployer les possibles, par Sophie de MIJOLLA-MELLOR

III. Philosophia Barbarorum ou la pensée de biais, ni même ni autre, par Roger-Pol DROIT

III. EFFICACITÉ, STRATÉGIE

I. Si l'efficacité va sans la volonté, quand l'épistémologie contextuelle quitte la méthodologie normative, par Le Huu KHOA

II. La pensée de François Jullien invite les dirigeants d'entreprise à revisiter la notion de transformation, par Marc SMIA & Philippe RATTE

IV. DE L'UNIVERSEL

I. L'universalisme est-il bien l'inéluctable destin de la philosophie morale en général ?, par Mark HUNYADI

II. L'universalisable, l'universalisant et les technologies du numérique, par Michel WIEVIORKA

V. DE L'INTIME

I. L'intime et le politique, ou la fin de l'extériorité, par Tiphaine SAMOYAULT

II. La tournure métaphysique de l'intime, par Patrick HOCHART

III. Subjectivité et culture de soi : François Jullien et l'Intime, par Bernard SICHÈRE

IV. Pensée de l'affinement, sagesse du milieu, une autre subjectivité : François Jullien et Zhuangzi, par Dandan JIANG

VI. DE L'IMMANENCE AU POÉTIQUE

I. Vivre et penser la variation dans le "Jardin imparfait" des Modernes : la trace de Montaigne, par Jean-Charles DARMON

II. Le "temps logique" et la krisis, par Robert Hugo ZIEGLER

VII. STRATÉGIE DU SENS

I. Le dia-logue et son au-delà apophatique : avec François Jullien, par William FRANKE

II. L'usage poétique de la description de la valeur allusive, par Philippe BECK

VIII. ENTRE-LANGUES

I. Dévisager : sur "les possibles de la pensée" de François Jullien, par Xavier NORTH

II. François Jullien en chinois et en Chine, par Esther LIN

IX. ENJEUX CONTEMPORAINS

I. Le terrorisme créateur de François Jullien, par André CHIENG

II. De nos conventions du vivre et du peu de réalité, par Hervé JUVIN

X. PHYSIQUE DU COMMENCEMENT

Quand ça change, qu'est-ce que ça change ?, par Étienne KLEIN

Les auteurs