Publication 2001 : un des ouvrages


La différence culturelle. Une reformulation des débats

LA DIFFÉRENCE CULTURELLE

UNE REFORMULATION DES DÉBATS


Jocelyne OHANA, Michel WIEVIORKA (dir.)


Tout au long des années 1980 et 1990, et dans le monde entier, la poussée des identités culturelles a nourri des interrogations, suscité des craintes et alimenté des débats qui, à l'évidence, sont loin d'être épuisés.
Et souvent, le traitement intellectuel et politique a donné l'image de l'enfermement, sinon dans l'affrontement purement idéologique, du moins dans l'opposition superficielle entre des options élémentaires, comme si la discussion pouvait se suffire de dichotomies telles que : République ou démocratie, universalisme ou particularisme.
En juin 1999, une quarantaine de chercheurs en sciences sociales, venus du monde entier et relevant de plusieurs disciplines se sont réunis pendant une semaine à Cerisy, avec pour objectif de sortir des facilités improductives et des impasses dans lesquelles les débats semblaient ainsi s'enfermer. Parmi les thèmes abordés : la nature des différences en question, la mutation historique qui les constitue en enjeu central de la vie collective, les fantasmes et les peurs qui leur sont associés. On pourra aussi retenir de ce colloque des enseignements fort utiles à l'avenir sur les liens étroits, et généralement sous-estimés, entre les questions de différence culturelle et d'injustice sociale, ou sur les relations entre mémoire et différence, ou entre violence et culture.
Chacune des contributions de cet ouvrage a été élaborée et retravaillée pour s'intégrer dans un ensemble cohérent, et clair malgré sa densité. Cette somme de textes originaux dépasse les formulations de la fin du XXe siècle, et permet d'aborder le XXIe avec des idées renouvelées.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (1999) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°278]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Balland

Collection : Voix et Regards

ISBN : 2-7158-1352-6

Nombre de pages : 477 p.

Prix public : 27,44 €

Année d'édition : 2001

Publication 2001 : un des ouvrages


L'ethnométhodologie. Une sociologie radicale

L'ETHNOMÉTHODOLOGIE

UNE SOCIOLOGIE RADICALE


Michel de FORNEL, Albert OGIEN, Louis QUÉRÉ (dir.)


L'ethnométhodologie est un programme de recherche qui se propose d'aborder les phénomènes sociaux différemment des approches dominantes en sciences sociales. Il s'agit pour l'essentiel de revenir au concret, d'arriver, comme le disait Marcel Mauss, "à voir les choses sociales elles-mêmes comme elles sont", c'est-à-dire telles qu'elles émergent et s'organisent dans l'expérience des agents sociaux, sans préjuger de leur définition. Ce parti pris s'accompagne d'une réorientation de l'analyse : l'explication théorique cède la place à la simple description.
Un tel programme, qui implique de rompre tant avec l'intellectualisme qu'avec l'empirisme, a été à l'origine d'approches novatrices dans plusieurs domaines de recherche : l'étude des organisations, l'analyse du travail et de la coopération dans le travail, la sociologie des sciences et des techniques, l'étude de la communication sociale, l'analyse du discours, etc.
Cet ouvrage collectif s'efforce de présenter l'état actuel de la recherche en ethnométhodologie, et tente d'évaluer, de façon raisonnée, l'importance de sa contribution aux sciences sociales, trente années après la parution de son ouvrage fondateur, Studies in Ethnomethodology, de Harold Garfinkel. Il poursuit ainsi une double ambition : approfondir la réflexion sur les difficultés — théoriques, conceptuelles, méthodologiques — rencontrées par ceux qui ont inscrit leurs recherches dans la perspective tracée par Garfinkel et ses collègues ; confronter les acquis des travaux en ethnométhodologie aux réactions qu'ils ont suscitées dans la sociologie française.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (1997) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°268]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions La Découverte

Collection : Recherches

ISBN : 2-7071-3373-6

Nombre de pages : 448 p.

Prix public : 35,60 €

Année d'édition : 2001

Publication 1999 : un des ouvrages


La production du social. Autour de Maurice Godelier

LA PRODUCTION DU SOCIAL

AUTOUR DE MAURICE GODELIER


Philippe DESCOLA, Jacques HAMEL, Pierre LEMONNIER (dir.)


Maurice Godelier est l'une des grandes figures internationales de l'anthropologie française. Théoricien rigoureux et inventif autant qu'homme de terrain accompli, il exerce depuis trente ans une influence décisive sur tous les domaines de la pensée qui s'attachent à rendre raison des faits de société et de leurs dimensions matérielle et imaginaire, dans le présent le plus actuel comme dans le passé le plus lointain, au cœur du monde industrialisé comme parmi les peuples sans écriture. De la portée de son œuvre témoigne ce colloque réunissant autour de lui à Cerisy des chercheurs venus des quatre coins du monde pour en débattre. Anthropologues, sociologues, économistes, philosophes, archéologues et psychanalystes prolongent ici de façon critique les problématiques que Maurice Godelier a élaborées et sur lesquelles il revient dans la conclusion, contribuant ainsi à offrir des perspectives originales à qui souhaite mieux comprendre la richesse et la diversité du monde contemporain.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (1996) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°235]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Fayard

Collection : Sciences humaines

ISBN : 2-213-60380-4

Nombre de pages : 520 p.

Prix public : 28 €

Année d'édition : 1999

Publication 1998 : un des ouvrages


Le Diable

LE DIABLE


Jean-Claude AGUERRE (dir.)


"Que Satan existe, la question est résolue de manière affirmative par la foi chrétienne". Cette affirmation, tirée du liminaire du Cahier des Études Carmélitaines sur Satan (25/05/1948) est surchargée, dans l'exemplaire de la Bibliothèque Nationale, d'un rageur NON ! lui-même suivi d'un virulent SI. Le prince des enfers conserve ainsi à notre époque une place irréductible. Mais, plus la curiosité pousse le chercheur à se pencher sur lui, plus le personnage du Diable s'évanouit, ne laisse que d'incertaines traces dans les textes canonique, perd en consistance.
S'il reste insaisissable comme entité, le Diable n'en demeure pas moins repérable comme fonction. C'est cette fonction qui est ici interrogée. L'historien, le théologien, le psychanalyste ont été invités à établir ce que la fonction, le signifiant Diable, met en acte dans notre société. Nous soumettons à la question les textes canoniques, les écrits mystiques, les manifestations de l'inconscient, les traces dans les arts pour dégager ce que l'ange déchu aux noms multiples, le singe de Dieu, exerce encore comme ministère, la manière dont il s'insère dans une structure et quelles marques il imprime dans notre monde.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (1997) [en savoir plus]
Non disponible auprès du CCIC [n°230]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Dervy

Collection : Cahiers de l'Hermétisme

ISBN : 2-85076-950-9

Nombre de pages : 224 p.

Illustrations : N & B

Prix public : 19,93 €

Année d'édition : 1998