Publication 2006 : un des ouvrages


Heather Dohollau : l'évidence lumineuse

HEATHER DOHOLLAU : L'ÉVIDENCE LUMINEUSE


Tanguy DOHOLLAU, Daniel LANÇON (dir.)


Heather Dohollau a entrepris de quitter le régime d'oppositions, de suturer l'ici-là-bas et d'accueillir l'absence, cherchant à "garder l'impossible intact". Elle a trouvé pour cela des "mesures d'entrée" afin d'ajuster la distance d'écriture, ainsi le jardin, l'île, le tableau, la maison, autant de mots destinés à devenir les vocables d'une géographie élective, lieux du sensible et de l'imaginaire. La tache claire du cadre disparu, la fenêtre augurale, sont autant de formes requises pour le créateur dans sa maison versifiée, d'amers pour avancer dans un réel comme poreux avec lequel écrire, de façons de dire une rémanence en induisant un creusement de la temporalité lié à la mémoire, un creusement d'instants qui n'annule pas la durée mais la noue au présent.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2005) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°365]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Folle Avoine

ISBN : 2-86810-177-1

Nombre de pages : 173 p.

Prix public : 24 €

Année d'édition : 2006

Publication 2005 : un des ouvrages


Henri Meschonnic, la pensée et le poème

HENRI MESCHONNIC, LA PENSÉE ET LE POÈME


Gérard DESSONS, Serge MARTIN, Pascal MICHON (dir.)


Henri Meschonnic s'est imposé comme l'un des grands intellectuels et des poètes importants de la deuxième moitié du XXe siècle. Sa réflexion théorique a transformé la pensée du langage, de la littérature, de la traduction, et s'est développée dans de nombreux secteurs des sciences humaines.
Plus qu'un hommage, Henri Meschonnic, la pensée et le poème est une réflexion collective, réunissant des poètes, des théoriciens du langage et de la littérature, autour d'un même projet : introduire à la lecture d'une œuvre ample et dense. On découvre, en lisant cet ouvrage, la portée et l'originalité d'une démarche qui, dès les débuts, s'est démarquée avec force des approches biographique, psychanalytique ou sociologique de la littérature, tout en les côtoyant et les questionnant. Il en émerge une anthropologie radicalement nouvelle, qui tente de penser ensemble le poème, l'histoire, la langage, l'éthique et le politique pour penser la vie.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2003) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°340]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions In Press

Collection : Hors Collection

ISBN : 2-84835-085-7

Nombre de pages : 278 p.

Prix public : 24 €

Année d'édition : 2005

Publication 2004 : un des ouvrages


André Frénaud. « La négation exigeante »

ANDRÉ FRÉNAUD

« LA NÉGATION EXIGEANTE »


Marie-Claire BANCQUART (dir.)

Avec le concours de la Région Bourgogne


Ce livre est publié dix ans après la disparition d'André Frénaud. Il est constitué par les interventions d'écrivains, artistes et universitaires de diverses nationalités et qui appartiennent à toutes les générations, depuis les anciens compagnons et amis de Frénaud jusqu'à de jeunes chercheurs intéressés par son œuvre. La richesse de celle-ci est telle que les différents points de vue abordés dans ce livre ne font qu'ouvrir des voies. André Frénaud est un des plus grands poètes français de la seconde moitié du vingtième siècle, de l'avis de tous ceux qui connaissent son œuvre. Le paradoxe est qu'elle ne soit jusqu'à présent pas aussi répandue que celle d'un René Char ou d'un Henri Michaux, mais c'est à vrai dire un paradoxe apparent. D'abord, André Frénaud n'a fait partie d'aucune organisation confessionnelle ou politique. Il y fut réfractaire dans tous les sens du terme. Détaché du catholicisme de sa jeunesse, il fut aussi l'un des rares à s'aviser très tôt des dangers du communisme stalinien, au moment où tant d'intellectuels français avaient été tentés par lui. S'il fut lié à beaucoup d'écrivains et d'artistes, Frénaud ne fit non plus partie d'aucune école constituée ; l'existentialisme et le structuralisme, par exemple, ont retenu son attention, mais n'ont pas emporté une adhésion de sa part.
Il s'offre donc au lecteur dans une certaine solitude, et dans une tension personnelle qui contribue à le rendre singulier, d'un premier contact non dénué d'âpreté. Le lecteur entre dans une œuvre dont le premier poème est une "Épitaphe", et dont l'auteur a déclaré : "Je me suis inacceptable". Attaché à sa Bourgogne natale, mais sans que certes on puisse faire de lui en aucune façon un poète "régionaliste", incroyant, mais amoureux de l'art chrétien et grand lecteur des mystiques, tendre mais rugueux, hanté par le néant mais amateur des beautés et des dons de ce monde, Frénaud se présente tel qu'il est, sans concession ni faux semblant.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2000) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°322]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Le temps qu'il fait

ISBN : 2-86853-398-1

Nombre de pages : 381 p.

Prix public : 29 €

Année d'édition : 2004

Publication 2003 : un des ouvrages


Georges-Emmanuel Clancier, passager du siècle

GEORGES-EMMANUEL CLANCIER, PASSAGER DU SIÈCLE


Arlette ALBERT-BIROT, Michel DÉCAUDIN (dir.)


L'époque aime la lame et le bris, déchiquète plus qu'elle ne soude. Atomise. Sépare. Si elle cultive l'amnésie, nous avons plus que jamais besoin que soit passé le témoin. Aux désenchantements postmodernes, aux apories de l'Histoire, Georges-Emmanuel Clancier (né en 1914) confronte ses quêtes émerveillées, ses arches féeriques, l'exploration de ses terres intimes, sa défense et illustration d'une écriture de l'humain. Alors que nous errons encore parmi les décombres d'un XXe siècle incessamment moribond, son œuvre nous rappelle opportunément que la mémoire est la première forme de la résistance, la dénégation apportée à tout ce qui nous aliène au donné. Conséquente et multiple, la production clancienne, qu'il s'agisse de roman, de poésie ou de réflexion critique, est celle d'un "passager du siècle". Le colloque de Cerisy a promené son miroir le long des chemins d'une vie et ces Actes sont les miscellanées que nous offrons à notre tour au passager-passeur. Ils déclinent toutes les formes de la traversée existentielle et du voyage esthétique. Y sont d'abord convoqués les gués de la formation, de la rencontre. Le passager a charrié bien des êtres, des mots, des rêves. Puis nos propres examens amicaux de passage ont sillonné les strates de l'écriture, les référents romanesques, leurs espaces identificatoires et leurs encrages, les dispositifs symboliques du narratif, les motivations et motifs de la poésie. Autant d'escales dans l'imaginaire du poète ami, mais autant d'occasions de ne pas stationner. L'oscillante parole de Georges-Emmanuel Clancier, cette parole conjonctive, nous invite à devenir nous-mêmes des passeurs. Peut-être alors pourrons-nous dire, avec l'Oreste des Mouches de Sartre : "J'ai fait mon acte, Électre, et cet acte était bon. Je le porterai sur mes épaules comme un passeur d'eau porte les voyageurs, je le ferai passer sur l'autre rive et j'en rendrai compte." F.-J. A.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2001) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°311]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses universitaires de Limoges

ISBN : 2-84287-309-2

Nombre de pages : 423 p.

Prix public : 29 €

Année d'édition : 2003

Publication 2003 : un des ouvrages


Les Constellations impérieuses d'Henry Bauchau

LES CONSTELLATIONS IMPÉRIEUSES D'HENY BAUCHAU


Marc QUAGHEBEUR (dir.)


La fin juillet 2001 a été l'occasion d'une décade à Cerisy-la-Salle intitulée "Rêve, mythe, art et histoire dans l'œuvre d'Henry Bauchau". Outre les lectures quotidiennes d'inédits ou la représentation de fragments théâtraux, ces rencontres, tenues en présence de l'auteur, ont mêlé témoignages, études scientifiques et tables rondes réunissant ceux qui assurent aujourd'hui l'aval de l'œuvre : éditeurs, traducteurs et metteurs en scène. Henry Bauchau a réagi à la plupart de ces exposés. Le lecteur en trouvera la retranscription dans ce livre.
Dans les actes de ce colloque, coorganisé par les Archives et Musée de la Littérature (Bruxelles) et le Centre de Langue française et de Littérature francophone de Belgique (Aix-la-Chapelle) — ce volume paraît en même temps que le numéro 61 de la revue Écriture consacré à Bauchau en Suisse —, chercheurs et amateurs pourront découvrir plus d'un éclairage nouveau sur la matière que brasse l'œuvre d'un écrivain que Le Nouvel Observateur a qualifié de "nouveau Sophocle". Ils trouveront également des pistes de lecture sur cette manière singulière de nouer l'histoire et le sujet ; d'habiter le mythe ; de moduler le "Je" en littérature, et en français, au tournant du XXe siècle.
Cet ouvrage dégage diverses "constellations impérieuses" — La dette absolue, Les vertes années, Les cryptes de l'histoire, D'obsédantes images, La réinvention des mythes, L'existence par l'art, Vies de l'œuvre, La musique infinie — qui dominent et animent le parcours de cet écrivain né en 1913. Dans l'univers francophone, son œuvre, qui a longtemps suivi obstinément son chemin en dehors des feux de la rampe, connaît une véritable réception publique depuis la parution d'Antigone en 1997.
À travers la transmutation de ce parcours qui correspond à la majeure partie du XXe siècle, l'œuvre d'Henry Bauchau a su restituer les profondes mutations psychiques, sociales et mentales qui s'y sont jouées.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2001) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°310]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : A.M.L. Éditions / Éditions Labor

Collection : Archives du futur

ISBN : 2-87168-029-9

Nombre de pages : 560 p.

Illustrations : N & B

Prix public : 30 €

Année d'édition : 2003

Publication 2003 : un des ouvrages


Jean Tardieu, un poète parmi nous

JEAN TARDIEU, UN POÈTE PARMI NOUS


Arlette ALBERT-BIROT, Claude DEDON (dir.)

Marie-Louise LENTENGRE (org.)

Avec le concours du Centre National du Livre


Selon le vœu de Marie-Louise Lentengre, les actes du colloque Jean Tardieu, un poète parmi nous insistent sur la prééminence de la création poétique. Une quinzaine d'intervenants s'attachent à l'œuvre poétique et théâtrale de celui que Marie-Louise Lentengre avait appelé un "humaniste désenchanté".
Française émigrée à Modène puis à Bologne, elle n'avait pas manqué son rendez-vous avec les ancêtres de Jean Tardieu, originaires de Modène. Elle lui consacra de nombreux cours et maints articles, et de plus, elle lia avec le poète des liens d'amitié admirative. Après la disparition de ce dernier en 1995, elle avait souhaité qu'un hommage lui fût rendu à Cerisy qui avait accueilli Jean Tardieu en compagnie d'André Frénaud en 1981. Elle ne put aller jusqu'au bout du projet et, à sa demande, Arlette Albert-Birot et Claude Debon finirent d'organiser la rencontre qui se tint en présence d'Alix Turolla-Tardieu, fille de l'écrivain.
Une longue lettre de jeunesse à son père, un poème qui y fut joint, une ébauche de pièce, quelques réflexions sur la création poétique, autant d'inédits de Jean Tardieu dus à la générosité d'Alix, qui a joint à ces documents de nombreuses photographies inédites.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (1998) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°303]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Jean-Michel Place

Collection : Surfaces

ISBN : 2-85893-724-9

Nombre de pages : 304 p.

Illustrations : N & B

Prix public : 25 €

Année d'édition : 2003

Publication 2000 : un des ouvrages


Robert Desnos pour l'an 2000

ROBERT DESNOS POUR L'AN 2000

Suivi de Lettres inédites à Georges Gautré (1919-1928) et à Youki (1939-1940)


Katharine CONLEY, Marie-Claire DUMAS (dir.)

Publié avec le concours de l'Association des Amis de Robert Desnos, du Ramon and Marguerite Guthrie Fund et du Dartmouth College


Desnos ? Un homme sans préjugés mais non sans désirs, qui, dans un monde toujours déchiré, ne renonce pas à défendre ce qui, à ses yeux, doit l'être : la vie, la liberté, l'amour. D'où ce rôle urgent et toujours circonstanciel de la poésie, passionnée dans l'éloge comme dans le refus. Une poésie agissante, tel est son legs.
En ce colloque tenu à Cerisy du 10 au 17 juillet 2000, les participants ont mis en lumière les divers aspects de Desnos poète, son ouverture tant aux arts nés avec le siècle — le cinéma, la radio — qu'à la peinture, la musique — le jazz en particulier —, le théâtre, sa virtuosité de journaliste. Analyses et témoignages se sont joints pour préciser l'attitude du poète pendant l'Occupation. Par ces diverses lectures se dessine le portrait de Desnos dont l'œuvre et la vie continuent à faire sens aujourd'hui.
Les lettres du poète adressées d'une part à son ami Georges Gautré, lors de son service militaire en 1920-1921 (et même un peu au-delà), d'autre part à Youki lors de la drôle de guerre, en 1939-1940, forment un ensemble inédit qui fait entendre la voix de Desnos, tour à tour chaleureuse, amusée, inquiète. Ses partis pris s'y affirment avec sa vigueur coutumière.
À Robert Desnos qui demandait dans "Le Cimetière", un poème de Contrée : "Puis-je défendre ma mémoire contre l'oubli ?", nous choisissons de répondre : "Desnos, vous êtes aussi notre demain".


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2000) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°264]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Gallimard

Collection : Les Cahiers de la NRF

ISBN : 2-07-076031-6

Nombre de pages : 544 p.

Prix public : 29,73 €

Année d'édition : 2000

Publication 2000 : un des ouvrages


Henri Michaux est-il seul ?

HENRI MICHAUX EST-IL SEUL ?


Gérard DANOU, Christian NOORBERGEN (dir.)


Les colloques de Cerisy sont les fruits de rencontres relativement anciennes. C'est ainsi que nous avions lancé l'idée avec Christian Noorbergen d'un colloque Henri Michaux dès 1994 (Colloque Le corps souffrant entre médecine et littérature) réitérée l'année suivante à l'occasion du colloque Mythes et psychanalyse, enfin inscrite au programme du Centre dès 1997. Aussi les deux événements symboliques, du centième anniversaire de la naissance de Michaux et de la parution du premier tome de ses œuvres dans la collection de la Pléiade (sous la direction de Raymond Bellour) ne furent pas vraiment déterminants pour élaborer notre projet.
Toutefois si l'on voulait absolument relier le moment choisi pour organiser ce colloque Michaux avec une quelconque marque commémorative, ce serait alors celle d'une célébration conjointe d'un siècle finissant, entièrement traversé par les multiples formes de regard sur soi, et d'une œuvre qui porte ce regard à sa plus fine pointe. Ce regard, tous les sens aux aguets, est celui d'une écoute élémentaire du corps ("J'écris pour me parcourir", dit-il) qui ouvre sur l'espace du dedans, son paysage intérieur, ses propriétés…

Gérard Danou


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (1999) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°262]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Les Amis des Cahiers Bleus

Collection : Revue Les Cahiers Bleus, Nouvelle série, n°13

ISSN : 0338-7241

Nombre de pages : 132 p.

Prix public : 20 €

Année d'édition : 2000

Publication 2000 : un des ouvrages


Verlaine à la loupe

VERLAINE À LA LOUPE


Jean-Michel GOUVARD, Steve MURPHY (dir.)


L'année du centenaire de la Mort de Verlaine, un Colloque a été tenu à Cerisy dans l'espoir d'étudier Verlaine à la loupe. Il s'agissait de proposer une confrontation aussi ouverte que possible des recherches récentes consacrées à Verlaine en y conviant les principaux chercheurs verlainiens du moment, que leurs préoccupations portent sur des questions de métrique, d'esthétique ou d'histoire. Les Actes du Colloque donnent une vision fidèle et un bilan des débats qui animent actuellement la critique verlainienne et proposent des pistes de lecture et de recherche nombreuses aux lecteurs de Verlaine et à ceux qui voudraient collaborer eux-mêmes à la recherche dans ce domaine.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (1996) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°249]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Honoré Champion

Collection : Champion-Varia, n°46

ISBN : 2-7453-0277-9

Nombre de pages : 504 p.

Prix public : 68 €

Année d'édition : 2000

Publication 1999 : un des ouvrages


Bernard Dort, un intellectuel singulier

BERNARD DORT, UN INTELLECTUEL SINGULIER


Chantal MEYER-PLANTUREUX (dir.)


Chantal Meyer-Plantureux a organisé le Colloque de Cerisy consacré à Bernard Dort en septembre 1998. Le présent numéro de Théâtre/Public en publie les actes. Chaque participant y a "approfondi un aspect peu ou mal connu de cet intellectuel singulier, et, au-delà même de la personnalité de Bernard Dort, a interrogé la vie culturelle de la seconde moitié du XXe siècle".


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (1998) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°244]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Revue Théâtre/Public, n°145

ISSN : 0335-2927

Nombre de pages : 114 p.

Illustrations : N & B

Année d'édition : 1999