Publication 1999 : un des ouvrages


Mallarmé ou l'obscurité lumineuse

MALLARMÉ OU L'OBSCURITÉ LUMINEUSE


Bertrand MARCHAL, Jean-Luc STEINMETZ (dir.)


Au terme de ce siècle qui a démultiplié Mallarmé, ou qui n'a cessé de le réinventer à travers des discours successifs ou simultanés, l'occasion était bonne non pas de faire un bilan ni de tenter une impossible synthèse, mais de confronter, dans ce forum privilégié qu'est Cerisy, quelques-uns des discours contemporains sur le poète.
Cette première décade sur Mallarmé a tenté de donner voix à la diversité des approches critiques, sans dogmatisme ni exclusive : diversité d'horizons, géographiques ou disciplinaires ; diversité des œuvres et des aspects étudiés — du Sonnet en -yx à Igitur et de la question bibliographique à la réception parodique, en passant par le rapport à l'histoire et au politique, au Livre, au théâtre et à la peinture, ou encore à la différence sexuelle, sans oublier, bien entendu, les spéculations plus strictement poétiques ; diversité, surtout, des méthodes et des références théoriques, qui manifestent le caractère irréductible d'une œuvre toujours provocante.
Cinq lettres inédites de Mallarmé à Marcel Schwob complètent cet ensemble critique.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (1997) [en savoir plus]
Non disponible auprès du CCIC [n°240]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Hermann Éditeurs

Collection : Savoir : Lettres

ISBN : 2-7056-6391-6

Nombre de pages : 384 p.

Prix public : 36,58 €

Année d'édition : 1999

RÉÉDITION

Mallarmé ou l'obscurité lumineuse - RééditionÉditeur : Hermann Éditeurs

Collection : Cerisy / Archives

ISBN : 978-2-7056-8854-7

Nombre de pages : 384 p.

Prix public : 30 €

Année d'édition : 2014

Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°240bis]


Publication associée


Publication 1999 : un des ouvrages


Présence de Philippe Soupault

PRÉSENCE DE PHILIPPE SOUPAULT


Myriam BOUCHARENC, Claude LEROY (dir.)


"Savez-vous où habite Philippe Soupault ?", demandait Philippe Soupault aux passants. En cherchant ainsi à convertir la poésie en acte, le jeune poète Dada révélait son goût pour une identité errante et spectrale. Déjà se dessinait l'autoportrait de l'artiste en fantôme qu'il léguera à la postérité.
Ce méconnu célèbre a peut-être été victime de sa légende de dandy désinvolte. S'il fonde le surréalisme avec Breton, il s'éloigne bientôt du groupe sans alimenter pour autant les controverses. Écrivain en vogue tout au long des années vingt, il quitte l'avant-garde pour le journalisme. À l'égard d'une œuvre aussi diverse qu'abondante, qui réunit poèmes, romans, essais et théâtre, il manifeste une indifférence souvent mal comprise. Voyageur, homme de radio, grand témoin de son époque dans les dernières années de sa vie, Soupault l'ondoyant a longtemps déjoué la saisie critique. Le centenaire de sa naissance a permis de prendre une mesure nouvelle d'une œuvre placée sous le signe du double et de reconnaître l'importance d'un créateur aux multiples facettes.
Ce volume recueille les actes du colloque international qui s'est tenu au Centre culturel de Cerisy du 23 au 30 juin 1997, à l'occasion du centenaire de la naissance de Soupault (1897-1990). Vingt chercheurs abordent l'œuvre de l'écrivain dans sa diversité et sa longévité, réévaluant la place de Soupault dans notre siècle, au sein comme en marge du surréalisme.
Le livre est enrichi d'un ensemble d'inédits de l'auteur (poésie, correspondance) qui révèle quelques-uns des aspects de l'œuvre, restés dans l'ombre.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (1997) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°238]


Articles à l'unité disponibles en accès gratuit sur OpenEdition Books

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses universitaires de Caen

ISBN : 2-84133-059-1

Nombre de pages : 324 p.

Prix public : 22,87 €

Année d'édition : 1999

Publication 1998 : un des ouvrages


Roman-feuilleton et théâtre. L'adaptation du roman-feuilleton au théâtre

ROMAN-FEUILLETON ET THÉÂTRE

L'ADAPTATION DU ROMAN-FEUILLETON AU THÉÂTRE


Florent MONTACLAIR (dir.)


L'adaptation du roman feuilleton au théâtre est semblable à une toile immense. Le public est le métier sur lequel elle est tendue. Les adaptateurs assemblés en sont les infatigables artisans. Ils n'apparaissent au dix-neuvième siècle que pour saisir aussitôt la navette et la faire courir sur la trame ; ils disparaissent au vingtième siècle en même temps que le roman-feuilleton, mais se trouvent, au cinéma, une nouvelle vigueur.
Ainsi, sous ces plumes affairées, va croissant d'ampleur le large tissu.
L'étoffe n'en revêt pas une seule couleur, elle ne se compose pas d'une unique matière. Bien loin que l'inspiration de la sobre Pallas en ait décidé les dessins, l'aspect en rappelle plutôt la méthode des artistes du Cachemire. Les bigarrures les plus étranges et les enroulements les plus bizarres s'y compliquent sans cesse des caprices les plus inattendus, et ce n'est qu'à force de diversité et de richesse que, contrairement souvent à toutes les lois du goût, cet ouvrage, incomparable en grandeur, devient également incomparable en intérêt.
Le mélodrame et le vaudeville en sont le fond grossier, le coton ou la laine : ils sont le point commun à toutes les adaptations (l'action, le rire, les larmes, les chants et les danses, les décors et les machineries industrieuses). Le drame romantique l'assouplit en y mêlant sa soie, tandis que le naturalisme et d'autres courants encore tentent d'y glisser leurs filets plus minces en appliquant sur cette toile immense leurs arabesques d'argent et d'or.
En étudiant la relation du roman-feuilleton et du théâtre, cet ouvrage, réunissant des chercheurs d'Italie, de Nouvelle-Zélande, des États-Unis, de France, veut décloisonner les genres romanesques et les genres théâtraux. Durant tout le dix-neuvième siècle, l'interaction constante entre la scène et le roman montre la nécessité de porter un regard commun sur les productions feuilletonnées et théâtrales. Le roman-feuilleton est issu de la scène, et les formes théâtrales du dix-neuvième siècle subissent en retour son influence.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (1998) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°232]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses du Centre Unesco de Besançon

Collection : Littérature comparée

ISBN : 2-912295-07-6

Nombre de pages : 354 p.

Prix public : 22,87 €

Année d'édition : 1998

Publication 1998 : un des ouvrages


Le Monde de Jean Follain. Lion solitaire et autres poèmes manuscrits

LE MONDE DE JEAN FOLLAIN

LION SOLITAIRE ET AUTRES POÈMES MANUSCRITS


Arlette ALBERT-BIROT (dir.)


"Follain
qui n'a subi aucune influence
mais
scrutateur et calculateur
des conséquences
Poète
Architecte
Capable de réduire le monde à un village
Dans son village au centre du monde
Une simple image par lui s'étend
à la mesure du Monde
Le Monde est dans la poche
quand le journalier écoute
fuir chaque minute
Follain le convie à boire
Pour passer le seuil de l'auberge
il faut gravement gravir un étroit escalier
d'où l'on voit le bout du monde
Follain a construit l'escalier"
André Salmon, 1954


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (1993) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°221]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Jean-Michel Place

Collection : Surfaces

ISBN : 2-85-893-462-2

Nombre de pages : 220 p.

Illustrations : N & B

Année d'édition : 1998

Publication 1998 : un des ouvrages


Esthétique baroque et imagination créatrice

ESTHÉTIQUE BAROQUE ET IMAGINAIRE CRÉATRICE


Marlies KRONEGGER (dir.)


Grâce aux nombreux travaux consacrés depuis un peu plus d'une cinquantaine d'années au baroque littéraire, l'affirmation que le XVIIe siècle a vécu au rythme de la fête et que le théâtre représentait moins la vie que celle-ci ne se donnait en représentation relève presque du lieu commun. Il convient pourtant d'approfondir l'affirmation et de s'interroger sur les modalités d'un discours qui a le pouvoir de représenter sa représentation. À défaut de la maîtrise d'un monde qui paraît chaque jour davantage problématique, l'individu paraît avoir su tirer parti de la vacance d'un "Deus" de plus en plus "absconditus" (Pascal) et, en dépit d'une certaine faillite de la raison, s'approcher la mise en scène de l'espace dans lequel il évolue.
Au-delà de l'intelligence et parfois en instance de rupture avec la raison, l'imaginatio creatix est en mesure de s'engager dans une éthique esthétique de la fête valorisant le postulat du theatrum mundi et l'exigence de penser avec les yeux : video ergo sum. Être c'est créer. L'acte créateur qui relève aussi bien de l'esthétique, de l'épistémologie que de la métaphysique permet à l'homme d'entrer en possession de l'ensemble de ses possibilités latentes, de générer des ressources et des forces neuves, insoupçonnées, qui soudain jaillissent vivantes, libres, agissantes.
Tout en préservant la diversité des approches et en favorisant une ouverture assez large du champ d'investigation, la thématique générale de ce colloque de Cerisy s'articula autour de la notion de baroque envisagée, essentiellement, dans son apport heuristique.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (1991) [en savoir plus]
Non disponible auprès du CCIC [n°220]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Gunter Narr Verlag Tübingen

Collection : Biblio 17, n°110

ISBN : 3-8233-5522-8

Nombre de pages : 300 p.

Illustrations : N & B

Année d'édition : 1998

Publication 1997 : un des ouvrages


Salah Stétié

SALAH STÉTIÉ


Publication conjointe du colloque de l'université de Pau (22-24 mai 1996) et du colloque de Cerisy (11-18 juillet 1996)


Daniel LEUWERS, Christine VAN ROGGER ANDREUCCI (dir.)


Les deux colloques qui furent consacrés en 1996 au poète Salah Stétié, et dont ce volume présente les actes réunis, apparaissent comme l'accomplissement d'une reconnaissance qui s'est affirmée dans les années 90, depuis la publication chez Gallimard de L'autre côté brûlé du très pur. Pourtant l'écriture de Salah Stétié s'inscrirait plutôt a contrario du consensus actuel en poésie, réclamant simplicité et lisibilité. Car l'œuvre n'est ni simple ni aisément lisible. Libanais, dont la langue maternelle fut l'arabe, et la religion, l'Islam, Salah Stétié écrit cependant en français. Au carrefour de deux cultures par sa naissance, le poète entend le rester par son discours et ne cesse une confrontation entre Orient et Occident, militant pour un esprit "méditerranéen" qu'il veut synonyme d'humanisme, d'un humanisme fortement menacé aujourd'hui, et dont les poètes feraient figure de derniers défenseurs. Mais plus qu'une idéologie, ou qu'une culture, sa parole poétique, irréductible et comme primitive, en ce sens qu'elle jette, comme toute vraie création, les bases d'une écoute nouvelle de la langue motive l'attention critique dont ce volume est l'aboutissement. Stétié est un étonnant manipulateur du langage, procédant à des figures déroutantes, irrespectueuses de la syntaxe et de toute métrique normative. D'une poétique souvent qualifiée d'"arabesque", par référence aux origines du poète, sont ici recensées les particularités et les constantes, le silence, le cri, l'ellipse y constituant les contrepoints d'une rhétorique parfois précieuse et d'images luxuriantes.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (1996) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°216]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Publications de l'université de Pau

ISBN : 2-908930-40-4

Nombre de pages : 272 p.

Prix public : 210 FRF

Année d'édition : 1997

Publication 1997 : un des ouvrages


Pierre Albert-Birot, laboratoire de modernité

PIERRE ALBERT-BIROT, LABORATOIRE DE MODERNITÉ


Madeleine RENOUARD (dir.)


Honneur à Grabinoulor, or de la littérature, Odyssée sans rivages, Énéide sans violence, Henriade éclatée, Gilgamesh humoristique, Chanson de Roland qui finit bien, Homme d'or d'un moderne Apulée ou d'un non moins moderne Lucien, Décaméron de seize mille journées, Don Quichotte français, Légende du siècle, Candide cubiste, Ulysse lisible, Recherche d'un temps jamais perdu et toujours retrouvé, livre-somme, œuvre-vie, exemple le plus obstiné et le plus achevé de l'utopie admirable du roman total.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (1995) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°215]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Jean-Michel Place

Collection : Surfaces

ISBN : 2-85-893-299-9

Nombre de pages : 324 p.

Illustrations : N & B

Année d'édition : 1997