Publication 2006 : un des ouvrages


La ville insoutenable

LA VILLE INSOUTENABLE


Augustin BERQUE, Philippe BONNIN, Cynthia GHORRA-GOBIN (dir.)


La relation millénaire entre ville et campagne, qui associait deux termes nettement distincts par leur forme autant que par leur fonction, a tendu à se défaire au XXe siècle, dans les pays riches, pour laisser place à un mixte de ces deux termes : la "ville-campagne". Cet habitat d'un genre nouveau pose de gros problèmes, tant au plan social qu'à celui des paysages et de l'environnement. Ceux-ci culminent aujourd'hui en un paradoxe insoutenable : la quête de "nature" (dans les représentations) entraîne la destruction de la nature (en termes de biosphère). Ce livre collectif s'attache à retracer l'histoire des motivations qui ont conduit à ce paradoxe, du mythe arcadien au libéralisme post-fordiste, dans trois "bassins sémantiques" : l'Europe occidentale, l'Asie orientale et l'Amérique du Nord, en éclairant leurs originalités mais aussi leurs multiples confluences.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2004) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°353]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Belin

Collection : Mappemonde

ISBN : 978-2-7011-4186-2

Nombre de pages : 368 p.

Prix public : 25 €

Année d'édition : 2006

Publication 2005 : un des ouvrages


Le grand tournant : De l'émigration à l'immigration

LE GRAND TOURNANT : DE L'ÉMIGRATION À L'IMMIGRATION


Catherine WIHTOL de WENDEN (dir.)


Au tournant du XXe siècle, le continent européen a connu de profondes mutations en matière de migrations, au point de devenir aujourd'hui l'une des premières régions d'immigration du monde. La mondialisation des flux, l'existence de réseaux transnationaux de passage, de travail et de relations familiales, la mise en mouvement de migrations est-ouest, l'explosion de la demande d'asile à partir des années 1980, l'européanisation des politiques d'immigration et d'asile, le développement de phénomènes d'exclusion dans les grands centres urbains, les nouvelles formes de mobilisation politique des migrants et de ceux qui en sont issus autour de la citoyenneté, l'apparition de nouvelles frontières, sur la rive sud de la Méditerranée et au-delà de l'Europe des vingt-cinq, constituent une nouvelle donne. Ce colloque retrace, à partir de travaux de recherche et de terrain, l'ampleur des transformations survenues.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2005) [en savoir plus]
Non disponible auprès du CCIC [n°352]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Centre d'information et d'études sur les migrations internationales (CIEMI)

Collection : Revue Migrations Société, Vol. XVII, n°102 (novembre-décembre 2005)

ISSN : 0996-7367

Nombre de pages : 352 p.

Prix public : 16 €

Année d'édition : 2005

Publication 2005 : un des ouvrages


L'histoire culturelle du contemporain

L'HISTOIRE CULTURELLE DU CONTEMPORAIN


Laurent MARTIN, Sylvain VENAYRE (dir.)


Les vingt dernières années de la discipline historique ont été celles du "tournant culturel" de l'histoire, marqué en particulier par le déploiement de la notion de représentation. À l'issue de ce qui peut apparaître comme un cycle dans la vie de la recherche, un bilan s'imposait.
Comment s'est opéré, pendant ces vingt ans, le renouvellement des questionnaires ? De quels objets nouveaux les historiens se sont-ils emparés ? Avec quelles méthodes et quels résultats ? Quels rapports l'histoire culturelle nouvellement définie a-t-elle entretenu avec les autres sciences sociales qui, au même moment, connaissaient des bouleversements du même ordre ?
C'est avec en tête toutes ces interrogations que quelques dizaines de chercheurs, la plupart spécialistes de la période contemporaine, mais venant d'horizons divers, se sont réunis au Centre culturel international de Cerisy. Ce livre constitue la trace la plus visible de cette rencontre vivante. On y trouvera l'exposé de démarches très variées — dans leurs objets comme dans leurs méthodes —, de prises de position plus ou moins tranchées, de contradictions parfois. On y verra surtout le résultat de discussions serrées, érudites et ouvertes — aux fortes ambitions : dans le débat actuel autour de la définition de l'histoire culturelle, en effet, c'est la matière même de recherches à venir qui est en jeu.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2004) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°349]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Nouveau Monde Éditions

ISBN : 978-2-84736-105-6

Nombre de pages : 441 p.

Prix public : 34 €

Année d'édition : 2005

Publication 2005 : un des ouvrages


S.I.E.C.L.E
COLLOQUE DE CERISY

100 ANS DE RENCONTRES INTELLECTUELLES DE PONTIGNY À CERISY


François CHAUBET, Edith HEURGON, Claire PAULHAN


Face à l'éclatement des savoirs experts et au cloisonnement des écoles intellectuelles, la nécessité s'impose, peut-être plus que jamais, de lieux d'échanges indépendants capables d'offrir et le temps de l'écoute et la confrontation des points de vue. À cet égard, l'expérience de Pontigny et de Cerisy, parce qu'elle repose sur l'idée que pour penser ensemble, il faut vivre ensemble, aura été, et est toujours, d'une importance capitale.
Le colloque de 2002 intitulé "S.I.E.C.L.E. (Sociabilités Intellectuelles Échanges Coopérations Lieux Extensions)" a eu pour mission d'étudier, à partir des exemples de Pontigny et de Cerisy, la question des sociabilités intellectuelles.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2002) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°338]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Institut Mémoires de l'édition contemporaine

Collection : Inventaires

ISBN : 2-908295-75-X

Nombre de pages : 512 p.

Prix public : 30,00 €

Année d'édition : 2005

Publication 2004 : un des ouvrages


Les sens du mouvement. Modernité et mobilités dans les sociétés urbaines contemporaines

LES SENS DU MOUVEMENT

MODERNITÉ ET MOBILITÉS DANS LES SOCIÉTÉS URBAINES CONTEMPORAINES


Sylvain ALLEMAND, François ASCHER, Jacques LÉVY (dir.)

Avec le concours de l'Institut pour la ville en mouvement


Mouvement, mobilité… qu'entendre exactement par ces mots apparemment ordinaires, mais caractéristiques de la modernité ?
Selon qu'on les approche comme sociologue, économiste, géographe, urbaniste, artiste ou élu, le mouvement et la mobilité recèlent des interrogations et des problématiques différentes.
Les actes présentés ici entendent témoigner du large spectre des questionnements et enjeux de société concernés par la question du mouvement dans les sociétés contemporaines, accordant une place particulière aux mobilités urbaines, en les analysant dans leurs dimensions sociales, économiques, politiques, urbanistiques et environnementales.
Les "sens du mouvement" sont donc ici interrogés, mais sans nécessairement chercher de consensus, et parfois même dans un échange contradictoire.
À l'heure de la "mobilité généralisée", il est urgent d'être attentif à la multiplicité des mobilités en cours.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2003) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°330]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Belin

ISBN : 2-7011-4066-8

Nombre de pages : 336 p.

Prix public : 23,50 €

Année d'édition : 2004

Publication 2003 : un des ouvrages


Témoignage et écriture de l'histoire

TÉMOIGNAGE ET ÉCRITURE DE L'HISTOIRE


Jean-François CHIANTARETTO, Régine ROBIN (dir.)


Le témoignage a pris au vingtième siècle une actualité engageant le futur, bien au-delà du champ professionnel des historiens. Il s'agit d'un enjeu décisif face à un double danger : l'amnésie généralisée qui vide la pensée de toute historicité, les passions patrimoniales et identitaires.
L'écriture de l'histoire est ici interrogée dans une perspective pluridisciplinaire, à partir des différentes formes de témoignage, dans le champ exclusif du vingtième siècle. Quatre grandes questions sont principalement abordées : le statut de la singularité dans le témoignage, le traitement historien du témoignage, la conservation des traces et la transmission testimoniale, la multiplicité des registres et genres testimoniaux.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2001) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°309]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions L'Harmattan

Collection : Questions contemporaines

ISBN : 2-7475-4354-4

Nombre de pages : 482 p.

Prix public : 40 €

Année d'édition : 2003

Publication 2003 : un des ouvrages


Culte et pèlerinages à saint Michel en Occident. Les trois monts dédiés à l'archange

CULTE ET PÈLERINAGES À SAINT MICHEL EN OCCIDENT

LES TROIS MONTS DÉDIÉS À L'ARCHANGE


Pierre BOUET, Giorgio OTRANTO, André VAUCHEZ (dir.)


Le Mont-Saint-Michel en France ou le Monte Sant'Angelo en Italie sont justement réputés en tant que sites naturels et monuments historiques exceptionnels et c'est à ce titre qu'ils ne cessent aujourd'hui encore d'attirer d'innombrables visiteurs. Mais les splendides édifices religieux qui ont été construits sur ces lieux sacrées sont aussi le produit d'une histoire fort longue et beaucoup moins connue. Celle-ci trouve en effet son origine dans des récits, des inscriptions et des œuvres d'art qui attestent, dès le Ve siècle, l'apparition miraculeuse de saint Michel sur le Monte Gargano, en Pouille ainsi que son pouvoir contre les forces du mal. De l'Italie du Sud byzantine, le culte de l'archange passa chez les Lombards, dont il devint bientôt le protecteur attitré, et s'étendit à l'ensemble de l'Occident au cours de Haut Moyen Âge. La fondation, en Normandie au début du VIIIe siècle, du monastère du Mont-Saint-Michel par l'évêque d'Avranches, Aubert, doit être mise en relation avec cette expansion, tout comme celle du grand sanctuaire de San Michele della Chiusa, en Piémont, qui garde l'entrée des défilés alpins. Dans le cadre du programme de recherche de l'École française de Rome sur "L'espace, l'homme et le sacré dans les pays méditerranéens", des historiens et historiens de l'art français et italien, réunis en colloque dans la cadre du Centre culturel de Cerisy, se sont attachés à faire le point des connaissances relatives aux divers aspects du culte de saint Michel et aux pèlerinages qui lui étaient consacrés, à l'époque médiévale et moderne, dans l'ensemble du monde chrétien.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2000) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°308]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : École française de Rome

Collection : Collection de l'École française de Rome, n°316

ISBN : 2-7283-0670-2

Nombre de pages : 606 p.

Illustrations : N & B

Prix public : 64 €

Année d'édition : 2003

Publication 2003 : un des ouvrages


Modernité : la nouvelle carte du temps

MODERNITÉ : LA NOUVELLE CARTE DU TEMPS


François ASCHER, Francis GODARD (dir.)


Les bouleversements de l'organisation des temps de nos sociétés — 35 heures, retraites, bureaux des temps —, le rôle nouveau de la vitesse, la culture de l'urgence, mais aussi l'éloge de la lenteur, sont devenus des dimensions fortes des débats publics. Les uns critiquent cette société de l'urgence, s'inquiètent des pressions qu'exerce la vitesse sur les individus et leurs relations, sur les organisations et leurs finalités, sur la production des connaissances et la culture. Les autres, à l'inverse, se réjouissent de l'autonomie croissante dont disposent certains individus capables, en mobilisant les ressources des technologies nouvelles, de gérer des situations très diversifiées.
Les pouvoirs publics légifèrent, des collectivités territoriales expérimentent de nouveaux modes de concordance des temps pour les services publics et les commerces ; les transporteurs adaptent leurs horaires ; les citadins inventent de nouvelles façons de se rencontrer et d'agir ensemble.
Dans ce livre, des chercheurs passionnés par ces enjeux tentent de les inscrire au cœur d'une réflexion sur l'évolution de la société moderne. Ils ouvrent des perspectives stimulantes aussi bien d'un point de vue scientifique que sous l'angle de l'action collective. Un ensemble à lire et méditer.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2001) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°307]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions de l'Aube

Collection : Monde en cours

Série : Bibliothèque des territoires

ISBN : 2-87678-805-5

Nombre de pages : 262 p.

Prix public : 18 €

Année d'édition : 2003

Publication 2002 : un des ouvrages


Les Calendriers. Leurs enjeux dans l'espace et dans le temps

LES CALENDRIERS

LEURS ENJEUX DANS L'ESPACE ET DANS LE TEMPS


Jean LEFORT, Jacques LE GOFF, Perrine MANE (dir.)


L'année 2000 a suscité de nombreuses publications, souvent remarquables, consacrées aux calendriers.
Lors d'un colloque qui s'est tenu au Centre Culturel International de Cerisy-la-Salle du 1er au 8 juillet 2000, nous avons voulu faire dialoguer des spécialistes de qualité, venus de domaines divers (historiens, ethnologues, littéraires, mathématiciens, astronomes, informaticiens…), sur les principaux problèmes que posent les calendriers : leurs rapports avec la nature, la culture, avec la religion, la société et le pouvoir.
Dans un monde où le calendrier reste fondamental pour la vie quotidienne, ce livre devrait permettre de mieux comprendre, de mieux maîtriser les enjeux de cet instrument ; il devrait éclairer tous ceux que préoccupent les politiques du temps.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2000) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°292]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Somogy Éditions d'Art

ISBN : 2-85056-536-9

Nombre de pages : 396 p.

Illustrations : N & B

Prix public : 40 €

Année d'édition : 2002

RÉÉDITION

Les Calendriers. Leurs enjeux dans l'espace et dans le temps - RééditionÉditeur : Hermann Éditeurs

Collection : Cerisy / Archives

ISBN : 978-2-7056-9229-2

Nombre de pages : 410 p.

Illustrations : N & B

Prix public : 34,00 €

Année d'édition : 2016

Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°292bis]

Publication 2002 : un des ouvrages


Vivre et écrire la mémoire de la Shoah

VIVRE ET ÉCRIRE LA MÉMOIRE DE LA SHOAH

LITTÉRATURE ET PSYCHANALYSE


Charlotte WARDI, Pérel WILGOWICZ (dir.)

Avec le soutien de la Fondation Renée et Léon Baumann sous l'égide de la Fondation du judaïsme français


Plus d'un demi-siècle s'est écoulé depuis la Shoah, la découverte de sa nature et de son ampleur. Cet ouvrage propose une réflexion sur les répercussions de l'extermination chez les descendants des victimes. Il a deux visées.
La première est littéraire. Tenter d'appréhender la Shoah est, pour les écrivains nés après l'ère hitlérienne ou trop jeunes pour comprendre ce qu'ils vivaient, une nécessité vitale : sans mémoire il n'est ni identité ni écriture possible. Mais comment reconstituer ce passé à partir de bribes d'informations, de souvenirs ou d'une connaissance toute extérieure ? Comment trouver une forme susceptible de traduire la présence obsédante de l'absence de mémoire ? À travers l'analyse d'œuvres littéraires, des auteurs ont tenté de mettre en évidence divers procédés afin de la suggérer, la dire et la transmettre.
La seconde concerne la question du traumatisme, qui occupe une place importante dans la clinique psychanalytique contemporaine. Le génocide, dont la dimension traumatique est à la fois individuelle et collective, incite à repenser les abords freudiens du "Malaise dans la civilisation" et ses conséquences sur les générations suivantes. Les cures, les interviews, les groupes de parole, chez des descendants de la première génération (survivants des camps ou anciens "enfants cachés") ou de la génération née après la guerre, en portent témoignage.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (1998) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°289]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions du Nadir

Collection : Voix

ISBN : 2-914209-34-7

Nombre de pages : 546 p.

Prix public : 28,80 €

Année d'édition : 2002