Publication 2012 : un des ouvrages


Une Normandie sensible. Regards croisés de géographes et de plasticiens

UNE NORMANDIE SENSIBLE

REGARDS CROISÉS DE GÉOGRAPHES ET DE PLASTICIENS


Sylvain ALLEMAND, Francine BEST, Monique FRÉMONT (dir.)


Dans le cadre de la première édition du Festival Normandie Impressionniste, ce colloque de Cerisy a réuni historiens de l'art, géographes, artistes peintres, conservateurs de musées des Beaux-Arts.
Tout en prenant pour point d'ancrage de leur réflexion le livre d'Armand Frémont, Normandie sensible, ils et elles ont croisé regards et paroles pour explorer les liens entre les attraits d'un territoire — essentiellement la Normandie —, les impressions vécues par les peintres, les perceptions et les analyses des géographes.
Cet ouvrage, qui s'inscrit dans l'évolution de l'épistémologie, offre de nouvelles approches des relations possibles entre art et géographie.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2010) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°470]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses universitaires de Caen

Collection : Symposia

ISBN : 978-2-84133-409-4

Nombre de pages : 174 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

Prix public : 24 €

Année d'édition : 2012

Architecture, Art, Géographie, Hugo (Victor), Le sensible, Nature, Normandie, Patrimoine artistique, Paysage, Peinture

Introduction, par Sylvain ALLEMAND, Francine BEST & Monique FRÉMONT

APPROCHES DU PAYSAGE

Physique de la nature, physique de la peinture, par Alain TAPIÉ

Le paysage, le géographe et le peintre, par Françoise PÉRON

PORTRAITS DE LA NORMANDIE

Les peintres ont-ils contribué à la connaissance des paysages de Basse-Normandie ?, par Pierre BRUNET

Les falaises du pays de Caux, esquisse géographique, par Armand FRÉMONT

Les falaises du pays de Caux, un motif pour les peintres, par Anne-Marie BERGERET-GOURBIN

Un portrait identitaire de la Normandie, entretien de Sylvain ALLEMAND avec Sophie de PAILLETTE

HYBRIDES ET HYBRIDATIONS

Comment l'île d'Ouessant a métamorphosé une géographe et un peintre, entretien de Sylvain ALLEMAND avec Françoise et Yves-Marie PÉRON

Habiter La Rayrie (Manche). Au croisement de deux sensibilités, par Nicole MATHIEU & maurice MATIEU

Dialogue entre une géographe et un architecte, entretien de Sylvain ALLEMAND avec Madeleine et Alain BROCARD

Comment de géographe on devient peintre, entretien de Sylvain ALLEMAND avec Jean-Pierre FRUIT

Fécamp, ville de la mer. Fragments pour une poétique du rivage, par Georges AMAR

DESSEINS ET DESSINS

De l'intérêt de la géographie pour un peintre, entretien de Sylvain ALLEMAND et Francine BEST avec Jacques DESCHAMPS

Quand la vision des peintres influence celle des géographes et vice versa, par Pascal BULÉON

Trois géographes et quelques questions autour du sensible et de l'art, par Yves GUERMOND, Arnaud BRENNETOT & Michel BUSSI

Le patrimoine artistique, par Francine BEST

Le dessin du géographe dans la recherche et l'enseignement de l'École française de géographie : du terrain à l'analyse du paysage, par Roland COURTOT

CONCLUSIONS

N'oublions pas Hugo, par Hélène WAYSBORG-LOING

Une conclusion "impressionniste", par Anne-Marie FIXOT

Résonances, par Armand FRÉMONT

Bibliographie

Notes sur les auteurs

Un cahier hors-texte contenant 10 illustrations en couleurs est inséré entre les pages 94 et 95

Publication 2012 : un des ouvrages


Donner lieu au monde : la poétique de l'habiter

DONNER LIEU AU MONDE : LA POÉTIQUE DE L'HABITER


Augustin BERQUE, Alessia de BIASE, Philippe BONNIN (dir.)


Suite à L'habiter dans sa poétique première, ce livre recueille les actes du colloque tenu en septembre 2009 à Cerisy-la-Salle. Il s'agit à présent de la création, c'est-à-dire de la poïétique d'un monde autre que l'insoutenable monde actuel. Insoutenable, notre monde l'est puisque non viable écologiquement, injustifiable moralement (car de plus en plus inégalitaire), et inacceptable esthétiquement (car il "tue le paysage"). Dans la réarticulation cosmologique du Vrai (ici l'adéquation de notre mode de vie aux capacités de la Terre), du Bien et du Beau, les auteurs ont donc été invités à imaginer un nouveau poème du monde, au-delà de la modernité qui l'a fait taire en disjoignant les champs respectifs de la technoscience, de l'éthique et de l'esthétique.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2009) [en savoir plus]
Non disponible auprès du CCIC [n°463]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions donner lieu

ISBN : 978-2-9532093-6-5

Nombre de pages : 404 p.

Illustrations : N & B

Prix public : 18 €

Année d'édition : 2012

Berque (Augustin), Cosmologie, Habiter le monde, Paysage, Phénoménologie, Poétique naturelle, Utopie du lieu

Introduction, par Augustin BERQUE, Alessia de BIASE & Philippe BONNIN

LES SENS / LE SENS

Nommer la poétique du monde, par Jacques PEZEU-MASSABUAU

Cris et murmures de lieux, par Henry TORGUE

Paysage et pensée selon la phénoménologie, par Michel COLLOT

Chemins vers un réenchantement du séjour sur terre, par Jean-Jacques WUNENBURGER

L'argent, le paysage, la vie, par Isabelle FAVRE

LE CORPS / LE MONDE

Payser le monde, par Patrick MARCOLINI

De l'abîme béant au ciel étoilé, par Philippe NYS

Le corps, instrument et matrice poïétique de l'habiter, par Domingos PEREIRA

Habiter le monde comme résistance à l'immonde, par Chris YOUNÈS

LE LIEU / L'ESPACE

États des lieux, par Philippe BONNIN

L'utopie du lieu, par Giovanni CAUDO & Alice SOTGIA

Émotion et présence aux lieux, par Maurice SAUZET

"Où j'attache mon cheval sera mon pâturage, où j'allume le feu sera ma demeure", par Pauline COUTEAU

LA MESURE / L'IMMENSITÉ

Explorer et "cosmiser", dire et donner lieu, par Sabine BREUILLARD

Les pieds sur terre : piliers de la mesure, par Francine ADAM

Poétique naturelle, poétique humaine, par Augustin BERQUE

LE PROJET / LE REJET

Bodenlos, par Martine BOUCHIER

Pour une poétique du "faire avec", par Alessia de BIASE

Poétiques de banlieue, par Ferdinando FAVA

Habiter par projets, par Massimo BRICOCOLI & Paola SAVOLDI

"Je me suis réfugié là !", par Michel AGIER

CONCLUSIONS

Conclusions, par Augustin BERQUE, Alessia de BIASE & Philippe BONNIN

In lieblicher Bläue…, par Friedrich HÖLDERLIN


Publication associée


Publication 2011 : un des ouvrages


Lignes de front. Bande dessinée et totalitarisme

LIGNES DE FRONT

BANDE DESSINÉE ET TOTALITARISME


Viviane ALARY, Benoît MITAINE (dir.)


La bande dessinée, à l'instar des autres arts, s'imprègne en permanence des secousses qui bouleversent la marche du temps. En tant qu'événements majeurs de l'histoire des nations et des peuples, les guerres et les totalitarismes, deux phénomènes souvent liés par des relations de cause à effet, se trouvent naturellement présents dans l'univers bédéistique. Il convenait donc d'interroger ce médium qui a toujours fait la part belle aux aventures guerrières en le considérant pour ce qu'il est vraiment : un témoin privilégié de son temps qui, en dépit d'avoir nourri l'imaginaire de millions d'enfants de 7 à 77 ans, reste trop souvent un objet d'étude à la marge de l'Histoire.
Les seize chapitres qui composent ces Lignes de front, de par l'aire géographique qu'ils couvrent (Afghanistan, Allemagne, France, Espagne, États-Unis, Irak, Italie, Portugal, Royaume-Uni, Russie, Vietnam), la période historique qu'ils embrassent (le grand XXe siècle et le début du XXIe) et les œuvres et les artistes sur lesquels reposent leurs propos (Tardi, Hergé, Joe Sacco, Emmanuel Guibert, Carlos Giménez, Milton Caniff, Felipe H. Cava, etc.), illustrent les différentes tendances graphiques, esthétiques et idéologiques qui parcourent cet art depuis plus d'un siècle. En parallèle à cette histoire d'un art, c'est bien toute l'histoire d'un siècle qui se déroule, un siècle que d'aucuns ont justement qualifié d'âge des extrêmes.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2010) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°456]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Médecine et Hygiène Ι Georg Éditeur

Collection : L'Équinoxe

ISBN : 978-2-8257-1002-9

Nombre de pages : 364 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

Prix public : 34 CHF

Année d'édition : 2011

Bande dessinée, Construction fictionnelle, El Cubri, Gimenez (Carlos), Grande Guerre, Guerre en bande dessinée, Imaginaire totalitaire, Récits de guerre, Tardi (Jacques)

Introduction, par Viviane ALARY & Benoît MITAINE

I. LE RÉCIT DE GUERRE EN BANDE DESSINÉE : ÉMERGENCE ET CONSTITUTION D'UN GENRE

A) Fabrique et miroir des imaginaires nationaux

Male Call ou la guerre en dentelles, par Pierre FRESNAULT-DERUELLE

La guerre civile espagnole vue dans les bandes dessinées de l'Italie fasciste, par Mariella COLIN

Histoire/histoire(s) ou la construction fictionnelle de la Seconde Guerre mondiale dans les bandes dessinées britanniques, par Renée DICKASON

L'affaire Plekszy-Gladz. L'imaginaire totalitaire dans la bande dessinée francophone, par Michel PORRET [enregistrement audio en ligne sur La forge numérique de la MRSH de l'université de Caen Normandie]

Los Guerrilleros ou la guerre des irréductibles Espagnols contre Napoléon l'envahisseur. Un avatar d'Astérix ?, par Guy ABEL

B) Acteurs, contextes, enjeux et stratégies

Zone libre : la bande dessinée à Lyon, par Philippe VIDELIER

Les dessinateurs de Franco. Humour graphique et BD pour une après-guerre, par Antonio MARTÍN

De la Guerre froide à la guerre des langues : Tintin au pays de la traduction. Les adaptations en langues régionales dans l'espace francophone, par Manuel MEUNE

II. RÉNOVATION ET DÉCONSTRUCTION DU GENRE

A) Les auteurs qui ont ouvert la voie

Entre mémoire et histoire. La fabrique d'un imaginaire de la Grande Guerre en bande dessinée : le cas de Jacques Tardi, par Vincent MARIE

Carlos Giménez : la bande dessinée pour mémoire, par Danielle CORRADO

El Cubri s'en va en guerre, par Benoît MITAINE

B) Nouvelles esthétiques, le primat de l'énonciation

Joe Sacco en Palestine : du témoin à l'historien, par Paul GRAVETT

Le sujet de la guerre en bande dessinée, par Jacques SAMSON

Lisbonne en deuil, Portugal sans voix ou l'utopie de Salazar, par Lucía Miranda MORLA

La guerre prise de vue. De Shooting War au Photographe, par Philippe MARION

Soy mi sueño, une aventure métafictionnelle de la guerre, par Viviane ALARY [enregistrement audio en ligne sur La forge numérique de la MRSH de l'université de Caen Normandie]

Publication 2011 : un des ouvrages


Le voyage et la mémoire au XIXe siècle

LE VOYAGE ET LA MÉMOIRE AU XIXe SIÈCLE


Sarga MOUSSA, Sylvain VENAYRE (dir.)


Les liens du voyage et de la mémoire sont aussi anciens que la littérature et l'histoire. Au XIXe siècle, la reconnaissance de la dimension littéraire du récit de voyage, la volonté d'accumuler un savoir positif sur le monde, les travaux sur les "maladies" de la mémoire, la définition des peuples lointains comme survivances d'un passé très ancien engagent les voyageurs européens à penser différemment les enjeux du souvenir. L'écriture tient une grande place dans l'expérience même du voyage des savants, des pèlerins, des artistes, des écrivains ou des touristes.
Ce livre rassemble des études d'historiens et de spécialistes de la littérature sur des récits, carnets et témoignages de voyage comme ceux, entre autres, de Chateaubriand, Darwin, Flaubert, Fromentin, Hugo, Humboldt, Lamartine, Nerval. Ces chercheurs s'intéressent aux différentes activités mémorielles du voyageur, depuis celles des aristocrates français dans l'Italie de la fin du XVIIIe siècle jusqu'à celles exprimées par le docteur Adrien Proust et son fils Marcel, plus d'un siècle plus tard.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2007) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°445]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : CréaphisÉditions

Collection : Silex

ISBN : 978-2-35428-037-6

Nombre de pages : 512 p.

Prix public : 25 €

Année d'édition : 2011

Châteaubriant (François-René), Création littéraire, Hugo (Victor), Journaux de voyage, Lamartine (Alphonse de), Mémoire, Nerval (Gérard de), Oubli, Pèlerinages, Proust (Marcel), Récits de voyage, Savoir, Souvenirs de voyage, Voyage(s)

Introduction, par Sarga MOUSSA & Sylvain VENAYRE

OUVERTURE

Que reste-t-il de nos voyages ? De la mémoire du voyageur aux souvenirs du touriste, par Sylvain VENAYRE

1. MÉMOIRE ET SAVOIR

Introduction, par Sylvain VENAYRE

De l'empreinte du souvenir à l'image élyséenne : le voyage du rêveur dans Oberman de Senancour, par Dominique KUNZ WESTERHOFF

Une mémoire de papier. Carnets de notes et journaux de voyages savants (XVIIIe-XIXe siècles), par Marie-Noëlle BOURGUET

Voyage, initiation, tradition : l'Orphée de Ballanche, par Claude RÉTAT

Voyage en Italie et expérience de la mémoire. Les Français face aux découvertes archéologiques. 1750-1815, par Gilles BERTRAND

Un voyage muséal : l'Italie au temps de Chateaubriand, par Élodie SALICETO

Entre mémoire littéraire et "retour vers le futur" : la ville extra-européenne au crible des regards occidentaux, par Claire FREDJ

2. MÉMOIRE VIATIQUE ET CRÉATION LITTÉRAIRE

Introduction, par Sarga MOUSSA

Le voyage égyptien des Français (1820-1880) : fragile entreprise de mémoire vive, par Daniel LANÇON

Mémoire de pèlerins, pèlerins de la mémoire (Chateaubriand, Lamartine, Nerval), par Sarga MOUSSA

Le proscrit pèlerin : le voyage de l'exilé sur les traces de ses prédécesseurs, par Sylvie APRILE

Le Voyage en Espagne de Victor Hugo (1843) : espace, mémoire, identités, par Franck LAURENT

Écrire pour vivre une seconde fois, par Philippe ANTOINE

Le voyage de jeunesse de Lamartine en Italie : de la libre mémoire à la mémoire libérée, par Nicolas BOURGUINAT

3. LA MÉMOIRE MATÉRIALISÉE

Introduction, par Sarga MOUSSA

Vie et mort d'un lieu de mémoire : la vallée de Chamonix à travers un siècle de récits de voyage (1775-1875), par Alain GUYOT

Mémoire de la peinture et récit de voyage chez Fromentin : Un été dans le Sahara et Une année dans le Sahel, par Laurent DARBELLAY

Hugo ailleurs : la photographie de l'exil, par Jann MATLOCK

Inscrire la mémoire de soi dans les lieux visités : pratique et réception des graffitis par les voyageurs du XIXe siècle, par Stéphanie DORD-CROUSLÉ

Objets de voyage, objets de mémoire, par Marta CARAION

La mémoire de l'explorateur, par Isabelle SURUN

4. MÉMOIRE ET OUBLI

Introduction, par Sylvain VENAYRE

"Certitude d'oubli" : la quête des Pharaons dans les récits de voyage fin-de-siècle, par Frank ESTELMANN

La mémoire mise en spectacle : Loti dans les Carpates, par Roxana VERONA

Voyageurs aliénés : voyage et mémoire dans la psychologie française fin-de-siècle, par Nathalie RICHARD

Proust, la mémoire et le voyage, par Thomas KLINKERT

Le bled, le cafard et la "nuit africaine". Souvenirs de Biribi, par Dominique KALIFA

La maison hantée : une invitation au voyage ? Le cas américain, par Stéphanie SAUGET

5. ENVOI

Sans Soleil de Chris Marker (1982), par Sylvain VENAYRE

Les auteurs

Publication 2010 : un des ouvrages


L'ÉCONOMIE DE LA CONNAISSANCE ET SES TERRITOIRES


Thomas PARIS, Pierre VELTZ (dir.)


De l'Europe aux villes, en passant par les nations, il n'est point aujourd'hui de stratégie de développement qui ne fasse référence à l'"économie de la connaissance". L'engouement qui entoure depuis une décennie cette notion vient de ce qu'elle cristallise des enjeux sociétaux multiples. Face à la globalisation et à l'émergence de forces productives considérables en Chine, en Inde ou ailleurs, chacun comprend la nécessité de recentrer nos économies sur les activités à forte valeur ajoutée intellectuelle : innovation, high-tech, économie numérique. Chacun voit aussi à quelle vitesse les connaissances abstraites et les idées issues des laboratoires entraînent désormais des transformations structurelles dans nos manières de produire et d'échanger. Chacun perçoit enfin combien une économie des idées et des informations, qui peuvent se partager à l'infini à coût nul, est radicalement différente de l'économie traditionnelle des objets, et combien ceci est en train de déstabiliser des secteurs entiers.
Mais cette économie de la connaissance est-elle vraiment nouvelle ? Peut-elle se caractériser autrement que comme un assemblage plus ou moins hétéroclite de secteurs bizarrement dits "immatériels", autour de l'Internet notamment ? Et comment expliquer le paradoxe de sa forte relation avec le territoire, le lien étrange entre la fluidité qui la caractérise et les ancrages que manifeste sa concentration géographique croissante ?
Les contributions de cet ouvrage sont issues d'un colloque organisé autour de ces trois questions à Cerisy, à l'automne 2008. Elles multiplient les regards sur l'objet, alternant approches micro et macro, points de vue issus des univers de la recherche, de la grande entreprise classique, des start-up de l'Internet et des collectivités territoriales, vision du public et vision du privé, champs disciplinaires et secteurs variés. Prenant le parti de refuser les distinctions classiques entre high-tech et secteurs dits traditionnels, l'ouvrage parcourt des terrains multiples (des mathématiques à l'agriculture écologique, de l'automobile aux jeux vidéo...). Il approche la géographie par la théorie et par des exemples concrets, de Montréal à la Normandie. Au-delà des définitions formelles, cette variété de regards fait percevoir que l'"économie de la connaissance" est peut-être une notion à déconstruire, mais aussi une clé indispensable pour lire notre modernité.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2008) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°435]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Hermann Editeurs

Collection : Colloque de Cerisy

ISBN : 978-2-7056-7029-0

Nombre de pages : 314 p.

Prix public : 39 €

Année d'édition : 2010

Âge numérique, Agriculture écologique, Économie, Entreprise, Innovation, Intelligence économique, Marché, Réseaux, Savoirs spécialisés, Savoirs systémiques, Science, Technique, Territoires

Préface, par Philippe LEMOINE

Introduction, par Thomas PARIS & Pierre VELTZ

PARTIE I
SCIENCES ET ÉCONOMIE : DES RAPPORTS RENOUVELÉS

Science, technique, marché : le grand métissage, par Pierre VELTZ

Du pluralisme dans la science, par Nicolas BOULEAU

La connaissance dans l'entreprise : questionnements à partir de la réorganisation de la fonction recherche, par Claude ROCHE

Savoirs systémiques et savoirs spécialisés : vers une agriculture écologique, par Bernard HUBERT

L'économie d'un apprentissage collectif : le véhicule électrique, par Christophe MIDLER, Romain BEAUME & Rémi MANIAK

PARTIE II
LES TERRITOIRES DE LA CONNAISSANCE

Contexte, localisation et commerce international : vers une autre "grande transformation" ?, par Michael STORPER

Montréal, ville créative : diversités et proximités, par Patrick COHENDET, David GRANDADAM & Laurent SIMON

Économie de la connaissance et dynamiques régionales, compte-rendu par Armand FRÉMONT

Pôles et réseaux : quelques observations sur les pôles de compétitivité français, par Thierry WEIL

La conquête du marché mondial par les firmes des pays émergents : une lecture des trajectoires indienne et chinoise dans l'industrie du logiciel, par Marie CORIS & Alain RALLET

PARTIE III
LES "BUSINESS MODELS" DE LA CONNAISSANCE

Vectorisation de l'innovation dans l'économie de la connaissance, par Bernard MAÎTRE

Réseaux mondiaux d'innovation ouverte : le rôle des relations entreprises-recherche académique, par Frédérique SACHWALD

Travail, passion et identité de l'âge numérique, par Patrice FLICHY

De nouveaux modèles d'affaires dans l'économie de la connaissance : les leçons des industries de contenus, par Pierre-Jean BENGHOZI

Économie de fonctionnalité et intelligence économique dans un contexte de finitude des ressources, par Dominique BOURG

Un nouveau paradigme ? Essai de conclusion à deux voix, par Thomas PARIS & Pierre VELTZ

Publication 2010 : un des ouvrages


Antiurbain. Origines et conséquences de l'urbaphobie

ANTIURBAIN

ORIGINES ET CONSÉQUENCES DE L'URBAPHOBIE


Bernard MARCHAND, Joëlle SALOMON CAVIN (dir.)


La ville, la grande ville surtout, suscite de longue date de vives condamnations. Si la Révolution industrielle fournit encore une inépuisable matière première à la détestation urbaine, Babel ou la Rome décadente avaient déjà longtemps avant participé à la construction d'un imaginaire antiurbain occidental, que les plumes talentueuses de Rousseau, Spengler, Thoreau ont contribué à propager.
Alors que la majorité de la population habite désormais dans les villes, les projections sur un avenir urbain radieux demeurent l'exception. Le catastrophisme semble particulièrement de rigueur dans les médias pour les villes des pays en développement : Lagos a aujourd'hui pris la place du Londres de Dickens comme incarnation du destin funeste promis aux trop grandes concentrations humaines.
Pourtant, rares sont les recherches consacrées à l'urbaphobie et encore plus rares sont celles qui ont tenté d'aller au fond des origines, des contenus et de la portée de la pensée urbaphobe. Cet ouvrage tente ainsi un exercice original et important à travers des textes qui dévoilent l'ampleur de la pensée et des effets de l'urbaphobie dans différents contextes nationaux. Il offre au lecteur une somme de références dont l'ambition est de convaincre des enjeux scientifiques, économiques et sociaux de ce phénomène encore peu considéré dans la réflexion et la pratique urbaine.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2007) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°423]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses polytechniques et universitaires romandes

Collection : Espace en société, logique territoriale

ISBN : 978-2-88074-888-3

Nombre de pages : 344 p.

Prix public : 40,30 €

Année d'édition : 2010

Aménagement du territoire, Campagne, Géographie, Rousseau (Jean-Jacques), Urbanisme, Urbanophilie, Urbaphobie, Ville

Les auteurs

Préface, par Thierry PAQUOT

Introduction : Idéologie et sentiment, par Joëlle SALOMON CAVIN

Remerciements

I. AUX SOURCES DE L'URBAPHOBIE

Jean-Jacques Rousseau. La ville non aimée, la Cité idéalisée, par Yvette JAGGI

L'urbaphobie en Allemagne, par Marc CLUET

La structure spatiale de la ville américaine : urbaphobie ou ambivalence ?, par Cynthia GHORRA-GOBIN

Rétro… polis. Blade Runner et le cinéma de science-fiction comme révélateurs du caractère mythologique et archétypal de l'urbaphobie, par Georges-Henry LAFFONT

Méline en japonais : la ville-campagne (Den'en toshi, 1907), par Augustin BERQUE

L'urbaphobie au Japon : ruraphilie en milieu urbain et ruralisme persistant, par Masami HAGAI & Patricia MARMIGNON

Urbaphobie ou civilisation de la campagne dans la littérature vénézuélienne, par Meridalba MUNOZ BRAVO

II. L'URBAPHOBIE EN PRATIQUES

L'autre ville — Éléments urbaphobes dans l'idéologie urbaine du Mouvement moderne, par Dieter FRICK

L'épouvantail urbain, motif de l'aménagement du territoire en Suisse, par Joëlle SALOMON CAVIN & Bernard WOEFFRAY

Quand les mots trahissent la pensée…, par Laurette WITTNER

Le graviérisme aujourd'hui, par Bernard MARCHAND

Le biais antiurbain dans les pays en développement, par Rémy PRUD'HOMME

Le Kampuchea démocratique : l'illusion d'une révolution sans ville, par Adeline CARRIER

III. LES LIMITES DE L'URBAPHOBIE

L'urbanophilie actuelle, ou comment le constructionnisme politique se réaffirme en s'indexant à la ville, par Philippe GENESTIER

La ville bien-aimée : identités urbaines émergentes, par Béatrice BOCHET & Jacques LÉVY

Les géographes et la ville : retour à la "question urbaine", par Marie-Claire ROBIC

Amour/désamour de la ville : esquisse d'une méthode générale pour l'examen du rapport affectif à la ville, par Denis MARTOUZET

Conclusion, par Bernard MARCHAND

Publication 2009 : un des ouvrages


Arménie : de l'abîme aux constructions d'identité

ARMÉNIE : DE L'ABÎME AUX CONSTRUCTIONS D'IDENTITÉ


Denis DONIKIAN, Georges FESTA (dir.)


Du 22 au 29 août 2007, Cerisy-la-Salle a accueilli l'Arménie à l'occasion d'un colloque intitulé "De l'abîme aux constructions d'identité". Le thème choisi portait en lui-même les éléments dramatiques d'une réflexion qui devait être nécessairement plurielle. Cependant, il s'agissait beaucoup plus d'évoquer de près ou de loin ces ondes de choc aux résonances multiples provoquées par la déflagration génocidaire de 1915 que de revenir sur la réalité historique du fait lui-même. Ainsi, le pluralisme des interventions aura-t-il permis d'opérer des ouvertures, des percées, pour ne pas dire des échappées inhabituelles vers des analyses lumineuses, des rapprochements culturels audacieux, des illustrations intimes fortes ou des abstractions esthétiques éclairantes. Il n'est donc pas interdit de dire qu'au cours de ces journées, c'est moins l'austérité de l'histoire qui fut convoquée qu'une sorte de géographie mentale éclatée, à l'image non seulement de la dispersion des générations touchées par le génocide, mais surtout d'une quête de sens opérant dans toutes les directions possibles de l'esprit par des esprits impliqués dans la nécessité de dénouer le chaos du monde.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2007) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°416]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions L'Harmattan

ISBN : 978-2-296-09191-7

Nombre de pages : 246 p.

Illustrations : N & B

Prix public : 24 €

Année d'édition : 2009

Arménie, Empire ottoman, Génocide, Identité, Melkonian (Martin), Pelechian (Artavazd), Perec (Georges)

Argument

Introduction, par Denis DONIKIAN

I. ÉCRITURES DANS LA CRISE

Dans le stade, par Frédéric NEVCHEHIRLIAN

Un héritage traumatique ne se met à parler que déplacé dans le temps et l'espace culturel, par Janine ALTOUNIAN

ArTménie, Le Temps de la joie, par Anahit DASSEUX TER-MESROPIAN

La transmission du traumatisme génocidaire au théâtre, par Annick ASSO

II. IDENTITÉS EN RECHERCHE

En quoi consiste la reconnaissance du génocide des Arméniens ?, par Hélène PIRALIAN-SIMONYAN

Identités narratives : exil et sentiment d'appartenance. Les retours, par Martine HOVANESSIAN

Martin Melkonian, une identité au carrefour d'elle-même, par Jacqueline STARER

Perec la lettre déportée, par Frédéric GROSS-QUELEN

III. QUESTIONS D'HISTOIRE

Le Parlement européen ou l'anti-Lausanne, par Grégoire KRIKORIAN

Arménie et Arméniens dans les manuels d'Histoire en classe de Première, par Georges FESTA

IV. GÉOGRAPHIES

Arménie, Ethiopie, itinéraire sur une géographie imaginaire, par Antoine CHAUDAGNE

Revisiter Cana, par Wadad KOCHEN-ZEBIB

Les Arméniens d'Algérie avant 1962 : témoignages de familles, par Georges FESTA, en collaboration avec Marc KOHARIAN et Albert KHAZINEDJIAN

V. MÉTAMORPHOSES

Chemin de Crète, par Denis DONIKIAN

Serviteurs du Palais ou artistes hors des contraintes, quelle identité pour les peintres arméniens de l'Empire ottoman ?, par Varvara BASMADJIAN

Le cinéma disjonctif d'Artavazd Pelechian, par Bärbel PFÄNDER

Christine KIFFER, conteuse

Raphaëlle VIERLING, artiste

De la souffrance à la révolte, par Milo DIAS

Publication 2008 : un des ouvrages


Normandie constitutionnelle

NORMANDIE CONSTITUTIONNELLE

UN BERCEAU DES DROITS CIVIQUES ?

De la "Charte aux Normands" (1315) au "traité constitutionnel" : du prétoire à l'urne


Didier MAUS, Odile RUDELLE (dir.)


Surgie entre terre et mer, la Normandie est un lieu d'exceptionnels destins humains. Mille ans de combats pour les droits civiques sont ici restitués : des Vikings aux ducs créateurs de l'État, de la Charte aux Normands de 1315 concédée par les Capétiens, à l'État de Justice, déclaré à Rouen par Michel de l'Hospital en 1563, de Thouret et Charlotte Corday, héros malheureux de la Révolution, à Tocqueville, rédacteur du préambule de 1848, d'Arcisse de Caumont, inventeur du patrimoine, au général de Gaulle débarqué en 1944, pour abolir toute discrimination et revenu à Bayeux en 1946, la Normandie a été berceau et conservatoire de droits imprescriptibles, mais aussi terre nourricière d'une Idée constitutionnelle qui, léguée par les ancêtres et fondée sur la citoyenneté, a valeur universelle.
Cinq ans de travail et la réunion d'universitaires issus de toutes disciplines ont abouti à une moisson de faits oubliés, à la redécouverte d'une mémoire enfouie, aux retrouvailles avec un savoir toujours actuel.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2006) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°399]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions ECONOMICA

Collection : Droit

ISBN : 978-2-7178-5469-5

Nombre de pages : 467 p.

Prix public : 37 €

Année d'édition : 2008

Démocratie, Élections présidentielles, Fédéralisme normand, Histoire politique normande, Institutions, Normandie, Politique, République constitutionnelle, Révolution

Avant-propos, par Bertrand MATHIEU


INTRODUCTION

Ouverture, par Didier MAUS

Pourquoi ce colloque ?, par Odile RUDELLE

En politique, une ou des Normandies ?, par Jean-Pierre CHALINE

Cartes

Débats


PREMIÈRE PARTIE
L'HÉRITAGE DE L'ANCIEN RÉGIME

Entre terre et mer

Ordre coutumier et ordre ducal en l'An Mil, par Gilguin DAVY

1066-1204 : l'influence de la double monarchie, par Yves SASSIER

La "Charte aux Normands", par Sophie POIREY

Débats

L'autorité du Roi et sa contestation

Le "chef espouventé" de voir telle discorde : l'autorité du roi en Normandie, par Paul-Alexis MELLET

La coexistence confessionnelle en Normandie au XVIIe siècle, par Luc DAIREAUX

Les pasteurs de Normandie face à la révolution anglaise, par Jean BAUBÉROT

Boulainvilliers, les "races" et les institutions de la vieille monarchie, par Claude NICOLET

Débats


DEUXIÈME PARTIE
LA RÉVOLUTION

Révolution patriote ou constitutionnelle ?

Les remontrances du Parlement de Rouen (1753-1760) : un prologue ?, par Jean-Pierre DUPRAT

Thouret (1746-1794) : un normand en révolution, par Philippe JOURDAN

Charlotte Corday et le "fédéralisme normand", par Guillaume MAZEAU

Lecarpentier, un montagnard "modéré" ?, par Gilles LEBRETON

Débats


TROISIÈME PARTIE
COMMENT LA FRANCE DEVINT CONSTITUTIONNELLE

Comment "terminer" la Révolution ?

Armand Carrel : la liberté par le droit, par Thierry TUOT

Quel régime pour la France : François Guizot, par Alain LAQUIÈZE

Victor de Broglie et la défense des libertés, par Diane de BELLESCIZE

Arcisse de Caumont : Patrimoine et décentralisation, par Christophe BOUTIN

Débats

La République devient constitutionnelle

Tocqueville et la Normandie, par Jean-Louis BENOÎT

Le constitutionnalisme de Tocqueville, par Françoise MÉLONIO

Débats

La galaxie normande et constitutionnelle d'Albert de Broglie, par Gilles LE BÉGUEC

Henri Wallon le "père" de la Constitution de 1875 ?, par Michèle GRENOT

Le cauchoix Pierre de Coubertin et le sport modérateur, par Patrick CLASTRES

Débats


QUATRIÈME PARTIE
LA NORMANDIE DEVANT LES ALÉAS DE LA RÉPUBLIQUE CONSTITUTIONNELLE

Limites, espoirs et échecs

La Constitution chez Alain, par Thierry LETERRE

Le Correspondant, Charles Benoît et la campagne en faveur de la représentation proportionnelle (1910-1914), par Jacques BOUVERESSE

La Normandie : une terre difficile pour la démocratie chrétienne, par Nadine-Josette CHALINE

Jean Boivin-Champeaux et le vote de la loi du 10 juillet 1940, par Jean QUELLIEN

Débats

Défaite militaire, déchéance civique et rétablissement de la République constitutionnelle

Révocation et statut des juifs, par Claire ANDRIEU

Bayeux, 30 juin 1944 : le rétablissement des droits civiques en France, par Françoise DECAUMONT

Résistance constitutionnelle de la Normandie : les deux non de l'année 1946, par Michel BOIVIN

Bayeux, capitale constitutionnelle de la France ?, par Didier MAUS

La République constitutionnelle

André Marie, par François LUCHAIRE

Normandie constitutionnelle, berceau des droits du citoyen ?, par Vincent DUCLERT

René Coty et Charles de Gaulle : une rencontre bienvenue, par Rosemonde SANSON

La Normandie des élections présidentielles : spécificités ou mise en harmonie ?, par Christophe BOUTIN

Débats


Conclusions générales, par Didier MAUS

Annexes

Publication 2008 : un des ouvrages


Aménagement du territoire. Changement de temps, changement d'espace

AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE

CHANGEMENT DE TEMPS, CHANGEMENT D'ESPACE


Sylvain ALLEMAND, Armand FRÉMONT, Edith HEURGON (dir.)

Avec le concours d'Anne-Marie FIXOT et de Jean LEVÊQUE


L'aménagement du territoire est une des grandes aventures, politique, économique et intellectuelle des cinquante dernières années. Avec les changements de temps et d'espace, et donc de société, il a évolué d'une conception hexagonale et centralisatrice vers des schémas nouveaux, où, au-delà des "aménageurs", les "aménagés" prennent de plus en plus la parole et où, en liaison avec l'Europe et le Monde, montent en puissance les villes et les régions.
En croisant analyses de chercheurs (en diverses disciplines) et témoignages d'acteurs (hauts fonctionnaires, anciens et actuel délégués de la DATAR — devenue DIACT —, élus, urbanistes…), cet ouvrage, issu d'un colloque de Cerisy, examine cette évolution et propose une réflexion critique débouchant sur les problèmes les plus contemporains, notamment en matière d'exercice de la démocratie.
Il consacre un chapitre au rôle de l'université dans l'aménagement du territoire (en montrant comment celle-ci fut à la fois un objet et un instrument) et, prenant la Normandie comme principal laboratoire, engage, avec certains acteurs des collectivités territoriales, de l'entreprise et du monde universitaire, un débat prospectif sur son avenir.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2006) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°397]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses universitaires de Caen

Collection : Symposia

ISBN : 978-2-84133-312-7

Nombre de pages : 385 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

Prix public : 22 €

Année d'édition : 2008

Aménagement du territoire, Chombart de Lauwe (Paul-Henry), Citoyenneté, Europe, Géographie, Lefebvre (Henri), Normandie, Prospective territoriale, Régionalisation, Régions, Temps, Territoires, Université, Villes

Le temps, les territoires, les citoyens, par Armand FRÉMONT

Un colloque cerisyen sur l'aménagement du territoire, mode d'emploi, par Sylvain ALLEMAND


L'ÉTAT AMÉNAGEUR

Pour une nouvelle gestion de l'espace : contexte et enjeux de l'aménagement du territoire dans la France des années 1945-1970, par Alain LEMÉNOREL

La prospective territoriale des années 1980-2000 : de l'État savant à l'État communicant, par Pierre MUSSO

La prospective de la DATAR et son rôle dans le projet de modernité à la fin des années 1960, par Josée LANDRIEU

Témoignages

• Le magistère de la boussole, par Jean-Pierre DUPORT

• Une égo-histoire de la DATAR, par Jean-Louis GUIGOU

• De la DATAR à la DIACT : approfondissement et transformation de l'aménagement du territoire, par Pierre MIRABAUD


RÉGIONS, VILLES, EUROPE…
D'AUTRES ACTEURS DE L'AMÉNAGEMENT

Quel contrat géographique ?, par Jacques LÉVY

Compétitivité et attractivité : "même combat" au niveau national et local ?, par Christophe DEMAZIÈRE

L'aménagement du territoire à l'heure de l'Europe des 27 : une nouvelle donne ?, par Guy BAUDELLE

L'aménagement territorial à la française… en Corée du Sud, par Okju JEONG

Témoignages

• Regard rétrospectif sur la politique d'aménagement du territoire des années 1960-1970, par Jean-Eudes ROULLIER

• Le milieu rural de la Basse-Normandie ou l'histoire d'un territoire organisé à l'initiative de collectivités locales, par Jean-Marie ROUILLIER

• Quel rôle pour les métropoles dans l'aménagement du territoire ?, par Jean-Michel GUYARD


LE POINT DE VUE DES AMÉNAGÉS

Paul-Henry Chombart de Lauwe et les enjeux d'une démocratie locale vécue, par Anne-Marie FIXOT

Henri Lefebvre : une pensée critique de l'espace conçu et aménagé, par Maïté CLAVEL

Des ménages qui aménagent le territoire… en déménageant, par Philippe ESTÈBE

Conflits, débat public : les nouveaux défis de l'aménagement du territoire, par Philippe SUBRA

Témoignages

• L'âge d'or, c'est toujours demain, par Claude LACOUR

• Développement des territoires et citoyenneté, par Jean-Joseph RÉGENT

• Espace vécu, développement local et pédagogie du développement, par Pierre COULMIN


UN ENJEU DE L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE : L'UNIVERSITÉ

Témoignage

• Cinquante ans d'aménagement du territoire universitaire, regard rétrospectif, par Armand FRÉMONT

Territoires et universités : les enjeux d'une redécouverte, par Pierre VELTZ

Aménagement du territoire universitaire et… aménagement universitaire du territoire : quels enjeux ?, table ronde animée par Armand FRÉMONT, avec Fabien BRARD, Dominique GRAND, André LESPAGNOL, Bernard POUYET, Josette TRAVERT et Pierre VELTZ


UN LABORATOIRE DE L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE : LA NORMANDIE

L'aménagement du territoire en Normandie dans les années 1960 : enjeux et (ré)actions, par Jean LEVÊQUE

Années 1970 : une décennie charnière ?, par Robert HÉRIN

Témoignages

• La Basse-Seine et Le Vaudreuil, par Jean-Paul LACAZE

• La ville nouvelle du Vaudreuil, trente ans après, par Pierre TROUDE

• L'expérience de la Basse-Seine : de la déconcentration à la régionalisation, par François GAY

• L'ANERA, un acteur normand de la politique d'aménagement rural des années 1960-1970, par François SOLIGNAC-LECOMTE

• La biomasse en Normandie : d'une approche rurale à une problématique urbaine, par Serge DEFAYE

Le Schéma régional d'aménagement et de développement du territoire (SRADT) de Basse-Normandie. Fédérer les dynamiques de l'action publique vers des objectifs partagés, par Philippe DURON, François LORFEUVRE, Jean-Philippe BRIAND & Charles DUPORTAIL


RAPPORT D'ÉTONNEMENT

Du territoire aux territoires : des certitudes de l'aménagement aux incertitudes de l'espace, du temps et de l'action, par Guillaume BAILLY, Damien DENIZOT & Sébastien LEROUX


Bibliographie

Les auteurs


Publications associées


Publication 2008 : un des ouvrages


L'habiter dans sa poétique première

L'HABITER DANS SA POÉTIQUE PREMIÈRE


Augustin BERQUE, Alessia de BIASE, Philippe BONNIN (dir.)


Le livre recueille les actes du colloque tenu à Cerisy-la-Salle, du 1er au 8 septembre 2006. Le point de départ est la phrase de F. Hölderlin que M. Heidegger a rendu fameuse : "L'humain habite en poète". Cette idée, peu à peu diffusée, a fini par subvertir les dogmes fonctionnalistes du mouvement moderne en architecture. Une maison est davantage qu'une "machine à habiter" ! Ce "davantage" de l'habiter humain — sa poétique — il s'est agi d'en saisir la dynamique première dans certains de ses motifs privilégiés, la spatialité, la temporalité, la corporéité, la musique, la poésie…, à partir de ce qui la fonde : la Terre, comme à la fois planète et sol phénoménologique. Cette poétique, c'est effectivement ce qui a peu à peu entraîné les participants et leurs spécialités diverses — architecture, anthropologie, chorégraphie, géographie, musique, informatique, peinture, littérature, cinéma — dans la synergie que favorisait le lieu.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2006) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°396]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions donner lieu

ISBN : 978-2-9532093-0-3

Nombre de pages : 400 p.

Illustrations : N & B

Prix public : 18 €

Année d'édition : 2008

Architecture, Berque (Augustin), Chorégraphie, Géographie, Géopolitique, Habitat, Habiter, Histoire, Paysages, Villes

Prologue, par Augustin BERQUE, Alessia de BIASE & Philippe BONNIN

SAMEDI 2 SEPTEMBRE

Le temps d'habiter, par Philippe BONNIN

Éloge des errants : l'art d'habiter la ville, par Paola BERENSTEIN-JACQUES

Jouer avec le paysage, par Renato RINALDI

Ikebana, l'expression de la voix des fleurs, par Yôko SANO

DIMANCHE 3 SEPTEMBRE

Demeurer, habiter, transiter : une poétique de la cabane, par Gilles TIBERGHIEN

La méthode des itinéraires ou la mémoire involontaire, par Jean-Yves PETITEAU

Habiter la nostalgie, par Alessia de BIASE

La ville-planète de Coruscant (Star Wars) : habiter l'imaginaire, imaginer l'habiter, par Alain MUSSET

Les lotissements résidentiels fermés : vivre à l'heure des flux et des lieux, par Cynthia GHORRA-GOBIN

LUNDI 4 SEPTEMBRE

Énergétique de l'habiter : représentations et consommations d'énergie dans l'habitat européen, par Hélène SUBRÉMON

Se souvenir des mondes vivants : à propos de l'interminable fin des sociétés industrielles, par Michel TIBON-CORNILLOT

Que peut la pensée contre le géocide ?, par Michel DEGUY

De l'inculture vers une demeure poétisée, par Jean VERAME

De Terre en monde : la poétique de l'écoumène, par Augustin BERQUE

MARDI 5 SEPTEMBRE

Images virtuelles et transformations du regard, les deux faces d'une même médaille ?, par Jean-François COULAIS

Habiter le pays par les noms, au Québec et en Acadie du Nouveau-Brunswick, par Francine ADAM

MERCREDI 6 SEPTEMBRE

La chorégraphie : bâtir l'éphémère, par Susan BUIRGE

De la nécessité de (certains) lieux, par Piero ZANINI

De la géopoétique, par Michel COLLOT

Géopoétique et architecture située, par Jean-Paul LOUBES

JEUDI 7 SEPTEMBRE

Pour une poétique de l'entre-temps en architecture, par Alain GUEZ

Microclimats, par Martin de LA SOUDIÈRE

Habiter dans les turbulences, par Jacques Van WAERBEKE

Épilogue


Publications associées