Publication 2021 : un des ouvrages


Écrire et peindre le paysage en France et en Angleterre, 1750-1850

ÉCRIRE ET PEINDRE LE PAYSAGE EN FRANCE ET EN ANGLETERRE, 1750-1850


Émilie BECK SAIELLO, Laurent CHÂTEL, Élisabeth MARTICHOU (dir.)


Une double enquête menée à la fois sur la France et sur l'Angleterre qui apporte un éclairage comparé et contrasté sur la question du paysage trop souvent envisagée sous le seul angle "national". On y entend les voix des peintres paysagistes, des collectionneurs et des amateurs, avec leurs mots pour "dire" le paysage. Si Augustin Berque inclut le critère linguistique pour déterminer le degré de maturité d'une civilisation paysagère, c'est parce que les discours, tout autant que la pratique, — échanges et correspondances entre artistes — articulent une théorie du paysage. L'examen de la terminologie et de l'écriture permet d'évaluer la pertinence de catégories comme celles de "paysage historique" ou de "pittoresque". À ceci s'ajoute une perspective croisée de divers "paysageurs", praticiens, auteurs et créateurs de tableaux, de jardins, de poèmes, de guides ou de théorie picturale. Le livre offre une vision holistique de la culture paysagère franco-britannique.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2016) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°644]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses universitaires de Rennes

Collection : Art & Société

ISBN : 978-2-7535-8036-7

Nombre de pages : 314 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

Prix public : 28,00 €

Année d'édition : 2021

Angleterre, Arrière-plan, Art, France, Histoire, Interprétation, Jardins, Lumière, Mouvement, Peinture, Pittoresque, Poèmes, Poétique, Théorie picturale

Introduction


PREMIÈRE PARTIE
LE PAYSAGE À LA LUMIÈRE DES JARDINS

Le jardin, matrice de paysage. Plaidoyer contre la catégorie "jardin pittoresque", par Laurent CHÂTEL

Décrire les jardins en France (1770-1810), par Sophie LEFAY (†)

Claude-Henri Watelet et le paysage. La pratique avant le discours, par Nicolas LESUR

"Ce mouvement qui paraît l'âme de l'Univers". Le fantôme du paysage chez Watelet, de Mézières et le marquis d'Ureña, par Tomas MACSOTAY


DEUXIÈME PARTIE
DISCOURS SUR L'ART ET PRATIQUE DU PAYSAGE

L'arrière-plan du paysage, champ d'un tableau ou troisième dimension ? Lumière et mouvement comme moyen terme, par Marie-Madeleine MARTINET

De la théorie pratique du paysage à la poétique des vagues. Les "Observations" et "Matériaux" de Gabriel Bouquier de Terrasson (1739-1810), par Émilie BECK SAIELLO

L'Essay on Landscape Painting de Joseph Holden Pott. Emprunts et contributions à la théorie du paysage, par Élisabeth MARTICHOU

Paysage et histoire dans l'Angleterre des Lumières, par Jan BLANC

Écrire l'histoire du paysage de Pierre-Henri de Valenciennes à Jean-Baptiste Deperthes. Théorie artistique et peinture au début du XIXe siècle, par Luigi GALLO

La temporalité dans la littérature artistique sur le paysage (France 1800-1850), par Elena MARCHETTI


TROISIÈME PARTIE
INTERPRÉTER LA PEINTURE DE PAYSAGE

Fortune visuelle et interprétation. Les paysages de Poussin et de Claude entre Paris, Rome et Londres, par Chiara STEFANI

Le génie du lieu : Richard Wilson et la fidélité à la nature, par Robin SIMON

Georges Michel, le cri du lieu, par Alain TAPIÉ

Girodet et le paysage comme œuvre d'art totale, par Sidonie LEMEUX-FRAITOT

Géricault et le paysage anglais, par Bruno CHENIQUE


ÉPILOGUE

La réduction paysagère, par Baldine SAINT GIRONS [enregistrement audio en ligne sur La forge numérique de la MRSH de l'université de Caen Normandie et sur le site France Culture]

Conclusion


Bibliographie

Index onomastique

Index toponymique

Les auteurs

Publication 2011 : un des ouvrages


Lignes de front. Bande dessinée et totalitarisme

LIGNES DE FRONT

BANDE DESSINÉE ET TOTALITARISME


Viviane ALARY, Benoît MITAINE (dir.)


La bande dessinée, à l'instar des autres arts, s'imprègne en permanence des secousses qui bouleversent la marche du temps. En tant qu'événements majeurs de l'histoire des nations et des peuples, les guerres et les totalitarismes, deux phénomènes souvent liés par des relations de cause à effet, se trouvent naturellement présents dans l'univers bédéistique. Il convenait donc d'interroger ce médium qui a toujours fait la part belle aux aventures guerrières en le considérant pour ce qu'il est vraiment : un témoin privilégié de son temps qui, en dépit d'avoir nourri l'imaginaire de millions d'enfants de 7 à 77 ans, reste trop souvent un objet d'étude à la marge de l'Histoire.
Les seize chapitres qui composent ces Lignes de front, de par l'aire géographique qu'ils couvrent (Afghanistan, Allemagne, France, Espagne, États-Unis, Irak, Italie, Portugal, Royaume-Uni, Russie, Vietnam), la période historique qu'ils embrassent (le grand XXe siècle et le début du XXIe) et les œuvres et les artistes sur lesquels reposent leurs propos (Tardi, Hergé, Joe Sacco, Emmanuel Guibert, Carlos Giménez, Milton Caniff, Felipe H. Cava, etc.), illustrent les différentes tendances graphiques, esthétiques et idéologiques qui parcourent cet art depuis plus d'un siècle. En parallèle à cette histoire d'un art, c'est bien toute l'histoire d'un siècle qui se déroule, un siècle que d'aucuns ont justement qualifié d'âge des extrêmes.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2010) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°456]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Médecine et Hygiène Ι Georg Éditeur

Collection : L'Équinoxe

ISBN : 978-2-8257-1002-9

Nombre de pages : 364 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

Prix public : 34 CHF

Année d'édition : 2011

Bande dessinée, Construction fictionnelle, El Cubri, Gimenez (Carlos), Grande Guerre, Guerre en bande dessinée, Imaginaire totalitaire, Récits de guerre, Tardi (Jacques)

Introduction, par Viviane ALARY & Benoît MITAINE

I. LE RÉCIT DE GUERRE EN BANDE DESSINÉE : ÉMERGENCE ET CONSTITUTION D'UN GENRE

A) Fabrique et miroir des imaginaires nationaux

Male Call ou la guerre en dentelles, par Pierre FRESNAULT-DERUELLE

La guerre civile espagnole vue dans les bandes dessinées de l'Italie fasciste, par Mariella COLIN

Histoire/histoire(s) ou la construction fictionnelle de la Seconde Guerre mondiale dans les bandes dessinées britanniques, par Renée DICKASON

L'affaire Plekszy-Gladz. L'imaginaire totalitaire dans la bande dessinée francophone, par Michel PORRET [enregistrement audio en ligne sur La forge numérique de la MRSH de l'université de Caen Normandie]

Los Guerrilleros ou la guerre des irréductibles Espagnols contre Napoléon l'envahisseur. Un avatar d'Astérix ?, par Guy ABEL

B) Acteurs, contextes, enjeux et stratégies

Zone libre : la bande dessinée à Lyon, par Philippe VIDELIER

Les dessinateurs de Franco. Humour graphique et BD pour une après-guerre, par Antonio MARTÍN

De la Guerre froide à la guerre des langues : Tintin au pays de la traduction. Les adaptations en langues régionales dans l'espace francophone, par Manuel MEUNE

II. RÉNOVATION ET DÉCONSTRUCTION DU GENRE

A) Les auteurs qui ont ouvert la voie

Entre mémoire et histoire. La fabrique d'un imaginaire de la Grande Guerre en bande dessinée : le cas de Jacques Tardi, par Vincent MARIE

Carlos Giménez : la bande dessinée pour mémoire, par Danielle CORRADO

El Cubri s'en va en guerre, par Benoît MITAINE

B) Nouvelles esthétiques, le primat de l'énonciation

Joe Sacco en Palestine : du témoin à l'historien, par Paul GRAVETT

Le sujet de la guerre en bande dessinée, par Jacques SAMSON

Lisbonne en deuil, Portugal sans voix ou l'utopie de Salazar, par Lucía Miranda MORLA

La guerre prise de vue. De Shooting War au Photographe, par Philippe MARION

Soy mi sueño, une aventure métafictionnelle de la guerre, par Viviane ALARY [enregistrement audio en ligne sur La forge numérique de la MRSH de l'université de Caen Normandie]

Publication 2011 : un des ouvrages


La main. Pluriel d'une abstraction sensible

LA MAIN

PLURIEL D'UNE ABSTRACTION SENSIBLE


Armelle CHITRIT (dir.)


Inspirée par l'hypothèse d'un rapprochement des savoirs, Armelle Chitrit, poète et théoricienne, provoque la rencontre de chercheurs et de praticiens, qui donne naissance à ce livre. Ses transpositions poétiques, en langue des signes, l'ont amenée à glaner les fruits d'une abstraction sensible et, du singulier au pluriel, tout au long de ce colloque, à réaliser l'importance du toucher dans la pensée.
Du piano à l'ostéopathie, de l'art numérique à la préhistoire, de la neurologie à la chiromancie, entre sciences et histoire de l'art, lettres et langages, "les mains fondent un intervalle de temps, où mûrit la pensée, comme un appel".


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2003) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°455]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions L'Harmattan

Collection : Sciences humaines

ISBN : 978-2-296-56528-9

Nombre de pages : 292 p.

Illustrations : N & B

Prix public : 26 €

Année d'édition : 2011

Art interactif, Chiromancie, Duras (Marguerite), La main, Langue des Signes, Le toucher, Malraux (André), Organe relationnel, Psychomotricité

Présentation, par Armelle CHITRIT

La main, organe de la préhension et du toucher, par Annick LABARRE-VILA

D'une main à l'autre : de la main créatrice à la main sujet, par Henriette BESSIS

La main ou la promesse d'une parole geste, par Claude BOCHURBERG

Le paysage de la main ou la promenade curieuse de la chiromancienne, par Line CLÉMENT

La représentation de la main dans les gravures rupestres en Jordanie du Sud, par Saba FARÈS

Les mains qui parlent, par Itzhak GOLDBERG

La main: organe de relation, médiateur en psychomotricité, par Natacha LAGIERE

Malraux, la Main du destin, par Michel LANTELME

La main d'orchestre, par Nathalie MAMIAS

La main de Kafka, par Marc-Alain OUAKNIN

Les mains de Marguerite Duras, par Stéphane PATRICE

La main des fées, par Jean-François PERRIN

La main et la pensée musicale, par Charles POLIO

La Langue des Signes Française : comment faire parler les mains ?, par Annie RISLER

Mains en réseau : réflexions sur l'art interactif, par Alexandra SAEMMER

Le toucher du photographe, par Cyril THOMAS

Notices biographiques des auteurs

Publication 2011 : un des ouvrages


Représentations du Mont et de l'archange saint Michel dans la littérature et dans les arts

REPRÉSENTATIONS DU MONT ET DE L'ARCHANGE SAINT MICHEL DANS LA LITTÉRATURE ET DANS LES ARTS

RAPPRESENTAZIONE DEL MONTE E DELL'ARCANGELO SAN MICHELE NELLA LETTERATURA E NELLE ARTI


Pierre BOUET, Giorgio OTRANTO, André VAUCHEZ, Catherine VINCENT (dir.)


Il lavoro di ricerca sinergico condotto dal Centro di Studi Micaelici e Garganici dell'Università di Bari, dal Centro di Ricerche sulle Istituzioni e le Società medievali dell'Università di Torino, il Centre d'Histoire Sociale et Culturelle de l'Université de Paris Ouest-Nanterre e l'Office Universitaire d'Étude Normandes de l'Université de Caen, si è concretizzato nella realizzazione di questi atti relativi al Terzo Convegno Internazionale dedicato al "Culto dell'arcangelo san Michele in Europa".
Il volume presenta, prima delle tre sezioni tematiche, un saggio-introduzione inerente L'iconografia dell'angelo nell'arte paleocristiana che focalizza le rappresentazioni di III-IV sec. attestate nelle catacombe di Roma lette in rapporto con le riflessioni teologiche dei Padri della Chiesa.
La raccolta dei contributi nella Sezione I si basa sulla connessione esistente tra le rappresentazioni del Monte e dell'Arcangelo e le descrizioni fatte su questi soggetti nei testi in lingua latina e francese dell'IX-XII sec., redatti dai clerici di Mont Saint-Michel o tramandati nel cortolario di IX-XIV sec. della stessa abbazia, insieme alla Relatio de gladio et scuto sancti Michaelis di Baudri de Bourgueil, datata al 1112 ca. oltre che nelle composizioni letterarie dell'Italia centro-settentrionale dal periodo medievale fino all'Umanesimo.
La Sezione II riunisce gli studi sulle arti pittoriche, scultoree e della lavorazione dei metalli durante tutto il Medioevo, in particolare presso i siti romanici francesi e in quelli censiti in Aquitania settentrionale a partire dalla Riforma gregoriana, con l'Arcangelo rappresentato come guerriero, attore del giudizio divino sulle anime e come "principe". Vengono sottolineati i ruoli che san Michele ha ricoperto come combattente, detentore di una missione da compiere e di come abbiano avuto riscontro, nella struttura sociale medievale, quando stava emergendo la figura del cavaliere. Altre rappresentazioni sono quella di san Michele come "pesatore di anime", presente sui portali gotici e in connessione con il tema del "giudizio finale" o quella dell'uccisione del drago presente nelle pitture murarie funerarie, nelle miniature, negli affreschi, nei bassorilievi all'interno di edifici di culto delle regioni orientali della Francia tra il XIV e il XVI sec., nella cattedrale di Bayeux, nell'arte bizantina, negli insediamenti rupestri dell'Italia meridionale e sul Monte Pirchiriano in Val di Susa. Non mancano approfondimenti relativi alle immagini dell'Arcangelo sulle valve delle insegne dei pellegrini e più specificatamente sulle matrici delle stesse rinvenute nel 1999 in seguito ad un intervento archeologico e di restauro presso Mont Saint Michel. Viene, infine, tracciato un bilancio tra "modelli unificanti" e "specificità individuali" sui luoghi stessi del culto micaelico : monti, foreste, luoghi impervi, acque insieme a città, strade e chiese.
La Sezione III è dedicata agli studi sulle arti di età moderna e contemporanea che riguardano l'immagine di san Michele come quelli degli ex voto nell'Italia meridionale, nella scultura della Bretagna, dal XV-XVII sec. e ai tempi della Riforma Cattolica, nel territorio francese durante il XIX sec. comprendendo anche le immaginette sacre e le medaglie commemorative e, in chiusura, contributi specifici su Mont Saint-Michel (gli architetti restauratori tra il 1872 e il 2002 e il sito descritto dagli antiquari e dai viaggiatori anglossassoni del XIX sec.).
Le Conclusioni del colloquio permettono di tracciare una una nuova tappa sulle ricerche del culto dell'Arcangelo in cui vengono messi a fuoco gli aspetti caratterizzanti delle forme delle rappresentazioni del "principe delle milizie celesti" attraverso approcci religiosi e antropologici.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2008) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°454]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Edipuglia

Collection : Bibliotheca Michaelica - 6

ISBN : 978-88-7228-631-9

Nombre de pages : 430 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

Prix public : 45 €

Année d'édition : 2011

Arts, Cathédrale de Bayeux, Iconographie de l'archange, Littérature, Mont-Saint-Michel, Peinture murale romane, Réforme grégorienne, Saint Michel, San Michele

Avant-propos

Introduzione : L'iconografia dell'angelo nell'arte paleocristiana, par Fabrizio BISCONTI

SECTION I
LES REPRÉSENTATIONS DU MONT ET DE L'ARCHANGE DANS LA LITTÉRATURE ET DANS LES TEXTES

Les représentations du Mont et de l'archange saint Michel dans les textes latins et français du Mont Saint-Michel, par Pierre BOUET & Catherine BOUGY

Représentations de l'archange saint Michel dans le cartulaire du Mont Saint-Michel (XIe-XIVe siècle), par Coraline COUTANT & Véronique GAZEAU

Saint Michel et le dragon dépecé : rénovation du passé du Mont et représentation inédite de l'archange dans la Relatio de scuto et gladio sancti Michaelis de Baudri de Dol (c. 1112), par Armelle LE HUËROU

La rappresentazione letteraria dell'arcangelo nei testi dell'Italia centro-settentrionale (XI-XV sec.), par Cristina SERENO

SECTION II
LES REPRÉSENTATIONS DU MONT ET DE L'ARCHANGE DANS LES ARTS AU MOYEN ÂGE

La place de l'image de saint Michel dans la peinture murale romane en France, par Christian DAVY

Iconographie de l'archange et réforme grégorienne en Aquitaine septentrionale (Xe-XIIIe siècle), par Esther DEHOUX

Saint Michel peseur d'âmes sur les portails gothiques du Jugement dernier vers 1200, par Lindy GRANT

Saint Michel dans les Marches de l'Est de la France : aspects iconographiques et fonctions des images entre le XIVe et le XVIe siècle, par Ilona HANS-COLA

Les représentations funéraires de saint Michel dans la cathédrale de Bayeux confrontées à quelques autres exemples bas-normands, par François NEVEUX & Juliane HERVIEU

Images de l'archange saint Michel dans les moules à enseignes de pèlerinage récemment découverts au Mont-Saint-Michel, par Denis BRUNA & Françoise LABAUNE-JEAN

L'immagine di San Michele nell'arte bizantina, par Costantino P. CHARALAMPIDIS

Iconografia micaelica in ambito rupestre meridionale, par Pina BELLI D'ELIA

I luoghi come rappresentazione : le sedi delle chiese micaeliche nel regno italico medievale, par Monica SARACCO

Una nuova immagine dell'arcangelo sul monte Pirchiriano, par Giampietro CASIRAGHI

SECTION III
LES REPRÉSENTATIONS DU MONT ET DE L'ARCHANGE DANS LES ARTS À L'ÉPOQUE MODERNE ET CONTEMPORAINE

L'immagine di San Michele negli ex voto dell'Italia meridionale, par Anna Maria TRIPPUTI

L'iconographie de saint Michel en Bretagne dans les représentations sculptées du XVe au XVIIe siècle, par Maëlle de VILLOUTREYS

Images et figure de saint Michel en Bretagne au temps de la Réforme catholique, par Georges PROVOST

L'iconographie de saint Michel au XIXe siècle, par Vincent JUHEL

Représentations de l'archange et du Mont-Saint-Michel chez les architectes en chef des Monuments historiques de 1872 à 2002, par Henry DECAËNS

Le Mont Saint-Michel vu par les antiquaires et les voyageurs anglais au XIXe siècle, par Bernard BECK

Conclusion du colloque, par Catherine VINCENT

Résumés

Références à la Bible

Index des noms de personnes

Index des noms de lieux

Publication 2011 : un des ouvrages


Guillevic maintenant

GUILLEVIC MAINTENANT


Michael BROPHY, Bernard FOURNIER (dir.)


Ce volume réunit les actes du premier colloque de Cerisy entièrement consacré à l'œuvre de Guillevic. S'articulant en six volets, il privilégie le rapport au temps qui est au cœur des préoccupations du poète. Guillevic choisit d'intituler son dernier livre-poème Maintenant, faisant ainsi valoir le projet infiniment perfectible qui oriente au premier chef sa trajectoire singulière : accueillir et épouser toujours de son mieux le nouvel instant qui s'incarne dans et par le poïein, ne cesser de tendre la main et, par ce contact, donner corps au temps, ramasser et maintenir durablement dans le poème — si proche de la paume — l'instant qui risquait autrement de s'écouler ou de s'égarer. Partant de la récurrence et du rayonnement dans l'œuvre du mot "maintenant", les études du présent recueil éclairent non seulement la profondeur de l'instant guillevicien mais aussi les jeux et les enjeux d'une poésie qui, traversant les époques, nous invite à savourer, et même à sécréter à notre tour, dans les mots incessamment remâchés et revigorés, un "temps gagné sur le néant". Se précisent et se croisent de très diverses perspectives analytiques qui, méditant la globalité de l'œuvre, découvrent le "présent sans frontière" qu'est l'univers guillevicien, aussi bien que les dispositifs de l'écriture poétique qui en étendent le règne.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2009) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°453]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Honoré Champion

Collection : Poétiques et Esthétiques XXe-XXIe siècle, n°5

ISBN : 978-2-7453-2306-4

Nombre de pages : 432 p.

Prix public : 91 €

Année d'édition : 2011

Écriture, Foi et poésie, Guillevic (Eugène), Poésie, Rapport au temps, Ville

Guillevic maintenant, Colloque de Cerisy, 11-18 juillet 2009, par Bernard FOURNIER

Préface, par Michael BROPHY

Trois poèmes de Guillevic

PRÉSENT

L'instant qui dure, par Delphine GARNAUD

L'éros, l'instant, par María LOPO

Maintenant ou l'autre présent chez Guillevic, par Monique W. LABIDOIRE

Le présent vivant, par Muriel TENNE

LE(S) TEMPS

Contre Héraclite, par Jean-Yves DEBREUILLE

Traduire les temps d'une vie : Art Poétique, par Steven WINSPUR

L'à-venir ressourcé, par Michael BROPHY

ÉNIGME ET JOIE DE L'ÊTRE-LÀ

Dans la tension du questionnement, la poésie au présent, par Suzanne ALLAIRE

Doute et consentement, inhérence et création de l'Ontos : Relier de Guillevic, par Michael BISHOP

Guillevic : l'audace du maintenant, par Sergio VILLANI

Mémoire et porosité dans l'œuvre de Guillevic, par Béatrice BONHOMME

À travers Guillevic : joie et accomplissement du possible, par Tanguy WUILLÈME

MATIÈRE-ESPRIT

Le cantique du quantique, par Monique CHEFDOR

Déconstruction et incertitude, par Bernard FOURNIER

"Tu attends l'effraction en toi / de maintenant" : de l'anthropologie "monastique" de Guillevic, par Bernard-Joseph SAMAIN

Foi et poésie : croire, savoir, espérer chez Guillevic, par Reynald André CHALARD

ÉCRITURE

Rapporter le mot, saturer l'instant, par Glenn W. FETZER

De l'instant présent à la célébration de la présence : rôle de la description et illusion référentielle dans l'œuvre de Guillevic, par Sara ARENA

À l'écoute d'"enquêtes", par Jacques LARDOUX

Maintenant e(s)t tous les jours, par Bertrand DEGOTT

La parole éclatée dans les "Dialogues" de Autres, par Stella HARVEY

Vers un maintenant de la réalité urbaine. Exploration de Ville, par Michael G. KELLY

CORRESPONDANCES

Impacts ou la "réaction en chaîne", par Françoise NICOL

De l'instant cézannien à l'instant guillevicien, par Maureen SMITH

D'hier à aujourd'hui : Guillevic vu de Hongrie, par Tivadar GORILOVICS

Un maintenant du poïen, par Lucie ALBERTINI-GUILLEVIC

Bibliographie

Index nominum

Publication 2011 : un des ouvrages


Les projets de l'abbé Castel de Saint-Pierre (1658-1743)

LES PROJETS DE L'ABBÉ CASTEL DE SAINT-PIERRE (1658-1743)

POUR LE PLUS GRAND BONHEUR DU PLUS GRAND NOMBRE


Carole DORNIER, Claudine POULOUIN (dir.)


L'image complaisamment entretenue d'un utopiste généreux mais ridicule a fait longtemps écran à une lecture impartiale des projets de l'abbé Castel de Saint-Pierre. Ce volume le situe parmi les réformateurs, qui, à la fin du règne de Louis XIV, proposaient une profonde réorganisation du monde politique. Ses écrits y sont étudiés comme un ensemble cohérent destiné à répondre à une crise aiguë de la monarchie par la réforme d'un appareil d'État désormais soumis à de nouveaux critères de compétence. De la diplomatie et des conditions de la paix à la fiscalité et au commerce, de l'éducation, de l'orthographe, à la proposition d'un nouveau mode de recrutement et de formation des élites politiques et culturelles, tout chez l'abbé de Saint-Pierre s'ordonne à l'idée forte d'une réforme en profondeur de l'absolutisme, "pour le plus grand bonheur du plus grand nombre".


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2008) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°452]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses universitaires de Caen

Collection : Symposia

ISBN : 978-2-84133-377-6

Nombre de pages : 296 p.

Prix public : 22 €

Année d'édition : 2011

Absolutisme, Éducation, Éthique du travail, Europe, Formation morale, Pédagogie, Plutarque, République des Lettres, Rousseau (Jean-Jacques), Saint-Pierre (Abbé Castel de), Utopisme

Remerciements

Liste des abréviations des œuvres de l'abbé Castel de Saint-Pierre

Introduction, par Carole DORNIER & Claudine POULOUIN

RÊVES D'EUROPE

"Je ne suis que l'apothicaire de l'Europe", par Simone GOYARD-FABRE

L'Europe de l'abbé de Saint-Pierre, par Céline SPECTOR

L'abbé de Saint-Pierre et les transformations de la République des lettres au XVIIIe siècle, par Olaf ASBACH

Le présence de la Turquie dans les projets de paix de l'abbé de Saint-Pierre, par Rachida TLILI SELLAOUTI

REFONDER OU AMÉNAGER L'ABSOLUTISME ?

Éthique du travail, anoblissement et mérite chez l'abbé de Saint-Pierre, par Simona GREGORI

Les élites selon l'abbé de Saint-Pierre, par Claudine POULOUIN

La politique culturelle dans les projets de l'abbé de Saint-Pierre, par Carole DORNIER [enregistrement audio en ligne sur La forge numérique de la MRSH de l'université de Caen Normandie]

L'"Académie du Journal", un projet ignoré de l'abbé de Saint-Pierre, par Jean-Pierre VITTU [enregistrement audio en ligne sur La forge numérique de la MRSH de l'université de Caen Normandie]

La réforme fiscale, cœur du "perfectionnement de l'État" chez Castel de Saint-Pierre, par Bernard DELMAS

ÉDUCATION ET FORMATION MORALE

"Paradis aux bienfaisants" : l'idée de bienfaisance chez l'abbé de Saint-Pierre, par Patrizia OPPICI

De l'homme illustre au grand homme : Plutarque dans l'œuvre de l'abbé Castel de Saint-Pierre, par Sarah GREMY-DEPREZ

La "machine" pédagogique : sur le Projet pour perfectionner l'éducation (1728), par Christophe MARTIN

Le Projet pour perfectionner l'ortografe des langues d'Europe de l'abbé de Saint-Pierre, par Catherine BOUGY

Le duel : un emprunt inavoué de Rousseau à Castel de Saint-Pierre, par Élisabeth LAVEZZI

CASTEL DE SAINT-PIERRE, UTOPISTE OU POLÉMISTE ?

Le soi-disant abbé de Saint-Pierre défenseur de la bulle Unigenitus, par Catherine MAIRE [enregistrement audio en ligne sur La forge numérique de la MRSH de l'université de Caen Normandie]

Économie, utopisme et l'abbé de Saint-Pierre, par Robert F. HÉBERT

Voltaire et "cet homme moitié fou et moitié philosophe nommé l'abbé de Saint-Pierre", par François BESSIRE

Bibliographie générale

ANNEXES

Annexe I : Liste chronologique des ouvrages de l'abbé Castel de Saint-Pierre parus de son vivant [Liste établie par Subha Sree PASUPATHY]

Annexe II : Liste chronologique des éditions posthumes des ouvrages de l'abbé Castel de Saint-Pierre [Liste établie par Subha Sree PASUPATHY]

Résumés

Notes sur les auteurs

Publication 2011 : un des ouvrages


Les voi(x)es de la création

LES VOI(X)ES DE LA CRÉATION


Jean-Michel VIVÈS (dir.)


Nul ne peut se rendre totalement sourd aux mille musiques du monde qui nous assaillent. Pour autant, les psychanalystes ont peu, et parfois maladroitement, écrit sur la musique. Ou bien ils ont été soucieux de reconstituer quelque psychobiographie, ou bien leur étude s'est principalement attachée à l'examen des thèmes développés dans les opéras ou le texte des lieder et mélodies. Rien, ou presque, sur ce que Lacan choisit d'appeler une pulsion invocante, c'est-à-dire une pulsion où la question de l'appel et de l'adresse est centrale.
Étrangement, Freud, celui qui découvrit la parole inconsciente, ne fut pas conduit à concevoir une pulsion invocante. Est-ce parce qu'il ne pouvait penser que des pulsions sexuelles ? Ne devons-nous pas reconnaître chez Freud un impensé que Lacan a nommé le réel ?
Insistance a mis au travail ces questions au cours d'un colloque à Cerisy en septembre 2010 en faisant dialoguer psychanalystes, philosophes, ethnologues, compositeurs et musiciens. Les numéros 5, L'inconscient et ses musiques et 6, Les voi(x)es de la création en rendent compte.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2010) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°451]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions érès

Collection : Revue Insistance, n°6

ISBN : 978-2-7492-1587-7

Nombre de pages : 197 p.

Prix public : 26 €

Année d'édition : 2011

Cézanne (Paul), Création artistique, Debussy (Claude), Didier-Weill (Alain), Expérience esthétique, Expression musicale, Inconscient, Lacan (Jacques), Mallarmé (Stéphane), Musique, Psychanalyse, Son, Straus (Erwin), Voix

Argument du numéro. Les voi(x)es de la création, par Jean-Michel VIVÈS

La musique, c'est du bruit qui pense, par Alain VANIER

"L'atelier intérieur du musicien" ou la passe musicale de Max Graf, par Brigitte LALVÉE

De l'épisode phobique au devenir metteur en scène d'opéra du "petit Hans" : une voi(e)x d'accès à l'inconscient et ses musiques, par Jean-Michel VIVÈS

La question de la structure du silence en psychanalyse, par François SAUVAGNAT

La sonification versus la composition biotique des icônes du cerveau. La musique: de la neuroscience à la performance, par Diego MINCIACCHI

Le trac (Ou la jouissance de l'Autre), par Suzanne DELORME

L'intervalle musical : entre l'Autre et l'autre, par Édith LECOURT

Le sujet, la psychanalyse et l'art contemporain, par Tania RIVERA

De l'acte "jazz" : improviser / interpréter, par Olivier DOUVILLE

L'improvisation entre franchissement et affranchissement : d'un enseignement du jazz pour la pratique analytique, par Frédéric VINOT

D'écrire la voix. L'expérience de l'appel ou le temps de l'attente, par Claude MAILLARD

La voix battue en brèche, par Claire GILLIE

Publication 2011 : un des ouvrages


L'inconscient et ses musiques

L'INCONSCIENT ET SES MUSIQUES


Jean-Michel VIVÈS (dir.)


Nul ne peut se rendre totalement sourd aux mille musiques du monde qui nous assaillent. Pour autant, les psychanalystes ont peu, et parfois maladroitement, écrit sur la musique. Ou bien ils ont été soucieux de reconstituer quelque psychobiographie, ou bien leur étude s'est principalement attachée à l'examen des thèmes développés dans les opéras ou le texte des lieder et mélodies. Rien, ou presque, sur ce que Lacan choisit d'appeler une pulsion invocante, c'est-à-dire une pulsion où la question de l'appel et de l'adresse est centrale.
Étrangement, Freud, celui qui découvrit la parole inconsciente, ne fut pas conduit à concevoir une pulsion invocante. Est-ce parce qu'il ne pouvait penser que des pulsions sexuelles ? Ne devons-nous pas reconnaître chez Freud un impensé que Lacan a nommé le réel ?
Insistance a mis au travail ces questions au cours d'un colloque à Cerisy en septembre 2010 en faisant dialoguer psychanalystes, philosophes, ethnologues, compositeurs et musiciens. Les numéros 5, L'inconscient et ses musiques et 6, Les voi(x)es de la création en rendent compte.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2010) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°450]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions érès

Collection : Revue Insistance, n°5

ISBN : 978-2-7492-1459-7

Nombre de pages : 178 p.

Prix public : 25 €

Année d'édition : 2011

Cézanne (Paul), Création artistique, Debussy (Claude), Didier-Weill (Alain), Expérience esthétique, Expression musicale, Inconscient, Lacan (Jacques), Mallarmé (Stéphane), Musique, Psychanalyse, Son, Straus (Erwin), Voix

Argument du numéro. L'inconscient et ses musiques, par Jean-Michel VIVÈS

Quelques remarques sur le passage du son au sens, par Alain DIDIER-WEILL

Humain faisant — Une pensée où l'art prend son temps. Une lecture de Un mystère plus lointain que l'inconscient d'Alain Didier-Weill, par Dominique BERTRAND

Du réel du bruit au réel de la voix : la musique de l'inconscient et ses impasses, par Inès CATAO

Le vide, le blanc, le silence et le réel : Cézanne, Mallarmé, Debussy, avec Lacan, par Jean-Jacques RASSIAL

À propos de la pulsion de mort dans la musique, par Laetitia PETIT

Vers une psychologie du mouvement : l'espace acoustique d'Erwin Straus, entre musique et danse, par Anne BOISSIÈRE

Des affects en musique : de la création à l'expérience esthétique, par Véronique VERDIER

Le poids des codes symboliques et de la prédétermination dans l'expression musicale de la souffrance et de la déchirure, par Luc CHARLES-DOMINIQUE

La voix et l'idéal : le zeibikiko comme instrument de l'honneur, par Marina KOUSOURI

Musique, émotion, inconscient : logiques d'une perlaboration, par Giovanni GUERRA

Voix de femme, corps de danse. Autour de l'Orphée de Pina Baush, par Claudine VASSAS

Le c(h)œur battant-chantant de Dionysos, par France SCHOTT-BILLMANN

La pulsion esthétique, par Jean-Marc CHOUVEL

Souffrance de Ferdinand de Saussure, par Alain ZAEPFFEL

La lalalangue, par Danielle TRETON

Take the A train, par Frédéric de RIVOYRE

Publication 2011 : un des ouvrages


LA SÉRENDIPITÉ, LE HASARD HEUREUX


Danièle BOURCIER, Pek Van ANDEL (dir.)


Loin d'être issue du domaine scientifique, la notion de sérendipité vient du conte du poète persan Amir Khusrau, Les pérégrinations des trois fils du roi de Serendip. Ce conte pose en 1302 les fondements de ce qu'Horace Walpole nommera en 1754, serendipity faisant référence à ces trois princes : "making discoveries, by accidents & sagacity, of things they were not in quest of".
L'histoire de la sérendipité s'est construite autour de ces deux termes — accidents et sagacité — auxquels se sont ajoutées les idées d'imprévu, de hasard et d'imagination dans le processus de découverte. La sérendipité peut relever de l'erreur, de la chance, de la maladresse ou de circonstances inattendues mais, dans tous les cas, il a fallu un esprit curieux et préparé pour faire une interprétation réussie de choses qu'il ne recherche pas (rayons X, Post-it ou musique concrète).
Ce livre relate des cas de sérendipité puisés dans les sciences (médecine, chimie, mathématique, physique nucléaire, sociologie, anthropologie, droit, urbanisme…), les arts (littérature, musique, théâtre, peinture…), la politique, la psychanalyse, le management et l'Internet. Mais la sérendipité œuvre aussi dans notre imaginaire collectif et dans notre vie quotidienne. C'est pourquoi les expériences vécues, les aventures, les contes et même l'histoire du vin et de la cuisine nous montrent la richesse de ce phénomène nomade qui traverse les frontières de l'imagination humaine.
La sérendipité peut-elle s'enseigner en théorie et en pratique ? Peut-on, par la réflexion, la formation et l'exercice, apprendre à réagir, de façon créative, à la surprise ? Pour la première fois, chercheurs, artistes et philosophes, réunis pendant une décade à Cerisy, tentent d'explorer les multiples approches de ce phénomène universel et idée forte et de les transmettre de façon ludique, critique ou passionnée au grand public.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2009) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°449]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Hermann Éditeurs

Collection : Colloque de Cerisy

ISBN : 978-2-7056-7087-0

Nombre de pages : 411 p.

Illustrations : N & B

Prix public : 24 €

Année d'édition : 2011

Contes, Création artistique, Droit, Émergence, Hasard, Heuristique, Imprévu, Innovation, Interaction environnementale, Mathématique, Psychanalyse, Sérendipité

Pourquoi la sérendipité ?, par Danièle BOURCIER & Pek Van ANDEL

CHAPITRE 1
AUX ORIGINES DE LA SÉRENDIPITÉ : CONTES, AVENTURES ET VOYAGES

De la transmission du récit millénaire à la transmission des modalités de la découverte sérendipienne : l'effet de suspense chez Verville et Voltaire, par Sylvie CATTELIN

La sérendipité dans les contes, par François FLAHAULT

Le long voyage d'une notion. La sérendipité, de la fiction à la science, par Pek Van ANDEL & Danièle BOURCIER

Expédition polaire et sérendipe : une exploration à deux voix à partir d'une expérience en kayak de mer au Spitzberg, par Pascal CROSET & Pascal LIÈVRE

Sérendipité et mobilité, par Georges AMAR

CHAPITRE 2
AU CŒUR DE LA CRÉATION ARTISTIQUE

"Les yeux fermés", par Geneviève LASSUS

L'inattendu en scène, par Marion BOUDIER

Musique concrète, sérendipité et créativité : la dialectique du "faire & entendre", par Évelyne GAYOU

Comment les outils de création musicale peuvent-ils favoriser la sérendipité ?, par Emmanuel FAVREAU

Roman : des inventions par l'imprévu, par Jean RICARDOU

Improvisation, sérendipité, indétermination, par Denis LABORDE

CHAPITRE 3
DANS LES ALÉAS DE LA DÉCISION RATIONNELLE

Effets pervers, inanité et sérendipité dans les politiques publiques, par Jean-Michel SAUSSOIS

La sérendipité du droit, par Danièle BOURCIER

Le dialogue comme source du droit : la créativité inattendue de la médiation, par Pompeu CASANOVAS

La sérendipité : un concept novateur pour s'orienter dans la vie ?, par Francis DANVERS

Le hasard dans la sérendipité : histoire d'un déni politique (XVIIIe-XXe siècles) et enjeux pour une politique scientifique, par Laurent LOTY

CHAPITRE 4
UN PROCESSUS HEURISTIQUE DES DÉCOUVERTES SCIENTIFIQUES

Sérendipité et heuristique : le cas Einstein ou la sérendipité implique-t-elle une démarche heuristique ?, par Jean-Marie BROM

D’où viennent les idées (scientifiques) ?, par Étienne KLEIN

Double découverte et sérendipité, par François DUBOIS

Quelques aspects de la sérendipité en mathématique, par Robert VALLÉE

Une typologie des sérendipités, par Pek Van ANDEL

La sérendipité. Le secret bien gardé des chemins inattendus où l'on fait réellement des découvertes, par Morton A. MEYERS

Sérendipité et psychanalyse, par Béatrice LEHALLE

La sérendipité comme interaction environnementale, par Jacques LÉVY

CHAPITRE 5
AU BORD DE L'ÉMERGENCE ET DU CHAOS

Observer l'émergence. Voir sans regarder, toucher sans saisir : la mesure des choses, par Josée LANDRIEU

L'émergence de pratiques communes transmodernes. À propos d'une démarche sérendétypique de déroutement en anthropologie du droit, par Étienne LE ROY

La catastrophe, par Marc HATZFELD

Parler-Dire, l'In-Entendu, par Danielle TRETON

CHAPITRE 6
DANS LE JEU DES INNOVATIONS SOCIO-TECHNIQUES

Les technologies de l’information et le régime exploratoire, par Nicolas AURAY

À quoi sert un portable ? Usages inattendus des technologies mobiles dans des situations de crise et de conflit, par Marta POBLET

La sérendipité, processus cognitif et sémantique du média-numérique. L'exemple du Topos bumérique et du Récit variable, par Carole LIPSYC

Que peut-on apprendre de l'inattendu en prospective ?, par Saphia RICHOU

Briser le toit de la maison, par Pierre BERLOQUIN

POSTFACE
UNE CERTAINE APPROCHE DE LA SOCIÉTÉ HYPERMODERNE

François Ascher, Cerisy et la sérendipité, table ronde animée par Sylvain ALLEMAND, avec Georges AMAR, Mireille APEL-MULLER, Alain BOURDIN, Xavier FELS, Edith HEURGON et Jacques LÉVY

Biographies des intervenants

Publication 2011 : un des ouvrages


La lecture insistante. Autour de Jean Bollack

LA LECTURE INSISTANTE

AUTOUR DE JEAN BOLLACK


Christoph KÖNIG, Heinz WISMANN (dir.)


Dans un temps où l'avenir de l'objet littéraire est devenu plus incertain que jamais, on est amené à se demander s'il existe des moyens adéquats et justes de traiter la matière écrite qui nous est parvenue.
Les textes rassemblés dans ce volume, fruit d'une rencontre qui n'est ni fortuite ni convenue entre des chercheurs de disciplines diverses, témoignent d'une convergence de méthode. Il s'agit de l'herméneutique critique que Jean Bollack a été l'un des premiers à mettre en œuvre dans le domaine de la philosophie antique. Contrairement à la lecture contextualiste, qui explique les œuvres par les références aux réalités historiques, contrairement à une lecture structuraliste, qui n'interprète qu'en fonction d'un système textuel coupé de ses enracinements historiques, l'herméneutique critique cherche à montrer comment les œuvres sont à la fois sources de sens et témoignages d'une histoire culturelle qu'elles permettent, en retour, de mieux comprendre.
Brisant l'écran des lectures convenues et repoussant les frontières que l'usage a imposées, cette méthode permet au lecteur de revisiter des textes souvent très connus — la Genèse, Homère, le Coran, Pétrarque, Rilke, Rimbaud, notamment — sous un angle qui en rénove la réception.
S'il est vrai que c'est au prix d'une lecture "insistante", transcendant l'immédiateté du sens apparent, que l'on accède aux multiples facettes d'un texte, il n'est pas étonnant que cette exploration s'ouvre aussi bien à la philologie, l'histoire, la psychanalyse, la linguistique qu'à la rhétorique.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2009) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°448]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Albin Michel

Collection : Bibliothèque Albin Michel Idées

ISBN : 978-2-226-20891-0

Nombre de pages : 512 p.

Prix public : 25 €

Année d'édition : 2011

Antiquité, Bollack (Jean), Celan (Paul), Herméneutique, Littérature contemporaine, Littérature moderne, Mallarmé (Stéphane), Mandelstam (Ossip), Moyen Âge, Pétrarque, Platon, Renaissance, Rilke (Rainer Maria), Rimbaud (Arthur), Schlegel (Friedrich), Textes sacrés

Par l'énigme, la clarté. Entretien avec Jean BOLLACK

Liminaire, par Pierre JUDET DE LA COMBE & Heinz WISMANN

I. ANTIQUITÉ

Une insistance de Platon : à propos de la "vraie tragédie" (Lois, VII, 817a-d), par André LAKS

Au palais de Pâris, par Philippe ROUSSEAU

Œdipe : les limites psychanalytiques du mythe, par Geneviève MOREL

II. TEXTES SACRÉS

L'interprétation de la résurrection et les origines de la théologie paulinienne, par Jean-Marc TÉTAZ

Les temporalités du shabbat, par Marc DE LAUNAY

Le "poème prophétique" d'Amos 3, 3-8, par Pierre GIBERT

Une lecture de la sourate 96, par Michel CUYPERS

Ibn 'Arabi. Poème XII du Tarjumân, par Abdelwahab MEDDEB

III. MOYEN ÂGE — RENAISSANCE

Le "Narzißlied" de Heinrich von Morungen (MFr 145,1), par Jan-Dirk MÜLLER

L'enchantement du Vendredi saint. L'herméneutique de la poésie lyrique de Pétrarque (Canzoniere, I-III), par Andreas KABLITZ

IV. LITTÉRATURE MODERNE

Racine, Phèdre, v. 269-316, par John E. JACKSON

La "Scène" d'Hérodiade de Mallarmé. Une lecture insistante, par Bertrand MARCHAL

Fiacre et grenier. Quelques remarques sur Madame Bovary et Effi Briest, par Joachim KÜPPER

Sur l'interprétation du sonnet de Rilke "Ô viens et va", par Christoph KÖNIG

Quand la terreur parle : Mauser d'Heiner Müller, par Jean-Pierre MOREL

Trouver la figure, ou comment aborder un tableau d'Eugène Leroy, par Paul AUDI

Rimbaud, Marine. Formes et rythmes sémantiques, par François RASTIER

V. LITTÉRATURE CONTEMPORAINE

Une lecture intensive du poème Celui qui trouve un fer à cheval d'Ossip Mandelstam, par Jean-Luc DESPAX

Alcools. Lecture du poème "Port" ("Hafen") de Paul Celan, par Arnau PONS & Werner WÖGERBAUER

Le même s'est défait en deux morceaux fuyards, par Tristan HORDÉ

VI. THÉORIE

Intérêt pour un savoir conditionné ? Les cahiers Sur la philologie de Friedrich Schlegel, par Christian BENNE

Lecture du Fragment 75 du Lyceum de Friedrich Schlegel, par Kristin BISCHOF

Schématisme et langage. La "Métacritique du purisme de la raison pure" de Hamann, par Patricia LAVELLE

Une lecture de "Deuil et mélancolie" à la lumière de Jean Bollack et de quelques poètes, par Franz KALTENBECK

Lecture insistante du psaume 34 selon les lois de la rhétorique sémitique, par Roland MEYNET

Table des auteurs