Publication 2000 : un des ouvrages


Entre Baroque et Lumières : Saint-Évremond (1614-1703)

ENTRE BAROQUE ET LUMIÈRES : SAINT-ÉVREMOND (1614-1703)


Suzanne GUELLOUZ (dir.)


On parle de Saint-Évremond surtout pour rappeler qu'il fait partie des grands exilés de l'histoire mais son œuvre est rarement étudiée en tant que telle. Elle n'a notamment jamais fait l'objet d'une rencontre spécifique. Le colloque de Cerisy, dont nous présentons les actes, entendait donc réparer un oubli.
Des écrits de celui qui redoutait par-dessus tout de passer pour un "auteur" il convient en effet de souligner tout à la fois l'abondance — qui s'explique en partie par sa longévité — et l'importance : conteur, nouvelliste, chroniqueur autant que versificateur, Saint-Évremond fait aussi œuvre de moraliste, de philosophe, de critique, et notamment de critique musical, d'historien.
Notre ambition a été d'envisager les domaines qui ont été jusqu'ici le moins fréquemment abordés, de renouveler l'approche de ceux qui ont déjà été traités, de souligner enfin la place que cet auteur occupe dans l'histoire des idées et dans l'évolution de la littérature des siècles classiques.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (1998) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°259]


Articles à l'unité disponibles en accès gratuit sur OpenEdition Books

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses universitaires de Caen

ISBN : 2-84133-111-3

Nombre de pages : 286 p.

Prix public : 22,87 €

Année d'édition : 2000

Publication 2000 : un des ouvrages


Frédéric II (1194-1250) et l'héritage normand de Sicile

FRÉDÉRIC II (1194-1250) ET L'HÉRITAGE NORMAND DE SICILE


Anne-Marie FLAMBARD-HÉRICHER (dir.)


Récusé en 1200 par le pape Innocent III pour la succession à l'Empire, Frédéric II de Hohenstaufen sera couronné et sacré empereur en 1220 par Honorius III. Stupor Mundi pour nombre de ses contemporains, il n'a cessé d'être un sujet d'attentions et de controverses qui se sont cristallisées en une série de mythes opposés. L'image du roi et empereur souabe — politicien, législateur, mécène, naturaliste et homme de lettres — s'est développée sur un fond de visions épiques et merveilleuses liées aux splendeurs de la cour sicilienne et à la majesté des châteaux. Son œuvre politique n'est pas moins controversée: le pourfendeur des hérétiques et l'adversaire de la papauté. Le colloque réuni en septembre 1997 au château de Cerisy visait à mettre en lumière, dans les domaines juridique, religieux, économique, scientifique et artistique, les attaches privilégiées de Frédéric II avec l'héritage normand de sa mère Constance, fille de Roger II roi de Sicile et descendante de Tancrède de Hauteville.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (1997) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°255]


Articles à l'unité disponibles en accès gratuit sur OpenEdition Books

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses universitaires de Caen

ISBN : 2-84133-110-5

Nombre de pages : 248 p.

Illustrations : N & B

Prix public : 22,87 €

Année d'édition : 2000

Publication 2000 : un des ouvrages


Les Saints dans la Normandie médiévale

LES SAINTS DANS LA NORMANDIE MÉDIÉVALE


Pierre BOUET, François NEVEUX (dir.)


Les hommes du Moyen Âge croyaient que le monde dans lequel ils vivaient était le théâtre d'un affrontement cosmique entre les forces du Bien et celles du Mal. Ils étaient persuadés que les Puissances surnaturelles se manifestaient a tout instant sur cette terre et intervenaient constamment dans la vie quotidienne de chacun. Mais dans ce combat inégal et angoissant dont l'humanité était l'enjeu, les mortels savaient qu'ils avaient des alliées efficaces pour affronter les forces maléfiques : les saints. Ceux-ci avaient acquis par leurs mérites le pouvoir de mettre en échec le Mal et d'assister les humains dans leurs épreuves. Aussi les communautés chrétiennes honoraient-elles ces intercesseurs indispensables en leur dédiant autels, chapelles, églises et cathédrales. Elles vénéraient leurs reliques qui avaient le pouvoir d'effectuer des miracles en faveur des hommes frappés par le malheur et exposés à des difficultés de toutes sortes. La Normandie médiévale a partagé ces certitudes et honoré les grands saints de la Chrétienté occidentale. Mais elle a eu aussi ses propres saints dotés de pouvoirs particuliers, ses pèlerinages, ses fêtes, ses légendes et ses histoires miraculeuses. Telles sont les questions essentielles qui furent évoquées lors du colloque international de Cerisy dont le présent ouvrage publie les Actes.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (1996) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°251]


Articles à l'unité disponibles en accès gratuit sur OpenEdition Books

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses universitaires de Caen

ISBN : 2-84133-104-0

Nombre de pages : 344 p.

Prix public : 30,49 €

Année d'édition : 2000

Publication 1999 : un des ouvrages


Manuscrits et enluminures dans le monde normand (Xe-XVe siècles)

MANUSCRITS ET ENLUMINURES DANS LE MONDE NORMAND (Xe-XVe SIÈCLES)


Pierre BOUET, Monique DOSDAT (dir.)


Sur le territoire de la future Normandie, vers l'an mil, il ne reste plus guère de bibliothèques, monastiques ou cathédrales, qui ont pu échapper au pillage des Vikings.
Le début du XIe siècle voit renaître l'art d'écrire et d'enluminer dans les monastères normands, qui se relèvent de leurs ruines, pour acquérir très vite un éclat exceptionnel en Occident. Cet apogée des scriptoria aux XIe et XIIe siècles coïncide avec l'expansion normande en Angleterre et en Italie du Sud.
À partir du XIIe siècle les choses changent avec l'apparition des universités et l'intégration de la Normandie au royaume de France. Il y a désormais des ateliers où des gens de métier et des artistes professionnels produisent des manuscrits de belle facture pour une clientèle aisée. Mais copistes et enlumineurs disparaissent à la fin du XVe siècle quand l'imprimerie absorbe le marché du livre.
Cet ouvrage rassemble les articles des plus grands spécialistes européens. Il ouvre de nouvelles perspectives de recherche sur le sujet et présente une synthèse sur les cinq siècles médiévaux durant lesquels la Normandie fut une terre d'élection pour le manuscrit et l'enluminure.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (1995) [en savoir plus]
Non disponible auprès du CCIC [n°234]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses universitaires de Caen

ISBN : 2-84133-087-7

Nombre de pages : 240 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

Année d'édition : 1999

RÉÉDITION

Manuscrits et enluminures dans le monde normand (Xe-XVe siècles) - RééditionÉditeur : Presses universitaires de Caen

ISBN : 2-84133-257-8

Nombre de pages : 240 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

Prix public : 39 €

Année d'édition : 2005

Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [234bis]

Publication 1998 : un des ouvrages


Le Monde de Jean Follain. Lion solitaire et autres poèmes manuscrits

LE MONDE DE JEAN FOLLAIN

LION SOLITAIRE ET AUTRES POÈMES MANUSCRITS


Arlette ALBERT-BIROT (dir.)


"Follain
qui n'a subi aucune influence
mais
scrutateur et calculateur
des conséquences
Poète
Architecte
Capable de réduire le monde à un village
Dans son village au centre du monde
Une simple image par lui s'étend
à la mesure du Monde
Le Monde est dans la poche
quand le journalier écoute
fuir chaque minute
Follain le convie à boire
Pour passer le seuil de l'auberge
il faut gravement gravir un étroit escalier
d'où l'on voit le bout du monde
Follain a construit l'escalier"
André Salmon, 1954


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (1993) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°221]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Jean-Michel Place

Collection : Surfaces

ISBN : 2-85-893-462-2

Nombre de pages : 220 p.

Illustrations : N & B

Année d'édition : 1998