Publication 2011 : un des ouvrages


Les Noblesses normandes (XVIe-XIXe siècle)

LES NOBLESSES NORMANDES (XVIe-XIXe SIÈCLE)


Ariane BOLTANSKI, Alain HUGON (dir.)


De la fin du XVe siècle jusqu'à la chute de la monarchie, la Normandie est la province de France qui compte parmi les plus fortes densités nobiliaires. Sa noblesse est abondante et souvent populeuse. Elle présente de fortes disparités géographiques, entre la Normandie occidentale et la Normandie orientale, et il existe de visibles contrastes sociaux entre les élites aristocratiques et la plèbe nobiliaire qui peuple les campagnes de l'ouest de la province, souvent mise à mal économiquement. Ainsi, on doit parler de noblesses normandes au pluriel plutôt que croire en l'existence d'une noblesse unique, notamment au regard de multiples particularités régionales ou locales, économiques ou politiques, durant les trois siècles qui précèdent la Révolution. La confrontation des recherches historiques récentes présentée dans cet ouvrage permet de montrer la variété des situations que rencontrent ces groupes nobiliaires (en matière d'effectifs, d'implantations géographiques, de densités, etc.), quant à leur condition juridique originale suivant la coutume de Normandie, à leurs positions culturelles et leurs adhésions religieuses.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2008) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°443]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses universitaires de Rennes

Collection : Histoire

ISBN : 978-2-7535-1314-3

Nombre de pages : 392 p.

Prix public : 22 €

Année d'édition : 2011

Publication 2010 : un des ouvrages


Distinction et supériorité sociale (Moyen Âge et époque moderne)

DISTINCTION ET SUPÉRIORITÉ SOCIALE (MOYEN ÂGE ET ÉPOQUE MODERNE)


Laurence JEAN-MARIE, Christophe MANEUVRIER (dir.)


Le titre choisi pour cet ouvrage exprime la volonté d'étendre le champ d'investigation au-delà de l'étude des élites. La "distinction" des sociologues invite ici les historiens des époques médiévale et moderne à réfléchir aux discours sur la société et aux pratiques concrètes de différenciation, ce qui ne se résume ni à décrire les élites ni à tenter de caractériser les signes de domination. Les éléments constitutifs d'une relation hiérarchique — ou inégale — sont multiples : statut juridique, exercice de pouvoirs, appartenance à un groupe familial, réseaux de relations, fortune, culture, sexe, âge, savoir-faire, maîtrise du discours, etc. On s'aperçoit vite qu'ils appartiennent aussi bien à l'histoire de la société qu'à celle de l'individu : se distinguer ou être distingué peut ainsi être le fait de niveaux sociaux divers et le résultat de la reconnaissance/recherche d'une domination dans des sociétés complexes où la mobilité sociale est possible. Ceci suggère de façon évidente que la reconnaissance de l'opinion de l'autre et la renommée qu'elle forge sont des dimensions importantes de la réflexion. Comment en effet assurer la cohésion sociale dans une société inégalitaire ?
Les contributions de ce volume s'articulent autour de plusieurs thèmes. En premier lieu figurent des réflexions à propos des discours sur la société, produits par des autorités diverses et porteurs de normes sociales qui contribuent à identifier ceux qu'il faut distinguer. Puis, les pratiques distinctives et ostentatoires sont évoquées à travers les attitudes devant la mort, le placement dans les églises, le souci du quotidien, les constructions, etc. Le troisième thème aborde les positionnements sociaux et les processus d'ascension d'individus, de groupes familiaux ou encore de catégories, il intègre aussi l'analyse des comportements sociaux et de la matérialisation des formes de la supériorité sociale.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2007) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°428]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Publications du CRAHM

ISBN : 978-2-902685-74-5

Nombre de pages : 310 p.

Prix public : 37 €

Année d'édition : 2010

Publication 2010 : un des ouvrages


La Normandie dans l'économie européenne (XIIe-XVIIe siècle)

LA NORMANDIE DANS L'ÉCONOMIE EUROPÉENNE (XIIe-XVIIe SIÈCLE)


Mathieu ARNOUX, Anne-Marie FLAMBARD-HÉRICHER (dir.)


Pendant de nombreux siècles, la Normandie a été considérée, tant à l'intérieur du royaume de France qu'en Europe, comme une province prospère et économiquement active. Encore aujourd'hui, tant en ville que dans les campagnes, monuments, habitats et sites industriels témoignent de cette richesse, qui faisait d'elle la province la plus peuplée du royaume et la première contributrice à ses finances. Sa situation privilégiée, au cour de la région métropolitaine, organisée autour de Paris, de même qu'en bordure de l'espace économique extraordinairement animé qu'a toujours constitué la Manche, n'est pas pour rien dans sa réussite comme région de production agraire et industrielle et comme bassin de consommation.
Les actes de ce colloque, alternant rapports généraux sur les caractères originaux de l'espace économique normand et études de cas faisant le point sur des aspects concrets de cette activité économique, mettent en lumière l'importance des échanges monétaires dans les campagnes normandes, la variété des investissements qui fondèrent sa puissance industrielle et l'ouverture de son système économique aux espaces européens.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2006) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°422]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Publications du CRAHM

ISBN : 978-2-902685-69-1

Nombre de pages : 224 p.

Prix public : 35 €

Année d'édition : 2010

Publication 2008 : un des ouvrages


Normandie constitutionnelle

NORMANDIE CONSTITUTIONNELLE

UN BERCEAU DES DROITS CIVIQUES ?

De la "Charte aux Normands" (1315) au "traité constitutionnel" : du prétoire à l'urne


Didier MAUS, Odile RUDELLE (dir.)


Surgie entre terre et mer, la Normandie est un lieu d'exceptionnels destins humains. Mille ans de combats pour les droits civiques sont ici restitués : des Vikings aux ducs créateurs de l'État, de la Charte aux Normands de 1315 concédée par les Capétiens, à l'État de Justice, déclaré à Rouen par Michel de l'Hospital en 1563, de Thouret et Charlotte Corday, héros malheureux de la Révolution, à Tocqueville, rédacteur du préambule de 1848, d'Arcisse de Caumont, inventeur du patrimoine, au général de Gaulle débarqué en 1944, pour abolir toute discrimination et revenu à Bayeux en 1946, la Normandie a été berceau et conservatoire de droits imprescriptibles, mais aussi terre nourricière d'une Idée constitutionnelle qui, léguée par les ancêtres et fondée sur la citoyenneté, a valeur universelle.
Cinq ans de travail et la réunion d'universitaires issus de toutes disciplines ont abouti à une moisson de faits oubliés, à la redécouverte d'une mémoire enfouie, aux retrouvailles avec un savoir toujours actuel.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2006) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°399]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions ECONOMICA

Collection : Droit

ISBN : 978-2-7178-5469-5

Nombre de pages : 467 p.

Prix public : 37 €

Année d'édition : 2008

Publication 2008 : un des ouvrages


Guillaume de Digulleville. Les Pèlerinages allégoriques

GUILLAUME DE DIGULLEVILLE

LES PÈLERINAGES ALLÉGORIQUES


Frédéric DUVAL, Fabienne POMEL (dir.)


Après un succès continu jusqu'au XVIe siècle puis un oubli et un dénigrement dans le sillage d'autres textes allégoriques et religieux, l'œuvre de l'écrivain normand Guillaume de Digulleville (1295-après 1358) suscite depuis quelques années de nombreux travaux dont témoigne l'abondante bibliographie dressée ici.
Le colloque d'octobre 2006 à Cerisy-la Salle a été avant tout l'occasion d'un échange entre des perspectives disciplinaires variées, pour décloisonner des recherches trop souvent isolées, dresser un état des lieux des travaux menés à ce jour et ébaucher des chantiers qui restent à explorer.
Ces actes centrés sur les trois Pèlerinages de Guillaume de Digulleville proposent donc des études sur sa représentation de l'au-delà et du salut, son esthétique allégorique, sa langue, sa versification ou bien encore sur l'histoire et l'iconographie des manuscrits et imprimés de la trilogie. Figurant au nombre des textes français les plus lus de la fin du Moyen Âge, les Pèlerinages se distinguent par le nombre de leurs manuscrits et éditions anciennes, par leur audience européenne, à travers des traductions et adaptations en allemand, néerlandais, anglais, espagnol et même latin… Des mises en prose ou des réécritures partielles ont également contribué à leur succès, tout comme l'abondante iconographie qui leur est attachée. À côté des littéraires et des linguistes, les historiens du livre, les historiens de l'art, des idées ou des mentalités trouvent ici un riche domaine d'investigation.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2006) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°398]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses universitaires de Rennes

Collection : Interférences

ISBN : 978-2-7535-0593-3

Nombre de pages : 490 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

Prix public : 24 €

Année d'édition : 2008

Publication 2008 : un des ouvrages


Aménagement du territoire. Changement de temps, changement d'espace

AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE

CHANGEMENT DE TEMPS, CHANGEMENT D'ESPACE


Sylvain ALLEMAND, Armand FRÉMONT, Edith HEURGON (dir.)

Avec le concours d'Anne-Marie FIXOT et de Jean LEVÊQUE


L'aménagement du territoire est une des grandes aventures, politique, économique et intellectuelle des cinquante dernières années. Avec les changements de temps et d'espace, et donc de société, il a évolué d'une conception hexagonale et centralisatrice vers des schémas nouveaux, où, au-delà des "aménageurs", les "aménagés" prennent de plus en plus la parole et où, en liaison avec l'Europe et le Monde, montent en puissance les villes et les régions.
En croisant analyses de chercheurs (en diverses disciplines) et témoignages d'acteurs (hauts fonctionnaires, anciens et actuel délégués de la DATAR — devenue DIACT —, élus, urbanistes…), cet ouvrage, issu d'un colloque de Cerisy, examine cette évolution et propose une réflexion critique débouchant sur les problèmes les plus contemporains, notamment en matière d'exercice de la démocratie.
Il consacre un chapitre au rôle de l'université dans l'aménagement du territoire (en montrant comment celle-ci fut à la fois un objet et un instrument) et, prenant la Normandie comme principal laboratoire, engage, avec certains acteurs des collectivités territoriales, de l'entreprise et du monde universitaire, un débat prospectif sur son avenir.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2006) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°397]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses universitaires de Caen

Collection : Symposia

ISBN : 978-2-84133-312-7

Nombre de pages : 385 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

Prix public : 22 €

Année d'édition : 2008


Publications associées


Publication 2008 : un des ouvrages


Bretons et Normands au Moyen Âge. Rivalités, malentendus, convergences

BRETONS ET NORMANDS AU MOYEN ÂGE

RIVALITÉS, MALENTENDUS, CONVERGENCES


Bernard MERDRIGNAC, Joëlle QUAGHEBEUR (dir.)


On ne saurait faire l'histoire de la Normandie médiévale sans parler des Bretons, ni celle de la Bretagne sans évoquer les Normands.
Retracer les relations entre ces deux principautés, nécessite d'envisager un millénaire d'histoire médiévale, soit une période qui amena un renouvellement profond des réalités institutionnelles et politiques au sein d'un monde européen en plein essor autant dans les domaines économiques qu'intellectuels et artistiques.
Par tradition, on continue de publier des histoires particulières de la Normandie et de la Bretagne. Pourtant seule une étude globale du vaste ensemble s'étendant de la Loire à la Somme est susceptible de rendre compte des évolutions communes ou des réalités divergentes de ces deux régions. Car loin d'une compréhension étriquée de leur terre respective, les hommes de ces temps se savaient appartenir à un territoire plus vaste, qui devint le royaume de France. En outre, l'ensemble géopolitique ici étudié, abritant des populations toutes deux venues de la mer, fut en relation constante avec les îles britanniques et les pays scandinaves.
À une époque où les relations tissées entre les hommes l'emportaient souvent sur les appartenances territoriales, les Bretons et les Normands, souvent ennemis, n'en étaient pas moins insérés dans des alliances matrimoniales, diplomatiques voire vassaliques et des réseaux de prière. Ils écrivirent alors une histoire partagée où la notion d'amicitia l'emporta bien souvent sur celle d'"ennemi héréditaire".


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2005) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°393]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses universitaires de Rennes

Collection : Histoire

ISBN : 978-2-7535-0563-6

Nombre de pages : 384 p.

Illustrations : N & B

Prix public : 22 €

Année d'édition : 2008

Publication 2007 : un des ouvrages


Léopold Delisle

LÉOPOLD DELISLE


Gilles DÉSIRÉ DIT GOSSET, Françoise VIELLIARD (dir.)


Médiéviste de renommée internationale, bibliothécaire de génie, Léopold Delisle (1826-1910) a incarné pendant plus d'un demi-siècle d'activités le modèle du savant et du conservateur. Son nom est toujours cité avec respect à l'École des chartes, à l'Académie des inscriptions et belles-lettres et dans toutes les sociétés savantes, comme à la Bibliothèque nationale où il accomplit la totalité de sa carrière professionnelle et dont il fut l'administrateur pendant trente-et-un ans, de 1874 à 1905. Ses livres, articles et inventaires sont toujours exploités quotidiennement et il n'est pas un médiéviste qui puisse entamer une recherche sans le rencontrer au détour d'une bibliographie ou d'un catalogue. La liste officielle de ses œuvres ne remplit pas moins de 2102 titres d'un volume de 657 pages !
Le colloque co-organisé par l'École des chartes et les Archives départementales de la Manche au Centre culturel international de Cerisy-la-Salle, du 8 au 10 octobre 2004, a rassemblé une quinzaine d'intervenants pour éclairer l'itinéraire peu commun de celui qui reste un des plus grands historiens de son temps.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2004) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°376]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Archives départementales de la Manche

Collection : Colloques du département de la Manche, n°3

ISBN : 978-2-86050-024-1

Nombre de pages : 308 p.

Illustrations : N & B

Prix public : 14 €

Année d'édition : 2007

Publication 2007 : un des ouvrages


Images de la contestation du pouvoir dans le monde normand (Xe-XVIIIe siècle)

IMAGES DE LA CONTESTATION DU POUVOIR DANS LE MONDE NORMAND
(Xe-XVIIIe SIÈCLE)


Catherine BOUGY, Sophie POIREY (dir.)


Regroupant des études pluridisciplinaires, Images de la contestation du pouvoir dans le monde normand est consacré aux nombreux épisodes contestataires qui, du Xe au XVIIIe siècle (à la veille de la Révolution française), ont agité la Normandie et le monde normand.
"C'est mon droit, et j'y tiens" ! La devise traditionnellement attribuée aux Normands semble bien révélatrice d'une mentalité contestataire affirmée. Cette mentalité, ainsi que la riche histoire de notre province, explique le nombre et la diversité des épisodes de contestation du pouvoir étudiés dans ce volume. Des spécialistes de disciplines aussi variées que l'histoire, le droit, la musicologie ou la dialectologie donnent en réalité une image double des Normands, qui, s'ils n'hésitent pas à exprimer leur opposition au pouvoir, savent aussi "raison garder".


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2004) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°375]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses universitaires de Caen

ISBN : 978-2-84133-272-4

Nombre de pages : 334 p.

Prix public : 25 €

Année d'édition : 2007

Publication 2006 : un des ouvrages


Alexis de Tocqueville (1805-1859). A Special Bicentennial Issue

ALEXIS DE TOCQUEVILLE (1805-1859)

A SPECIAL BICENTENNIAL ISSUE


La Société Tocqueville (dir.)


S'il commémore le bicentenaire de la naissance d'Alexis de Tocqueville, ce volume est bien plus qu'une publication de circonstance destiné à célébrer un grand auteur, que se partagent la France et les États-Unis. Les études rassemblées ici témoignent du profond intérêt que Tocqueville, devenu une référence commune, continue de susciter chez de nombreux intellectuels. Ce qui les fascine, c'est la façon dont le jeune Tocqueville, après avoir passé seulement neuf mois aux États-Unis entre 1831 et 1832, a brillament donné forme à l'histoire de la modernité démocratique à partir de la dialectique entre liberté politique et égalité sociale. Dans l'œuvre tocquevillienne, les Américains, les Français et bien d'autres de par le monde ont cherché les clefs de la compréhension d'eux-mêmes et de la société dans laquelle ils vivent.

Assembled to commerorate the bicentennial of Alexis de Tocqueville's birth, this special issue is more than a circumstantial celebration of a great writer's life and times. What makes it special is not only the anniversary date but the fascination Tocqueville inspires today among so many intellectuals of diverse backgrounds. All contributors to this volume find in Tocqueville a common mentor. They share a special appreciation for the way a young French traveler, after spending only nine months in the United States in 1931-32, brilliantly framed modern history as a continuous struggle between political liberty and social equality and produced a body of work that has helped Americans and others around the world think of themselves and their civil society.


Ouvrage issu des colloques couplés de Cerisy (2005) [en savoir plus]
et de la Beinecke Rare Book and Manuscript Library [Yale University] (2005)

Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°363]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses de l'université de Toronto

Collection : The Tocqueville Review / La Revue Tocqueville, Vol. XXVII, n°2 - 2006

ISSN : 0730-479X

Nombre de pages : 600 p.

Prix public : 30 €

Année d'édition : 2006