Publication 1999 : un des ouvrages


Voix, Traces, Avènement. L'écriture et son sujet

VOIX, TRACES, AVÈNEMENT

L'ÉCRITURE ET SON SUJET


Alain GOULET (dir.)

Avec la collaboration de Paul GIFFORD


"Voix, traces, avènement" : ce sont les trois voies d'approche du sujet de l'écriture, notion fondamentale, complexe et ambiguë que les différentes contributions du volume discutent, illustrent, et s'efforcent de préciser.
Le sujet de l'écriture — au-delà ou en deçà du Moi de celui qui dit "je" —, c'est celui qui s'investit dans un texte, se dit par son énonciation, prend forme par sa ou ses voix, se constitue par le travail des mots, trace le sillage par lequel il advient. Présence qui fait advenir le texte et qui advient par lui et en lui, le "sujet de l'écriture" se manifeste comme "voix" ("C'est une question de voix, […] comme si c'était ma voix à moi, disant des mots à moi", écrit "l'Innommable" de Beckett) ; par ses "traces" intratextuelles ; et comme "avènement" sensible d'un sujet qui s'énonce, se constitue dans l'acte même d'énoncer.
C'est donc une virtualité et un procès qui ne cesse de se remettre en jeu à chaque lecture. Comme l'affirme Henri Meschonnic, "c'est par le langage qu'un sujet advient comme sujet, c'est poétiquement qu'est sujet celui par qui un autre est sujet".


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (1997) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°242]


Articles à l'unité disponibles en accès gratuit sur OpenEdition Books

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses universitaires de Caen

ISBN : 2-84133-101-6

Nombre de pages : 240 p.

Prix public : 22,87 €

Année d'édition : 1999

Publication 1997 : un des ouvrages


Émile Benveniste. Vingt ans après

ÉMILE BENVENISTE. VINGT ANS APRÈS


Michel ARRIVÉ, Claudine NORMAND (dir.)


Assez peu de travaux, somme toute, ont été consacrés spécifiquement à l'œuvre de Benveniste. Pourtant, depuis les années 70, son influence n'a cessé de s'affirmer ; dans de nombreux domaines des sciences du langage et de leurs connexions, invitant à les dépasser et à ouvrir, à partir d'elles, de nouvelles pistes. C'était le rôle qu'il assignait lui-même à Saussure.
Linguistique indo-européenne, linguistique générale, sémiologie, étude des institutions, etc., l'abondance et la diversité de l'œuvre de Benveniste expliquent sans doute que les lectures qui en sont faites soient généralement partielles et disjointes. Chacun choisit en fonction de ses intérêts : ce n'est pas forcément faire justice à l'ensemble de l'œuvre !
D'où la nécessité du colloque, dans la suite de celui qui fut consacré à Saussure en 1992, déjà à Cerisy. En organisant la rencontre des compétences les plus diverses, nous avons sans doute réussi à cerner de plus près ce qui fait de Benveniste une figure de notre modernité.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (1995) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°213]


Articles à l'unité disponibles en accès gratuit sur OpenEdition Journals

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Linx. Revue des linguistes de l'université Paris Ouest Nanterre La Défense - N° spécial - 9

ISSN : 0246-8743

Nombre de pages : 421 p.

Année d'édition : 1997