Publication 2004 : un des ouvrages


Résistances au sujet - Résistances du sujet

RÉSISTANCES AU SUJET - RÉSISTANCES DU SUJET


Jean GIOT, Jean KINABLE (dir.)


Ce livre ouvre des espaces de rencontre interdisciplinaire où se confrontent les épistémologies, voire les éthiques, avec une insistance particulière sur une mise à l'épreuve de la démarche clinique ; et il invite aux échanges entre chercheurs et praticiens qui mettent en œuvre leurs disciplines sur divers terrains professionnels.
Le "sujet" ne reste pas confiné à la condition qu'exprime l'étymologie de sa nomination (laquelle signifie l'assujettissement : l'être jeté sous), pas davantage qu'à son apparentement à l'"objet" : toute la dramatique dont il s'engendre se tend de l'être-sujet-à vers le devenir-sujet-de, patient et agent s'entreprenant entre passibilité et possibilité. Et toute forme de subjectivation ne s'engendre jamais que de dynamiques intersubjectives.
En ce livre, plusieurs disciplines croisent leurs analyses spécifiques de tels processus de subjectivation : sciences du langage, philosophie, anthropologie, ethnologie, sociologie, économie, psychologie, psychanalyse, psychiatrie, pédagogie, esthétique… Se multiplient, d'autant, divers champs d'expérience, potentiellement critiques, qui les mettent singulièrement à l'épreuve : situations d'extrême désalliance, mutations sociales, entreprise capitalisme et néo-management, traitement de la surdité, consultation médicale, examen de compétences, créations plastiques et littéraires, représentations du féminin, destinées de l'adolescence, confrontations entre cultures, altérations du symbolique, (dé)liaisons entre structures langagières et logique des passions, avatars de l'enseignement…
Ainsi donc les tenants des disciplines ici représentées estiment-ils que la question du sujet y trouve sa pertinence et que d'authentiques sciences du sujet sont légitimes et réalisables. Sans doute considèrent-ils également que pouvoir en traiter selon chaque logique proprement disciplinaire, surtout si la recherche passe par la pratique clinique, incite nécessairement au dialogue interdisciplinaire. En résulte-t-il que l'être humain serait, dès lors, autant de fois et différemment sujet qu'il fait l'objet de ces diverses sciences humaines ? Mais le sujet ne l'est-il jamais autrement que "par la négative" : en résistant ou se soustrayant à de tels "découpages" et à de telles saisies partielles, se transcendant du déjà accompli au non encore advenu ?


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2003) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°332]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses universitaires de Namur

Collection : Transhumances, V

ISBN : 2-87037-451-8

Nombre de pages : 603 p.

Prix public : 26 €

Année d'édition : 2004

Antelme (Robert), Borges (Jorge Luis), Champ social, Déconstruction de soi, Écriture de soi, Être-sujet, Féminin, Homo œconomicus, Humain, Identité personnelle, Individu, Individualisme, Michaux (Henri), Néo-capitalisme, Santé mentale, Sociologie, Subjectivité, Surdité, Travail, Vie collective

Ouverture, par Jean GIOT & Jean KINABLE


L'HUMAIN EN SITUATIONS D'EXTRÊME DÉSALLIANCE

Ouverture, par Jean GIOT

Robert Antelme : le sujet à l'épreuve du camp, par Alain PARRAU

Silence des violences de l'histoire coloniale et empêchement d'exil, par Alice CHERKI

L'entretien d'alliance, par Guy LAFON


INDIVIDU, IDENTITÉ PERSONNELLE, SUJET
POINTS DE VUE DE SOCIOLOGUES

Introduction, par Michel LEGRAND

Les supports de l'individu, par Robert CASTEL

Le vif du sujet, par Vincent de GAULEJAC

Individu et réflexivité, par Jean-Claude KAUFMANN

Identité personnelle et subjectivité : construction sociale et production narrative, par Claude DUBAR


UN SUJET ÉPARGNÉ PAR L'HOMO ŒCONOMICUS ?

Être éprouvé par le travail. Sujet entrepreneur et résistance à l'aliénation, par Thomas PÉRILLEUX

De la subjectivation économique factice à une "clinique du capitalisme" : enjeux et limites de la figure de l'homo œconomicus, par Christian ARNSPERGER

Néo-capitalisme, individualisme et subjectivité : en partant du Nouvel esprit du capitalisme et d'Empire, par Philippe CORCUFF

Travail et subjectivité. Esquisse d'une politique de l'expérience, par Mathieu de NANTEUIL-MIRIBEL

Homo Œconomicus, subjectivité et objectivité, par Pierre DEMEULENAERE

Entre santé mentale et travail : quelle subjectivité, par Christophe DEJOURS


SUBJECTIVATION ET SURDITÉ : QUAND LES MAINS PRENNENT LA PAROLE

Ouverture, par André MEYNARD

La surdité au chant du signe, par Yvette THOUA

Ma langue, mon amour, par Marie-Thérèse L'HUILLIER


PRÉSENCE/ABSENCE DU SUJET DANS LE CHAMP SOCIAL

Ouverture. La question du sujet, par Jean-Pierre REWSWEBER

Les compétences sociales, par Pierre KOCH

Présences et absences du sujet dans les discours pratique de la médecine actuelle, par Jean-Christophe WEBER

Le sujet à l'œuvre, par Dominique WEIL

Le chant des sirènes, par Delphine MERLIN-ZIMMER


LOGIQUES ET REPRÉSENTATIONS DU FÉMININ

L'écriture de soi dans la littérature féminine contemporaine, par Anne JURANVILLE

Le féminin élémentaire et ses destins. Une clinique de l'être : les destins pathologiques du féminin originaire, par Éliane ALLOUCH

La question du traitement de la jouissance dans les sociétés arabes, par Aline TAUZIN


L'ADOLESCENCE : SYMPTÔME SOCIAL ET DRAMATIQUE "SUBJECTIFICATRICE"

Présentation du thème, par Jean KINABLE

Résistance de l'instant qui naît, construction subjective du présent, par Antoine MASSON

La radicalisation du paradigme pénal de la responsabilité et la création d'un pseudo-autre, une double réification à la démesure du sujet, par Loïck M. VILLERBU

Difficultés de la subjectivation à l'adolescence : reflet du malaise dans la culture ?, par Patrick GENVRESSE & Didier DRIEU


VARIATIONS CULTURELLES DE L'ÊTRE-SUJET

Circonscrire les autres pour être sujets, par Jean-Luc BRACKELAIRE

Exil, histoire et psychose, par Léandre NSHIMIRIMANA


PATHOLOGIES DE L'ÉMERGENCE DU SUJET

Et s'il nous fallait réinventer la vie collective ?, par Jean-Pierre LEBRUN


LE LANGAGE : PASSIBILITÉ ET POSSIBILITÉ DU SUJET

De l'injure et du sujet, par Philippe SCHEPPENS

La langue maternelle, par Jean-Jacques RASSIAL


UNE TRANSMISSION SCOLARISABLE ?

Introduction, par Jean GIOT

De l'absence du sujet, d'un sujet absent, par Patrick ANDERSON

L'École peut-elle avoir, encore, une fonction de transmission ?, par Jacqueline MARCHIONNI-EPPE


ÉCRITURE ET DÉCONSTRUCTION DE SOI : DEUX FIGURES DU TRAVAIL CRÉATEUR
J.-L. BORGES ET H. MICHAUX

Henri Michaux ou les partitions du moi, par Anne BRUN

Borges à l'épreuve de Borges, par Bernard CHOUVIER


Auteurs