Publication 2010 : un des ouvrages


Prosper Mérimée

PROSPER MÉRIMÉE

ÉCRITURES XIX 6


Antonia FONYI (dir.)


Avec le Théâtre de Clara Gazul, en 1825, Mérimée s'est imposé comme écrivain. Nommé inspecteur général des Monuments historiques en 1834, il compte parmi les fondateurs de la sauvegarde par l'État du patrimoine national. En 1844, il a été reçu à l'Académie française en tant qu'historien de la Guerre sociale à Rome et auteur de Colomba. Il était linguiste, traducteur, antiquisant, médiéviste, hispanisant, slavisant… Pourtant, pendant près de cent cinquante ans, c'est le conteur qui intéressa au premier chef les commentateurs, si bien que le public ignorait jusqu'à l'existence du reste de l'œuvre.
En 1970, le centenaire de la mort de Mérimée inaugura trente ans d'indifférence. De là une situation de table rase, propice au renouveau des études mériméennes, lequel prit son essor, en 1997, par un colloque consacré à l'œuvre de Prosper Mérimée, écrivain, archéologue, historien. Depuis, une nouvelle image de Mérimée s'élabore. En 2007, il était temps d'en dessiner les traits pour découvrir l'œuvre dans sa pluralité extraordinaire.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2007) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°442]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Lettres modernes Minard

Collection : La Revue des lettres modernes

ISBN : 978-2-256-91158-3

Nombre de pages : 268 p.

Prix public : 20 €

Année d'édition : 2010

Archéologie, Art, Correspondances, Critique d'art, Histoire, Littérature, Mérimée (Prosper), Musset (Alfred de), Saura (Carlos), Seconde République

Présentation, par Antonia FONYI

I. MÉRIMÉE ÉCRIVAIN : DISTANCE VERSUS VIOLENCE

Mérimée et les fantômes à travers sa correspondance, par Daniel SANGSUE

Vampirisme et production littéraire : se nourrir du sang des autres, par Scott CARPENTER

La Jaquerie de Mérimée : une dramaturgie de la violence sociale, par Thierry SANTURENNE

Le Sens de la famille : filiation, transmission, générations chez Prosper Mérimée, par Christian CHELEBOURG

Musset et Mérimée, dramaturges de la fantaisie, par Sylvain LEDDA

Les Nouvelles mondaines de Mérimée ou les Comédies du cœur humain, par Anne GEISLER-SZMULEWICZ

Correspondance (1822-1835) : humoresques de Mérimée, par Thierry OZWALD

La Sprezzatura de Mérimée, par Philippe GARNIER

II. VIVRE ET ÉCRIRE L'HISTOIRE

Mérimée libéral, par Alain SCHMITT

Le Xénophon de Mérimée, par Pierre PONTIER

La Recherche historique chez Mérimée : le cas de Histoire de Don Pèdre 1er, roi de Castille, par Michel GARCIA

III. ART ET ARCHÉOLOGIE

Mérimée en critique d'art, par Bruno FOUCART

Prosper Mérimée et la Seconde République, par Françoise BERCÉ

Mérimée et les objets d'art, par Jannie MAYER

IV. AILLEURS MÉRIMÉENS

Mérimée ou le romanesque de la linguistique, par Éric BORDAS

Tourisme en Mérimée, par Patrick REBOLLAR

Le Monde slave de Mérimée, par Michel CADOT

Mérimée, lecteur de Don Quichotte, par Jean CANAVAGGIO

Le Mythe de Carmen entre les mains du cinéma espagnol : l'exemple de Carlos Saura (1983), par François GÉAL

"La Vénus d'Ille" de Mérimée ou la muette opératique, par Marie-Noëlle AUGUSTE