Publication 2004 : un des ouvrages


La démocratie à venir. Autour de Jacques Derrida

LA DÉMOCRATIE À VENIR

AUTOUR DE JACQUES DERRIDA


Marie-Louise MALLET (dir.)


Cette nouvelle rencontre, dans le prolongement des précédentes décades (Les fins de l'homme, en 1980, Le passage des frontières, en 1992, L'animal autobiographique, en 1997), sera encore une expérience de travail avec Jacques Derrida, autour d'un ensemble cohérent de thèmes d'importance majeure dans son œuvre, mais qui devraient aussi être traités pour eux-mêmes : la référence à son travail ne devant ni limiter, ni prescrire, mais ouvrir un espace de réflexion.
L'expression "démocratie à venir" revient avec insistance dans les textes publiés par Jacques Derrida au cours des dix dernières années. Or, comme l'idée de "justice" qui lui est souvent associée, elle appelle éclaircissements, élaboration et débats. Elle mobilise toutes les catégories de l'éthique, du politique et du juridique, non dans leur évidence acquise, mais pour les solliciter à la fois dans leur généalogie la plus reconnue et dans leur turbulence actuelle ("mondialisation" ou "globalisation", nouvelles donnes de la "guerre" et du rapport ami/ennemi, transformation du droit international, histoire de nouveaux concepts comme celui de "crime contre l'humanité", remise en cause de la "souveraineté", projet ou installation d'un Tribunal pénal international, questions du repentir, du pardon, de la peine de mort, etc.). Enfin, "à venir" ne signifiant pas nécessairement "futur", comment entendre l'événement à cet égard ? Et qu'est-ce alors qu'un événement, une décision, une responsabilité dans l'ordre de l'éthique, du droit et de la politique ?


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2002) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°327]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Galilée

Collection : La philosophie en effet

ISBN : 2-7186-0663-0

Nombre de pages : 632 p.

Prix public : 50 €

Année d'édition : 2004

......

Avant-propos, par Marie-Louise MALLET

Quelques mots pour l'ouverture du colloque, par Marie-Louise MALLET

Signé Paine, ou la panique dans les lettres, par Peggy KAMUF

"… le pouvoir de tout dire et de tout cacher …". La Littérature en democrisis, par Ginette MICHAUD

Politique des lieux, par Fethi BENSLAMA

Hannah Arendt et l'enfer de la politique, par Kazuo MASUDA

Le tact de l'écrire. Le texte peut-il être un système démocratique ?, par Mireille CALLE-GRUBER

L'auto-délimitation déconstructive : la démocratie indéconstructible ?, par Cristina DE PERETTI & Paco VIDARTE

Us de Tanna, par Michèle GENDREAU-MASSALOUX

La foule, par Catherine MALABOU

L'ennemi théologique, par Gil ANIDJAR

De la démocratie en littérature ou Le Diable sans Confession, par Hélène CIXOUS

Divinité déniée et avenir d'une démocratie, par Takashi MINATOMICHI

Des lignes tracées dans l'océan ou la frontière arrivante, par David WILLS

De beaux risques ou l'esprit d'un pacifisme et son destin, par Satoshi UKAI

Pas de démocratie sans déconstruction. Veiller à la démocratie, par Fernanda BERNARDO

L'idée même de l'à venir, par John D. CAPUTO

État d'exception et rejet démocratique. Relire Carl Schmitt avec Derrida, par Eberhard GRUBER

, par Jean-Luc NANCY

L'étrange concept de responsabilité, par Rodolphe GASCHÉ

Esquisse d'une conférence sur la démocratie, par Werner HAMACHER

Surécoute, par Peter SZENDY

La bête et le souverain, par Jacques DERRIDA

L'épreuve de la démocratie, par Avital RONELL

Défendre ce qui reste du vin, par Hachem FODA

"Ensemble, mais pas encore…", par Marie-Louise MALLET

Les restes de l'histoire ou comment faire son deuil des inconnus, par Michael NAAS

Le poète, par Nicholas ROYLE

Dans les coulisses : la représentation selon Carl Schmitt, par Samuel WEBER

La démocratie à venir, par Geoffrey BENNINGTON

Table des références aux ouvrages de Jacques Derrida