Publication 2010 : un des ouvrages


L'ÉCONOMIE DE LA CONNAISSANCE ET SES TERRITOIRES


Thomas PARIS, Pierre VELTZ (dir.)


De l'Europe aux villes, en passant par les nations, il n'est point aujourd'hui de stratégie de développement qui ne fasse référence à l'"économie de la connaissance". L'engouement qui entoure depuis une décennie cette notion vient de ce qu'elle cristallise des enjeux sociétaux multiples. Face à la globalisation et à l'émergence de forces productives considérables en Chine, en Inde ou ailleurs, chacun comprend la nécessité de recentrer nos économies sur les activités à forte valeur ajoutée intellectuelle : innovation, high-tech, économie numérique. Chacun voit aussi à quelle vitesse les connaissances abstraites et les idées issues des laboratoires entraînent désormais des transformations structurelles dans nos manières de produire et d'échanger. Chacun perçoit enfin combien une économie des idées et des informations, qui peuvent se partager à l'infini à coût nul, est radicalement différente de l'économie traditionnelle des objets, et combien ceci est en train de déstabiliser des secteurs entiers.
Mais cette économie de la connaissance est-elle vraiment nouvelle ? Peut-elle se caractériser autrement que comme un assemblage plus ou moins hétéroclite de secteurs bizarrement dits "immatériels", autour de l'Internet notamment ? Et comment expliquer le paradoxe de sa forte relation avec le territoire, le lien étrange entre la fluidité qui la caractérise et les ancrages que manifeste sa concentration géographique croissante ?
Les contributions de cet ouvrage sont issues d'un colloque organisé autour de ces trois questions à Cerisy, à l'automne 2008. Elles multiplient les regards sur l'objet, alternant approches micro et macro, points de vue issus des univers de la recherche, de la grande entreprise classique, des start-up de l'Internet et des collectivités territoriales, vision du public et vision du privé, champs disciplinaires et secteurs variés. Prenant le parti de refuser les distinctions classiques entre high-tech et secteurs dits traditionnels, l'ouvrage parcourt des terrains multiples (des mathématiques à l'agriculture écologique, de l'automobile aux jeux vidéo...). Il approche la géographie par la théorie et par des exemples concrets, de Montréal à la Normandie. Au-delà des définitions formelles, cette variété de regards fait percevoir que l'"économie de la connaissance" est peut-être une notion à déconstruire, mais aussi une clé indispensable pour lire notre modernité.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2008) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°435]


Articles à l'unité également disponibles en accès payant sur CAIRN.INFO

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Hermann Editeurs

Collection : Colloque de Cerisy

ISBN : 978-2-7056-7029-0

Nombre de pages : 314 p.

Prix public : 39 €

Année d'édition : 2010

Âge numérique, Agriculture écologique, Économie, Entreprise, Innovation, Intelligence économique, Marché, Réseaux, Savoirs spécialisés, Savoirs systémiques, Science, Technique, Territoires

Préface, par Philippe LEMOINE

Introduction, par Thomas PARIS & Pierre VELTZ


PARTIE I
SCIENCES ET ÉCONOMIE : DES RAPPORTS RENOUVELÉS

Science, technique, marché : le grand métissage, par Pierre VELTZ

Du pluralisme dans la science, par Nicolas BOULEAU

La connaissance dans l'entreprise : questionnements à partir de la réorganisation de la fonction recherche, par Claude ROCHE

Savoirs systémiques et savoirs spécialisés : vers une agriculture écologique, par Bernard HUBERT

L'économie d'un apprentissage collectif : le véhicule électrique, par Christophe MIDLER, Romain BEAUME & Rémi MANIAK


PARTIE II
LES TERRITOIRES DE LA CONNAISSANCE

Contexte, localisation et commerce international : vers une autre "grande transformation" ?, par Michael STORPER

Montréal, ville créative : diversités et proximités, par Patrick COHENDET, David GRANDADAM & Laurent SIMON

Économie de la connaissance et dynamiques régionales, compte-rendu par Armand FRÉMONT

Pôles et réseaux : quelques observations sur les pôles de compétitivité français, par Thierry WEIL

La conquête du marché mondial par les firmes des pays émergents : une lecture des trajectoires indienne et chinoise dans l'industrie du logiciel, par Marie CORIS & Alain RALLET


PARTIE III
LES "BUSINESS MODELS" DE LA CONNAISSANCE

Vectorisation de l'innovation dans l'économie de la connaissance, par Bernard MAÎTRE

Réseaux mondiaux d'innovation ouverte : le rôle des relations entreprises-recherche académique, par Frédérique SACHWALD

Travail, passion et identité de l'âge numérique, par Patrice FLICHY

De nouveaux modèles d'affaires dans l'économie de la connaissance : les leçons des industries de contenus, par Pierre-Jean BENGHOZI

Économie de fonctionnalité et intelligence économique dans un contexte de finitude des ressources, par Dominique BOURG


Un nouveau paradigme ? Essai de conclusion à deux voix, par Thomas PARIS & Pierre VELTZ