Publication 2005 : un des ouvrages


Albert Cohen dans son siècle

ALBERT COHEN DANS SON SIÈCLE


Alain SCHAFFNER, Philippe ZARD (dir.)


Son nom est longtemps resté ignoré des histoires littéraires, mais c'est de son vivant qu'il collabora à l'édition de ses œuvres en Pléiade. Méconnu par l'Université, il fut néanmoins pressenti pour le Prix Nobel. Plus de vingt ans après sa mort, il importait de prendre la vraie mesure de son œuvre. C'est à cette tâche que s'est consacré, à Cerisy, le colloque "Albert Cohen dans son siècle".
Qu'Albert Cohen soit de son siècle, tout l'atteste : son style, son esthétique, ses engagements, ses obsessions — celles d'une ère de soupçon et de désastres. Mais que cette œuvre occupe dans son siècle une place singulière, qu'elle fasse entendre une parole décalée, orientée par un projet d'une rare unité, forçant la modernité à se confronter à nouveau à des catégories et à des questions anciennes (celles du sens, des valeurs et des mythes collectifs), c'est ce que démontrent les études ici réunies.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2003) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°342]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Le Manuscrit

Collection : Colloque de Cerisy

ISBN : 2-7481-5562-9

Nombre de pages : 524 p.

Prix public : 31 €

Année d'édition : 2005

Aron (Raymond), Céline (Louis-Ferdinand), Cohen (Albert), Écriture, Esthétique, Éthique, Judéité, Mann (Thomas), Nouveau roman, Proust (Marcel), Rauschning (Hermann), Roman, Steiner (George), Zangwill (Israël)

Préface, par Alain SCHAFFNER & Philippe ZARD


I. ÉCRITURE ET JUDÉITÉ : LA FICTION DES ORIGINES

La Synagogue perdue (Albert Cohen et Marcel Proust), par André BENHAÏM

Cohen et Zangwill : juifs sans judaïsme et judaïsme sans juifs ?, par Norman D. THAU

Ézéchiel : origines abjectes, destin suicidaire, par Jack ABECASSIS

Figures de l'écrivain, par Évelyne LEWY-BERTAUT


II. ÉCRITURE ET POLITIQUE : ALBERT COHEN DANS L'HISTOIRE

Albert Cohen et les sionistes, par Catherine NICAULT

Avatars de l'individu collectif. Albert Cohen dans les revues, par Adeline WRONA

Un écrivain s'en va-t-en guerre, par Laure MICHON-BERTOUT

"Combats de l'homme" : Albert Cohen et Raymond Aron dans l'Histoire, par Catherine MILKOVITCH-RIOUX

Du Sinaï à Auschwitz. A. Cohen, Th. Mann et G. Steiner, lecteurs d'Hermann Rauschning, par Philippe ZARD


III. ÉTHIQUE ET ESTHÉTIQUE : LA QUESTION DES VALEURS

"Péché de vie". Cohen/Céline, enjeux éthiques d'une co-lecture, par Frédérique LEICHTER-FLACK

Images de la S.D.N. chez Céline et chez Cohen, par Jacques LECARME

Belle du Seigneur et la mutation du couple, par Pierre VARROD

Antinature et animalité dans l'œuvre d'Albert Cohen, par Anne SIMON

Pourquoi l'homme plutôt que rien ? Incongruité et démesure chez Albert Cohen humorialiste, par Judith KAUFFMANN


IV. L'ÉLABORATION IMAGINAIRE : LE ROMANCIER ET SES MYTHES

L'imaginaire oriental dans les romans d'Albert Cohen, par Marie DOLLÉ

Reflets romantiques sur l'œuvre d'Albert Cohen, par Carole AUROY-MOHN

Retour d'Ulysse en Cohénie, par Olivier SÉCARDIN

Le romanesque dans les romans d'Albert Cohen, par Alain SCHAFFNER


V. ÉLÉMENTS D'UNE ESTHÉTIQUE : TECHNIQUE ET VISION

Entre faveur des débuts et débuts de la fin. L'ambivalence des commencements dans l'œuvre d'Albert Cohen, par Julie SANDLER

Albert Cohen ou l'écriture dans le miroir, par Marta CARAÏON

Albert Cohen et le Nouveau Roman, une histoire de phrase ?, par Claire STOLZ

L'adjectif chez Cohen, par Anne-Marie PAILLET


VI. OUVERTURES : ALBERT COHEN EN ISRAËL

Lire Albert Cohen en Israël, 2003, par Vera KORINNE-SHAFIR

Albert Cohen en "Pollakstine". Traduction et réception de l'œuvre de Cohen en Israël, par Cyril ASLANOV


Bibliographie