Programme 2020 : un des colloques


LES AUTRES NOMS DU TEMPS


DU MARDI 8 SEPTEMBRE (19 H) AU MARDI 15 SEPTEMBRE (14 H) 2020

[ colloque de 7 jours ]


"Le changement d'heure" (n°59) © Gilbert Garcin - Galerie Camera Obscura


DIRECTION :

Vincent BONTEMS, Étienne KLEIN


ARGUMENT :

Nous méditons sur le temps sans vraiment savoir à quoi nous avons affaire : est-il une substance ? un fluide ? une invention ? une illusion ? De nombreuses locutions familières suggèrent qu'il s'agirait d'une entité physique autonome, tandis que d'autres, aussi nombreuses et non moins éloquentes, laissent penser qu'il ne serait qu'une production de notre conscience, ou bien un aspect des processus naturels, voire une simple construction culturelle.

Au fond, à quoi le temps ressemble-t-il vraiment ? Est-il tel que le langage le raconte ? Comme nous croyons le percevoir ou le vivre ? Comme le représentent les équations des physiciens ? Comme le pensent les philosophes ? Comme le mesurent les horlogers ? Est-il même raisonnable de supposer que toutes ces conceptions renvoient à une réalité unique ?

Le but de ce colloque est de procéder à une expérience de pensée collective et transdisciplinaire : si l'on se passait du mot "temps" dans telle ou telle discipline ou domaine, que se passerait-il ? Quels autres mots faudrait-il utiliser ? Quel bénéfice en escompter en termes d'élucidation conceptuelle ? Quel serait le prix à payer en termes d'obscurité ou de contre-intuitivité ?


MOTS-CLÉS :

Culture, Évolution, Histoire, Irréversibilité, Langage, Mémoire, Processus, Rythme, Tempo, Temps


COMMUNICATIONS (suivies de débats) :

ORDRE, PROCESSUS, IRRÉVERSIBILITÉ
* Alain CONNES : Y a-t-il du temps dans les mathématiques ?
* François JULLIEN : Comment les Chinois se passent-ils du temps ?
* Étienne KLEIN : Et si le paramètre t n'était pas le temps ?
* François RASTIER : Les dimensions "panchroniques" du temps sémiotique

PERMANENCE, SUCCESSION, SIMULTANÉITÉ
* Françoise DASTUR : Heidegger : combien de divisions du temps ?
* Jean-Marc FERRY : Peut-on penser le temps "dans la dimension de la philosophie", après comme avant Albert Einstein ?
* Dominique LAMBERT : Comment penser l'émergence du temps ?
* Francis WOLFF : Pour un concept universel de temps ; entre ordre et série

ÉVOLUTION, RYTHMES, DURÉES
* Jean-Claude AMEISEN : Est-ce bien le temps qui bat ?
* Jacques JACOT : Réflexions d'horloger en guise d'introduction à la journée
* Valérie MASSON : Le changement climatique : le temps qu'il fait et le temps qui passe
* Pierre-Marie POUGET : Le problème du temps chez Ferdinand Gonseth
* Virginie van WASSENHOVE : Le temps est-il un "cas" de conscience ?

ACCÉLERATION, SYNCHRONISATION, CONTEMPORAIN
* Vincent BONTEMS : "En même temps" : contemporanéité ou simultanéité ?
* Hartmut ROSA : Résonances – Éliminer le temps de la pensée sociale
* Fanny VINCENT : L'hôpital, malade du temps ?

HISTOIRE, RÉCIT, MÉMOIRE
* Patrick BOUCHERON : Noms du temps, temps du monde
* Yves GINGRAS : L'histoire comme science du changement
* Daniel S. MILO : Trahir le temps
* Isabelle SERÇA : Qu'a perdu et retrouvé Marcel Proust ?

ANTICIPATION, PRÉVISION, IMPROVISATION
* Gérard BERRY : Parler du temps, mais de manière formelle
* Jean-Pierre DUPUY : Le terme
* Alexei GRINBAUM : Le non-temps des machines
* François ROUSSEL : Le rythme d'une pensée

SOIRÉES :

* Le temps s'inscrit-il sur la portée ?, par Karol BEFFA (musicien et compositeur)
* K2, une journée particulière, projection et discussion avec François DAMILANO (cinéaste et alpiniste)
* L'essence du tempo, par Geneviève LAURENCEAU (violoniste)
* Le temps suspendu, par Chloé MOGLIA (artiste et trapéziste)
* Penser hors du temps ?, table ronde avec Alain CONNES, François JULLIEN, Étienne KLEIN et Francis WOLFF
* Inventer des futurs, prédire l'avenir ?, table ronde avec Vincent BONTEMS, Jean-Pierre DUPUY, Dominique LAMBERT, Daniel S. MILO et Harmut ROSA


RÉSUMÉS :

Étienne KLEIN : Et si le paramètre t n'était pas le temps ?
Chacun sait en effet que c'est Isaac Newton qui a introduit en physique la variable t dans les équations de la dynamique et qu'il a choisi de la baptiser "temps". Nous sommes tellement habitués à cette représentation qu'elle nous semble naturelle, au point que nous ne pensons plus à poser cette simple question : À partir de quelles connaissances antérieures a-t-il pu reconnaître le temps même sous les traits d'un être mathématique aussi rachitique ? En toute logique, il aurait dû nommer le paramètre t d'une autre manière, puisque ce temps physique, qu'il inventait, n'a aucune des propriétés que nous attribuons d'ordinaire à l'idée de temps. S'agit-il là du vrai temps, ou seulement d'une mutilante caricature ? Le paramètre t ne désigne-t-il qu'un temps amaigri, amputé ou incomplet, voire, tout à fait autre chose que le temps ?

Étienne Klein est philosophe des sciences, directeur de recherches au CEA. Il dirige le Laboratoire de recherche sur les sciences de la matière du CEA et est membre de l'Académie des technologies. Il anime tous les samedis sur France-Culture "La conversation scientifique".
Publications
Matière à contredire, essai de philo_physique, Champ-Flammarion, 2018.
Ce qui est sans être tout à fait, essai sur le vide, Actes Sud, 2019.

Hartmut ROSA
Directeur du Max-Weber-Kolleg / Institut d'études avancées à l'université de Erfurt, Harmut Rosa est titulaire d'une chaire de sociologie générale et théorique à l'université Friedrich-Schiller de Iéna, en Allemagne. Docteur honoris causa de l'université de sciences humaines d'Utrecht, il a travaillé comme professeur associé à la New School for Social Research de New York et à la FMSH/EHESS de Paris. De 2008 à 2018, il co-dirige également le journal Time and Society.
Publications
Aliénation et accélération. Vers une théorie critique de la modernité tardive (2012, 2014).
Résonance : une sociologie de la relation au monde (2018).