Programme 2023 : un des colloques

Programme complet


MIREILLE DELMAS-MARTY : LA BOUSSOLE DES POSSIBLES


DU MERCREDI 24 MAI (19 H) AU DIMANCHE 28 MAI (14 H) 2023

[ colloque de 4 jours ]



ARGUMENT :

"Dans un monde déboussolé, la boussole du Tout Monde sera conçue
comme un acte de résistance au désespoir et à la violence.
Elle aura l'ambition, à sa modeste mesure, de rendre manifestes les dynamiques à l'œuvre,
pour réconcilier des vents opposés comme sécurité/liberté,
compétition/coopération, exclusion/intégration, innovation/conservation".
Mireille Delmas-Marty

Face aux transformations qui bouleversent les équilibres sur lesquels nos sociétés se sont construites, et qui ont suscité de nombreux récits "fermés", limitant les possibles, tels que récits-catastrophe (l'effondrement) ou récits-programme (le Tout-Marché, le Tout-numérique, etc.), la juriste et universitaire Mireille Delmas-Marty s'est efforcée d'ouvrir des chemins humanistes pour les sociétés futures.

La Boussole des possibles, conçue comme un "objet-manifeste" par Mireille Delmas-Marty et l'artiste plasticien, sera au centre des travaux du colloque, au cours desquels les grands enjeux sociétaux (la mondialité, le changement climatique…) et les leviers d'action émergents seront confrontés, analysés, débattus. La Boussole sera ici l'Objet-référentiel sur lequel mesurer les effets des chemins qui se dessinent ; un miroir des liens et des interdépendances qui fondent nos systèmes et tissent les contraintes ou espaces de liberté du monde qui vient.

Souhaitant anticiper les conséquences à l'aune des couples de la Boussole, ce colloque, pluridisciplinaire, intergénérationnel et créatif, se propose, à partir des travaux de Mireille Delmas-Marty, et conformément à la feuille de route de la Chaire d'excellence Normandie pour la Paix, de creuser les tensions pour dégager les principaux enjeux des sociétés à venir : la mondialisation, la mondialité ou commun multiple, les modèles économiques, l'urgence des transitions.


MOTS-CLÉS :

Boussole des possibles, Commun, Compétition/Coopération, Delmas-Marty (Mireille), Exclusion/Intégration, Générations futures, Gouvernance, Humanisme, Imagination, Innovation/Conservation, Interdépendances, Mondialité, Résistance, Sécurité/Liberté, Transitions, Urgence


CALENDRIER PROVISOIRE :

Mercredi 24 mai
Après-midi
ACCUEIL DES PARTICIPANTS

Soirée
Présentation du Centre, des colloques et des participants


Jeudi 25 mai
Matin
TEMPS 1 — L'ANCRAGE DU COLLOQUE
Naviguer dans les vents contraires de la mondialisation : la nécessité d'une boussole des possibles

Antonio BENINCÀ & Jean-Michel GHINSBERG : Le Nord est ce que nous en ferons

Projection du film La Boussole des possibles (Production Association IDÉtorial) réalisé par François STUCK

L'interculturalité, richesse et diversité des représentations de ce qui compte
Leslie CLOUD : Pour une approche transculturelle de l'humanisme juridique, l'apport des peuples autochtones
Jean-Paul VANDERLINDEN : Épisodes cosmologiques et risques existentiels : la boussole des possibles comme dispositif de création de sens

Après-midi
TEMPS 2 — PENSER UN COMMUN MULTIPLE : LA MONDIALITÉ PAR-DELÀ LA MONDIALISATION, COMMENT AGIR LE DROIT POUR PRÉSERVER NOTRE FUTUR COMMUN ? (COMPÉTITION VS COOPÉRATION)
Michel PRIEUR : Pour un droit commun à un environnement sain, universalisme ou régionalisme ?
Émilie GAILLARD : L'épistémologie juridique dynamique, une pensée en mouvement pour animer les possibles juridiques

Table ronde avec les intervenants du jour

Soirée
Elsa CHASSAGNEUX BERIOLA & Isabelle FRULEUX : "Au congrès des vents" (Lectures musicales)


Vendredi 26 mai
Matin
TEMPS 2 [SUITE]
Delphine MISONNE : Suivre les fumées. Sens et contresens du droit de l'environnement
Delphine AGOGUET : La protection de l'environnement par le droit pénal dans l'espace européen de justice — travaux de la mission d'évaluation européenne

Table ronde avec les intervenants du temps 2 : Projection / application de ces recherches sur la Boussole - quels outils pour stabiliser les différents vents ?

Après-midi
TEMPS 3 — PENSER UN COMMUN MULTIPLE : CONCILIER DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE (INNOVATION VS CONSERVATION)
Alexandre RAMBAUD : L'épistémologie comptable : cadre pour une critique de l'insoutenabilité et pour une praxis de la soutenabilité
Éric VINDIMIAN : Inverser les valeurs : faire de la protection des biens communs que sont l'environnement et la santé des raisons impératives d'intérêt public majeur
Christiane DERANI : La décolonisation des relations économiques et environnementales
Jennifer BARDY : La comptabilité, boussole du système juridique ?
Bin LI : La responsabilité morale et légale dans la pensée chinoise
Germain NTOMO TSIMI : Les communs, nouvelles problématiques juridiques (?)

Table ronde avec les intervenants du temps 3 : Synthèse des communications. Quelles boussoles pour demain, quels outils pour les acteurs d'aujourd'hui ?


Samedi 27 mai
Matin
TEMPS 4 — ANTICIPER L'IMPACT DE L'URGENCE : ÉTAT D'URGENCE (SÉCURITÉ VS LIBERTÉ) — URGENCE CLIMATIQUE (EXCLUSION VS INTÉGRATION)
Bruno TARDIEU : L'attachement de Mireille Delmas-Marty au "croisement des savoirs" entre savants et sachants d'ATD Quart Monde : ce que peuvent apporter les plus pauvres aux humains pour quitter la domination et changer notre place dans le vivant
Françoise THIBAULT : Entre recherche et action
Clément PECQUEUX : La Boussole au service de l'évaluation d'un dispositif de décision publique

Table ronde avec les intervenants du temps 4 : Quels leviers pour l'action ? Comment la boussole pourrait-elle aider à tracer un cap ?

Après-midi
Atelier concertation / prospective : Exploration des trajectoires préfigurées par les diverses interventions, avec le support de la Boussole des possibles

Soirée
Débats / controverses


Dimanche 28 mai
Matin
L'ENCRAGE DU COLLOQUE
Atelier "colloque box" : Synthèse - avec quoi repart-on ? Valeurs guides, leviers pour le futur, approfondissement des interdépendances, récits, boîte à outils…

Table ronde des intervenants : quelles pistes pour chacun ?

Après-midi
DÉPARTS


RÉSUMÉS & BIO-BIBLIOGRAPHIES :

Émilie GAILLARD
Émilie Gaillard, MCF HDR Droit privé ScPo Rennes, a créé le premier Master "Générations futures et transitions juridiques" au campus des transitions à Caen. Elle est coordinatrice générale de la Chaire d'excellence de la Paix de Normandie consacrée à la Paix avec la Terre (CNRS/Région Normandie/MRSH). Ses recherches portent sur le(s) droit(s) des générations futures et différents domaines du droit (théorie générale, droits de l'homme, droit pénal, approches transgénérationnelle de la démocratie).
Publications
Générations futures et droit privé. Vers un droit des générations futures, 2010, Prix Dupin de l'ASMP.
Legal Actions for Future Generations, co-direction avec D. Forman, Peter Lang, 2021.
Déclaration Universelle des Droits et Devoirs de l'Humanité, sous la direction de C. Lepage, 2015.

Anne JACOD
Anne Jacod est ingénieure divisionnaire de l'agriculture et de l'environnement, chargée de projets de prospective et d'innovation au sein de la Gendarmerie nationale. Elle a assuré, pour le compte de l'État et de collectivités territoriales, des missions d'ingénierie publique, de gestion des risques naturels, de gestion de l'eau. Puis, titulaire d'un master de prospective du CNAM, elle s'est engagée dans cette approche systémique au sein du Commissariat général au développement durable, puis à la Gendarmerie nationale.


Jennifer BARDY
Jennifer Bardy est maîtresse de conférences en droit privé à l'université Côte d'Azur et membre du GREDEG. Après une thèse de doctorat consacrée au passif environnemental de l'entreprise, les travaux de Jennifer Bardy entendent démontrer la nécessité de faire évoluer le droit comptable en le rendant apte à appréhender la dette écologique de l'entreprise. Plus généralement, ses recherches s'intéressent aux interactions entre la comptabilité socio-environnementale et le système juridique dans sa globalité.

Elsa CHASSAGNEUX BERIOLA
Enseignante et pianiste, Elsa Chassagneux Beriola joue sur la déstructuration d'œuvres afin d'enrichir les mots d'une résonance musicale pour aller au-delà du texte. En 2018 c'est tout d’abord à l'harmonica, "Petit souffle" délaissé, qu'elle accompagne la voix d'Isabelle Fruleux sur le texte "Au congrès des vents" de Mireille Delmas-Marty. Aujourd'hui Elsa Chassagneux Beriola est doctorante à l'université de Strasbourg en musicologie et cherche à comprendre les particularités qui entourent l'harmonica, rendant cet instrument si touchant et avant tout, vecteur d'humanité.

Isabelle FRULEUX
De formation artistique pluridisciplinaire (art dramatique, chant, danse…), Isabelle Fruleux adapte à la scène et en musique des textes de nombreux auteurs, dont la poésie d'Édouard Glissant. Ses mises en scène sont programmées dans des lieux aussi divers que le Festival d'Avignon (In et Off), le Théâtre de la Ville, le Centre Pompidou, l'UNESCO ou la BNF. En 2018, Mireille Delmas-Marty lui propose de porter ses textes à la scène. C'est ainsi que nait sa mise en voix de "Au congrès des vents", avec Elsa Chassagneux Beriola à la conception musicale.
https://www.isabellefruleux.com/

François STUCK
François Stuck est auteur et réalisateur de documentaires qui interrogent notre relation à la paix, à l'autre et au vivant. Depuis quelques années, l'enjeu de ses films est d'investir le débat public sur le sujet de la transition vers un monde durable. Il a également conçu un média de proximité intitulé "Actualités Locales au Cinéma" dont la ligne rédactionnelle est "Que se fait-il de bien près de chez nous ?".

Bruno TARDIEU : L'attachement de Mireille Delmas-Marty au "croisement des savoirs" entre savants et sachants d'ATD Quart Monde : ce que peuvent apporter les plus pauvres aux humains pour quitter la domination et changer notre place dans le vivant
Dans la troisième partie(1) du cours de Mireille Delmas-Marty au Collège de France sur "la refondation des pouvoirs" elle mentionne l'aventure d'ATD Quart Monde et termine par "Au croisement des savoirs" avec sa trilogie Savoir/vouloir/pouvoir. Elle fait référence à la recherche menée par ATD Quart Monde pour "croiser les savoirs" entre personnes en situation de pauvreté, autres acteurs de l'action contre la pauvreté et universitaires(2), entre sachants et savants. Elle s'appuie sur Wresinski et Glissant pour appeler à apprendre des pauvres : "Qu'apprenons-nous des plus pauvres ? Peut-être une certaine manière de penser l'imprévisible, plus proche de l'adaptation que de la programmation ou de la prédiction… Durer serait l'objectif des plus nantis, assurés "tout risque" ; mais "grandir" serait l'apanage des plus pauvres (…). À la frilosité des sociétés de la peur, les plus pauvres opposent – et nous apprennent – le courage de vivre". Ce savoir est aujourd'hui vital à l'humanité.
(1) Les forces imaginantes du droit, Mireille Delmas-Marty, 4 tomes, Seuil, 2004-2011 : 1. Le relatif et l'universel, 2. Le pluralisme ordonné, 3. La refondation des pouvoirs, 4. Vers une communauté de valeurs.
(2) Groupe de Recherche Quart Monde-Université, Le Croisement des Savoirs. Quand le Quart Monde et l'Université pensent ensemble, 2008, Paris, Éd. de l'Atelier / Éd. Quart Monde.

Bruno Tardieu est volontaire-permanent d'ATD Quart Monde depuis 1981, il est aujourd'hui directeur du Centre international Joseph Wresinski de Mémoire et de Recherche, après avoir été Délégué National ATD Quart Monde France entre 2006 et 2014, et engagé dans des quartiers pauvres successivement Créteil et à New York, et Noisy le Grand. Il a publié Artisans de Démocratie. De l'impasse à la réciprocité comment forger l'alliance entre les plus démunis et la société ? (Éd. de l'Atelier, Université Press of America, 2000), En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté (Éd. de l'Atelier, 2013), Quand un peuple parle – ATD Quart Monde, un combat radical contre la misère (Éd. La Découverte, 2015). Il a co-dirigé, avec Jean Tonglet, la publication Ce que la misère nous donne à repenser, avec Joseph Wresinski (Hermann Éditeurs, 2018, Colloque de Cerisy).

Éric VINDIMIAN
Éric Vindimian, né en 1956, est ingénieur général des ponts des eaux et des forêts honoraire. Après une carrière à l'interface entre la recherche et les politiques publiques, il s'intéresse aux questions de concertation dans le domaine de la santé. Il co-préside l'alliance science-société (Alliss) qui ambitionne de faire accéder les associations et les entreprises de l'ESS à la recherche. Il poursuit son appui à l'Autorité environnementale en tant que membre associé. Il apporte également son expertise à la fédération d'associations France nature environnement.