Publication 2014 : un des ouvrages


Jude Stéfan, le festoyant français

LIRE UN EXTRAIT
( prochainement )


JUDE STÉFAN, LE FESTOYANT FRANÇAIS


Béatrice BONHOMME, Tristan HORDÉ (dir.)


Une semaine à Cerisy autour des livres de Jude Stéfan, en sa présence, a permis une riche exploration de poésies et de proses publiées depuis 1967. La variété des communications, d'universitaires souvent engagés dans la création (écriture, peinture), éclaire bien des aspects d'une œuvre singulière aux formes multiples (poèmes, nouvelles, essais, dialogues, journal). Cette œuvre, si complexe soit-elle, renouvelle le lyrisme et illustre à sa manière ces vers d'un des derniers recueils : "le crâne de vanité repose / sur mes livres inertes" (Que ne suis-je Catulle, 2010). Des inédits ouvrent les actes de ce colloque inventif.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2012) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°509]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Honoré Champion

Collection : Poétiques et Esthétiques XXe-XXIe siècles, n°22

ISBN : 978-2-7453-2787-1

Nombre de pages : 312 p.

Prix public : 55,00 €

Année d'édition : 2014

Beck (Philippe), Poésie, Prose poétique, Stéfan (Jude)

Préface, par Béatrice BONHOMME & Tristan HORDÉ

Inédits, par Jude STÉFAN

Le poème d'amour : blason d'un corps écartelé, par Michel SICARD

Lettre à Jude Stéfan (autour de Lettres tombales et de Lettre à une morte), par Noémie PARANT

Les douces dures sœurs stéfaniennes : étude sur La Vieille Parque, par Béatrice BONHOMME

Trop de rose dans la prose, par Catherine SOULIER

Jeux des formes dans la poésie de Jude Stéfan, par Tristan HORDÉ

Une poétique de sutures, rhapsodie stéfanienne, par Jean-Luc PESTEL

Jude Stéfan "tour à tour et pluriellement". Fragment pour un autoportrait Faux journal (1986), Senilia (1994), Silles (1997), Le Sillographe (2004), par Renée VENTRESQUE

Hiéroglyphe des différences (explication de texte), par Christian PRIGENT

Jude Stéfan, un Catulle moderne ?, par Bénédicte GORRILLOT

Un lecteur contemporain, par Yves DI MANNO

Stéfan ou la gnose ambivalente : le destin de la virtuosité entre La Fontaine et Celan, par Philippe BECK

Les "larmes de rire" de Jude Stéfan et des poètes métaphysiques anglais, par Caroline ANDRIOT-SAILLANT

Jude Stéfan : écrire malgré tout (ou rien, c'est selon), par Jean-Luc DESPAX

Le désastre et la grâce (sur Les États du corps de Jude Stéfan), par Chantal LAPEYRE-DEMAISON

"Glanures — ou ce que l'on a récolté d'une année". Déclinaisons du journal personnel selon Jude Stéfan, par Marie-Françoise LEMONNIER-DELPY

L'enfance dans les textes de Jude Stéfan : la grande absente ?, par Étienne FAURE

Le peintre de son poème, par Samuel MACAIGNE

"Poème / momie de l'énigme" : lecture et lisibilité dans "l'apoétique" stéfanienne, par Aurélie LOISELEUR

Stéfan contre-lyrique, par Jean-Claude PINSON

Jude Stéfan : l'unité du disparate ou les chemins de la généalogie, par Philippe DI MEO

Bibliographie

Index

Présentation des auteurs

Table des matières