Publication 2006 : un des ouvrages


Joseph Conrad : l'écrivain et l'étrangeté de la langue

JOSEPH CONRAD : L'ÉCRIVAIN ET L'ÉTRANGETÉ DE LA LANGUE

JOSEPH CONRAD 3


Josiane PACCAUD-HUGUET (dir.)


L'œuvre de Joseph Conrad suscite de nombreuses questions, non seulement parce que toute écriture est la forge d'un langage nouveau, mais aussi pour ce rapport très particulier de Conrad à l'anglais, appris à l'âge adulte : d'abord langue de la praxis liée à l'exercice du métier de marin, puis support d'une œuvre romanesque au prix de l'oubli de la langue polonaise.
À en croire l’écrivain, la difficulté majeure fut de faire face à l'homophonie et au foisonnement polysémique des mots : comment son art sut-il finalement tirer bénéfice de cette instabilité ? Pour un sujet adopté de l'Empire britannique, cela a-t-il pu se faire sans ambiguïtés à l'égard de la langue des maîtres économiques de l'époque, ou de cette autre dimension du langage que le sujet entend bruisser dans la langue maternelle ?
Enfin, comment ce contexte amplifie-t-il la position de Conrad dans la modernité européenne confrontée à la chute des idéaux sous l'effet des bouleversements de la science ? L’artiste doit-il alors forger un style susceptible de contenir (dans tous les sens du terme) l'appel du vide, alliant une éthique à la puissance esthétique du mot ?


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2003) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°355]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Lettres modernes Minard

Collection : La Revue des lettres modernes

ISBN : 978-2-256-91113-2

Nombre de pages : 312 p.

Prix public : 25 €

Année d'édition : 2006

Conrad (Joseph), Écriture, Langue, Littérature, Lord Jim, Mélodrame, Style

Avant-propos, par Josiane PACCAUD-HUGUET

1. Expatriation linguistique et identité dans Nostromo, par Nathalie MARTINIÈRE

2. Les Voix étrangères dans Lord Jim — l'exemple du lieutenant français, par Muriel MOUTET

3. Traduttore/traditore : language, exile and betrayal in Lord Jim, par Daphna ERDINAST-VULCAN

4. Lord Jim : splendeurs et misères des mots et de la langue dans la mythologie coloniale, par Christine VANDAMME

5. Lord Jim contra el mundo : the Power of Evil on Conrad's China Seas, par Dorothy GIBERT

6. Beginning and Repetition in Conrad's Lord Jim, par Jakob LOTHE

7. Affect, oralité et spectralité dans Lord Jim, par Claude MAISONNAT

8. Le Langage de l'artiste : voix et regard dans Lord Jim et Under Western Eyes, par Stéphanie BERNARD

9. "The Right Word" : the Individual Appropriation of Language in Under Western Eyes, par Jeremy HAWTHORN

10. Accords discordants dans "The Return", par Véronique PAULY

11. Conrad et la langue du mélodrame, par Mario CURRELI

12. Conrad Impressionnist ? The Sound of Silence, par Anne LUYAT

13. L'Invention d'un style, par Josiane PACCAUD-HUGUET

14. Lyrisme de l'accumulation. Conrad et sa "litanie satanique" dans Heart of Darkness, par Michel AROUIMI

15. Essence et évanescence : l'alchimie du langage dans "An Outpost of Progress" et Heart of Darkness, par Catherine DELESALLE

16. "Like a ripple on an unfathomable enigma" : l'écriture et la réverbération de l'étrange, par Christophe ROBIN

17. Miroirs poreux et mots émoussés : pour une stratégie esthétique, par Yannick LE BOULICAUT