Publication 2010 : un des ouvrages


Lire, jouer Ionesco

LIRE, JOUER IONESCO


Norbert DODILLE, Marie-France IONESCO (dir.)


Quelques trente ans après un premier colloque tenu à Cerisy en présence d'Eugène Ionesco, cette nouvelle rencontre organisée à l'occasion du centenaire de sa naissance s'est efforcée d'envisager son œuvre avec le recul du temps.
Son théâtre est ici abordé aussi bien sous l'angle des écrits que sous celui des mises en scène, tant en France qu'à l'étranger.
C'est aussi l'occasion de découvrir ou redécouvrir l'œuvre picturale, ainsi que les journaux et interviews dans lesquels l'auteur expose, sur lui-même et sur le théâtre, ses choix, ses doutes, et surtout ses interrogations. Et c'est enfin une opportunité de réfléchir avec plus de sérénité sur son engagement politique.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2009) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°441]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Les Solitaires Intempestifs

Collection : Du Désavantage du vent

ISBN : 978-2-84681-289-4

Nombre de pages : 560 p.

Prix public : 17 €

Année d'édition : 2010

Arts plastiques, Dramaturgie, Ionesco (Eugène), Kolbe (Maximilien), Musique, Mysticisme, Parodie, Théâtre

Avant-propos, par Norbert DODILLE

I. IONESCO ÉCRIVAIN

"Pourquoi est-ce que j'écris ?", par Marie-France IONESCO

Le mysticisme dans le théâtre de Ionesco, par Marie-Claude HUBERT

Proliférations didascaliques dans le théâtre de Ionesco, par Benoît BARUT

Ionesco et l'invention du classicisme, par Pascale ALEXANDRE-BERGUES

Des mises en scène de soi dans les interviews de Ionesco, par Norbert DODILLE

Le traitement de l'image dans Amédée ou Comment s'en débarrasser, par Audrey LEMESLE

Écrivain(s) et création théâtrale dans Victimes du devoir, par Nathalie MACÉ

Parodie et réel dans les Exercices de conversation et de diction françaises pour étudiants américains, par Clara DEBARD

La Cantatrice chauve : Lagarce réécrit Ionesco, par Michel BERTRAND

II. MUSIQUES ET ARTS PLASTIQUES

Plateau‚ plumes et pinceau d'Eugène Ionesco, par Sonia de LEUSSE-LE GUILLOU

De la dimension chorégraphique du théâtre de Ionesco, par Yannick HOFFERT

Maximilien Kolbe : l'opéra des pauvres hommes, par Marguerite JEAN-BLAIN

III. GRANDES QUESTIONS

Maîtres‚ docteurs‚ orateurs : figures d'intellectuels dans le théâtre d'Eugène Ionesco, par Jeanyves GUÉRIN

In via‚ in patria : commentaires sur quelques passages du Roi se meurt, par Thomas PAVEL

Ionesco et la mort‚ ou le grand dérangeur, par Gilles ERNST

Ionesco et les âges de la vie, par Jean-Yves TADIÉ

Le CIEL et l'horizon humain, par Gérard POULOUIN

IV. MISES EN SCÈNE

Jouer l'invisible dans la scène tragicomique des Chaises : enjeux esthétiques et voies dramaturgiques, par Catarina FIRMO

Lire, jouer Ionesco aujourd'hui. Jouer Ionesco, l'acteur défendu, par Julia GROS DE GASQUET

Le Nouveau Locataire : une dramaturgie de l'objet, par Michel PRUNER

La réception du théâtre d'Eugène Ionesco en Espagne : 1955-2005, par Cécile VILVANDRE DE SOUSA

Eugène Ionesco et le Japon, par Kenji OKA

V. TÉMOIGNAGES

Avec Ionesco, par Jorge LAVELLI

Portrait d'Eugène Ionesco. Travelling latéral, par Lucian PINTILIE

Mes dibbouks, par Luc BONDY

Une Cantatrice pas si absurde, par Jean-Luc LAGARCE

Pièces démontées, par Laurent PELLY

Énigmes et métamorphoses, par Emmanuel DEMARCY-MOTTA