Publication 2016 : un des ouvrages


La fabrique des mots français

LA FABRIQUE DES MOTS FRANÇAIS


Christine JACQUET-PFAU, Jean-François SABLAYROLLES (dir.)


Les mots n'entrent dans le dictionnaire que bien après leur apparition dans les livres, dans les médias ou dans la conversation. Beaucoup même n'y entreront jamais. Quel est leur statut entre leur naissance et leur éventuelle dictionnarisation ?
La néologie est-elle "tératologique" ou au contraire une chance pour les langues ? La multiplication des technologies, des biens de consommation et des échanges commerciaux et sociaux enrichissent le lexique par divers processus de créativité interne et par les emprunts à des langues étrangères ou sous leur influence, contribuant à la vitalité de la langue.
Quels que soient la formation et le devenir de ces mots, les linguistes doivent en rendre compte en s'interrogeant sur les circonstances de leur émergence, les types de locuteurs qui les produisent (particuliers, écrivains, politiques, journalistes…), les procédés phonologiques, morphologiques, sémantiques et syntaxiques mis en œuvre…
Les linguistes s'intéressent aussi à leur diffusion, rapide ou lente, restreinte ou étendue. Mais qu'il soit volontaire (nainscroc) ou fruit d'un lapsus (bravitude ?), une création (biodiversité) ou un réemploi (abracadabrantesque), qu'il soit scientifique, littéraire ou populaire, le néologisme surprend souvent, conduisant tout un chacun à s'interroger sur son apparition. La dénomination de nouveaux objets — souvent invoquée pour les justifier — ne représente d'ailleurs qu'une faible proportion des néologismes de la vie courante.
Les thématiques abordées dans ce volume, issu d'un colloque tenu à Cerisy en 2015, couvrent l'ensemble des motifs et des enjeux de la néologie, envisagés sous les nombreux points de vue qui permettent d'en rendre compte.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2015) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°542]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Lambert-Lucas

Collection : La Lexicothèque

ISBN : 978-2-35935-171-2

Nombre de pages : 380 p.

Prix public : 39,00 €

Année d'édition : 2016

Publication 2016 : un des ouvrages


Imaginaire, industrie et innovation

IMAGINAIRE, INDUSTRIE ET INNOVATION


Pierre MUSSO (dir.)


La question industrielle est au centre de nombreux débats publics : "désindustrialisation" pour les uns, nouvelles formes d'industrie pour les autres, voire troisième ou quatrième "révolution industrielle" avec l'informatisation et le numérique. L'innovation semble être devenue le Sésame pour sortir de la "crise". Industrialisation et innovation sont des emblèmes, voire des injonctions que se donne l'Occident pour retrouver sa "marche au Progrès". Ces problématiques sont dominées et traitées prioritairement par des économistes, des technologues et des "experts".
C'est pourquoi le triptyque "Imaginaire, industrie et innovation", objet d'un colloque international et interdisciplinaire à Cerisy-la-Salle qui s'est tenu du 21 au 28 septembre 2015, est ici traité de façon originale, à partir d'une approche critique et interdisciplinaire, voire anthropologique et philosophique. Cela permet de questionner la vision du monde occidentale de l'industrie et de l'innovation, à partir des imaginaires des acteurs et des fictions technologiques.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2015) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°541]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Manucius

Collection : Modélisations des imaginaires

ISBN : 978-2-84578-462-8

Nombre de pages : 278 p.

Prix public : 24,00 €

Année d'édition : 2016

Publication 2016 : un des ouvrages


NOURRITURES JARDINIÈRES DANS LES SOCIÉTÉS URBANISÉES


Sylvain ALLEMAND, Edith HEURGON (dir.)


Préface de Corine PELLUCHON


Un peu partout dans le monde, à la campagne, à proximité et même dans les villes, se multiplient les activités de jardinage. Les raisons et les enjeux prospectifs en ont été débattus dans l'ouvrage Renouveau des jardins : clés pour un monde durable ? (Hermann, 2014).
Le présent volume traite plus spécifiquement des nourritures jardinières en faisant l'hypothèse qu'elles contribuent à relever conjointement les actuels défis alimentaire et urbain. Dans quelle mesure peuvent-elles répondre aux besoins des plus vulnérables et au désir universel de bien manger tout en favorisant une vie saine, frugale, conviviale et savoureuse ? Dans quelle mesure interrogent-elles les pratiques professionnelles ? Telles sont quelques-unes des questions qu'aborde ce livre issu d'un colloque de Cerisy (2014). Selon la prospective du présent, cet ouvrage croise les expertises de chercheurs aux savoirs pratiques d'acteurs et aux initiatives de collectifs paysagistes.
En conclusion, se manifestent une ouverture et une exigence : l'ouverture est celle proposée par Corine Pelluchon qui substitue à un environnement conçu comme "ressources" un monde de "nourritures" où l'aliment, avec le lieu, sont des aspects majeurs ; l'exigence est plus que nécessaire pour "changer d'échelle", celle d'une "alliance inédite" entre des mondes qui se méconnaissent afin de concevoir de nouveaux modes d'alimentation et d'habitation urbains.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2014) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°540]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Hermann Éditeurs

Collection : Colloque de Cerisy

ISBN : 978-2-7056-9182-0

Nombre de pages : 276 p.

Illustrations : Couleurs

Prix public : 29,00 €

Année d'édition : 2016


Publications associées


Publication 2016 : un des ouvrages


GILBERT SIMONDON OU L'INVENTION DU FUTUR


Vincent BONTEMS (dir.)


La décade de Cerisy "Gilbert Simondon et l'invention du futur" a rassemblé des philosophes tels que Jean-Hugues Barthélémy, Andrew Feenberg ou Bernard Stiegler, des chercheurs venus d'autres disciplines, tels qu'Armand Hatchuel, Gilles Cohen-Tannoudji ou Thierry Gaudin, et toute une génération de jeunes chercheurs. Il en résulte un livre foisonnant où l'astrophysique côtoie la psychothérapie, où l'architecture dialogue avec l'informatique, et où tous ces savoirs tendent vers une communication encyclopédique. Il débute avec les "transductions politiques de Simondon" pour penser la relation entre les évolutions technologiques et les normativités sociales. Puis, il aborde "la techno-esthétique" et le design, frayant la voie à une esthétique interne à la réalité technique qui ne repose plus sur la contemplation mais sur la participation à la technicité.
Avec la "culture technologique", il est question des techniques à l'échelle du nanomètre et des instruments astronomiques spatiaux, qui imposent à la Culture d'intégrer les schèmes de la communication entre échelles. Le quatrième volet, consacré au "préindividuel quantique", propose une ré-interprétation de la mécanique quantique fondée sur les notions de préindividualité, de potentialité et de phases. "L'information et les réseaux", leurs enjeux, sont ensuite étudiés en relation avec l'informatique et les TIC. Ces technologies conditionnant aussi l'individuation psychique et collective, l'enquête se prolonge en direction du "sens du transindividuel". Enfin, ce cycle de réflexions s'achève sur "une philosophie en devenir" et les interventions esquissant des lignes d'évolution possibles pour la philosophie de Simondon. Premier jalon dans l'internationalisation des études simondoniennes, cet ouvrage propose une perspective résolument orientée vers l'invention du futur.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2013) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°539]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Klincksieck

Collection : Continents philosophiques

ISBN : 978-2-252-04020-1

Nombre de pages : 376 p.

Illustrations : N & B

Prix public : 27,00 €

Année d'édition : 2016

Publication 2016 : un des ouvrages


À L'ÉPREUVE D'EXISTER AVEC HENRI MALDINEY

PHILOSOPHIE — ART — PSYCHIATRIE


Olivier FRÉROT, Chris YOUNÈS (dir.)


Philosophe majeur de notre époque, Henri Maldiney a élaboré une phénoménologie de l'existence centrée sur l'Ouvert. Préconisant un "retour aux choses mêmes", il réfute radicalement la séparation instaurée entre sujet et objet, insistant sur l'expérience de la rencontre comme signifiance insignifiable, transpossibilité et transpassibilité, recueil et déploiement. À partir notamment de Binswanger, Straus, Freud, Szondi, Heidegger et plus largement des textes classiques grecs, allemands, chinois, accordant une importance toute particulière à l'art, il a contribué de manière décisive à une philosophie du sentir, du rythme et de l'avènement.
Lors du colloque de Cerisy, qui a réuni chercheurs, praticiens et artistes, chacun s'est mis à l'épreuve de cette œuvre magistrale. Les contributions rassemblées ici manifestent l'évolution et l'impact de cette pensée fondamentale pour le XXIe siècle.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2014) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°538]


Articles à l'unité également disponibles en accès payant sur CAIRN.INFO

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Hermann Éditeurs

Collection : Colloque de Cerisy

ISBN : 978-2-7056-9193-6

Nombre de pages : 562 p.

Prix public : 30,00 €

Année d'édition : 2016

Publication 2016 : un des ouvrages


Le moment du vivant

LIRE UN EXTRAIT
( prochainement )


LE MOMENT DU VIVANT


Arnaud FRANÇOIS, Frédéric WORMS (dir.)


Le problème du vivant n'est plus un problème "local", il traverse et bouscule tous les domaines, depuis les fondements de l'esprit (dans le cerveau) jusqu'à la préservation de la vie (dans l'univers) en passant par le rapport de l'homme et de l'animal, le soin et le pouvoir, la littérature et l'art. Mais rien ne serait plus trompeur que d'y voir une évidence réductrice : de la pensée aux neurones, de l'histoire à la survie, de l'éthique à la bioéthique, de la littérature à la biographie, etc. C'est comme problème, à travers une diversité d'approches nouvelles, que se constitue le moment philosophique (scientifique et historique) du vivant.
Le but de ce livre est d'explorer ce domaine, c'est-à-dire non seulement d'en donner une carte, mais de le parcourir en acte, de la métaphysique à l'esthétique en passant par la biologie, l'anthropologie, l'éthique et la politique. Ce ne sont pas des études "sur" le vivant comme objet extérieur, mais des interventions engagées et constituant ce moment par leurs relations elles-mêmes.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2012) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°537]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses universitaires de France

Collection : Philosophie française contemporaine

ISBN : 978-2-13-059263-1

Nombre de pages : 480 p.

Prix public : 32,00 €

Année d'édition : 2016

Publication 2016 : un des ouvrages


Lisière de l'autofiction

LISIÈRES DE L'AUTOFICTION

ENJEUX GÉOGRAPHIQUES, ARTISTIQUES ET POLITIQUES


Arnaud GENON, Isabelle GRELL (dir.)


Voici plus de trente ans que l'autofiction nourrit les débats critiques et universitaires, et le concept va aujourd'hui bien au-delà d'un phénomène littéraire franco-français. Ce volume en est témoin, à travers ses explorations internationales. L'autofiction déjoue aussi les limites artistiques par son exposition à la photographie, au dessin ou au cinéma. Elle dépasse enfin les frontières sociopolitiques, montrant que l'écriture de soi ne peut être qu'écriture engagée avec l'autre.
Un voyage, donc, aux lisières de l'autofiction (ou plutôt de ses définitions les plus étroites), lors d'un colloque qui réunissait à Cerisy chercheurs, écrivains et artistes d'horizons divers, autour de discussions, de lectures et d'entretiens variés. En sont issus aussi bien des textes théoriques permettant d'actualiser notre réflexion sur l'autofiction, que des textes proprement littéraires.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2012) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°536]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses universitaires de Lyon

Collection : Autofictions, etc.

ISBN : 978-2-7297-0899-3

Nombre de pages : 392 p.

Prix public : 24,00 €

Année d'édition : 2016