Publication 2007 : un des ouvrages


Vladimir Jankélévitch. L'empreinte du passeur

VLADIMIR JANKÉLÉVITCH

L'EMPREINTE DU PASSEUR


Jean-Marc ROUVIÈRE, Françoise SCHWAB (dir.)


Vladimir Jankélévitch, né le 31 août 1903 à Bourges, aurait eu cent ans en 2003. Professeur à la Sorbonne de 1951 à 1979, il a marqué de nombreuses générations d'étudiants par ses cours de morale et de métaphysique mais aussi par sa personnalité chatoyante, fougueuse, chaleureuse, humaine.
Il n'a pas seulement écrit des livres aussi importants que Le Traité des vertus ou La Mort, mais il a également introduit un regard neuf sur la musique du XIXe et XXe siècle.
Dix-huit ans après sa mort (6 juin 1985), alors que son œuvre est traduite dans de très nombreux pays, il était important de faire le point sur l'apport de sa personnalité et de ses œuvres autour de trois thèmes principaux : la philosophie, la musique, l'engagement dans le siècle.
Philosophe engagé, il fut de tous les combats de son siècle (Résistance, mémoire de l'indicible) joignant philosophie et histoire vécue. La pensée morale de Jankélévitch nous ramène à ce qu'il privilégiait entre tout : une vie vécue selon l'ordre du cœur puisque ce dernier et lui seul, constitue la vraie structure d'acte de sa philosophie. Par son désir de faire reconnaître le primat absolu de la morale sur toute autre instance, Vladimir Jankélévitch aura, sans le vouloir, mené le combat de notre siècle ; c'est pourquoi son œuvre survivra aux climats changeants de la philosophie.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2003) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°370]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Éditions Le Manuscrit

Collection : Colloque de Cerisy

ISBN : 978-2-7481-8584-3

Nombre de pages : 367 p.

Prix public : 25,90 €

Année d'édition : 2007

Allemagne, Bloch (Ernst), Chestov (Léon), Gandillac (Maurice de), Israël, Jankélévitch (Vladimir), Jerphagnon (Lucien), Lévinas (Emmanuel), Musique, Philosophie, Plotin

La philosophie s'adresse au premier venu, par Jean-Marc ROUVIÈRE

Quelques petites choses que je sais de lui…, par Françoise SCHWAB

Souvenir d'un camarade, par Maurice de GANDILLAC


PHILOSOPHIE

Jankélévitch et le mystère de la soudaineté, par Pierre Michel KLEIN

Le commentaire du traité sur la dialectique de Plotin, par Jacqueline LAGRÉE

Jankélévitch et Chestov, par Isabelle de MONTMOLLIN

Jankélévitch et Levinas, par Joëlle HANSEL

L'ineffable et l'utopique comme dimension de l'écoute : Jankélévitch et Bloch, par Elio MATASSI


MUSIQUE

La culture musicale de Jankélévitch, par Emmanuelle CORBEL

Portrait de Jankélévitch en mélomane engagé, par Jean-Michel NECTOUX

Mémoire et nostalgie, par Francesco CORSINI

Le "logos" du silence : la philosophie de la musique de Jankélévitch, par Simone ZACCHINI

La temporalité enchantée, par Françoise SCHWAB


ENGAGEMENTS DANS LE SIÈCLE. LE PASSEUR

Jankélévitch et la question du droit, par Alain LE GUYADER

Le ciel déchiré : sur le sporadisme des valeurs, par Jean-François REY

En finir avec l'Allemagne, par Alain DAVID

Jankélévitch et Israël, par Gérard HUBER

La méchanceté, par Serge HAJLBLUM


CONCLUSIONS

Au-delà du sérieux, par Lucien JERPHAGNON

Témoin par temps couvert, par Pierre TROTIGNON