Programme 2020 : un des colloques


MUSIQUES SACRÉES EN NORMANDIE : RITES ET PRATIQUES
( XIIe - XXIe SIÈCLES )


DU LUNDI 10 AOÛT (19 H) AU VENDREDI 14 AOÛT (14 H) 2020

[ colloque de 4 jours ]


Missale ad usum Montis Sancti Michaelis, XIIIe s., Bibliothèque patrimoniale, Ville d'Avranches, Ms 42 f. 437


DIRECTION :

Jean-Baptiste AUZEL, Georges-Robert BOTTIN, Jean-François DETRÉE, François NEVEUX


ARGUMENT :

Les importantes collections encore conservées de manuscrits liturgiques, le récit des visites pastorales, nous montrent que, dès le XIIIe siècle, la vitalité de la musique religieuse est grande dans les églises et abbayes normandes mais, aussi, que grandes sont les difficultés quotidiennes rencontrées dans sa mise en œuvre. Cependant, sa pratique a été, jusqu'à la fin de l'Ancien Régime, un élément structurant de la vie musicale régionale, notamment par le cadre pédagogique qu'elle offrait. Il faut attendre une autre époque, la fin du XIXe siècle, pour qu'un regard historique soit porté par quelques érudits et musicologues sur cette longue histoire.

Depuis la fin du XXe siècle, l'intérêt des musicologues français s'est peu à peu porté sur la vie musicale des provinces françaises, puis, sous l'impulsion d’historiens, les musiciens d'église sont devenus un objet d'étude, en particulier en ce qui concerne le XVIIIe siècle, comme en témoigne l'enquête Musefrem en cours ("Musiciens d'Église en 1790").

La Normandie a toute sa place dans cette réflexion que ce colloque voudrait mener, sur une longue durée, allant du cadre rituel et institutionnel défini au Moyen Âge jusqu'aux pratiques contemporaines, où se rejoignent l'évolution liturgique, depuis Vatican II, et un contexte culturel où la musique sacrée retrouve étonnamment sa place.

Trois axes se dégagent pour faire un point historiographique sur la musique sacrée en Normandie :
1. Les cadres de la pratique de la musique sacrée : rites, livres et répertoires, typologie des communautés et des musiques ;
2. Les acteurs de la musique sacrée : les professionnels, les organistes, les compositeurs, les assemblées ;
3. Les instruments de la musique sacrée : l'orgue, l'harmonium, les autres instruments et leurs représentations.


MOTS-CLÉS :

Abbaye, Chant, Compositeur, Concert, Création, Église, Festival, Interprétation, Liturgie, Musique, Orgue, Usages


COMMUNICATIONS (suivies de débats) :

* Jean-Baptiste AUZEL : Présentation
* Jean-François DÉTRÉE : Rites et pratiques : la musique sacrée est-elle révélée ou masquée par les cérémoniaux ?

LES RÉPERTOIRES ET LES RITES, DU MOYEN ÂGE À NOS JOURS
* Père Guillaume ANTOINE & Louis CHEVALIER : Liturgie et chant à l'abbaye du Mont Saint-Michel au Moyen Âge
* Georges-Robert BOTTIN : Les cantiques de pèlerinages dans la Manche (fin XIXe et début XXe siècle)
* Laurence BRISSET : Musique anglo-normande médiévale
* Bruno CENTORAME : La musique religieuse à l'institut Saint-Paul de Cherbourg (début XXe siècle)
* Frère Maximilien (chantre) : Le répertoire des Prémontrés de l'abbaye de Mondaye (fin XXe et début XXIe siècle)
* Yvon DAVY : De l'inspiration des cantiques religieux dans le chant populaire normand [sous réserves]
* Cécile DAVY-RIGAUX : Les messes en plain-chant du père Damance (fin XVIIe et début XVIIIe siècle)
* Christine NEVEU : Au Mont Saint-Michel, le répertoire des Fraternités monastiques de Jérusalem (fin XXe et début XXIe siècle)

MUSICIENS ET INTERPRÈTES
"HORS LES MURS" - À L'ABBAYE DE LA LUCERNE (SÉANCES PUBLIQUES)
* Jean-François DÉTRÉE, François NEVEUX & Fabrice SIMON : Conférence-Concert à l'orgue autour d'œuvres de compositeurs normands (XVIIIe - XXe siècles)
* Jean DURON : L'œuvre d'Antoine Merle (XVIIe siècle)
* Sylvie GRANGER & Pierre MESPLÉ : L'enquête Musefrem en Normandie (les maîtres de musiques des cathédrales normandes à la fin du XVIIIe siècle)
* Nicolas LECERVOISIER : Visite de l'abbaye et évocation du travail de redécouverte de la musique sacrée normande par l'abbé Lelégard

AUTOUR DE L'ORGUE
* X : Le chapiteau de Saint-Georges de Boscherville et l'organistrum
* Bernard JEHAN : La facture d'orgue à Coutances : Ménard, Orange, Laforge, six facteurs de 1839 à 1892
* François NEVEUX : Histoire des orgues de Bayeux (XVIIIe - XIXe siècles)
"HORS LES MURS" - SÉANCES ILLUSTRÉES DE MUSIQUES TENUES EN L'ÉGLISE DE CERISY-LA-SALLE (sous réserves)
* François LEMANISSIER : Organiste d'église aujourd'hui, témoignage
* Nicole MARODON : L'œuvre d'Edouard Devernay à Trouville
* Fabrice SIMON : L'œuvre de Paul Allix à Cherbourg, analyse

DES PRATIQUES EN ÉVOLUTION
* François DUPOUX : L'harmonium hors des salons parisiens : l'exemple de la Normandie
* Maurice ROUSSEAU : Les orgues à rouleaux en Normandie et ailleurs (XIXe siècle)
* Musique sacrée et ses usages aujourd'hui, entre cultuel et culturel, table ronde avec Père Daniel JAMELOT, Père Régis ROLET et Enrique THÉRAIN

SOIRÉES :

* Concert Heures musicales à Lessay : Œuvres de compositeurs normands du XVIIe siècle (Ensemble Correspondances, dir. Sébastien DAUCÉ)
* Concert Festival musical de l'abbaye de la Lucerne : musique médiévale normande (Ensemble De Caelis, dir. Laurence BRISSET)
* Concert à la chapelle du Sacré-Cœur du collège Guérard (Institut Jean-Paul II) de Coutances, musique sacrée normande des XIXe et XXe siècles


RÉSUMÉS :

Jean-François DÉTRÉE : Rites et pratiques : la musique sacrée est-elle révélée ou masquée par les cérémoniaux ?
Les "antiquaires" qui, dans les premières années du XIXe siècle, se sont interrogés sur l'histoire de la musique en Normandie ont, d'emblée, posé leurs recherches dans le contexte d'une histoire culturelle dominée par la double référence aux figures du sacré et du profane : d'une part, celle des premiers siècles de christianisation et, d'autre part, celle des invasions scandinaves. À la première, appartiendrait la longue tradition du chant religieux ; à la seconde, celle d'une hypothétique tradition de musique épique. L'une et l'autre se trouvent inscrites dans des rituels certes différents, mais tous les deux placés sous le signe de la mémoire : rituel liturgique qui fait mémoire de la Révélation, et rituel profane qui ferait mémoire de l'histoire des hommes. Si les contours du second volet de cette histoire musicale restent encore très incertains, les sources relatives au premier sont abondantes (manuscrits notés, cérémoniaux, iconographies) et justifient de l'interroger sur la longue durée, ce qui sera l'objet de ce colloque. Ces musiques sacrées n'étant rendues possibles et nécessaires qu'en référence aux rituels dont elles sont l'expression sonore, la dualité "rites et pratiques" s'est imposée comme un fil directeur pour l'orientation des recherches et le choix des communications. En le suivant, nous verrons que, loin d'avoir un caractère immuable, les répertoires et les usages ont subi l'influence des évolutions culturelles et sociales du monde profane, reliant ainsi les deux facettes de la vie musicale.

Après des études de philosophie et de sciences politiques (mais aussi de musique), Jean-François Détrée est nommé, en 1970, organiste titulaire du grand orgue de la cathédrale de Coutances. En marge de ses activités professionnelles, il publie régulièrement des articles relatifs à l'histoire de la musique en Normandie et valorise divers aspects de patrimoine par des restitutions d'œuvres, des expositions ou l'organisation de concerts. Une synthèse de ce travail est proposée dans la publication de Musiciens et musique en Normandie (2010). Depuis 2014, il participe au réseau MUSEFREM (Musiciens d'Église en France à l'époque moderne).
Bibliographie
P. Aubry, La musique et les musiciens d'église en Normandie au XIIIe siècle, 1906.
C. Davy-Rigaux, B. Dompnier, D.-O. Hurel, Les cérémoniaux catholiques en France à l'époque moderne, 2009.
Base MUSEFREM (URL pérenne : http://philidor.cmbv.fr/musefrem/orne) : Départements de l'Eure (Pierre Mesplé), de la Manche (Jean-François Détrée) et de l'Orne (Sylvie Granger).


SOUTIENS :

Archives de la Manche [Conseil départemental de la Manche]
• Cercle de généalogie et d'histoire locale de Coutances et du Cotentin (CGHLCC)