Programme 2022 : un des colloques

Programme complet


LA PENSÉE DE MARC RICHIR : UNE PHÉNOMÉNOLOGIE DU RÉEL ?


DU DIMANCHE 24 JUILLET (19 H) AU SAMEDI 30 JUILLET (14 H) 2022

[ colloque de 6 jours ]


Séminaire privé de Marc Richir à Arcueil (2008-2015)


DIRECTION :

Sacha CARLSON, Patrick LANG, Joëlle MESNIL, Jean-François PERRIER


ARGUMENT :

Cette rencontre interdisciplinaire se donne pour objectif d'approfondir la pensée du phénoménologue belge Marc Richir (1943-2015), en travaillant deux axes majeurs de son œuvre. D'une part, il est l'un des très rares phénoménologues à ne pas avoir rejeté définitivement l'apport structuraliste, tout en en limitant le champ où celui-ci peut légitimement être mobilisé. Il a ainsi conçu une "architectonique" organisée autour des deux pôles entre lesquels sa réflexion n'a cessé de se déployer : le symbolique et le phénoménologique. D'autre part, contre toute une tendance post-moderne et hyper-nominaliste de la pensée contemporaine, il n'a cessé de chercher à comprendre comment un langage peut dire un réel qui se tienne véritablement hors langage. C'est ainsi que László Tengelyi a pu dire au sujet de la phénoménologie richirienne qu'elle s'ancre dans le réel, sans jamais pour autant succomber à une conception naïve ou dogmatique qui se résumerait à un pur idéalisme ou à un pur réalisme.

C'est en réfléchissant à cette tension entre un "réalisme auquel aucun idéalisme […] ne s'oppose" (L. Tengelyi) et un idéalisme transcendantal compris comme "phénoménologie du réel" (A. Schnell) que peut se comprendre l'apport de Richir dans différents champs disciplinaires : phénoménologique, esthétique, épistémologique et politique.


MOTS-CLÉS :

Esthétique, Langage, Phénoménologie, Politique, Richir (Marc), Réel, Schnell (Alexander), Structuralisme, Symbolisme, Tengelyi (László), Transcendantal


COMMUNICATIONS (suivies de débats) :

* Paula ANGELOVA : Paysages affectifs : figures d'une anthropologie phénoménologique
* Sacha CARLSON : La musique chez Richir
* István FAZAKAS : Du vécu intentionnel aux pulsations de l'affectivité. Sur l'infigurable dans l'apparaître
* Stéphane FINETTI : Le concept de χώρα chez E. Fink et M. Richir
* Florian FORESTIER : Comment trahir Richir ?
* Marc GROENEN : Penser l'anthropologie dans la diachronie
* Patrick LANG : Marc Richir et l'anthropologie
* Robert LEGROS : La critique richirienne du relativisme généralisé
* Carlos LOBO : Les rôles du schématisme et de la modalisation dans institution de l'idéalité selon Marc Richir
* Patrice LORAUX (sous réserve)
* Antonino MAZZU : L'explication orphique de la Terre : Richir interprète de Mallarmé
* Serge MEITINGER : L'énigme du monde à l'œuvre : Melville, Richir et quelques autres
* Joëlle MESNIL : Marc Richir et Jean Laplanche: une rencontre singulière
* Karel NOVOTNY : Vie charnelle des phénomènes
* Jean-François PERRIER : Marc Richir est-il un penseur de l'anthropocène ? Humanité et animalité de second degré
* Jean-Sébastien PHILIPPART : La phénoménologie richirienne à l'épreuve des animalités
* Frank PIEROBON : Architectonique et phénoménologie
* Pablo POSADA : Éléments d'une poétique phénoménologique
* Ricardo SANCHEZ ORTIZ DE URBINA : Expérience réelle artistique et expérience réelle esthétique chez Marc Richir
* Alexander SCHNELL : Le problème de l'affectivité
* Luis UMBELINO : Marc Richir biranien
* Guy VAN KERKHOVEN : Une introduction au laboratoire phénoménologique d'Eugen Fink
* Anna YAMPOSKAYA : Lucian Freud et la phantasia richirienne


RÉSUMÉS & BIO-BIBLIOGRAPHIES :

Patrick LANG
Patrick Lang est chercheur au Centre atlantique de philosophie (EA7463 CAPhi), maître de conférences, directeur du département de philosophie de l'université de Nantes (2018-2021), secrétaire de l'Association internationale de phénoménologie. Diplômé de la faculté d'économie politique (Diplom-Volkswirt) de la Ludwig-Maximilians-Universität de Munich (Allemagne), docteur de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, agrégé de philosophie, agrégé d'allemand.
Publications récentes
"Judaïsme et christianisme chez Max Scheler", in D.-E. Levinas & Ph. Capelle-Dumont (dir.), Judaïsme et christianisme dans la philosophie contemporaine, Paris, Éditions du Cerf, 2021, p. 83-93.
"Cultivating the Sense of Emotional Identity with the Living Universe", in C. Gutland, X. Yang & W. Zhang (dir.), Scheler und das asiatische Denken im Weltalter des Ausgleichs, Scheleriana vol. 6, Nordhausen, Bautz, 2019, p. 200-213.
"Réalité et réalisme dans la pensée de Max Scheler", Annales de Phénoménologie - Nouvelle série, n°17, 2018, p. 32-56.
Max Scheler, Trois essais sur l'esprit du capitalisme, Traduction et notes, précédé de P. Lang, Sauvés par le travail ? Max Scheler et la critique de la déraison économique (p. 7-127), Nantes, Cécile Defaut, 2016, 300 p.

Robert LEGROS : La critique richirienne du relativisme généralisé
De nombreux propos de Marc Richir pourraient donner à penser que la phénoménologie richirienne conduit à souscrire au multiculturalisme ou au relativisme généralisé. Il soutient en effet que "l'homme est un animal symboliquement codé dont les sentiments, les pensées, les volontés et les actes ne sont signifiants que dans le cadre symbolique qui les codent (…)". Pourtant Richir récuse la thèse structuraliste selon laquelle toute expérience serait culturelle, et précise que l'institution symbolique n'est pas un système qui serait clos "selon l'illusion qu'en donne le structuralisme". Il soutient en effet que tout être humain peut se soustraire à son enfermement dans l'institution symbolique à laquelle il appartient car il estime que toute institution symbolique soulève d'insondables questions, auxquelles l'être humain peut devenir sensible, et dès lors est capable d'une initiative du sens, d'une "élaboration symbolique".

Robert Legros a été membre de la revue Textures avec Marc Richir, Claude Lefort, Castoriadis, Marcel Gauchet et Miguel Abensour.
Publications récentes
L'humanité éprouvée, Classiques Garnier, 2014.
Lévinas, une philosophie de l'altérité, Ellipses, 2017.
L'expérience de la liberté, Hermann, 2019.
Qu'est-ce que la phénoménologie ?, Hermann, 2022.


BIBLIOGRAPHIE :

Livres de Marc Richir (sélection)

Phénomènes, temps et êtres. Ontologie et phénoménologie, J. Millon, coll. "Krisis", Grenoble, 1987.
Phénoménologie et institution symbolique. Phénomènes, temps et êtres II, J. Millon, coll. "Krisis", Grenoble, 1988.
La crise du sens et la phénoménologie. Autour de la Krisis de Husserl, suivi d'un "Commentaire de l'Origine de la géométrie", J. Millon, coll. "Krisis", Grenoble, 1990.
Phénoménologie en esquisses. Nouvelles fondations, J. Millon, coll. "Krisis", Grenoble, 2000.
Fragments phénoménologiques sur le temps et l'espace, J. Millon, coll. "Krisis", Grenoble, 2006.
Fragments phénoménologiques sur le langage, J. Millon, coll. "Krisis", Grenoble, 2008.
L'écart et le rien. Conversations avec Sacha Carlson, J. Millon, Grenoble, 2015.

Littérature secondaire sur Marc Richir

A. Schnell, Le sens se faisant. Marc Richir et la refondation de la phénoménologie transcendantale, Ousia, Bruxelles, 2011.
A. Schnell, Phénoménalisation et transcendance. La métaphysique phénoménologique de Marc Richir, Mémoires des Annales de Phénoménologie (vol. XVI), Dixmont, Association Internationale de Phénoménologie, 2020.
R. Alexander, Phénoménologie de l'espace-temps chez Marc Richir, J. Millon, Grenoble, 2013.
F. Forestier, La phénoménologie génétique de Marc Richir, Springer, coll. "Phaenomenologica", 2014.
H.-D. Gondek & L. Tengelyi, Neue Phänomenologie in Frankreich, Suhrkamp, Frankfurt am Main, 2011.
S. Carlson, Genèse et phénoménalisation. La question de la phénoménologie chez le jeune Richir, Mémoires des Annales de Phénoménologie (vol. XVI), Dixmont, Association Internationale de Phénoménologie, 2020.
J. Mesnil, L'être sauvage et le signifiant. Marc Richir et la psychanalyse, MJW Fédition, Paris, 2018.
S.-J. Arrien, J.-S. Hardy & J.-F. Perrier (éds.), Aux marges de la phénoménologie. Lectures et percées dans l'œuvre de Marc Richir, Hermann, Paris, 2019.
István Fazakas, Le clignotement du soi. Genèse et institutions de l'ipséité, Mémoires des Annales de Phénoménologie (vol. XIII), Dixmont, Association Internationale de Phénoménologie, 2020.


BULLETIN D'INSCRIPTION


Les inscriptions à ce colloque ne seront ouvertes qu'à partir du 15 mars prochain.