Publication 2016 : un des ouvrages


Le découpage au cinéma

LE DÉCOUPAGE AU CINÉMA


Vincent AMIEL, Gilles MOUËLLIC, José MOURE (dir.)


Le découpage en plans, qui est considéré aujourd'hui comme le fondement de l'art cinématographique, en est paradoxalement l'un des éléments les moins étudiés.
Alors que le montage a focalisé depuis longtemps l'attention des théoriciens du cinéma, et que l'histoire et la pratique en ont été amplement interrogées, on s'est rarement penché sur la question du découpage. Sauf à le considérer précisément comme le repoussoir figé de cette opération nettement plus créative que serait le montage.
Ainsi on l'associe la plupart du temps au cinéma classique, sans lui accorder d'ailleurs plus d'importance que cela dans le geste poïétique, alors que le montage est associé à une certaine modernité du cinéma, à l'intérieur de laquelle il est identifié comme l'un des ressorts créatifs majeurs.
Quelle a été la pratique du découpage, son lien avec le scénario, avec la mise en scène, avec le montage ? Quelle part peut-on lui attribuer dans la construction du film, et dans quelles cinématographies ? Quelle est la persistance actuelle du découpage, et sous quelle forme ? Telles sont les questions auxquelles essaie de répondre cet ouvrage.
Histoire du cinéma, histoire des théories, esthétique, histoire des formes et histoire culturelle sont ici convoquées afin d'interroger et de reconstruire cette notion dont la délimitation même (pour ne pas parler de définition) demande à être reconsidérée.


Ouvrage issu d'un colloque de Cerisy (2013) [en savoir plus]
Disponible à Cerisy aux Amis de Pontigny-Cerisy [n°558]

CARACTÉRISTIQUES

Éditeur : Presses universitaires de Rennes

Collection : Le Spectaculaire

ISBN : 978-2-7535-4992-0

Nombre de pages : 372 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

Prix public : 22,00 €

Année d'édition : 2016

Cinématographie, Découpage, Film, Godard (Jean-Luc), Iconographie, Mizoguchi (Kenji), Montage, Plan, Renoir (Jean), Sokourov (Alexandre), Wilder (Billy)

Introduction générale, par Vincent AMIEL, Gilles MOUËLLIC & José MOURE

1. HISTOIRE

Ar-Chaos-Logie du Découpage, par Laurent LE FORESTIER [enregistrement audio en ligne sur La forge numérique de la MRSH de l'université de Caen Normandie]

Les sources inédites de la notion de "plan" en cinématographie : Un coup du (de ?) théâtre !, par André GAUDREAULT

Découpage, mon beau souci, par Jean-Pierre SIROIS-TRAHAN

Sur un moment d'existence du mot "découpage", par Hervé JOUBERT-LAURENCIN

Le découpage : notion française, "affaire de morale" ou concept ?, par Dominique CHATEAU

Le découpage revu par la télévision en direct, par Vincent AMIEL

2. ANALYSES

Découpage et impondérable dans les premiers films de Chaplin (Keystone, Essanay et Mutual), par Àngel QUINTANA

Le regard d'un tiers : découpage des scènes de représentations théâtrales dans le cinéma de Kenji Mizoguchi, par Simon DANIELLOU

Découpage libre, découpage contraint : la transplantation de Jean Renoir à Hollywood, par François THOMAS

À travers la cascade : la double expérience phénoménologique du spectateur dans le cinéma documentaire, par Frédéric SABOURAUD

Quand l'espace évince l'action, par Emmanuel SIETY

Découpage, ou : Le fil rouge à travers L'Appartement de Kozintsev (Alexandre Sokourov, 1997), par Karl SIEREK

Filmer Marilyn Monroe, Audrey Hepburn et Shirley MacLaine, le découpage dans les comédies de Billy Wilder, par Charlotte AUMONT

3. POÉTIQUES

Découpage et improvisation, par Gilles MOUËLLIC

Le champ-contrechamp : archéologie d'une figure du découpage, par José MOURE

Contre les "modernes" : le classicisme critique de Jean-Luc Godard, par Luc VANCHERI

La coupe comme défi du temps réel, par Christa BLÜMLINGER

Le découpage à l'ère de l'iconographie mobile, par Richard BÉGIN

Montage et découpage à l'ère du "cinéma virtuel", par Jean-Baptiste MASSUET

Postace : Le découpage de l'homme occidental, ou l'animation du visible, par Emmanuelle ANDRÉ

Les auteurs